La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bouc émissaire de poche [PV Isei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bouc émissaire de poche [PV Isei]   Lun 29 Sep - 19:21

C’était officiel. Autumn était étudiante.

L’administration ne lui avait pas posé de problème, elle était jeune, motivée, sérieuse, et disposait de vastes références terriennes concernant son cursus bien qu’un peu disparate.

Elle avait dû modifier son contrat avec la bibliothèque pour avoir plus d’heures disponibles afin de suivre ses cours. C’était un peu risqué quant au salaire, mais la jeune femme avait immédiatement fait toutes les démarches pour débloquer une bourse d’études.

A présent, elle était plantée au milieu d’un couloir, plan en main, à la recherche de la salle de son premier cours. Certes, elle avait encore au moins trois quarts d’heure devant elle, mais elle n’était pas encore familiarisée avec les lieux.

Un groupe de garçons la dépassa et l’un d’entre eux la bouscula, mais au lieu de s’excuser, ce dernier lui lança agressivement :

- Hé ! Tu pouvais pas te pousser ?

Impressionnée, Autumn bégaya quelques excuses, même si ce n’était clairement pas à elle de le faire. Après tout, c’était lui qui lui était rentré dedans !

Soudain, l’un de ses acolytes se rapprocha d’elle en humant l’air.

- Les mecs, c’est une sorcière !

Deux thériantropes se dégagèrent du groupe qui commençait à encercler la jeune fille.

- J’y crois pas, et ça ose se montrer en public après tout ce que vous avez fait pendant la guerre !
- C’est comme ces putains de démons !
- Ouais !

Un peu dépassée par le nombre et la tournure que prenaient les choses, Autumn se retrancha contre un mur en tentant de se justifier.

- Mais… Mais… je n’étais pas là pendant la guerre.

Mais les autres n’écoutaient pas et continuaient à se plaindre de la présence de ce qu’ils appelaient les « nuisibles » à l’université. Un des thériantropes lui saisit le bras et gronda :

- C’est une pute comme toi qui m’a fait ça !

- Mais… mais… je… je… Bégaya la sorcière qui cherchait désespérément un moyen de se sortir de cette situation.

Elle sentait qu’elle aurait beau leur expliquer qu’elle était totalement novice en magie, ces étudiants n’en auraient rien à faire, ils avaient juste trouvé un bouc émissaire parfait en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouc émissaire de poche [PV Isei]   Lun 29 Sep - 19:59

Une nouvelle journée... Couché tard la veille, j'avais eu un mal de chien à me réveiller, et bien que la première fois que j'avais ouvert les yeux mon réveil m'indiquait que j'avais encore deux bonnes heures devant moi pour me préparer et partir tranquillement jusqu'à l'université, la deuxième fois... Il montrait totalement autre chose. Levé précipitamment, je m'étais glissé sous les jets d'eau chaude de la douche le temps de me laver rapidement avant d'en ressortir et de m'habiller, la peau encore légèrement humide. J'enfilais un jean, un t-shirt noir et une chemise blanche par dessus avant de mettre la première paire de chaussures qui me tombait sous la main.

Je fourrais alors mes affaires de cours dans mon sac, puis prenais un peu d'argent pour le repas du midi avant de sortir en trombe de l'appartement.... Et d'y revenir quelques secondes plus tard pour récupérer mon sac que j'avais oublié. Une fois celui-ci passé en bandoulière, je descendais rapidement les marches jusqu'à arriver face à l'entrée de la résidence. Je sortais à l'extérieur et grimpais dans le premier bus qui passait par là. Je trouvais une place assise, et soupirais en m'y installant.

Finalement, cette journée ne serait peut-être pas aussi mauvaise que ce que j'aurais pu croire. Mais alors qu'un sourire étirait mes lèvres, la voix du chauffeur se fit entendre. J'écarquillais les yeux alors qu'elle déclarait que l'arrêt final avait lieu à la bibliothèque, qui, en soit, était à l'autre bout de la ville, complètement à l'opposé de l'université. Je me levais alors brusquement, et descendais à l'arrêt d'après. Vu le temps que je venais de perdre, je n'avais pas trop le choix. Je me mettais donc à courir dans la direction du complexe scolaire. Bordel...! Heureusement que ce n'était pas encore trop loin de l'endroit où j'avais atterrit.

Une fois arrivé devant la grille, les chevilles en compote, et le souffle court, je tombais sur l'un des surveillants qui m'interpella alors que je me glissais dans la coure. Je grimaçais, et ne me retournais même pas en entendant mon prénom. Je n'avais pas le temps, ce n'était pas vraiment le moment de bavarder et tant pis si il prenait la mouche, après tout, je n'étais pas là pour faire amis amis avec lui.


«Désolé, j'suis en retard, une prochaine fois!»

Bien que j'étais essoufflé, je continuais de courir jusqu'au bâtiment de l'université. Je grimpais rapidement les étages, bousculant parfois sur mon passage et m'excusant rapidement avant de reprendre mon chemin. Alors que j'arrivais enfin au quatrième étage, je me traînais jusqu'à la salle du fond du couloir et m'effondrais juste devant la porte de la classe dans laquelle j'avais cours d'ici cinq minutes. Assis par terre et le dos appuyé contre le mur, le visage tourné vers le ciel, je tentais de reprendre mon souffle tant bien que mal. Puis alors que baissais la tête, j'apercevais une feuille en papier scotché sur la porte. Je haussais les sourcils, intrigué, et lisais attentivement ce qui y était écrit.

*Cours d'aujourd'hui pour les étudiants en droit annulé.*

Qu'est ce que c'était que cette connerie?! Je poussais alors un lourd soupire avant de passer une main dans mes cheveux. Bordel de merde...! Et dire que j'avais fait tout ça pour rien! Grommelant de mécontentement, je me levais et donnais un violent coup de pied dans mon sac que j'avais posé au sol, et qui glissa alors un peu plus loin sur le sol.

«Merde!»

Plus énervé que jamais, je récupérais mes affaires et redescendais sagement jusqu'au rez de chaussé. Mon prochain cours n'aurait pas lieu avant deux bonnes heures, je pensais donc aller me réfugier dans le parc non loin de là. Mais alors que je me dirigeais vers le hall, j'entendis des éclats de voix sur ma gauche. Je grognais en entendant quelqu'un gronder des insultes à quelqu'un d'autre. Par curiosité, je me tournais donc vers l'origine des voix. Mais ce qui m'y attendait me fit écarquiller subitement les yeux.

Autumn... Elle était là, elle se tenait non loin de moi et cinq gars bien connus pour leur idioties l'encerclaient. Pourquoi? Je n'en savais rien mais la sorcière était tellement... frêle que je la voyais mal répliquer et se défendre en face de types pareils. Aussi, lorsque l'un d'entre eux attrapa son bras, je fronçais les sourcils et décidais d'intervenir là dedans. Je me dirigeais donc vers le groupe d'un air déterminé et arrivais directement derrière l'un des cinq garçons. Bien qu'il était plus grand que moi, je n'hésitais pas un seul instant à attraper son bras et à le tordre dans son dos violemment. Il poussa alors un cri de douleur, attirant l'attention des quatre autres qui se retournèrent vers nous. Relâchant l'autre et le repoussant un peu, je grondais à mon tour:


«Foutez lui la paix avant que je ne m'énerve!»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouc émissaire de poche [PV Isei]   Mar 30 Sep - 12:59

Autumn ne repéra pas tout de suite Isei s’approcher. Ce ne fut que lorsqu’un des types poussa un cri de douleur, faisant se retourner les autres, qu’elle le vit. Isei n’avait pas une carrure très impressionnante, mais visiblement, il savait se faire respecter.

Enfin, tordre le bras d’un des agresseurs pouvait grandement aider à la tâche.

Le thériantrope lâcha Autumn, jugeant qu’elle ne valait pas la peine de se battre contre une personne visiblement plus forte.

Après tout, s’en prendre à une fille qui ressemble plus à une gamine qu’à une femme, c’est une chose, mais affronter quelqu’un de beaucoup plus grand qui ne se laissait pas intimider aussi facilement, en était une autre.

Celui qui avait flairé Autumn dû sentir la nature d’Isei, car ce fut le premier à s’éloigner, invitant les autres à faire de même. Ils lâchèrent quand même quelques insultes, pour garder l’honneur sauf, mais de loin et disparurent à l’angle d’un bâtiment quelques secondes plus tard.

Autumn se massa le bras, légèrement douloureux, et un grand sourire étira ses lèvres alors qu’elle se tournait vers son ami.

- Oh merci beaucoup Isei ! Ces types avaient une dent contre les sorciers et les démons visiblement, et je ne sais pas jusqu’où ils seraient allés.

Elle se rapprocha et ajouta :

- Je ne pensais pas qu’on se croiserait aussi tôt ! J’ai vraiment eu de la chance sur ce coup là ! Tu allais en cours ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouc émissaire de poche [PV Isei]   Jeu 9 Oct - 15:08

Même si je devais avouer qu'en général, je ne me mêlais jamais de ce genre d'histoire, cette fois, je n'avais pas pu faire autrement. La sécurité d'une amie étant en jeu, je n'aurais pas pu faire tout simplement comme si de rien n'était et m'en aller. Et puis, ces cinq types là étaient bien connus de l'université pour être aussi idiots que violent. D'après ce que j'avais entendu dire, ils n'appréciaient nullement les sorciers et les démons dont ils martyrisaient volontiers les plus faibles. Jusque là, ils ne s'en étaient jamais pris à moi, fort heureusement, mais l'une de mes camarades de classe, qui était elle aussi une sorcière, avait déjà eu le droit à des humiliations en tout genre de leur part. Malgré le fait qu'elle avait été en parler plus haut dans l'administration, personne n'avait réagit, et ce groupe d'abrutis avaient pu continuer à faire ce qu'ils voulaient sans aucun problèmes. Les remettre en place de cette façon ne pouvait donc qu'être bénéfique.

Je jetais un coup d’œil vers le plus raisonnable du groupe qui invitait les autres à faire comme lui, à laisser tomber l'affaire et à s'en aller. Peut-être qu'il y en avait un ou deux dont le QI était supérieur à 2,5 finalement. Enfin... Pas sûr encore. Je les regardais s'éloigner tous ensemble, jurant et râlant, nous insultant encore au passage avant de m'offrir un joli signe «d'amitié» de la main accompagné d'une menace et de tourner au détour d'un couloir. Pauvre idiots...! Je soupirais, me détendant un peu finalement, et me tournant vers Autumn. Je souriais en retour à son remerciement et lâchais un «De rien» naturellement en acquiesçant légèrement.

Puis alors qu'elle me demandait si j'allais en cours, je sentis un nouveau vent de découragement s'abattre subitement sur moi. Mes épaules s'affaissèrent alors que je faisais un non de la tête. Je passais une main sur ma nuque avant de prendre la parole.


«A vrai dire, je devrais déjà être en cours...»

Puis je détournais les yeux et ajoutais, d'un air blasé:

«Mais visiblement, le prof n'a pas trouvé utile de nous dire qu'il ne serait pas là aujourd'hui...»

Je me rendais alors compte que je me trouvais à l'université, et qu'Autumn y était aussi. Elle s'était donc inscrit, et probablement l'avait-elle fait il y a peu au vu de ce qu'elle m'avait dit un peu plus tôt. Glissant alors mes deux mains dans les poches de mon jean, je reportais alors mon attention sur elle.

«Si t'es là, je suppose que tu t'es inscrite à la fac? Ça fait longtemps?»  

Je souriais alors franchement. Cette nouvelle là avait le mérite de me faire oublier mon réveil brutal et tous les efforts que j'avais du fournir dès les yeux ouvert. Au moins, je pouvais désormais affirmer que je connaissais quelqu'un ici, et je n'étais donc, pour ainsi dire, plus vraiment seul. Et puis, peut-être qu'avec un peu de chance, nos emplois du temps ne seraient pas trop différents l'un de l'autre, et qu'ainsi nous pourrions passer un peu de temps ensemble. Je m'empressais donc de lui demander.

«Au fait, tu t'es inscrite dans quelle section?»

Mon regard tomba ensuite sur le bout de papier qu'elle tenait entre les mains et, curieux, je me rapprochais d'elle pour voir ce dont il s'agissait. En voyant que c'était en fait un plan de l'établissement, je comprenais alors dans quelle situation elle se trouvait. Je levais donc les yeux vers elle en souriant légèrement.

«Tu cherchais un lieu en particulier...? Je peux peut-être t'aider.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouc émissaire de poche [PV Isei]   Ven 10 Oct - 21:04

«A vrai dire, je devrais déjà être en cours...»

Autumn haussa un sourcil. Devrait ? Il avait décidé de sécher ? Pourtant Isei semblait prendre ses études à cœur…

«Mais visiblement, le prof n'a pas trouvé utile de nous dire qu'il ne serait pas là aujourd'hui...»

Oh, c’était plus compréhensible. Mais c'était souvent comme ça ? La jeune femme faisait partie de ces gens qui n'aimaient pas sauter des cours. Elle était là pour apprendre. Rien d'autre.

«Si t'es là, je suppose que tu t'es inscrite à la fac? Ça fait longtemps?»  

La sorcière afficha un large sourire.

- Aujourd’hui !

Isei continua.

«Au fait, tu t'es inscrite dans quelle section?»

Alors qu’elle allait répondre, le démon sembla remarquer le plan que tenais Autumn.

«Tu cherchais un lieu en particulier...? Je peux peut-être t'aider.»

- Eh bien je cherchais la salle D108, bon, je n’ai cours que dans trois quarts d’heure, mais comme je ne connais pas les lieux, j’ai préféré prendre de l’avance. J'avoue que je stresse un peu... J'arrive en cours d'année, j'ai peut-être loupé plein de trucs !

Elle leva le plan et indiqua le fond du couloir de son index. Ce geste fit tinter ses bracelets à son poignet, comme pour attirer l’attention de son interlocuteur.

- Ce devrait être pas là, non ?

Elle interrogea Isei de ses grands yeux bleus et se rappela qu’elle n’avait pas répondu à une de ses questions.

- Oh, et je suis en biologie. Comme il y a beaucoup de créatures que je ne connais pas ici, j’ai décidé de reprendre les bases avant d’aller plus loin. Je connais parfaitement l’être humain, mais à part les cyborgs, il n’y en a aucun sur Edora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouc émissaire de poche [PV Isei]   Dim 26 Oct - 19:28

Le regard levé sur elle, et un léger sourire aux lèvres, je l'écoutais attentivement et ne pu empêcher un sourire un peu plus franc de se dessiner sur mon visage à ses dires. Je pouvais parfaitement comprendre qu'elle stressait à l'idée d'entrer à l'université, d'avoir peut-être raté des tas de choses et de ne peut-être pas être capable de suivre correctement les cours, du coup. A vrai dire, je me demandais même comment quelqu'un aurait pu ne pas être un minimum stressé tout en sachant qu'il entrait à la faculté...! A moins de n'en avoir strictement rien à faire, de ne pas avoir être motivé, ou d'être un gosse de riche qui n'avait tout simplement pas besoin de faire des études pour percer dans le monde du business...! Et comme Autumn ne faisait pas partie d'une de ses catégories! Moi-même j'avais énormément stressé, jusqu'à ce que je me rende compte que si je travaillais suffisamment et régulièrement, alors je n'avais rien à craindre. Pour ce qui était du reste, des insultes, et de la solitude, disons que j'y étais simplement habitué.

Je me redressais un peu et tournais la tête dans la direction qu'elle m'indiquait du doigt, faisant teinter ses bracelets au passage. Je haussais alors un sourcils et levais brièvement les yeux au ciel en faisant mine de réfléchir avant de sourire légèrement. Je me retournais alors vers elle pour lui répondre, et au moment même où j'entrouvrais les lèvres, elle fit de même pour répondre à l'une de mes questions. J'acquiesçais alors, toujours en souriant en coin.


«La bio, hein? Ca ne m'étonne pas...! Je crois savoir qu'ils en sont arrivés au chapitre sur les Erian...! D'après ce que j'ai pu entendre, c'est leur plus gros sujet, avec les dragons...»

Je croisais les bras derrière ma nuque, une petite moue se dessinant sur mon visage alors que je baissais les yeux.

«Mais si tu veux mon avis, dans la biologie, y a aucun thème abordé qui ne soit pas trop chargé...! C'est bien pour ça d'ailleurs que je ne me suis pas lancé là-dedans!»

Reportant mon attention sur elle, je lâchais un petit rire avant de glisser une nouvelle fois mes deux mains dans les poches de mon jean.

«Enfin, de toute façon, dans n'importe quel section, il y a énormément de travail à fournir...! C'est l'université, quoi!»

Puis, lui faisant un petit signe de la tête vers l'endroit qu'elle avait indiqué un peu plus tôt, je reprenais presque aussitôt:

«Cette salle D108... Ca doit être là, je pense. On va vérifier?»

Je l’entraînais alors vers la fameuse salle, et m'arrêtais devant la porte de celle-ci pour qu'elle puisse bien vérifier d'elle-même qu'elle ne s'était pas trompé.

«Et voilà...! Tu sais où c'est, maintenant...!»

Je la regardais de nouveau, et souriais tandis qu'une idée me venait en tête.

«Tu veux que je te fasse visiter un peu, peut-être? Du genre, la cafet', l'infirmerie, tout ça... Et tes autres salles, si on a le temps avant que tes cours ne commencent...!»

Haussant un sourcils, je l'observais d'un regard interrogateur, attendant sagement une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bouc émissaire de poche [PV Isei]   Mar 28 Oct - 19:27

«La bio, hein? Ca ne m'étonne pas...! Je crois savoir qu'ils en sont arrivés au chapitre sur les Erian...! D'après ce que j'ai pu entendre, c'est leur plus gros sujet, avec les dragons...»

- Ah ouais ? Demanda Autumn alors que ses yeux s’arrondissaient. Oh j'espère que je n'ai pas manqué le sujet sur les dragons ! Au pire mon voisin pourra m'aider. C'est un dragon !


«Mais si tu veux mon avis, dans la biologie, y a aucun thème abordé qui ne soit pas trop chargé...! C'est bien pour ça d'ailleurs que je ne me suis pas lancé là-dedans!»

Elle lui offrit un grand sourire.

- Oh tu sais, en général tant qu’on retient tout par cœur, c’est très facile !


Isei laissa échapper un petit rire et ajouta :

«Enfin, de toute façon, dans n'importe quel section, il y a énormément de travail à fournir...! C'est l'université, quoi!»

La sorcière espérait vraiment pouvoir récupérer les cours qu’elle avait manqués ! Après, le côté travail ne lui faisait pas peur. Elle avait l’avantage d’une mémoire absolue, de très bonnes bases, et savait s’organiser

Son ami revint alors sur la question qu’elle avait posée juste avant.

«Cette salle D108... Ca doit être là, je pense. On va vérifier?»

Autumn hocha la tête en souriant avant de le suivre. Elle constata avec soulagement qu’elle ne s’était pas tellement perdue que ça et s’extasia :

- Ah mais c’était vraiment tout près !

«Et voilà...! Tu sais où c'est, maintenant...!»Renchérit Isei.

Il n’y avait encore aucun élève aux alentours. Enfin, personne n’arrivait aussi tôt en cours ! Mais la jeune femme n’était pas seule, alors cela lui importait peu.

Le démon lui proposa alors :

«Tu veux que je te fasse visiter un peu, peut-être? Du genre, la cafet', l'infirmerie, tout ça... Et tes autres salles, si on a le temps avant que tes cours ne commencent...!»

Son sourire s’élargit.

- Oh oui ça serait super !


Elle n’avait pas encore eu le temps de faire un tour des environs et cet environnement totalement inconnu lui semblait terriblement fascinant. Autumn avait passé une grande partie de sa vie à étudier mais se retrouver dans un lieu où se concentraient plusieurs centaines d’étudiants était totalement nouveau pour elle.

Elle observa tout autour d’elle, excitée comme une puce.

- Tu veux commencer par où ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouc émissaire de poche [PV Isei]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouc émissaire de poche [PV Isei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bouc-émissaire, de Daphné du Maurier.
» [Du Maurier, Daphné] Le bouc émissaire
» The Scapegoat ITV 2012 : une adaptation du Bouc émissaire pour la rentrée !
» le "lâcher prise" en expression artistique
» The Scapegoat (ou le Bouc émissaire; ITV 2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: