La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Mar 30 Sep - 13:12

Le bar était bondé à cette heure-ci. Une centaine d’inconnus qui venaient boire et faire la fête. C’était parfait pour avoir une conversation des plus confidentielles.

Etrange, illogique même ?

Non. Je savais que les hommes de Dimma me surveillaient de près. Il me suffisait d’un seul faux pas pour qu’il tue Lev et une réunion dans un lieu isolé aurait paru trop suspecte. Un restaurant ou ce même bar en pleine journée aurait pu faire l’affaire, mais ça aurait été trop facile d’écouter notre conversation, alors que le soir… La foule devenait plus dense et bruyante, à un tel point qu’il fallait beaucoup plus se rapprocher de l’autre pour entendre. C’était vraiment parfait.

Mes antécédents me donnaient un avantage certain : je n’aurais pas l’air suspecte dans ce bar, en compagnie d’un homme.

Lev n’avait d’ailleurs pas spécialement apprécié le fait que je sorte. Surtout quand j’avais enfilé cette robe que je portais en ce moment même. Et surtout quand je lui avais dit QUI j’allais voir ce soir.

Mais je ne pouvais lui avouer la véritable raison de cette soirée. Je ne pouvais pas lui dire ce que Dimma m’avait demandé. Il en deviendrait fou de rage.

J’avais camouflé tant bien que mal l’hématome sur le côté droit de mon visage et mis des pansements transparents sur les coupures de mes mains, souvenirs encore trop récents de cette soirée où l’elfe avait décidé de me rappeler ma dette envers lui. Zorcha devrait arriver une demi-heure avant Zoé. Il fallait que je lui parle seule à seul.

L’espionne était un bon prétexte pour le faire venir, même si je souhaitais toujours la rallier à notre cause et savoir qui l’avait envoyée. Même si aux vues des récents évènements, j’avais ma petite idée.

Elle ne devait en aucun cas entendre ce que j’allais dire. Il y avait trop de risques pour qu’elle rapporte tout à son patron actuel.

Sondant la foule du regard, je repérai enfin Zorcha, toujours aussi décalé que d’habitude, malgré ses efforts pour s’intégrer. Un grand sourire illumina mon visage. J’étais épuisée aussi bien physiquement que moralement en ce moment, je n’arrêtais pas de faire des cauchemars et je commençais à devenir sérieusement paranoïaque, c’était donc un grand soulagement de voir enfin un visage amical (en dehors de Lev).

Je traversai la foule, me jetai à son cou et le serrai contre moi.

N’importe qui aurait pu trouver ce geste normal, peut être en déduire qu’il s’agissait d’un amant ou quelque chose dans ce genre… C’était le but.

Avant même que Zorcha n’esquisse un geste pouvant trahir sa surprise, je lui chuchotai à l’oreille, mes lèvres étant camouflées par mes cheveux et mon bras passé autours de son cou.

- Faites comme si c’était normal. J’ai vraiment besoin de votre aide, mais on me surveille. L’elfe que vous avez vu au tribunal la dernière fois me fait chanter, il veut l’œuf d’Andromeda et si je fais quoi que ce soit qu’il pourrait considérer comme étant de la trahison, il tuera Lev.


C’était une explication vraiment floue, mais si notre étreinte durait, les hommes de Dimma devineraient que quelque chose clochait.

Je m’écartai de Zorcha et esquissai un faible sourire.

- La personne qui pourra vous aider à trouver votre corps ne viendra que dans une demi-heure. Il faudra faire attention à vos paroles en sa présence, c’est une espionne de haut vol.

Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Mer 1 Oct - 20:25

Suite a cette histoire de maire que je n'avais pas trop compris et que je me demandais encore ce que cela avait changé pour la ville - qui avait été élu d'ailleurs ? J'étais peu au courant des nouvelles. - je m'étais concentré sur le développement de mes pouvoirs. Les pistes que j'avais suivies pour retrouver mon corps n’avaient pas aboutie, et avec cette rencontre d'un illusionniste, j'avais compris qu'il valait mieux que je sois moins vulnérable pour poursuivre ma quête. La glace aillant toujours fait partie de ma vie, j'avais donc aisément apprit à en retrouver le contrôle. Mais la téléportation me restait encore incomprise. C'était toujours aussi spontané et imprécis. Je ne l'utilisais donc pas pour me rendre au rendez-vous de Symphonie. Mes jambes restaient le meilleur moyen de déplacement que j'avais. Bon sang que mes ailes me manquaient...

J'avais été heureux qu'elle me contact pour me voir. C'était bien les messages texte, mais je préférais discuter face à face. J'écrivais régulièrement à mes amies, et elles devaient me trouver étrange parfois. Je pouvais leur annoncer que j'avais découvert l'utilisation d'un objet usuel pour tout le monde mais si spécial pour moi qui ne connaissais pas, ou simplement leur souhaiter une bonne journée. Je crois que les jeunes appelleraient cela une personne socially awkward? Mais c'était ce que j'étais. Désadapté socialement.

J'arrivais au lieu qu'elle m'avait indiqué à l'heure. C'était une première ça! J'avais de la difficulté avec le temps. Ça n'avait jamais été important pour moi, mais depuis que j'avais le travail à la banque, je me devais de m'adapter. Nombre de fois Andromeda m'avait réprimandé pour mon retard... J'entrais dans cet endroit beaucoup trop bruyant, m'étais-je trompé de lieu? Un bonnet cachant mes cornes comme à mon habitude, des vêtements semblant légèrement trop grand pour moi. Je ne comprenais pas ce principe de mode et les marchands étaient bien découragés lorsque j'essayais des vêtements à leur boutique. Au final je les laissais m'habiller! Je souriais largement en apercevant la sirène. Toujours aussi resplendissante! J'étais heureux de la revoir. Comment allait sa relation avec Lev? Le loup avait dit vouloir me parler, mais je n'avais plus entendu parler de lui après les élections. Je songeais même à me rendre chez lui.

La jeune femme me sauta au cou à ma grande surprise. Lui avais-je tant manqué ? Avant que mon expression joyeuse ne se transforme pour de la surprise et incompréhension, elle m'avisa de la raison de ce geste si soudain. Je passais donc mes bras autour de sa taille sans perdre mon sourire, lui rendant son étreinte. Tant de question défilant dans ma tête à cet instant, certaines étant répondu à la suite. J'avais beau faire un effort pour ne rien exprimer, mais je n'étais pas entièrement maitre de ce visage. Mon sourire se crispa, et pour masquer ma fureur que cette nouvelle provoquait, je plongeais mon visage dans sa chevelure, tel un amant retrouvant le doux parfum de son aimé qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. Mes doigts se crispèrent légèrement sur ses hanches. On pourrait croire que ce n'était qu'un geste possessif, une envie débordante à assouvir. Mais c'était ma colère. On voulait s'en prendre à mes amies!! Attendez... Andromeda avait un oeuf?! Cela expliquait bien des choses. Je comprenais pourquoi elle s'absentait pendant des heures sans explication maintenant. Et cet information éveilla mon côté paternel. Je du redoubler d'effort pour garder mon air joyeux lorsque ma compagne s'écarta. J'acquiesçais d'un hochement de tête et mes mains se tendirent pour prendre doucement les siennes.

« Je ferais attention. Et surtout, j’accomplirais touts vos désirs. Le danger ne m'effraie pas. »

Un amant dévoué n'ayant pas peur du petit ami dangereux. Ou plutôt, j'allais faire tout ce qui m’était possible pour protéger l'enfant de ma protectrice, et le bonheur de mon amie. Je ne me souvenais que vaguement de l'elfe. Que voulait-il faire de l'oeuf? Andromeda s'avait-elle? Je ne manquerais pas de l'aviser, je ne cachais rien à cette femme. Je portais les mains de Symphonie à mes lèvres pour les baiser. Jouer l'amant était probablement plus sécuritaire pour ne pas causer de soupçon. Enfin... Si Lev apprenait, ce serait un tout autre danger qui se présenterait à moi.

« J'affronterais vents et marrées pour vous, ma princesses. Je suis votre dévoué chevalier. »

Énoncé ces paroles me donnèrent un ressentiment étrange. Il me semblait que ce n'étais encore qu'hier la dernière fois que j'avais fait un tel serment. Et cela remontait à plusieurs centaines d'années. Mais j’appréciais de me retrouver de nouveau le protecteur. Une grande partie de ma vie avait été dévoué à cela.

« Et si votre amie peut me venir en aide, je serais en de meilleur circonstance pour assouvir votre bonheur. »

Je ne réalisais pas à quel point mes paroles pouvaient être interprétées par de forts sous-entendus sexuels. Tout ce que je voulais dire, c’était qu’avec ma forme de dragon, je serais plus fort et résistant afin d’affronter l’ennemi qui voulait lui causer du tord.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Jeu 2 Oct - 23:43

Zorcha prit mes mains et répondit :

« Je ferais attention. Et surtout, j’accomplirais touts vos désirs. Le danger ne m'effraie pas. »

Ses paroles me rassurèrent. Vraiment, ça faisait chaud au cœur d’avoir un allié comme lui. Je ne retins pas mon sourire plein de gratitude alors qu’il déposait un baiser sur mes mains avant d’ajouter.

« J'affronterais vents et marrées pour vous, ma princesses. Je suis votre dévoué chevalier. »

Ma princesse.

En temps normal j’aurais ri. Mais là, je souhaitais de toutes mes forces que nous soyons crédibles. Un seul soupçon pourrait s’avérer dangereux. Très dangereux.

Mais si Dimma me savait futée, il ne connaissait pas Zorcha, et beaucoup de personnes pouvaient interpréter son émerveillement constant lorsqu’il découvrait cette époque pour de la simplicité d’esprit. Les apparences jouaient donc en notre faveur. Comme cela avait toujours été pour moi.
Je serrai les mains de mon ami pour le remercier silencieusement. Nous passions pour un de ces couples terriblement fleur bleue, mais l’essentiel était que nous ne passions pas pour ce que nous étions réellement.

« Et si votre amie peut me venir en aide, je serais en de meilleur circonstance pour assouvir votre bonheur. »

Une lueur amusée traversa mon regard et je me retins de rire, gardant cette expression d'amoureuse transie.

Oh, il ne devait pas avoir réalisé que ceux qui nous surveillaient pouvaient prendre cette phrase comme un message sous-entendant certaines pratiques sexuelles ! J’imaginais la tête qu’ils devaient faire et me rendis compte à quel point ça me faisait du bien d’entendre, de visualiser des choses amusantes. Je n’avais pas l’esprit à ça ces derniers temps.

- Je m’en doute bien. Commentais-je. Heureusement, elle est très douée dans ce domaine.

Je l’entraînai vers une table et précisai :

- Il faudra vraiment faire attention à ce que Lev ne sache rien pour… nous deux. Il serait furieux et ça lui briserait le cœur…


Au sens littéral du terme.

Avec une lame déjà fichée dans son torse, aidée par un certain elfe.
Notre pseudo relation était désormais devenu un code pour évoquer le problème de l’œuf.

- Je n’ai aucune idée pour résoudre ce dilemme
, avouais-je en soupirant.

Notre « amour impossible » allait sans doute remplacer le feuilleton à l’eau de rose que les sbires de Dimma loupaient pour nous espionner. Ils seront sans doute scotchés à nos paroles sans se douter des réelles implications de nos paroles.

Par contre, il faudrait peut-être que je prévienne Lev…

Si Dimma tentait d’utiliser cette fausse relation pour faire pression, j’étais mal. Mon loup était fort, séduisant, adorable, mais pas très futé, et plutôt crédule même. Une qualité que j’appréciais, étrangement. C’était reposant pour l’esprit. Il pensait ce qu’il disait et il était plutôt facile de prévoir ses réactions.

Reposant, donc, pour la calculatrice que j’étais.

Je ne savais pas si Dimma avait poussé le vice jusqu’à poser des micros chez nous, mais dans le doute, je préférais imaginer le pire. Je pourrais le chuchoter à Lev, un soir plutôt câlin, mais il nous trahirait sans doute immédiatement en lançant un « QUOI ?! » et en s’énervant.

C’était peine perdue, et je ne parvenais pas à réfléchir très rationnellement en ce moment. Le moral sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Sam 4 Oct - 15:30

aJe la suivais à la table et m’installais à ses côtés. Collant mon épaule contre la sienne. Supposer être des amoureux interdit et garder une distance serait étrange. Et cela nous permettrait aussi de mieux nous entendre avec tout le bruit qui nous entourait.

« Bien évidement, s’il savait, il aurait une réaction hors de son contrôle qui pourrait être catastrophique… La jalousie peut vous faire agir sous l’impulsion de l’émotion sans prendre le temps de réfléchir.»

Des histoires qu’Andromeda m’avait contées sur son garçon, je savais qu’il avait un tempérament explosif. S’il venait à savoir que l’œuf était en danger, probablement qu’il partirait affronter l’elfe sans même réfléchir, fonçant tête baissé dans le tas. Et c’était dangereux de faire cela. Cette situation requérait plus de réflexion.

J’affichais un sourire désolé. Et je songeais aux solutions qui s’offraient à nous. Retrouver mon corps, et nous serions deux dragons contre cet ennemi. Mais je ne connaissais pas ce Dimma, je ne savais pas ses pouvoirs, ses forces. Nous ne pouvions pas non plus l’affronter sans savoir. Il nous fallait découvrir ses points faibles. Ou il y avait la solution moins violente, que certains trouveraient lâche… Andromeda avait toujours la possibilité de fuir avec son œuf, loin d’Edora. Et c’était la solution que je préférais. Certes je ne la reverrais plus, Lev non plus, mais elle serait en sécurité pour attendre que son enfant naisse. Et c’était le plus important.

« Nous pourrions partir loin. Mais encore, cela briserait le cœur de votre loup. »

Ayant été parent moi-même, c’était ce que j’aurais fait. Et l’amour d’une mère pour son œuf était plus fort que tout. Je savais que la dragonne ferait n’importe quoi pour son enfant. Elle cachait déjà son existence. Je ne serais pas surpris qu’elle choisisse cette solution. Laissant tout le reste ici. Lev était grand, il pouvait se défendre seul, il avait son amour ici, sa vie. Symphonie serait là pour le soutenir face à ce qu’il prendrait certainement pour un abandon. Et bien qu’elle m’avait promis ma protection jusqu’à ce que je retrouve ma forme originel, je ne lui en voudrais pas si elle devait briser cette promesse.

Je passais un bras autour des épaules de ma compagne, me voulant rassurant. Je ne savais que dire de plus sans nous trahir. Je ne voyais aucun moyen de lui demander ce qu’elle connaissait sur l’ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Lun 6 Oct - 11:47

Zorcha n’avait peut-être rencontré qu’une fois Lev, mais visiblement, il était au courant de son caractère un peu trop explosif. Je soupçonnais Andromeda de lui en avoir parlé.

Enfin, je n’avais pas besoin de lui expliquer la nature exacte du problème qu’il posait.

« Nous pourrions partir loin. Mais encore, cela briserait le cœur de votre loup. »

Je haussai un sourcil. Partir ? C’était une solution. Pourquoi ne pas y avoir songé tout de suite ?

Sans doute parce que l’elfe me donnait l’impression d’être partout en ce moment. C’était sans doute son but : faire croire qu’il pourra retrouver n’importe qui tentant de lui échapper. Mais visiblement, il craignait assez Andromeda pour s’en prendre à moi plutôt qu’à elle.

Zorcha passa un bras autours de mes épaules et je lui retournai un sourire reconnaissant, me collant à lui.

J’avais besoin de contact pour me rassurer. A la maison, je collais Lev dès que possible, mais le fait de ne rien pouvoir lui dire me pesait terriblement.

- C’est une idée. Nous ne pouvons pas retourner sur Terre. Les gardiennes nous en empêcheraient, mais cette planète peut-être vaste et ne possède qu’une ville pour le moment. La preuve qu’elle n’a pas encore été explorée.

Je sondais la foule, le regard perdu dans le vague.

La fuite…

- Mais il pourrait blesser certains de nos proches pour tenter de nous retrouver…

"Il" n’était évidemment pas Lev.

Si Andormeda fuyait, il y avait de fortes chances pour que Dimma nous soupçonne et tue Lev dans un accès de colère.

Soudain, mon regard capta un visage connu. Et pas n’importe lequel !
Je me redressai et fronçai les sourcils.

- Oh… Elle est en avance…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Lun 6 Oct - 20:54

Zoé était sur la piste de danse, ses écouteurs sur les oreilles, suivant un tout autre rythme que celui de la musique. Ce qui, d'ailleurs, avait fait que quelques personnes s'étaient arrêtées et la regardaient faire, comme s'ils cherchaient une logique entre cette chorégraphie et ce qu'ils entendaient. Un vampire ricana et vint lui mettre la main aux fesses, mais ce ne fut que pour se prendre le poing d'un Thériantrope aux oreilles de cheval en plein visage.

- Elle est à moi la 'tite pandate rousse ! siffla-t-il.

L'espionne se retourna, faussement outrée et afficha un immense sourire.

- Aw ! T'es trop chou Bailey !

Elle marcha sur l'entre-jambe de l'homme maintenant à terre pour venir le prendre dans ses bras. Apparemment, la blondeur de la sirène fut captée par sa vision périphérique car elle lui jeta un coup d’œil. Sa télépathie toujours active, elle pensa, triomphante:

"Hé boss, j't'avais dit qu'elle serait venue à l'avance."
"Ok j'avais tord. Maintenant va ramener tes putain d'oreilles de panda-roux là bas." grésilla l'un de ses écouteurs.
"Bouh, énervé ! Je sais que j'ai piqué Bailey mais t'a qu'à aller te taper quelqu'un d'autre !"
"Va. Bo. Sser."

Zoé jeta un œil à son poignet, constata qu'elle n'avait pas de montre, et piqua celle du vampire que son "garde du corps" avait assommé.

- Tiens. Mon chou, il est l'heure d'aller exploser la tronche d'une chauve-souris. Tu me ramènes ses dents pour ma collec' ? Tu serais un adorable petit poney !

Le thériantrope chevalin sourit et attrapa l'homme par le col, l'emmenant hors du bar. Zoé applaudit, sautillant sur place. Elle adorait utiliser de VRAIS éléments pour composer ses costumes. Et ce vampire avait une vilaine tête mais de superbes dents. Elle alla chercher un verre au bar. Elle sembla chercher où s'asseoir dans cet endroit blindé. Elle s'approcha du "couple".

- Bonjour ! Désolée de troubler votre soirée mais y'a plus de place nulle part. J'peux squatter le temps que ça soit l'heure de notre rendez-vous ? demanda-t-elle avec un sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Mer 15 Oct - 3:47

Toute puissance à sa faiblesse. Symphonie était plongé dans le problème jusqu’au coup, il était normal qu’elle ne puisse pas voir toutes les solutions. Il fallait parfois prendre du recule pour voir la meilleur chose à faire. Je ne connaissais tout de même pas la personne problématique et n’étais donc pas en mesure de donner de meilleur conseil que la fuite. Elle ne devait pas perdre espoir, tout finirait bien par s’arranger et se mal grugeant la ville, éradiqué. Le bien ne l’emportait-il pas toujours sur le mal?

J’acquiesçais suite à son affirmation. Depuis les siècles que j’étais sur cette planète à en parcourir sa surface, j’étais bien placé pour savoir qu’il y avait multitude d’endroit pour se cacher, toute cette nature méconnu de la population. Mais je doutais que ce soit le seul endroit possible de fuir. Pourquoi les gardiennes empêcheraient une créature mythique de retourner sur Terre? Un dragon de plus. Notre race était déjà si peu nombreuse. Ça valait la peine d’essayer selon moi.

« Je connais bien des endroits sur cette planète qui seraient en effet un endroit sécuritaire où rester. Mais pour combien de temps? On pourrait nous retrouver… Un loup nous flairerait. »

Existait-il d’autres mondes habitables? Des recherches seraient à faire sur le sujet. Quelle situation… Je voyais que le monde n’avait pas changé malgré la guerre. Il y avait toujours des êtres corrompu désirant plus, toujours plus. Je sortie mon portable de ma poche, me demandant s’il était sécuritaire de communiquer avec Andromeda en ce moment pour la prévenir. Peut-être aurait-elle une autre solution. Comme de s’occuper elle-même de l’elfe déplaisant. Mais avant de composer son numéro, je relevais mon regard doré sur Symphonie qui s’était redressé, puis tentait de suivre le sien pour voir la dite personne qui devait nous rejoindre.

Je ne compris pas très bien ce qui se passa plus loin sur la piste de danse, tout se déroula rapidement, et un homme se retrouva au sol. Je restais perplexe en voyant une thériantrope mêlé à cette histoire venir vers nous. Avec ses allures de gamine excitée, on pourrait facilement se faire avoir. Mais avec cette scène, et que ma compagne lui faisait confiance, j’en déduisais facilement que je ne devais pas me laisser prendre par les apparences. J’étais méfiant tout de même, la sirène m’avait mentionné de faire attention à mes paroles face à elle. Je souriais malgré tout à la nouvelle venue, pour ne pas la mettre mal à l’aise, mais aussi parce qu’elle pourrait peut-être m’aider. Je me redressais par politesse et je lui désignais une chaise libre à notre table.

« Bien sur, joignez-vous à nous! Je suis Zorcha, c’est un plaisir de vous rencontrer. »

Je m’inclinais respectueusement, en faisant trop, comme à mon habitude. Je n’étais pas accoutumé à toutes ses manières des jeunes, si impersonnel. Je m’écartais ensuite de la table.

« Je vais aller nous chercher à boire, que prendrez-vous ma princesse? »

Une fois la réponse reçu, je m’éloignais jusqu’au bar et commandais. Tout en attendant, je téléphonais à Andromeda, m’adressant à elle en un langage ancien des dragons, rare étaient ceux connaissant cette langue, et advenant le cas exceptionnel que l’ennemi comprenne, je n’exprimais rien de concret. L’avisant que je rentrerais tard, que je n’avais pas oublié les clés pour ne pas la réveiller à mon retour, et terminant en lui disant d’embrasser son enfant pour moi avant d’aller dormir, car je ne serais pas rentré pour ce faire. La dragonne n’étant pas dupe, sachant que je ne connaissais pas l’existence de l’œuf et le fait que je l’ai téléphoné en notre langue, je savais qu’elle comprendrait, même si elle se contenta de me souhaiter une bonne soirée et que je n’aurais pas à craindre de réveiller personne. Que je pouvais même rapporter des conquêtes, que j’y serais tranquille. Elle avait compris. C’était donc notre adieu, je savais que je retrouverais la maison vide lorsque je rentrerais. Elle partait. Je rangeais mon portable dans ma poche, pris les deux boissons, et retournait à la table en souriant.

Une fois assit, les verres posées, j’embrassais Symphonie sur la joue, posant une main rassurante sur son genou et lui parla à voix basse, continuant de jouer les amants. Zoé serait témoin et peut-être que ça pourrait causer du tord auprès de Lev, mais sa présence ne signifiait pas que les espions de Dimma ne poursuivaient pas de nous observer. Eux aussi pourraient utiliser ça contre Symphonie. Mais, l’œuf partait loin, s’il n’était pas déjà parti même.

« Nous aurons la maison à nous seul ce soir si tu ne veux pas aller à l’hôtel, c’est arrangé avec ma protectrice. »

J’espérais qu’elle comprendrait par là qu’Andromeda partait. Et qu’elle ne paniquerait pas à l’idée que je l’ai contactée et avertie. Si elle avait suffisamment confiance en moi, elle saurait que j’avais été discret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Mer 15 Oct - 12:30

Alors que j’observai Zoé discuter avec un autre thériantrope, je me fis la réflexion que si elle avait fait venir quelqu’un qui la protégeait, c’était qu’elle se méfiait quand même.

Enfin vu ce qu’il s’était passé avec Lev la dernière fois, c’était plutôt logique. Elle avait espionné dans les deux camps pendant la guerre et elle était toujours intacte malgré sa faible constitution. Cela ne pouvait signifier qu’une chose : elle savait parfaitement quoi faire pour assurer sa survie.

J’affichai un sourire alors qu’elle se rapprocha, un verre en main.

- Bonjour ! Désolée de troubler votre soirée mais y'a plus de place nulle part. J'peux squatter le temps que ça soit l'heure de notre rendez-vous ?

Zorcha se redressa immédiatement et se présenta.

« Bien sur, joignez-vous à nous! Je suis Zorcha, c’est un plaisir de vous rencontrer. »

Il s’inclina légèrement et s’éloigna de la table en s’adressant à moi.

« Je vais aller nous chercher à boire, que prendrez-vous ma princesse? »

Mon sourire s’élargit. Je plantai mon regard dans le sien et lui donnais ma commande d’une voix mielleuse.

Surtout, continuer de jouer la comédie.

Même si j’avais la désagréable impression d’avancer dans une pièce plongée dans le noir et remplie de clous.

Zoé m’avait vue avec plusieurs hommes, elle savait comment je me comportais en temps normal quand j’étais en mode « séduction ». C’était même la seule personne à y avoir assisté. Du moins. La seule personne encore vivante.

Jouer les faux amants était d’autant plus risqué.

Surtout qu’il y avait encore plus de risques que ça vienne aux oreilles de Lev.

C’est pour ça que je pris les devants.

- Tu dois te douter que Lev n’est au courant de rien pour Zorcha et moi… Je pensais te le cacher mais tu es arrivée trop tôt.
Soupirais-je avant de me ressaisir. Mais de toute façon, entre amies, on peut bien partager quelques secrets, non ?

J’aurais pu tenter de me justifier, après tout, a relation avec Lev était plus sérieuse que toutes les autres, mais ça paraitrait suspect. Heureusement, Zorcha avait un physique plutôt séduisant, et ma réputation de croqueuse d’hommes aidait.

Lorsque ce dernier revint avec les boissons, il posa sa main sur mon genou et m’embrassa sur la joue avant de m’expliquer plus bas :

« Nous aurons la maison à nous seul ce soir si tu ne veux pas aller à l’hôtel, c’est arrangé avec ma protectrice. »

Oh.

Alors que je comprenais qu’une partie du problème était résolu, d’autres contraintes vinrent s’emboiter.

D’une, il fallait que nous soyons réalistes et rentrer chez moi directement après cet entretient aurait paru trop suspect vu ce qu’il venait de dire. De plus, je doutais qu’il ait parlé ouvertement à Andromeda. Comme je l’ai dit plus tôt, Zorcha pouvait paraitre simple et naïf, avec ses manières dépassées et son émerveillement constant pour la technologie, mais il était loin d’être bête. Et il ne fallait pas non plus oublier qu’il était au moins cent fois plus âgé que moi. Il avait sans doute trouvé un moyen discret pour lui passer l’information.

Soit. Il faudrait donc que nous nous barricadions une heure ou deux pour faire illusion. Bon, cela nous permettra sans doute de discuter plus librement.  

Ensuite, pour éloigner les soupçons je devais faire croire que je n’avais absolument aucun lien avec la disparition d’Andromeda. Personne n’était censé être au courant pour cette « mission » que Dimma m’avait confiée. Personne à part lui, moi… et ses hommes. Il fallait donc que j’accuse ces derniers d’avoir parlé. Oui, c’était possible. J’étais bonne actrice et je n’aurais sans doute pas besoin de faire semblant d’avoir peur.

Je serrai la main posée sur ma jambe et sourit tendrement.

- Elle est très compréhensive…

Du coin de l’œil, j’observais la réaction de Zoé, ne sachant si elle avait entendu notre échange.

- Désolée, m’excusais-je auprès d’elle en collant mon épaule contre celle de Zorcha, mais tu sais ce que c’est... l’amour…

Je laissai échapper un petit rire en priant pour que la thériantrope ne sorte pas une de ces remarques si gênantes dont elle avait le secret.

- Bon, puisque tu es là maintenant, autant t’exposer tout de suite la chose.


J’allais dire « mon ami ici présent », mais nous devions passer pour plus que des amis. En même temps, insister plus que ça sur notre relation secrète pouvait paraitre suspect.

Fichue paranoïa.

- Il faudrait que tu retrouves une personne.

Je me tournai vers Zorcha. Libre à lui de lui donner plus d’informations.

J’aurais bien voulu lui expliquer ce qu’était réellement Zoé, mais avec cette surveillance…



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   Ven 17 Oct - 11:25

- Bien sur, joignez-vous à nous! Je suis Zorcha, c’est un plaisir de vous rencontrer.
- Zoé ! Tout le plaisir est pour moi.

Le voyant s'incliner, Zoé l'imita, amusée, dans une espèce de réflexe de mimétisme qui avait bien failli lui faire renverser son verre. Elle s'installa à table.

"Chef: la paille est dans le verre. Je répète, la paille est dans le verre."
"... Qu'est-ce que tu racontes ?"
"Ben je viens de mettre une paille dans mon verre. Tu m'as dit de te tenir informé de tout alors..."
"Ça va, j'ai compris: tu me résumeras l'essentiel. Tu peux baisser ton écouteur."
"Merci boss."

« Je vais aller nous chercher à boire, que prendrez-vous ma princesse? »

Zoé, qui avait en effet mis une paille dans son verre, n'avait rien raté du ton mielleux de la sirène. Ni de ce jeu de regard étrange. Ni du fait qu'ils la prenaient pour une conne.
Un "prince charmant" et une croqueuse d'hommes ? Qui n'en étaient pas à leur premier rendez-vous ? Ce Zorcha ne semblait pas si riche que ça, ou pas assez pour intéresser Symphonie.

"Ou alors ses critères ont changé... Ou il est sacrément puissant."
"Tu te rends bien compte que si tu ne me donnes qu'une partie de l'histoire je ne peux pas t'aider ?"
"Chut chef. Ton esprit est une plateforme de réflexion."

Elle sirota son verre avec sa petite paille fantaisiste en zigzag.
Ce comportement, elle le connaissait, mais elle n'arrivait pas à en trouver les raisons. Pour l'instant.

- Tu dois te douter que Lev n’est au courant de rien pour Zorcha et moi… Je pensais te le cacher mais tu es arrivée trop tôt. Soupira-t-elle. Mais de toute façon, entre amies, on peut bien partager quelques secrets, non ?
- Quel Lev ? s'amusa Zoé, sous-entendant qu'elle ne risquait pas de dire quoi que ce soit.

L'espionne tripota son bracelet, coupant la musique de ses écouteurs que Symphonie pouvait un peu entendre tant le volume avait été haut jusque-là. Pourtant elle n'avait eu aucun mal à les entendre.
Zoé tenait à ce que la voix de son chef ne soit pas audible par d'autres. Elle baissa le son autant que possible, donnant l'air de les éteindre.
Zorcha revenant, elle releva les yeux et sourit au "couple" qui commença les messes-basses.

« Nous aurons la maison à nous seul ce soir si tu ne veux pas aller à l’hôtel, c’est arrangé avec ma protectrice. »

Ses oreilles de panda roux s'agitèrent. Elle les frotta un peu, ne faisant même pas semblant de ne pas avoir entendu. A quoi bon, ils n'y auraient pas cru.
Elle plissa légèrement les yeux, ayant l'impression de détecter des "micro-expression" sur le visage de porcelaine de Symphonie.
Heureusement, avec ses petites oreilles frémissantes, sa queue qu'elle n'avait même pas cherché à camoufler et sa bouille enfantine, "plisser des yeux" lui donnait juste un petit air fatigué... Ou imbibé.
Elle but une nouvelle gorgée, remarquant les mouvements de bras des deux autres. Main sur la cuisse, main sur la main sur la cuisse.

- Elle est très compréhensive…

Tripotage ? Non. Pas le genre du damoiseau.

- Désolée, mais tu sais ce que c’est... l’amour…

"Salope."
"Zoé !"
"Je parle pas de Symphonie."
"Justement ! Surveille tes pensées !"

Elle se retint de demander quoi que ce soit, craignant de ne pas pouvoir tenir son sourire attendri, plus vrai que nature, bien longtemps.

- Bon, puisque tu es là maintenant, autant t’exposer tout de suite la chose.

Zoé remarqua une pause. Une hésitation. La sirène cherchait ses mots. Rapidement, certes, mais ça ne lui avait pas échappé.

- Il faudrait que tu retrouves une personne.

L'espionne changea d'expression pour une plus professionnelle. Un sourire conciliant et un regard intéressé. Elle sortit un calepin de nulle part et se tourna vers Zorcha, comme la sirène, attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Double rendez vous [PV Zorcha, Zoé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES COLLECTIONS OUBLIEES: 2- AU RENDEZ VOUS DE L'AVENTURE / VAILLANT
» [Collection] Au rendez-vous de l'aventure Lib. Vaillant
» INFO] Affichage des rendez-vous
» MANU - Rendez-vous / 29.09.08
» Clarke Arthur C. - Rendez-vous avec Rama - Le cycle de Rama T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: