La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Jeu 2 Oct - 23:16

Les cimetières étaient toujours vides la nuit. Enfin, d'un point de vue strictement démographique, ils étaient toujours pleins. Seulement... inanimés. Les tombes demeuraient toutes droites, rectangulaires, alignées comme des petits soldats de marbre.

Et ce soir, Dimma avait ordonné à la Kabbale de déterrer les cadavres. Rien de plus. Rien de moins. Déterrer des cadavres. Et pas qu'un. À la lumière de puissants projecteurs, ses fidèles avaient actuellement profané pas moins de vingt-deux tombes, et avaient chargé les corps dans un camion qui était garé dans l'allée principale du cimetière.

L'Elfe génocidaire surveillait l'opération en se tenant debout sur le toit d'un mausolée, les mains dans le dos. À ses côtés était dressé Requiem, tandis que Stirbjórn et Úlfur supervisaient les excavations. Jorge le Razoran patientait devant le mausolée, attendant que son maître lui donnât des ordres.

Dimma se remettait encore de sa défaite face à Isei. Sa retraite forcée ne l'avait pas mis de la meilleure humeur, et avait perturbé ses plans à court terme. Il avait été trop confiant dans ses capacités, et pas assez méfiant de celles du démon. Leur prochaine rencontre finirait en victoire pour l'Elfe. Mais pour cela, il devait s'améliorer.

Et quelle meilleure solution que de déterrer des cadavres ? Les morts parlaient souvent bien plus que les vivants, et étaient en général d'une bien plus agréable compagnie, car silencieuse. Pour parler, les vivants émettaient des sons. Les morts dévoilent leurs secrets malgré eux. De toute façon, la profanation de sépulture était une étape nécessaire du maître-plan de Dimma. Il avait simplement dû accélérer le processus.

L'Elfe devait récupérer l'avantage. Et l'oeuf du dragon. L'oeuf du dragon était la clé de ses opérations, car il allait être sa principale source d'énergie. Combiné aux connaissances que Dimma aurait accumulées sur les Gardiennes et sur les autres races, en particulier les hybrides et les thériantropes, l'oeuf permettrait d'entrer dans un âge nouveau.

Et tout cela, Dimma le faisait dans l'intérêt du monde. Mais personne ne voudrait bien le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Will Blackwood

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 30

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de prime
Relations:

MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Ven 3 Oct - 22:06

Edora. Son atmosphère, ses ambiances, en fait, elle ressemblait beaucoup à la Terre. Enfin, selon mes critères. Où qu'on aille, il y avait toujours des gens et c'était ce que je pensais fuir en arrivant ici.
Et puis finalement, pourquoi ne pas tenter ma chance et repartir à zero sur une toute nouvelle planète en pleine construction ? Je n'aurais pas d'autres occasions de le faire au cours de ma longue vie. L'Histoire m'avait montré qu'il pouvait se passer 1000 ans et que le sort du monde bascule en quelques mois seulement.

Ici, je goûtais à l'étrange normalité de mon existence. Les gens étaient comme moi, ils n'étaient pas humains. J'avais donc un logement, et même un travail que j'effectuais dans la douleur. Mais toutes mes souffrances étaient ni plus ni moins qu'une manière de me racheter. Un peu comme une monnaie. Quand j'avais mal, je me sentais tout à coup moins coupable.

J'étais sortie de ce que j'appelais "mon cube" quelques fois. Mon cube car il n'était pas très grand mais surtout il était très vide. Il n'y avait qu'une espèce de lumière froide pour l'éclairer et je dormais à même le sol jusqu'à encore hier. J'avais besoin de temps pour prendre mes marques dans ce nouveau monde, dans cette nouvelle vie.

Je cachais aux yeux de tous ma condition d'Ange déchu, confortée dans l'idée que ce n'était pas bien. Alors, quand je me promenais dehors, comme cette nuit, j'avais trouvé de les cacher sous un grand manteau ample. Je cherchais un endroit tranquille. Je cherchais un endroit où seule la mémoire d'un monde qui n'était pas le mien pourrait me parler. J'avais trouvé. Ces endroit qu'on appelle cimetière, là où les gens enterrent leur mort ...

A défaut de pouvoir trouver ce que je cherchais, je savais que j'aurais au moins la paix ... les mort ne sont généralement pas des gens qui dérangent.

Quand je pénétrais dans les lieux, je fus saisie d'effroi. Des personnes, en train de profaner des tombes ! On avait jamais vu ça, c'était tabou que de regarder le corps d'un mort ça me donnait envie de pleurer. En haut, une silhouette humanoïde orchestrait ce sinistre spectacle.
Ecoeurée, je me dressais de toute ma taille, et toisait le morbide chef de cérémonie.


"C'est toi ? C'est toi qui ordonne ça ? Arrête tout de suite ! C'est abject !"


J'avais les dents serrées à l'instar de mon coeur et de mes poings. Je doutais que moi, qui n'était qu'une inconnue, parvienne à lui faire entendre ma raison. Mais c'était toujours mieux d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Sam 4 Oct - 12:30

— C'est toi ? C'est toi qui ordonne ça ? Arrête tout de suite ! C'est abject !

Dimma, Requiem, Jorge, Úlfur et Stirbjórn tournèrent tous la tête en même temps en direction de l'ordre qui venait de leur être aboyé. Puis le silence se fit petit à petit dans le champ d'excavation, tandis que tous les hommes et toutes les femmes regardaient leur maître et attendaient sa réaction avec crainte.

L'Elfe considéra un instant la jeune femme qui lui avait lancé cette demande péremptoire, avant de bondir de son perchoir et de s'approcha d'elle. Lentement. Curieusement. Elle avait la peau laiteuse, des cheveux blancs et des yeux rose, ce qui était pour le moins original, bien que chaque être sur cette foutue planète ait une couleur d'iris propre.

Néanmoins, ce physique hors norme lui était familier. Elle se dissimulait sous un très large manteau, mais certaines personnes essaient tant de passer inaperçues qu'on finit par ne voir plus qu'elles. Dimma l'attrapa brièvement sous le menton pour l'inspecter.

Il la remettait. Elle travaillait à l'hôpital. Cela servait d'avoir des hommes infiltrés dans toute la ville. Dimma avait connaissance de presque tout ce qu'il se déroulait sans qu'il ne soit présent. Il avait vu cette jeune fille dans les photos et les rapports envoyés par ses espions. C'était une infirmière. Il s'était avéré récemment que Symphonie avait désobéi directement à l'un des ordres de l'Elfe, et avait tenté de sauver son petit-ami, sans succès. Il savait que la "grande manitou" d'Edora était liée à l'affaire, cette Juridiction. Si ses hommes l'avaient mentionnée une ou deux fois, il ne se serait pas inquiété, mais il s'agissait de la troisième occurrence... Par conséquent, elle pouvait devenir une menace croissante.

Et elle devait être punie pour avoir essayé de torpiller ses plans.

Dimma tourna la tête vers ses hommes.

— Arrêtez tout. Remettez les corps dans leurs cercueils et refermez le tout.

Ses sbires n'en crurent pas leurs oreilles. Mais au moment où ils sentirent que leur maître allait répéter son ordre, ils s'exécutèrent. Satisfait, Dimma se retourna vers la nouvelle venue.

— Voilà. Comme vous le désiriez, mon amie. Il me semble que je vous connais... Vous n'aviez pas sauvé ma femme, il y a longtemps ? Je n'oublie jamais un visage. Je crois que nous nous sommes déjà rencontrés
Revenir en haut Aller en bas
Will Blackwood

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 30

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de prime
Relations:

MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Sam 4 Oct - 18:15

Ma réaction avait peut-être été idiote, elle était surtout viscérale. J'avais le coeur battant, au bord des lèvres. Mais je doutais que mon intervention serve à quelque-chose. Qui étais-je seulement pour faire cesser ce bal ? Tout semblait formidablement bien orchestré.
Et pourtant, ma voix porta. Toucha ... Résonna. Les regards se tournèrent vers moi, je rentrais la tête dans les épaules, tandis que l'action s'inversait. On avait l'impression d'être dans un film passé à l'envers sauf que j'étais toujours là.

Le chef d'orchestre bondit de son perchoir et arriva près de moi d'un pas lourd et imposant. Je me redressai et levai la tête. Je doutais que mon intervention soit tout à fait à son goût et pour cause, de quoi me mêlais-je ? Je m'étais pourtant juré pendant des siècles de demeurer en dehors de la vie des hommes.

L'ennui, c'était qu'il n'y avait pas d'hommes sur Edora.

Un Ange protège la vie ... moi j'avais aussi décidé de protéger la mort en faisant ça.

L'être qui s'approchait de moi n'était pourtant pas très grand, mais il m'impressionnait tout de même. Sa voix grave, sa stature, son pas lourd, ou simplement ce qu'il venait de faire ? Je ne sais pas. Mais j'étais face à lui maintenant, et je ne pouvais pas fuir. Ca n'avait jamais tellement été mon style, de toutes façons ...

Alors que je m'attendais à une réaction plutôt violente de sa part, il se contenta de me faire la conversation. Suspicieuse, je guettai autour de moi quelconque fourberie de la part des autres. Ne repérant rien, mais sans pour autant relâcher ma vigilance, je me focalisai à nouveau sur lui.

J'étais intriguée par ce masque. L'ennui avec les masques c'est qu'on veut toujours savoir ce qu'il y a dessous. Et moi je n'avais pas envie de vouloir savoir ... Je n'avais pas envie d'intervenir dans la vie des autres pour l'instant.

"Difficile à dire." Dis-je sèchement.

Comment aurais-je pu reconnaître quelqu'un sous un masque pareil ? Je vous le demande. J'avais l'air fier, mais j'étais tout de même profondément choquée par ce que j'avais vu.

"Manquez-vous tant de respect pour sortir des corps de leur quiétude éternelle ?"

Selon moi, il fallait sacrément détester les vivants pour venir les déranger jusque dans la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Sam 4 Oct - 20:03

— Difficile à dire.

— Pour vous.

— Manquez-vous tant de respect pour sortir des corps de leur quiétude éternelle ?

— De respect ? répéta bêtement Dimma en se retournant et en apercevant ses hommes de main replacer les morts dans leurs dernières demeures. Je crois que vous vous méprenez sur mon compte.

Il reporta son attention sur la jeune femme et tendit sa main pour lui caresser la joue, mais se retint finalement.

— Je ne fais pas cela pour mon bon plaisir, mon amie. J'essaie de réparer des injustices.

Il montra le chantier d'excavation d'un geste de la main.

— Un mal sévit ici ! J'ai essayé d'en parler, d'alerter les autorités, mais on refuse de m'écouter ! On m'a ostracisé pour avoir voulu sauver la population ! Alors j'ai décidé de prendre les choses en main moi-même. Ces braves gens qui m'aident tous là sont des reclus et des exclus qui pensent comme moi. Si j'ai profané ces tombes, c'est la mort dans l'âme, mais je les aurai tous replacés dans leur place légitime après.

Il prit les mains de la jeune femme dans les siennes et les serra en plongeant son regard plein de détresse dans ses yeux rose.

— Je vous en prie, écoutez-moi. Je vous en conjure prêtez-moi attention. C'est une tâche que je ne peux accomplir seul. J'ai besoin d'aide. J'ai besoin d'amis. Écoutez-moi... Il y a dans cette ville une personne qui tue, qui fauche des vies pour le plaisir. En perturbant les esprits de ces gens, je voulais simplement avoir la preuve de ce que j'avance depuis tout ce temps. Je ne pensais pas à mal, je veux juste mettre un terme définitif à ces tueries insensées.

Il la lâcha et lui tourna le dos, serrant les poings. Il était outré par son impuissance. Pourquoi ne voyait-on pas qu'il n'était pas le méchant dans toute cette histoire ? Qu'il essayait de bien faire ?

Il sourit, puis laissa échapper un rire gêné.

— Après tout, c'est plus ou moins à cause de vous que j'en suis là.

Il se tourna de moitié pour l'observer discrètement.

— Quand vous avez sauvé ma femme, j'ai senti que je devais changer. J'ai été militaire toute ma vie. J'ai mis fin à des vies qui auraient sans hésitation écourté la mienne. Je me suis repenti et ai tenté de faire le bien autour de moi.

Il leva les mains à mi-hauteur.

— J'ignore si j'y suis parvenu, mais je n'ai jamais cessé, même après que celle que j'ai révérée toute ma vie se soit fait tuer par un démon. Chaque être malfaisant que je fais tomber est pour elle, pour honorer sa mémoire. Si vous n'aviez pas pu la sauver ce jour-là, je serais sûrement devenu un être bien différent, amer et malheureux.

Il soupira et caressa son masque. Il fit un geste pour l'enlever, mais le laissa finalement en place.

— Aujourd'hui, je suis toujours malheureux, mais je fais le bien... Si je porte ce masque, c'est car je ne supporte plus de voir mon visage. Il me rappelle toutes les souffrances que j'ai fait endurer... Et je veux que cela s'arrête.

Il se tourna complètement vers elle et tendit ses bras dans ses directions en tombant à genoux.

— Je vous en supplie... Aidez-moi... Non, sauvez-moi...
Revenir en haut Aller en bas
Will Blackwood

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 30

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de prime
Relations:

MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Mar 7 Oct - 14:19

Je serrais les poings, les dents, tout ce que je pouvais. J'étais tellement écoeurée par cette attitude ! Le pire affront qui existe ! Cracher, danser sur sa tombe, mais l'en extraire ! Cela me donnait la nausée.

Je crois que vous vous méprenez sur mon compte.

Je soupirais. Moi je ne le croyais pas. Je n'avais pas envie de croire qu'une telle chose peut être faite au nom du bien. Le monde tournerait à l'envers si c'était la cas. Mais il y avait un paramètre que je ne prenais pas en compte : nous n'étions pas sur Edora. Et tous les êtres vivants ici n'était pas les enfants de Dieu.

Je ne fais pas cela pour mon bon plaisir, mon amie. J'essaie de réparer des injustices.

"Je ne suis pas votre amie."

Je refusais d'avoir des attaches, des familiarités avec un être aussi ignoble. J'avais déjà tant de mal avec les gens de bien. Mais y avait-il encore du bon en quelqu'un dans ce monde ? Mon protégé, Jon, me revenait douloureusement en mémoire. Le plus grand cas de conscience de toute mon existence.

Un mal sévit ici ! J'ai essayé d'en parler, d'alerter les autorités, mais on refuse de m'écouter ! On m'a ostracisé pour avoir voulu sauver la population ! Alors j'ai décidé de prendre les choses en main moi-même. Ces braves gens qui m'aident tous là sont des reclus et des exclus qui pensent comme moi. Si j'ai profané ces tombes, c'est la mort dans l'âme, mais je les aurai tous replacés dans leur place légitime après.

Je ne dis rien, mais je tressaillit quand il prit ma main. Je le vécu comme une agression physique.

Je vous en prie, écoutez-moi. Je vous en conjure prêtez-moi attention. C'est une tâche que je ne peux accomplir seul. J'ai besoin d'aide. J'ai besoin d'amis. Écoutez-moi... Il y a dans cette ville une personne qui tue, qui fauche des vies pour le plaisir. En perturbant les esprits de ces gens, je voulais simplement avoir la preuve de ce que j'avance depuis tout ce temps. Je ne pensais pas à mal, je veux juste mettre un terme définitif à ces tueries insensées.

Alors qu'il plantait certainement, parce que je ne les voyais pas, ses yeux dans les miens, je tentais de les fuir par tous les moyens. Je ne percevais pas ses pupilles. En revanche, je sentais sur moi les lames glacées de son regard. Les pieds fermement plantés dans le sol, je tirais ma main, en vain. C'est lui qui la lâcha après quelques secondes, certainement parce que je ne réagissais pas. Il me tourna le dos, et soupira, j'en profitai pour récupérer un peu.

Après tout, c'est plus ou moins à cause de vous que j'en suis là.


Quoi ? Voilà du neuf maintenant. Dîtes-moi que je rêve. Lui aussi allait mettre sur mes épaules tous les malheurs de ce monde ? Je m'électrisai, resserrai mes ailes contre mon corps.

Quand vous avez sauvé ma femme, j'ai senti que je devais changer. J'ai été militaire toute ma vie. J'ai mis fin à des vies qui auraient sans hésitation écourté la mienne. Je me suis repenti et ai tenté de faire le bien autour de moi. J'ignore si j'y suis parvenu, mais je n'ai jamais cessé, même après que celle que j'ai révérée toute ma vie se soit fait tuer par un démon. Chaque être malfaisant que je fais tomber est pour elle, pour honorer sa mémoire. Si vous n'aviez pas pu la sauver ce jour-là, je serais sûrement devenu un être bien différent, amer et malheureux.

Je me souvenais. Un peu. Des vies, j'en avais sauvé des dizaines depuis que j'étais arrivée ici. Même si cela ne faisait pas longtemps. C'était sans doute pour tenter de me faire pardonner la seule que je n'avais jamais prise ... Même si rien, rien de ce que je ferai pourrait me racheter aux yeux de Dieu car j'avais commis l'irréparable.
Il porta la main alors à son masque, et je le reconsidérai autrement. Mais finalement, il ne se passa pas ce dont à quoi je m'attendais ... Il tomba à mes genoux, me tendant les bras ...

Je vous en supplie... Aidez-moi... Non, sauvez-moi...

Là j'avoue que j'étais perdue. J'étais faite pour ça. C'était ma nature de protéger un être qui en avait besoin, je ne pouvais pas refuser. Seulement, j'avais payé le prix une fois pour avoir accordé ma grâce à une mauvaise personne. Je n'aurais pas d'autres chances, j'en étais consciente. Mais je considérait mon vis-à-vis tout de même, parce que ... Je ne sais pas. Parce qu'on se ressemblait lui et moi. Parce que s'il disait vrai, j'étais comme lui. On me prêtait souvent les attention que je n'avais pas, la faute à la noirceur des mes ailes.

Je le regardais de haut en bas un bon moment, le scannant pour essayer d'y déceler la moindre parcelle de vérité, mais ce masque me gênait. Je m'agenouillais face à lui, les genoux dans la terre boueuse tâchant mon jupon blanc, et tendis moi aussi les bras.

Je voulais voir ce qu'il y avait sous le masque. Je voulais savoir avant de décidé.

Mais je n'allais pas au bout de mon geste. A quoi bon ? Même s'il disait vrai ... qu'est-ce qu'un être comme moi pouvait faire pour lui ? Alors l'expression de mon visage se durcit, et je me relevais en tirant les cordon de mon manteau qui tomba sur le sol. Mes ailes noires se déployèrent, jouissant enfin de pouvoir s'étirer à leur aise. J'avoue, ces précaution m'ankylosaient beaucoup.

Ces ailes avaient une profonde signification. Oui, j'étais un Ange. Je protégeais, je devais protéger. Mais leur couleur indiquait une chose : J'avais tué. Et il n'était pas exclu que je recommence.J'étais déchue.

"Même si j'étais sûre que vous disiez la vérité, je ne pourrais rien pour vous."

Et j'allais, pour faire demi tour. Je devais absolument me tenir à l'écart de tout ce qui faisait cette ville, je ne voulais pas être mêlée à un nouveau conflit et avoir du sang sur les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Mer 8 Oct - 23:58

La jeune fille se jeta à genoux, et tendit les mains pour ôter son masque à Dimma, mais elle s'en empêcha au dernier moment.

Zut.

Elle se redressa et ôta son manteau, révélant une grande paire d'ailes noires, que Dimma contempla à la fois avec respect, admiration, et grâce. Cette vision fit poindre en lui un sentiment de bien-être qui réchauffa ses os vieux de six siècles.

Puis une pensée traversa brièvement son esprit. Elle avait des ailes, et noires par-dessus le marché. C'était un ange...

Déchu.

Mais un ange tout de même. Un ange, en temps de guerre, était un atout de poids. Celui-là, avec ses ailes noires, passerait inaperçu dans la nuit. En-dehors de son teint laiteux et de ses yeux rose.

Sérieusement, des yeux rose ? Un phare dans les ténèbres aurait été plus discret.

— Même si j'étais sûre que vous disiez la vérité, je ne pourrais rien pour vous.

Dimma ne répondit pas. Il réfléchissait. Bien sûr que si, elle pouvait pour lui. Elle pouvait tout pour lui. Il se releva à son tour, baissa son capuchon sur ses épaules, et détacha son masque, le faisant tomber par terre, et révélant ainsi son visage aux yeux bleu pâle et aux cheveux bruns plaqués en arrière.

— Je comprends... Je ne veux pas vous forcer, vous devez déjà avoir vos obligations. Laissez-moi vous aider, cependant...

Il dégaina l'une de ses dagues et se taillada la paume de la main gauche. Il esquissa une grimace de douleur, et ferma le poing.

— J'ignore si vous êtes familière des coutumes de mon pays, mais je fais le serment de sang d'être là pour vous dès que vous me le demanderez.

Il rangea l'arme, et poursuivit :

— Je pense que vous vous méfiez sûrement de moi... Je n'insisterai pas... Je tiens seulement à vous avertir. Je crois avoir identifié le mal qui gangrène cette ville. C'est une Erian, qui s'appelle Justice... Je crois qu'elle travaille à l'hôpital. C'est une vraie baronne du crime. Elle veut récupérer l'oeuf d'un dragon et, pour y parvenir, elle fait chanter l'une de mes amies proches. Elle a torturé son fiancé en introduisant un morceau de métal dans son corps, et en disant qu'elle le tuerait si mon amie ne lui rapportait pas l'oeuf prochainement...

Les larmes coulaient sur son visage tandis que le sang gouttait entre ses doigts serrés.

— J'ai bien essayé de le sauver avec mes pouvoirs d'elfe, mais le morceau de métal s'enfonce toujours plus vers son coeur... Et maintenant, je dois supporter ce poids en plus. Cette pauvre fille... Cette pauvre fille ne méritait vraiment pas ça...
Revenir en haut Aller en bas
Will Blackwood

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 30

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de prime
Relations:

MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Sam 11 Oct - 13:40

J'avais décidé de quitter la terre quelques mois plus tôt. Par dépit, parce que je devais fuir, parce que je n'avais pas le choix ... Parce que je ne m'étais pas laissé le choix. J'avais le sentiment là-bas, que rien ne me permettrait jamais de me racheter, et qu'ici je pourrai repartir de 0 ... en quelques sortes.
Mais je n'avais pas le droit à l'erreur.

C'est alors que mon vis-à-vis tomba le masque, même si c'était seulement en apparence.

— Je comprends... Je ne veux pas vous forcer, vous devez déjà avoir vos obligations. Laissez-moi vous aider, cependant...

"Je ne veux l'aide de personne."

J'avais savamment reconstruit ma vie toute seule, je ne souhaitais pas que quelqu'un me vienne en aide. Ce n'était pas dans ma nature d'accepter l'aide de quelqu'un ... c'était l'inverse qui devait se produire. Même déchue, je restais un ange tout de même.
C'est alors que l'autre ouvrit sa main et la taillada. Je frémis en voyant le sang perler dans sa paume, mais il ferma le poing. Pourquoi ce geste ?

— Je pense que vous vous méfiez sûrement de moi... Je n'insisterai pas... Je tiens seulement à vous avertir. Je crois avoir identifié le mal qui gangrène cette ville. C'est une Erian, qui s'appelle Justice... Je crois qu'elle travaille à l'hôpital. C'est une vraie baronne du crime. Elle veut récupérer l'oeuf d'un dragon et, pour y parvenir, elle fait chanter l'une de mes amies proches. Elle a torturé son fiancé en introduisant un morceau de métal dans son corps, et en disant qu'elle le tuerait si mon amie ne lui rapportait pas l'oeuf prochainement...

Je restais stoïque. Je réalisais que ce qui se passais dans cette ville m'échappais totalement et que j'étais loin de tout savoir, de tout connaître. Que j'étais susceptible, encore une fois de faire le mauvais choix. Je ne connaissais pas beaucoup Justice, je travaillais seulement pour elle ... Or l'expérience m'avait montré qu'il ne fallait pas se fier aux apparences ... Je me trouvais probablement devant ce cas de figure.

Ce qui me perturbait, c'était ses larmes ... Elles ne pouvaient pas être vaines ... Je croyais que les mots pouvaient mentir, mais pas le larmes. C'était ces larmes qui induisaient mon coeur en erreur.

— J'ai bien essayé de le sauver avec mes pouvoirs d'elfe, mais le morceau de métal s'enfonce toujours plus vers son coeur... Et maintenant, je dois supporter ce poids en plus. Cette pauvre fille... Cette pauvre fille ne méritait vraiment pas ça...


Déglutissant avec difficulté, je tentais de me détacher de l'image de Justice que j'avais. Mais j'étais assez perturbée par mon premier jugement ... On me disait que Justice était le genre de personne assez dévouée pour être capable de ne pas dormir pendant une semaine afin de s'occuper des autres. J'en avais même un peu fait mon idéal ... Or, l'Elfe venait balayer ce sur quoi mes fragiles convictions étaient bâties.

Et si, cette fois encore, je me trompais ?

Je me retournais finalement, et marcha vers lui de mon pas aérien. Avec infinie douceur, je pris sa main blessée et la mis dans la mienne. Pressant mes doigts contre la plaie qu'il s'était infligée, je me concentrais pour la refermer, tandis que dans mon autre main la même plaie s'ouvrait.
Je ne dis rien, tandis que je plantais mes yeux, sévères, dans les siens. Je ne savais pas à quoi il pensait, mais comme j'aurais voulu avoir ce pouvoir ! En revanche, celui qui avait ce morceau de métal dans le corps ...

"Je peux peut-être quelque-chose pour lui."


Si je le sauvais, mais sans pour autant me dévouer à une cause qui m'était inconnue, ça me rachèterait peut-être un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Dim 12 Oct - 1:49

L'ange revint vers Dimma et prit sa main blessée dans la sienne. Elle caressa la plaie, qui disparut pour se former dans sa propre paume.

L'Elfe songea que ce n'était pas véritablement utile puisque de toute façon elle aurait fini par guérir. Au moins cela prouvait qu'elle n'était pas un ange pour rien.

Elle regarda alors Dimma droit dans les yeux, comme si elle cherchait à sonder son âme. Il lui rendit son regard sans flancher, et sourit ingénument.

— Je peux peut-être quelque-chose pour lui.

— Je l'espère de tout mon coeur, répondit Dimma en lui serrant délicatement la main. Mon amie et son fiancé méritent vraiment une fin heureuse. Toutefois...

Il soupira.

— Je m'inquiète – comme je le fais souvent ces derniers temps – pour cette affaire d'oeuf de dragon. J'ignore ce que cette Erian prépare, mais ce n'est sûrement rien de bon. Mon instinct me dit que je dois l'empêcher de mettre la main sur cet oeuf, mais mon amie et son fiancé seraient alors en danger de mort. Et je ne peux décemment pas non plus récupérer cet oeuf pour le mettre à l'abri. Je suppose que je trouverai une solution, mais chaque chose en son temps...

Il serra alors l'ange dans ses bras, en prenant bien soin de ne pas froisser ses ailes.

— En tout cas, je vous remercie du fond du coeur. Votre simple vue m'a redonné courage, et me voilà plus que jamais prêt à affronter le pire.

Il la lâcha et lui adressa un sourire aussi candide que reconnaissant.

— Mille fois merci...
Revenir en haut Aller en bas
Will Blackwood

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 30

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de prime
Relations:

MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Dim 12 Oct - 7:25

Je sentis le sang couler dans ma main. La blessure était superficielle, et ne me causerait rien d'autre qu'une petite douleur, comme si on me plantait une lime à ongle dans la main. En sommes, gênant, mais rien de bien méchant. Cependant, afin qu'elle guérisse plus vite, je serrais ma main. Ma déclaration eut pour effet de faire sourire l'Elfe qui serra ma main.

— Je l'espère de tout mon coeur. Mon amie et son fiancé méritent vraiment une fin heureuse. Toutefois...  Je m'inquiète – comme je le fais souvent ces derniers temps – pour cette affaire d'oeuf de dragon. J'ignore ce que cette Erian prépare, mais ce n'est sûrement rien de bon. Mon instinct me dit que je dois l'empêcher de mettre la main sur cet oeuf, mais mon amie et son fiancé seraient alors en danger de mort. Et je ne peux décemment pas non plus récupérer cet oeuf pour le mettre à l'abri. Je suppose que je trouverai une solution, mais chaque chose en son temps...

J'écoutais ses paroles, je les enregistrais mais je n'étais pas disposée à prendre complètement partie pour l'instant. C'était trop tôt. Cependant, j'estimais que je pouvais au moins voir par moi-même avant de prendre la décision de m'engager, ou non. Je ne pourrais de toutes façons pas aller contre ma nature angélique tout le reste de ma vie. Il y a ce que vous êtes, et ce que Dieu vous conditionne à faire. Même bannie, j'étais faite pour ça, au fond de moi. Malgré mon application à rester neutre en toutes circonstances ...

Soudain, il me prit dans ses bras. Je tressailli d'abord, mais ces paroles m'atteignirent en pleins dans le coeur.

— En tout cas, je vous remercie du fond du coeur. Votre simple vue m'a redonné courage, et me voilà plus que jamais prêt à affronter le pire.

Je serrais toujours les poings, malgré tout mes bras l'entourèrent et mes ailes frémirent. Mon visage froid, mon plumage noir et ma peau laiteuse, je n'avais pas une apparence très rassurante. Tout était fait pour que j'effraye les autres, je n'étais pas fiable, et j'avais l'air de ce que j'étais tout simplement. Seulement, c'était la première fois depuis 3 siècle qu'on me remerciait, qu'on me témoignait de la gratitude. Mes lèvres parvinrent même à sourire un peu, mais je retrouvais la même expression neutre quand il me lâcha, et me remercia encore.

"Je désire simplement que personne n'y laisse sa vie. Je promets de tout tenter pour le sauver, et j'accepte de déjouer les plans de Justice, mais je le fais uniquement pour ça."


Pas pour lui. Je n'avais pas la foi de conclure un pacte encore, et d'en faire mon protégé. Bien sûr s'il l'exigeait je n'aurais pas le choix de l'accepter, mais je ne serais alors pas un atout de taille. Mes ailes témoignaient pour moi ... J'avais trahi et je pouvais recommencer.

Mon manteau était sur le sol en un petit tas mou et allait certainement rester là. Il était temps, peut-être de sortir de l'Ombre et de me réapproprier mon nom. Mes ailes s'étirèrent et fouettèrent l'air avant de revenir près de mon corps, elles étaient restées dans leu étau trop longtemps.

"Je ne connais pas ton nom." Dis-je simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   Dim 12 Oct - 17:10

— Je désire simplement que personne n'y laisse sa vie. Je promets de tout tenter pour le sauver, et j'accepte de déjouer les plans de Justice, mais je le fais uniquement pour ça.

— Vous n'avez pas à vous justifier auprès de moi.

Dimma supposa qu'elle le faisait surtout pour elle-même. Ces ailes noires ne pouvaient signifier qu'une chose ; c'était sa déchéance. Elle avait été jetée hors du Paradis et la chute avait été rude.

Les ailes claquèrent et Dimma put juger rapidement de leur envergure. Durant sa vie, il n'avait rencontré qu'un seul ange, s'il se souvenait bien. Ces créatures faisaient partie des rares que Dimma ne méprisait pas ouvertement, et parvenait même à respecter. En quelque sorte. Pour lui, les anges se situaient tout en haut de la chaîne alimentaire, mais seulement parce qu'ils bénéficiaient d'un soutien conséquent en la personne omnipotente de Dieu.

Ensuite venaient les Elfes, la race suprême. La plupart les divisaient en elfes "blancs" et "noirs". Dimma préférait parler d'elfes "ruraux" et "urbains". Puis il y avait les Thériantropes, ex-aequo avec les humains. Et enfin, tout le reste. Dimma considérait les sorciers, les démons, les sirènes, les loups-garous, les vampires et toutes les autres aberrations comme d'abominables parasites qui n'attendaient, et ne méritaient, qu'une chose : être dominés.

— Je ne connais pas ton nom.

— Je m'appelle Vinur.

Il sourit à nouveau et précisa :

— Vinur Ósvikinn.

À cet instant, Stirbjórn s'approcha d'eux, et leva une main timide pour les interrompre.

— Euh... nous avons replacé tous les corps... Nous devrions y aller, nous allons finir par attirer du monde...

— Tu as raison, Stirbjórn, répondit Vinur, puis il dit à l'ange, eh bien, c'est maintenant que nous nous séparons. Ce fut un réel plaisir de vous avoir rencontrée. Je vous souhaite bonne chance et...

Il se pencha et ramassa son masque.

— ... je vous dis à bientôt.

Puis il suivit Stirbjórn sans un mot, grimpa dans le camion, dans lequel avaient déjà embarqué tous ses hommes, et le véhicule démarra et disparut dans la nuit alors que l'Elfe adressait un dernier regard à l'ange.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mercury Power Make Up ! [PV Mercury]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Swap power, Make-up [terminé] -réceptions p.8 à 14
» Mercury Comet 1964 réedition de Model king
» [b]MPC Mercury Cyclone 1971[/b]
» La Mercury '49
» Freddie Mercury

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: