La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Mer 13 Aoû - 17:19

La bibliothèque n’était pas très fréquentée ces derniers temps. Autumn passait son temps à ranger les livres et en profitait même pour en lire quelques-uns.

Ceci dit, elle ne cessait d’amasser les connaissances théoriques, mais la pratique lui manquait. Il fallait qu’elle trouve un laboratoire ou quelque chose comme ça, qu’elle pousse ses études sur le terrain, sur les réactions chimiques, biochimiques et magiques possibles. En parlant de magie. La jeune fille devait absolument faire des recherches sur les protections existantes. La révélation qu’elle avait eue au théâtre l’avait très fortement intriguée et elle n’avait pas encore eu le temps de se pencher dessus.

Trouver des livres ésotériques était plutôt compliqué, la bibliothèque n’en contenait presque pas et elle ne connaissait qu’un sorcier dans cette ville. Ce dernier l’avait déjà beaucoup aidée et elle n’osait pas le voir pour lui demander de lui apprendre quelques bases.

Soit.

Elle avait tenté de se reporter sur l’étude de bactéries nécrophages, mais à défaut d’intégrer un laboratoire, il lui fallait de toute évidence installer du matériel chez elle.

De toutes façons, c’est pas la place qui manquait !

Petit à petit, la sorcière avait amassé de quoi mener ses expériences : microscope, réactifs, pipettes, morceaux de cadavres récupérées à la morgue et conservés dans du formol etc…

Ce jour-là était un jour de congé. Un jour parfait pour étudier.
Après un petit déjeuner essentiellement composé de café et une longue douche minutieuse, elle noua ses cheveux vierges de toutes perles, tresses ou plumes. Quelques mèches courtes tombaient sur son visage, mais ce n’était pas gênant.

Seulement vêtue d’un débardeur noir et d’un shorty de même couleur, elle enfila une blouse blanche et la referma entièrement. Ses poignets et son cou étaient nus, contrairement à d’habitude et Marcus reposait sur une étagère au milieu des notes, surplombant le bureau.

Le salon était rempli de ses notes, de livres et de matériel scientifique. C’était la pièce la moins vide de tout l’appartement. Il ne comprenait qu’un bureau, une chaise, et quelques étagères.

Autumn enfila une paire de gants en latex, un masque blanc et des lunettes transparentes. Elle prépara son plan de travail, calmement, méthodiquement, remplit un petit récipient de javel, pour déposer les pipettes usagées et déposa un bec bunsen au milieu, pour stériliser les outils métalliques.

Saisissant un premier bocal de formol, elle préleva un petit échantillon de ce qui s’y trouvait et le répartit équitablement dans plusieurs tubes.

Le premier fut rempli d’eau distillée puis mélangé. Elle y trempa une pipette, communément appelée pipette Pasteur, et effectua des stries serrées sur la boite de pétri qu’elle tenait dans l’autre main, créant trois zones distinctes.


Elle referma la boite et passa à la suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Dim 21 Sep - 22:17

Dimma attendait devant une porte d’appartement, dans un immeuble. Il était préoccupé. Cela faisait des semaines, des mois même, qu’il s’était installé sur Edora, et pas une fois il n’avait eu affaire directement au Magicien. Requiem seul servait d’intermédiaire, et encore, de façon épisodique. Néanmoins, aujourd’hui, l’Elfe génocidaire venait de recevoir sa toute première instruction directe : extorquer, d’une petite sorcière, le secret de sa protection magique.

Il n’y avait pas si longtemps, ladite petite sorcière, prénommée Printemps, avait résisté aux charmes du Magicien. Et ce dernier était effrayé par cette capacité. Quoi de mieux, donc, que d’envoyer un expert en torture physique pour obtenir de les aveux cette jeune demoiselle ?

Dimma n’était pas effrayé par cette mission. Par le passé, il avait affronté et tué plus de sorciers que ce dont il pouvait bien se souvenir. Il éprouvait pour eux une haine profonde, alimentée par des années des rancoeur, qu’il n’avait jamais su (ni voulu) réprimer. Il abhorrait ces êtres mystiques, il les exécrait pour ce qu’ils avaient fait et pour ce qu’ils représentaient.

L’Elfe était déjà actif quand les sorciers avaient découvert la formule de la thériantropie. Il avait appris la nouvelle avec plus d’étonnement que d’horreur. Les sorciers avaient trouvé un moyen d’asservir un peuple qu’ils jugeaient inférieur. C’était une tactique de guerre comme toute autre : la création d’une arme biologique. Et cela, Dimma le comprenait. Dimma le respectait. Dimma l’admirait.

S’il avait pris part à quelques expéditions pour libérer des thériantropes, il s’était refusé en revanche à mener une guerre sans raison contre les sorciers. Cela lui avait valu la désapprobation de ses supérieurs, et même un jugement éclair en cour martiale, bien que personne ne fût assez fou, ou stupide, pour vouloir l’incarcérer. Au contraire, ses généraux et ses maréchaux étaient bien contents que quelqu’un d’aussi ambitieux et calculateur que Dimma ne cherche pas à s’emparer du sortilège de thériantropie.

Depuis ce moment, jusqu’à aujourd’hui, l’Elfe ne parvenait pas à se remémorer la raison précise pour laquelle il haïssait les sorciers. À chaque fois qu’il y songeait, un mur se dressait dans ses pensées, et rendait impossible l’accès à ces précieux souvenirs. Quelque part dans son esprit existait un trou noir, et il n’aimait pas cela.

Mais il y avait bien une chose dont il était sûr et certain, c’était que parmi tous les sorciers qu’il pouvait bien abominer, il y en avait un qui sortait du lot : le Magicien. Un sorcier qui était suffisamment prétentieux pour s’auto-surnommer Magicien et qui passait la plupart de son temps à jouer au diable ne pouvait qu’être honni.

Toutefois, cela n’allait pas faire avancer son affaire. Il se tenait toujours devant la porte de l’appartement, les mains dans le dos, et ignorant ce qui pouvait l’attendre de l’autre côté. Il aurait volontiers enfoncé la porte lui-même, mais ce n’était pas digne d’un chef. Non. Il recula, et laissa la place à Requiem. Ce dernier arma son poing, comme un véritable robot, et frappa, avec la vitesse d’un fusil et la force d’un bélier.

Il fit un trou parfait, et appuya sur la poignée par cette ouverture. Il ouvrit alors la porte, et Dimma entra.

L’Elfe observa ce nouvel environnement. La pièce était le contraire total de ce à quoi il s’attendait. Elle était tellement propre, elle était tellement vide, elle était tellement blanche, elle était tellement… pas sorcière. Cela ressemblait plus à un appartement de psychopathe qu’à celui d’une sorcière. Même le Magicien ne prenait pas la peine de ranger son théâtre, et il existait depuis des siècles.

Il entra plus en avant dans la pièce, regardant tout autour de lui, et aperçut de la lumière provenant d’une ouverture sur sa droite. Il s’y dirigea, et vit une frêle jeune fille vêtue d’une blouse qui menait ce qui semblait être une expérience captivante. Dimma vint se placer juste à sa gauche, et observa ses gestes, avant de commenter :

— J’ignore ce que vous faites, mais ça m’a l’air très intéressant.

Requiem surgit derrière la jeune fille, l’attrapa par la nuque d’une main, la souleva à une vingtaine de centimètres du sol, comme un simple sac de riz, et plaça son autre main sur sa bouche, pour l’empêcher de crier. L’Elfe se posta devant elle et l’examina attentivement. Elle ne ressemblait en rien à une sorcière, pour sûr. Plutôt à une petite étudiante d’arts ou de littérature, bien que tout le matériel présent dans ce bureau donnait lieu à penser qu’elle poursuivait des études de sciences de laboratoire. Il remarqua sur une étagère un crâne d’homme, seule décoration qui indiquait la vraie nature de la fille.

— D’ordinaire, reprit-il, je ne fais pas attention à l’ameublement d’un domicile. Cependant, je dois dire que le vôtre est pour le moins unique.

Il dégaina une dague d’argent, et caressa la lame du bout de son annulaire ganté.

— Ne vous inquiétez pas, nous ne sommes venus ni vous cambrioler, ni vous tuer. Nous désirons simplement des informations. Je vais vous poser des questions. Secouez les yeux de gauche à droite pour “non” et de haut en bas pour “oui”. On va faire un essai.

D'un coup du poignard, il fit sauter tous les boutons de la blouse, puis d'un geste vif, il trancha le débardeur de la jeune fille en diagonale, et lui entailla le buste et le ventre.

— Est-ce que vous avez eu mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Mar 30 Sep - 18:16

Si son emménagement était depuis longtemps finit. Il lui restait tellement à faire. Il devait trouver un travail pour financer ce modeste train de vie car, malgré qu'il était partit avec un pécule confortable de chez sa famille bohontas, il ne pouvait décemment pas vivre toute sa vie là dessus et devait de toute manière les rembourser. Pas en argent car il savait qu'il ne s'en servirait pas mais en bien usuels, en nourriture, en de nombreuses choses qui pourraient leur profiter. Plus que la valeur monétaire de la chose, c'était pour lui une manière de leur signifier qu'il avait réussit et grâce à eux, qu'il avait une vie complète et que leur mission à son égard était terminée, qu'ils pouvaient être tout autant fiers de lui que d'eux.
Il sourit en repensant à ça. Cette philosophie de vie que peu ne pouvaient comprendre et qu'encore moins connaissaient...mais en y réfléchissant bien, il pourrait peut-être écrire un livre ou faire quelque chose là dessus, ça pourrait lui rapporter un revenu substantiel et une petite notoriété, nécessaire pour poursuivre plus loin.

Il était en train de faire un plat de biscuit pour aller rendre visite à sa voisine et lui rendre la politesse. Il n'avait vu personne d'autres qu'elle depuis et il se devait de lui montrer que ça lui avait fait plaisir. Mais le dragon espérait cependant qu'elle serait bien chez elle car à force de rester chez lui, il ne se tenait pas au courant de l'actualité et ne savait pas qu'une foire avait lieu non loin d'ici, vidant ainsi l'immeuble de tout-autre locataire.

Une fois les biscuits sortis du four, il les disposa sur son plateau d'une main habile en une petite montagne et se dirigea vers sa porte. Alors que le jeune être mythique se retournait pour appuyer avec ses fesses (oui très classe mais quand on a pas le choix...) sur la poignée, une énorme secousse le fit tomber au sol, son plateau toujours intact dans la main. Il se releva vite, devinant que ça venait de chez Autumn justement.

Ouvrant la porte discrètement, il se tourna et pu voir la porte de sa voisine défoncée de l'extérieur vers l'intérieur. Son plateau toujours en main, il se dirigea vers l'entrée et observa à l'intérieur pour pouvoir observer le type du tribunal. Il était évident pour le draconien que celui là était un chef d'une pègre locale et un enfoirée de première catégorie.

Il s'avança doucement et vit Autumn, tenue à la gorge par un robot énorme, une blouse ouverte et un débardeur entaillant laissant entrevoir ses....
Il rougit subitement et lui qui pourtant était un dragon de glace se sentit chauffer. Cependant, cette distraction lui coûta de ne pas voir un résidu de la porte au sol et de se vautrer lamentablement.

Son plateau était en travers du couloir, résonnant mais lui avait réussit à se diriger dans un placard à l'entrée. Avec la position du plateau, on aurait pu croire qu'il était tombé d'une étagère et du moment qu'il allait pas se servir, il ne verrait pas que les cookies étaient encore chauds.

Pour sa part, le dragon se releva dans le placard, mettant sa main devant sa bouche, se préparant à initier la création d'une boule de glace dans le cas où il se ferait agresser et prêt à intervenir.
De toute manière, quoi que ce soit qui viennent au corps à corps, même si il le prenait par surprise, il pourrait le pulvériser dès qu'il passerait à portée de son bras droit et de sa force titanesque, héritage ô combien pratique de son ascendance draconienne.
Réfléchissant encore, il se dit enfin que dans le pire dans cas, il pourrait toujours se transformer en dragon, sans être sûr cependant que cet appartement supporterait un tel résident...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Mar 30 Sep - 20:44

Totalement absorbée par son expérience, Autumn n’avait pas entendu l’elfe entrer et se placer juste à côté d’elle. Ce fut seulement lorsqu’il dit :

— J’ignore ce que vous faites, mais ça m’a l’air très intéressant.

Qu’elle sursauta en posant tout ce qu’elle avait en main et retira ses lunettes prestement. Comme si les enlever allait faire disparaitre l’homme masqué qui venait d’apparaitre dans son champ de vision.

Elle porta ses mains à sa bouche pour retirer son masque et lui demander ce qu’il faisait là, mais on l’attrapa par la nuque (sans doute un deuxième homme), et on la souleva en lui plaquant une main sur la bouche pour l’empêcher de crier.

La jeune femme se débattit instinctivement, tentant de retirer cette main qui lui couvrait aisément la moitié du visage pendant que l’autre parlait.

— D’ordinaire, je ne fais pas attention à l’ameublement d’un domicile. Cependant, je dois dire que le vôtre est pour le moins unique.

Autumn écarquilla les yeux en voyant l’inconnu dégainer une dague. Ses doigts s’agrippèrent à la main qui la bâillonnait.

— Ne vous inquiétez pas, nous ne sommes venus ni vous cambrioler, ni vous tuer. Nous désirons simplement des informations. Je vais vous poser des questions. Secouez les yeux de gauche à droite pour “non” et de haut en bas pour “oui”. On va faire un essai.

L’homme ouvrit sa blouse, coupa son débardeur en deux et entailla le buste et le ventre de la sorcière qui ferma les yeux sous la douleur alors qu’un gémissement plaintif filtrait à travers la main métallique sur ses lèvres.

Qui était cet homme ? Que lui voulait-il ? Pourquoi faisait-il cela ?

Après tout, Autumn n’était pas quelqu’un de relativement fermée ! S’il voulait quelque chose, il aurait pu tout simplement lui demander !

La plaie se mit à saigner, mais malgré la douleur, la sorcière se rendit compte qu’elle n’était pas profonde. Ce fut un léger soulagement alors que l’homme, visiblement un sadique, demandait :

— Est-ce que vous avez eu mal ?

Autumn tenta de nouveau de se libérer, mais ses jambes battaient inutilement dans le vide et ses mains gantées ne parvenaient pas à faire lâcher prise à l’autre personne derrière elle.

Soudain, un bruit métallique résonna dans son entrée, vide de tout mobilier.

Il y avait quelqu’un.

La sorcière se figea, l’oreille aux aguets. Cette personne était sans doute son seul espoir d’échapper à l’homme masqué en face d’elle. Mais serait-elle assez forte ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Mer 1 Oct - 0:33

La jeune fille remuait et gigotait comme un petit goret que l'on égorgeait. C'était mignon comme tout. Alors que Dimma commençait à prendre plaisir à mener ce tout début d'interrogatoire, un bruit explosif le fit sursauter, et il sentit son coeur bondir hors de sa poitrine.

Il soupira, écarta un pan de sa tunique, et en sortit une toute petite boule de poils blanche aux longues oreilles pendantes. C'était un petit lapin, un tout petit petit lapin, qui tremblotait de peur.

— Il y a quelqu'un, couina l'animal de sa voix suraiguë.

Dimma le déposa à terre, et la boule de poils sautilla jusqu'à l'origine du bruit avant de pousser un cri.

— Un plateau plein de cookies est entré par effraction !

C'était bien la dernière des choses que Dimma s'attendait à entendre. Et dans cette liste de choses improbables, il y avait "Un flamant rose a tué JFK" et "Lev a une idée". Il fit un signe de la tête à Requiem, qui déposa délicatement son fardeau sur le parquet. L'Elfe l'invita à s'asseoir sur la chaise d'un geste de la main, et Requiem sortit, en refermant la porte derrière lui. Dimma la ferma à clé sans la toucher, et se retrouva seul à seul avec son jouet.

Il continuait à caresser la lame de son poignard et ne disait rien. Il profitait de cet instant, car cela faisait bien longtemps qu'il n'avait plus tenu de sorcier dans le creux de sa main de fer d'une telle façon.

— Voilà ce qu'il va se passer, Mademoiselle... Ylys, c'est bien ça ? Je veux simplement une chose, et je m'en irai. J'ai appris que vous possédiez un type de protection magique, et je désire ardemment m'en emparer. Alors, dites-moi votre secret.

Dimma fit léviter sa dague jusqu'à la tête de la sorcière.

— Évidemment, je vais vous torturer. Vous n'y couperez pas. La rapidité de votre aveu influera seulement sur le degré de douleur que je vais vous infliger. Donc je vous en prie, prenez votre temps.

La lame siffla, trancha une mèche de cheveux, effleura la joue de la jeune fille.

— Déshabillez-vous.

En disant cela, la dague vint piquer les fesses de la sorcière pour la forcer à se relever, puis elle voleta autour d'elle, et lui entailla la paume de la main droite.

— Lentement. Je veux vous voir décorée d'estafilades avant de vous mettre complètement à nu.



Pendant ce temps, de l'autre côté de la porte, le lapin grignotait les cookies qui traînaient sur le plateau suspecté d'effraction. Il poussa un cri de douleur.

— C'est brûlaaaaaant !

Requiem observa silencieusement la pièce, mais il n'y avait personne à part lui et le lapin. L'animal l'escalada et grimpa sur son épaule, et l'assassin partit dans une autre pièce pour inspecter les lieux. Heureusement, toutes les salles avaient vue sur le hall d'entrée, ainsi rien ne pourrait lui échapper. Il n'y avait personne dans le salon. La chambre à coucher était vide. La cuisine était déserte. Idem pour les toilettes. Requiem se servait de l'odorat du lapin, mais celui-ci ne détectait rien d'anormal, hormis une triste odeur de mort qui planait dans l'appartement.

Ils revinrent dans le hall d'entrée, et les poils de l'animal se hérissèrent.

— Il y a quelqu'un ici. chuchota-t-il.

Requiem alla se poster devant la porte de l'appartement, ou du moins ce qu'il en restait. S'il y avait effectivement quelqu'un, il ne pouvait désormais plus s'enfuir. Le lapin bondit de son épaule, et disparut dans la cuisine.

L'assassin dégaina une lame en acier trempé d'une vingtaine de centimètres, et la jeta sur le placard devant lui. Le couteau traversa la porte.



Dimma examinait la jeune sorcière. À priori, elle n'avait rien d'une de ces dégénérées. Il aurait pensé que le Magicien s'était trompé... mais c'était le Magicien. Il était rare, voire impossible, que l'animal se trompe quand quelque chose ou quelqu'un lui résistait.

— Dites-moi tout ce que vous savez sur les protections magiques.

La dague siffla, et coupa une autre mèche de cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Mer 1 Oct - 23:26

Tandis qu'il essayait tant bien que mal de se faire le plus discret possible, un couinement suraiguë lui vrilla les tympans. Il se baissa pour voir dans l’entrebâillement et observa un lapin, un minuscule lapin, un lapin nain même, un lapin insecte sûrement. Il n'en aurait même pas fait son digestif tellement il était petit. Pourtant, en terme de nourriture, Mézaelion n'était pas difficile et mangeait sans trop se priver mais cette chose...on devait dépenser plus d'énergie en la chassant qu'en la mangeant.

Il faillit éclater de rire à la remarque de la créature. Comment pouvait-on croire qu'un plateau à cookies pouvait entrer par effraction. Il se ressaisit cependant, se rendant compte qu'avec ça, il devait être découvert car personne ne pourrait croire ça...

Étonnamment, rien ne se passa. Le parrain de la mafia locale (enfin, il semblait l'être) commençait à parler d'une histoire de protection magique, un secret que sa voisine semblait détenir. Après ça, il affirma la folie dont était emprunt son esprit visiblement machiavélique. Il voulait la torturer! Et le plus possible de surcroît! Il entendit un objet siffler et son flair draconnique lui indiqua que du sang venait de sortir d'un corps. La plainte douloureuse d'Autumn ne lui laissa aucun doute quant à qui venait de se faire blesser.
Alors qu'il s’apprêtait à intervenir, le masqué demanda à la sorcière de se déshabiller et le jeune dragon ne pu s'empêcher de rougir comme une tomate en plein soleil. Il lui était de plus en plus évident qu'il n'était pas indifférent aux charmes de la donzelle...
...mais là n'était pas la question!
Il allait se lever et sortir mais le lapin hurla et déclencha une sorte de code d'alerte pour le tortionnaire qui fouilla méticuleuse l'appartement, d'après les bruits qu'il pouvait entendre de son placard. Heureusement, il ne vint pas fouiller ici mais ordonna à son colosse de remplacer la porte, tombée au combat. Ce truc ne semblait pas vivant...ou tout du moins pas organique, pas complètement. Un cyborg? Une création magique? Quoi que ça puisse être, c'était dangereux et on ne pouvait pas en faire abstraction.
Evidemment, il aurait pu lui envoyer un coup de poing avec sa force phénoménale mais, qu'aurait-il fait après? Il reprenait doucement ses réflexes de chasseur qu'il avait apprit à perfectionner dans la jungle. Se mettant un genou à terre, il décida de laisser couler un peu de temps avant d'agir et de surveiller ce qui se faisait ou disait. Chaque renseignement avait une importance capitale et, si il avait fait une fois l'erreur de laisser le hasard décider pour lui, il ne la referait plus.

Durant les tergiversations du malade mental, il enleva son manteau qui lui couvrait tout le corps, se retrouvant dans une espèce de pourpoint de tissu, son bras toujours enserré par la bande solide de tissu noir et en un jean simple. Ce n'était pas la tenue idéale pour combattre mais il n'avait pas vraiment le choix. Maintenant, tout dépendait de son habileté à rester cacher et de ce que la jeune voisine allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Jeu 2 Oct - 13:24

L’oreille aux aguets, Autumn attendait qu’on vienne la sauver. Ou quelque chose qui pourrait l’aider ne serait-ce qu’un peu.

En face, l’inconnu sortit une minuscule boule de poils blanche qui intrigua la sorcière. La boule de poils leva la tête et elle vit qu’il s’agissait d’un… Lapin ?!

L’animal couina :

— Il y a quelqu'un.

Avant de s’éloigner une fois posé à terre.

Tout semblait s’être arrêté dans le salon. Tous attendaient le rapport du lapin qui ne tarda pas.

— Un plateau plein de cookies est entré par effraction !


Un plateau de cookies ?

La jeune femme fronça les sourcils. Un plateau de cookies ?!
Personne n’était jamais venu chez elle (mis à part Isei le jour où il l’avait raccompagnée). Qui … ?

Autumn sentit qu’on la posait à terre et ne refusa pas lorsque l’homme l’invita à s’asseoir. Ses genoux tremblaient tellement qu’elle n’aurait pas pu faire autrement de toutes façons.

Resserrant les pans de sa blouse pour cacher sa nudité, elle tourna la tête pour voir l’homme qui l’avait soulevée fermer la porte.

— Voilà ce qu'il va se passer, Commença l’homme masqué, Mademoiselle... Ylys, c'est bien ça ? Je veux simplement une chose, et je m'en irai. J'ai appris que vous possédiez un type de protection magique, et je désire ardemment m'en emparer. Alors, dites-moi votre secret.

Autumn esquissa un mouvement de recul instinctif, surprise par cette demande. La dague de l’autre lévita dans sa direction et la sorcière pâlit encore plus qu’elle ne l’était déjà.

— Évidemment, je vais vous torturer. Vous n'y couperez pas. La rapidité de votre aveu influera seulement sur le degré de douleur que je vais vous infliger. Donc je vous en prie, prenez votre temps.

Elle se recroquevilla légèrement lorsque la lame fondit sur elle et trancha une mèche de cheveux.

— Déshabillez-vous.

- Hein ? Lâcha-t-elle avant de bondir hors de sa chaise, piquée par la lame qui tournait toujours autour d’elle.

Avant même qu’elle ne puisse réagir, cette même lame lui entailla la paume et l’autre ajouta :

— Lentement. Je veux vous voir décorée d'estafilades avant de vous mettre complètement à nu.

Cette dernière phrase ne laissa aucun doute quant à l’état mental de l’homme. Autumn fut parcourue par un long frisson d’horreur, serrant ses vêtements, tremblante.

Elle retira le masque qui recouvrait sa bouche et son nez, puis ses gants de latex.

- Je ne sais absolument rien sur cette protection. Commença-t-elle.

Ses mains tremblantes retirèrent doucement sa blouse. Ne lui restait que son boxer et son débardeur déchiré.

— Dites-moi tout ce que vous savez sur les protections magiques.

La lame fusa encore une fois sur elle mais coupa seulement une nouvelle mèche, non sans faire bondir encore une fois le cœur de la petite sorcière dans sa poitrine.

- Je ne sais rien. Couina-t-elle en retirant les restes de son débardeur. Je ne sais rien du tout sur la magie même. J’ai grandi avec des humains.

Elle sentait les larmes monter alors qu’elle tentait de le convaincre. Son bras vint instinctivement cacher sa poitrine et elle continua son argumentation.

- Croyez-moi bien que si j’avais su utiliser mes pouvoirs, j’aurais déjà trouvé une solution pour me sortir de cette situation ! Je n’ai appris que récemment que j’étais protégée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Jeu 2 Oct - 21:19

— Je ne sais rien. Je ne sais rien du tout sur la magie même. J’ai grandi avec des humains.

Cette affirmation sema une graine de doute dans l'esprit de Dimma. Oui, il s'attendait à une telle négation, il l'avait désirée, même. Cependant, il avait fichu une telle frayeur à cette gamine qu'elle aurait avoué tout ce dont elle n'était même pas au courant. Elle aurait même certainement admis qu'un flamant rose avait réellement tué JFK !

Elle se retrouva seins nus, et dissimula sa poitrine derrière son bras. Ce qui était inutile, au vu du corps masculin qu'elle avait.

— Croyez-moi bien que si j’avais su utiliser mes pouvoirs, j’aurais déjà trouvé une solution pour me sortir de cette situation ! Je n’ai appris que récemment que j’étais protégée !

Dimma envoya la pointe de la lame sous le menton de la sorcière.

— Tu n'as même pas vingt ans. Ne me fais pas croire que tu aurais pensé à un moyen de me battre. Tu n'as pas la capacité de conjurer un tel sortilège, j'ai tué des sorciers deux cent fois plus âgés que toi qui en était incapable. En revanche...

Il baissa le bras et la dague déchira le boxer.

— Tu as sûrement quelque chose sur toi, ou en toi, qui te protège... Je suis prêt à te retourner comme un gant pour le découvrir.

Le poignard taillada le boxer jusqu'à ce qu'il n'en reste rien. Désormais, Dimma savait que ce n'était rien sur elle qui la protégeait. Pas de maquillage, pas de bijoux, pas de piercings, pas de vêtements...

L'Elfe était de plus en plus sceptique. Cela signifiait que cette gamine n'avait véritablement aucune idée de ce qui la défendait des sortilèges. Il tourna autour d'elle et se retrouva dans son dos. Il l'attrapa par les cheveux et la tira en arrière, offrant sa gorge à la lame qui volait.

— Maintenant, si tu fais tout ce que je dis, tout se passera mal. Rebelle-toi, et tout sera se passera pour le pire... Appuie-toi sur la table.

Il la jeta en avant sur la table afin d'inspecter son dos. La lame suivit la colonne vertébrale de la sorcière, et s'arrêta sur une tache de naissance dans le creux de ses reins. Intrigué, Dimma l'observa de plus près. La tache était accompagnée d'une cicatrice, et lui donnait une allure des plus singulières, qui lui rappelait vaguement quelque chose. La pointe de la lame effleura la cicatrice.

— Qu'est-ce que c'est que ça ?

Des scalpels s'élevèrent dans les airs, et exécutèrent une ronde autour de la tête de la sorcière.

— J'attends...

Soudain, un craquement de l'autre côté de la porte le surprit, et la distraction fut suffisante pour lui faire perdre sa concentration et laisser tomber toutes les armes. D'après ce qu'il venait d'entendre, Requiem était passé à l'action...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Dim 5 Oct - 23:58

Appuyé contre le mur, il écoutait les deux protagonistes parler. Cependant, pendant un moment de silence, il en profita pour observer le cyborg. Il était là, impressionnant, imposant même. La carrure de ce monstre de métal et de chair était à vous faire pâlir de peur et peut-être un peu de jalousie. Mais le dragon possédait quelque chose que lui n'avait pas, un cerveau et un entraînement de chasseur/traqueur/tueur. Il ne doutait pas que cette chose soit sûrement mieux entraînée à tuer que lui mais ça le rassurait un peu.

Il se reposa doucement contre le mur. Autumn avouait en bloc qu'elle ne connaissait rien de la protection dont l'autre parlait compulsivement. C'était une folie pure, il fallait faire durer ça pour qu'il la laisse en vie...mais de là où il était, elle ne pouvait rien entendre.
Mais pire que ça, elle se mit à le menacer...enfin, c'était caché mais...c'était une menace quand même et il fallait être un imbécile pour ne pas la comprendre. Hors, il doutait vraiment que ce type soit un imbécile finit et semblait d'ailleurs être plutôt un génie démoniaque. Mais tout les génies avaient un point faible: leur orgueil. Ils pensaient tous que leur plan était parfait.

Soudain, il entendit un bruit suspect suivit d'un "Appuie toi sur la table" tout aussi suspect. Bravant la menace du monstre métallique, il passa sa tête dans l’entrebâillement de la porte. Il observa l'appartement dévasté de sa voisine, ses cookies au sol, le type masqué et Autumn... Complètement nue et appuyée sur une table!!! Elle était nue!!! Rentrant brusquement dans le placard, plus rouge que jamais, il s'appuya sur le mur pour écouter ce qui se passait. Un bruit de couverts tombés au sol l'intrigua...presque tout autant qu'un bruit de porte s'ouvrant derrière lui...à l'instant.

Il eu à peine le temps de se retourner que les mains du colosse se refermèrent comme un piège d'acier. Il tenta de tirer sur la main qui lui enserrait le coup mais pu avec difficulté n'arracher qu'un doigt. Il ne lui restait qu'une solution. Il frappa de son bras aussi fort qu'il put sur le robot, s'acharnant sur la tête, laissant partir quelques éclats d'une sorte de blindage et laissant entendre un bruit de résonance.
Les coups semblaient fonctionner puisque la créature le lâcha, le laissant respirer. Sans reprendre sa respiration, il lui envoya un coup suffisamment fort pour l'envoyer au travers du mur du placard, ruinant sa couverture qui, tout compte fait, était compromise depuis un certain moment. Le laissant s'écraser un peu plus loin, il sortit doucement, tentant de rester droit et lança un regard des plus glacial à l'encapuchonné.

-Toi mon p'tit gars, t'es le prochain sur ma liste. Qu'est-ce que tu fais là...?

Soufflant doucement dans sa main, il prépara un petit orbe de glace. Il fit celui là plus léger que celui qu'il avait montré à Autumn, de sorte qu'il subsiste plus longtemps. Assassinant de nouveau le tueur du regard, il lui dit:

-J'aimerais bien savoir avant de te faire avaler ton masque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Lun 6 Oct - 10:25

La dague vint voler sous son menton et elle releva la tête, se figeant. Le plus dur était de ne retenir ses larmes.

— Tu n'as même pas vingt ans. Ne me fais pas croire que tu aurais pensé à un moyen de me battre. Tu n'as pas la capacité de conjurer un tel sortilège, j'ai tué des sorciers deux cent fois plus âgés que toi qui en était incapable. En revanche...


Lorsque la dague descendit et coupa son boxer, Autumn baissa la main dans un réflexe pour garder le peu de vêtements qu’il lui restait mais l’arrêta à temps avant de se faire blesser de nouveau.

Elle n’était pas entièrement couverte d’estafilades, comme il l’avait prédit. Peut-être qu’il avait changé d’avis. En tout cas il valait mieux éviter de lui rappeler ce fait.

— Tu as sûrement quelque chose sur toi, ou en toi, qui te protège... Je suis prêt à te retourner comme un gant pour le découvrir.

Comme un gant. L’image était on ne peut plus clair et absolument terrifiante.

Totalement nue, la jeune femme tenta de cacher son corps de ses bras, sanglotant et l’homme tournait autour d’elle à présent. On aurait dit un prédateur. Oui, un prédateur jouant avec sa proie avant de l’avaler.

Il la tira par les cheveux et ses mains vinrent immédiatement se poser sur celle de son agresseur dans une vaine tentative de lui faire lâcher prise (encore un réflexe). Un faux mouvement, une fausse réponse, et il pouvait facilement l’égorger. Après tout, il n’avait pas besoin d’elle vivante pour l’examiner dans les moindres recoins. Au contraire, il pourrait même l’autopsier s’il ne trouvait pas ce qu’il cherchait.

— Maintenant, si tu fais tout ce que je dis, tout se passera mal. Rebelle-toi, et tout sera se passera pour le pire... Appuie-toi sur la table.

Pleurant de plus belle, elle se retint à la table où il l’avait projetée et n’osa plus bouger d’un pouce.

La lame de l’homme courait sur son dos, la pétrifiant littéralement, pour s’arrêter au creux de ses reins, à l’endroit où se trouvait une tâche de naissance et une cicatrice.

— Qu'est-ce que c'est que ça ?

Avant même qu’elle ne tente de répondre, tous les scalpels qu’elle avait posés sur son bureau volèrent autours d’elle, faisant grimper sa peur d’un cran encore.

— J'attends...


- C’est… Rien du tout.
Sanglota-t-elle. Je suis tombée de vélo … quand j’étais petite… et … et…ça m’a laissé une cicatrice.

Un bruit les interrompit et les scalpels tombèrent. De l’autre côté de l’appartement, un combat retentissait. Autumn n’osait se retourner, terrifiée par la réaction de l’homme au masque. S’il était aussi effrayant en temps normal, comment réagirait-il dans un moment de panique ?

Quelque chose lui disait qu’elle n’aimerait pas le voir improviser quoi que ce soit.

Soudain, une voix connue lança un avertissement à son agresseur.

-Toi mon p'tit gars, t'es le prochain sur ma liste. Qu'est-ce que tu fais là...?

La sorcière se retourna à moitié, surprise. Mézaelion ?

Elle fit alors le lien avec le plateau qui était « entré par effraction » et comprit à peu près ce qu’il s’était passé.

Le dragon souffla dans sa main, comme la dernière fois qu’elle était venue chez lui, et créa un orbe visiblement plus stable puisqu’il n’explosa pas dans les secondes à suivre.

-J'aimerais bien savoir avant de te faire avaler ton masque...

Autumn lui lança un regard plein de gratitude avant de lever les yeux craintivement vers l’autre en priant pour qu’il détourne son attention d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Lun 6 Oct - 20:51

Un jeune homme surgit hors du placard, et Dimma le reconnut aussitôt. C'était le freluquet qui avait désiré se présenter pour le poste de Maire, et qui avait lamentablement échoué. Il fallait croire que le bon et raisonnable peuple n'était pas prêt à se laisser mener par un enfant. Et le peuple avait bien choisi.

Requiem le cueillit rapidement, mais l'enfant ne se laissait pas faire. Il frappa son adversaire métallique à de nombreuses reprises jusqu'à ce qu'il lâche prise. Il lui asséna un dernier coup si puissant qu'il l'envoya au travers du mur, puis il se releva tranquillement et foudroya Dimma du regard.

— Toi mon p'tit gars, t'es le prochain sur ma liste. Qu'est-ce que tu fais là...? J'aimerais bien savoir avant de te faire avaler ton masque...

En disant cela, il souffla dans le creux de sa main, et Dimma fut surpris de voir s'y former une boule bleuté et translucide. Qu'était donc ce gamin ?

— Eh bien... Mézaelion... c'est ça ? Comment va ton problème pulmonaire en voie de guérison, mon garçon ? J'espère que ton humiliation publique de l'autre jour ne l'a pas fait empirer.

L'Elfe tenta d'analyser rapidement la situation. Il était évident que cet enfant avait apporté le plateau de biscuits dans cet appartement, ce qu'il signifiait qu'il connaissait la sorcière. Et plutôt que de partir pour appeler du secours, il s'était caché dans un placard, et au vu de son regard haineux, sans avoir préparé de plan. Il avait agi sur un coup de tête. Par impulsion sentimentale. Il se sentait par conséquent proche et responsable de la jeune fille. Un preux chevalier protecteur.

Comme Lev avec Symphonie.

La boule au creux de sa main ne semblait pas menaçante en elle-même, mais Dimma suspectait une diversion ou une attaque autrement plus pernicieuse, et peut-être fatale. Il demeurait donc aux côtés de la sorcière, car il était sûr et certain que l’enfant n’oserait rien tant qu’il existerait un risque de la blesser.

— Dis-moi, mon très jeune ami, tes voisins sont toujours aussi satisfaits de t'avoir près d'eux ? Quand ils auront vu ce que tu as fait à cet immeuble, tu ne penses pas qu'ils reviendront sur leur jugement ? Je pense que nous cherchons tous deux à éviter une telle situation, n'est-ce pas... ?

Il attrapa Autumn par la nuque et la colla contre lui, exposant le corps nu de la jeune fille aux yeux de l’enfant.

— Tu as vu comment je fonctionne, je pense. Je vais donc t'expliquer ce qu’il se passe, très simplement, pour que tu me comprennes bien et que tu évites de t’afficher comme tu l’as fait au tribunal.

Il apposa le pouce de sa main libre sur le front de la jeune fille, et envoya une petite impulsion électrique jusqu'à son cerveau. Cette ridicule information nerveuse, en apparence inoffensive, transmit au système cérébral l'illusion qu'une douleur insoutenable vrillait le corps de la jeune fille. C’était un petit tour que l’Elfe se refusait à exécuter en temps normal, car la douleur était si intense que le victime pouvait, au bout de quelques minutes, en perdre la raison et, éventuellement, la vie. C’était en général un gâchis total car la séance de torture était écourtée.

Néanmoins Dimma jugeait que c’était un traitement approprié pour un sorcier. Il l’avait utilisé plusieurs fois lors de la libération des Thériantropes, et cette technique avait su envoyer un message très clair à ses ennemis.

Il lâcha la jeune fille et la laissa se convulser de douleur, avec une certaine satisfaction.

— Dans quatre minutes, les dégâts causés à son cerveau seront irréversibles. Dans cinq minutes, elle deviendra un légume. Six, et elle mourra. Maintenant, on peut toujours se battre. Demande-toi seulement ce que tu veux : déposer les armes, et garantir la survie de ton amie, ou bien jouer à Monsieur Muscle, et la laisser mourir dans les plus atroces souffrances qui soient.

Alors que Dimma prononçait ces mots, les dagues et les scalpels commencèrent à nouveau à léviter autour de lui, entamant une sinistre ronde tranchante en guise de protection.

— Ne joue pas au héros, Évangelion. Je suis le seul à pouvoir la sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Mar 7 Oct - 0:10

— Eh bien... Mézaelion... c'est ça ? Comment va ton problème pulmonaire en voie de guérison, mon garçon ? J'espère que ton humiliation publique de l'autre jour ne l'a pas fait empirer.

Alors qu'il se préparait à lancer une réplique cinglante en même temps que son orbe, il analysa vite ce qui se présentait à lui. Ce détraqué se trouvait juste à côté de sa voisine, il y avait le robot à plat ventre à sa droite.

L'autre semblait faire de même et son regard s'attarda sur son attaque déjà préparée. Il ne savait pas ce que c'était et visiblement s'en méfiait. tant mieux. La surprise était une arme bien puissante. Il déchanta cependant vite lorsqu'il rajouta:

— Dis-moi, mon très jeune ami, tes voisins sont toujours aussi satisfaits de t'avoir près d'eux ? Quand ils auront vu ce que tu as fait à cet immeuble, tu ne penses pas qu'ils reviendront sur leur jugement ? Je pense que nous cherchons tous deux à éviter une telle situation, n'est-ce pas... ?

Ce n'est pas tant ce qu'il dit qui le fit perdre de son assurance mais surtout ce qu'il fit: Autumn, attrapée par la nuque, exposée complètement nue devant lui. Plus que le fait de la voir ainsi affichée, c'était surtout de la voir en pleurs qui lui intima l'ordre de ne rien faire. Elle était affolée, complètement effrayée et c'était une folie que de tenter quoi que ce soit.

— Tu as vu comment je fonctionne, je pense. Je vais donc t'expliquer ce qu’il se passe, très simplement, pour que tu me comprennes bien et que tu évites de t’afficher comme tu l’as fait au tribunal.

Il brisa son orbe dans le vide, laissant quelques petits flocons s'évaporer dans l'air. Mais alors qu'il allait prendre la parole, il lui posa la main sur le front et fit quelque chose qui lui arracha des convulsions de douleur.

— Dans quatre minutes, les dégâts causés à son cerveau seront irréversibles. Dans cinq minutes, elle deviendra un légume. Six, et elle mourra. Maintenant, on peut toujours se battre. Demande-toi seulement ce que tu veux : déposer les armes, et garantir la survie de ton amie, ou bien jouer à Monsieur Muscle, et la laisser mourir dans les plus atroces souffrances qui soient. Ne joue pas au héros, Évangelion. Je suis le seul à pouvoir la sauver

L'enfoiré...
Là, le choix était simple, combattre, possiblement le tuer, possiblement mourir mais condamner Autumn. Il baissa le bras et dit simplement

-C'est bon... Tu as gagné...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Mar 7 Oct - 20:56

En signe de soumission, Mézaelion baissa le bras. Dimma enjamba le corps convulsé d’Autumn, et s’approcha de l’enfant.

— Brave garçon, le complimenta-t-il en lui tapotant la tête.

Et il lui envoya son genou entre les jambes. Requiem se releva soudain, agrippa le bras de Mézaelion, et le cassa en deux, avant de lui planter deux dagues dans les omoplates, et de l’entraîner dans son élan dans le bureau d’Autumn.

Dimma se retourna lentement vers cette dernière, et vint s’accroupir à ses côtés, les scalpels et autres lames tournant toujours autour de lui. Il lui posa le doigt sur le front, et supprima la sensation de douleur qui la traversait. Puis il la tira par les cheveux, et lui tint les bras de façon à ce qu’elle ne puisse plus protéger son corps. L’un des scalpels descendit vers la poitrine de la jeune fille, et traça un K entre ses seins.

— Maintenant,[/b murmura Dimma à son oreille comme un amant aurait confié son plus lourd secret, [b]je vais tuer ton petit copain. Tu es à moi, maintenant, et je meurs d’envie de te rendre malheureuse.

Il se releva, se tourna vers le bureau, là où la bagarre se déroulait, et projeta toutes ses lames sur Mézaelion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Mer 8 Oct - 22:16

Si il savait seulement la flopée de juron que le jeune homme pensait à son propos...il ne pensait pas pouvoir être aussi vulgaire mais...
Sa grimace devait être atroce... Peu de gens pouvaient se vanter d'avoir explosé les parties d'un dragon et ce type, sans aucune vergogne venait de le faire.
Un coup de genoux dans sa Sainte Trinité. Simple, efficace et mortel. Il aurait "aimé" grogner, il aurait "aimé" râler, il aurait "aimé" crier mais il n'eu même pas le temps de tomber à genoux pour s'en remettre que le robot lui attrapait déjà son bras et le brisait en deux sur son genou tel une brindille de bois. Cette torture lui arracha un énorme cri de douleur mais ce ne fût rien avant qu'il ne lui plante des poignards dans le dos. Cette douleur était atroce. Les lames lui avaient traversé les os et s'amusaient à lui chatouiller les poumons. Non content de ce supplice, il l'envoya dans un bureau non loin qu'il traversa de part en part, le laissant en pièces détachées comme celui d'une célèbre marque terrienne. Alors qu'il tentait avec peine de se relever, le colosse revint à la charge et commença à lui asséner différents coups. Une énorme baffe de la main gauche l'envoya s'écraser dans un mur où il laissa une belle empreinte de son corps. Il se fit attraper par les cheveux puis enfoncer d'une dizaine de centimètres dans le sol.

Il ne tentait pas de le frapper et se concentrait. C'était vraiment difficile car plus l'autre s'acharnait et plus la douleur lui vrillait la tête. Dans son être, il tentait d'atteindre ce qu'il appelait le "coeur-de-glace". C'était une partie de son esprit qu'il visualisait comme une gigantesque caverne glacée avec en son sein un immense brasier de glace. Oui, un brasier de glace, une colonne où une glace si pure y était qu'elle irradiait hors de son corps. Alors que son double spirituel se dirigeait vers cette immense colonne, son corps réel prenait vraiment beaucoup de coups. Mais c'était trop tard... Plus il se rapprochait du coeur et plus son corps réel se couvrait d'une fine pellicule de givre. Lorsqu'il se lança enfin dedans, cet état de combat se montra enfin. Ses yeux laissèrent émaner une aura de givre, son corps était plus froid que celui d'un mort et se couvrait de glace. Son visage ne laissait plus aucune autre émotion que la haine. La haine de ces hommes qui tentaient de les tuer, lui et sa voisine. Sous la glace, son visage se veinurait de bleu et sa bouche exhalait une quantité impressionnante de fumée glacée.

En dehors de l'aspect esthétique, cette couche de glace était aussi une sorte de cocon qui lui permettait d'augmenter grandement ses pouvoirs de contrôle de glace et sa régénération. Il fallait au moins ça pour lui remettre le bras en place. Ça ne manqua d'ailleurs pas puisque ça commençait déjà à craquer doucement. Alors que le monstre d'acier allait pour le frapper, il lui attrapa la main et serra de toute ses forces. Si au début, les matières le constituant semblait tenir la route, il n'eu bientôt plus de résistances et en fit une forme proche de la boule de papier. Le cyborg leva un regard mauvais sur lui mais le détourna vite pour regarde le bras du dragon sur lequel commençait à s'agglomérer de la glace. En moins d'une seconde, une lame de givre venait de se former, transparente, luisant sous le soleil qui passait par la baie vitrée et visiblement très aiguisée. Il testa d'ailleurs le tranchant en poignardant à plusieurs reprises le cyborg. Si les premiers coups furent très difficiles pour transpercer la carapace, il arriva assez facilement à le déchiqueter par la suite.

Lorsqu'il en eu assez, il l'envoya valdinguer d'un coup de pied et lança un regard assassin à celui qui détenait sa voisine en otage. Lorsque l'encapuchonné évoqua le fait qu'il le considérait comme son petit-copain, en temps normal il aurait rougit mais cette fois-ci, il ne tilta même pas. Il n'avait qu'une envie, c'était de lui arracher la peau du visage. Et pour ça, il fallait commencer fort.
Prenant appuie sur le mur, il se propulsa vers celui qu'il considérait comme son ennemi personnel dès maintenant et, faisant un grand geste de son bras-lame, il lui frôla le visage, mais touchant le masque. Sans même regarder les dégats, le dragon se mit entre la sorcière et le type et lui lança, le menaçant de son arme:

-Approche...et tu finiras empalé... Si tu penses avoir le monopole de la folie, tu te trompes... Je sais comment faire mal plus que tu ne saurais le supporter dans toute une vie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Jeu 9 Oct - 19:23

— Eh bien... Mézaelion... c'est ça ? Comment va ton problème pulmonaire en voie de guérison, mon garçon ? J'espère que ton humiliation publique de l'autre jour ne l'a pas fait empirer.

Un problème pulmonaire ? Autumn se retourna à moitié, cachée par le corps de l’inconnu. Inconnu qui semblait connaitre Mézaelion.

— Dis-moi, mon très jeune ami, tes voisins sont toujours aussi satisfaits de t'avoir près d'eux ? Quand ils auront vu ce que tu as fait à cet immeuble, tu ne penses pas qu'ils reviendront sur leur jugement ? Je pense que nous cherchons tous deux à éviter une telle situation, n'est-ce pas... ?

La sorcière se crispa lorsque l’autre l’attrapa par la nuque mais ne put rien faire d’autre que de suivre le mouvement qu’il lui imprima, l’exposant ainsi, totalement nue.

Qu’allait-il encore lui faire subir ? Appréhenda la jeune femme alors que l’homme reprit la parole :

— Tu as vu comment je fonctionne, je pense. Je vais donc t'expliquer ce qu’il se passe, très simplement, pour que tu me comprennes bien et que tu évites de t’afficher comme tu l’as fait au tribunal.

Elle sentit son pouce sur son front et puis plus rien. Juste de la douleur.
Elle s’effondra et tenta de hurler mais sa voix se coinça dans sa gorge. Sa chair lui donnait l’impression d’avoir fondu et pourtant, il lui semblait qu’elle implosait en même temps. Tout son être n’était plus que douleur et si on lui avait proposé de mourir à ce moment-là, elle aurait immédiatement accepté.

Mais je ce ne fut pas la mort qui vint la sauver.

Lorsqu’elle revint à elle, à bout de souffle, Autumn vit, du coin de l’œil, l’homme au masque penché sur elle. Avant même qu’elle n’ait le temps de réagir, il l’agrippa par les cheveux d’une main et lui bloqua les bras de l’autre, se retrouvant ainsi derrière elle.

Elle écarquilla les yeux en voyant son voisin dans un état alarmant et poussa un petit cri de douleur lorsqu’une lame de scalpel lui entailla la poitrine alors que l’homme lui chuchotait.

— Maintenant, je vais tuer ton petit copain. Tu es à moi, maintenant, et je meurs d’envie de te rendre malheureuse.

Avant de la lâcher pour envoyer ses lames vers Mézaelion.

Encore sous le choc, Autumn resta là quelques instants à regarder le « combat », horrifiée. Elle aurait aimé aider le dragon, mais comment ? Comment ?!

Soudain, Mézaelion se transforma. Il semblait recouvert d’une couche de glace. Non. Il semblait être FAIT de glace.

Le dragon reprit le dessus et ce brusque retournement de situation fit enfin sortir la jeune femme de sa léthargie. Elle recula enfin pour se mettre à l’abri et ce bref mouvement sembla lui faire retrouver ses esprits. La solution à cette situation impossible devint alors limpide.

Il fallait juste qu’elle atteigne sa chambre.

Laissant son voisin s’occuper de l’homme au masque, elle se dirigea discrètement vers la sortie du salon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Ven 10 Oct - 1:26

Si Requiem l'emportait au début, Dimma eut la désagréable surprise de voir que le garçon finit par prendre l'avantage. Son corps s'était recouvert intégralement de plaques bleutées transparentes et, comme si une nouvelle vigueur s'était insufflée en lui, Mézaelion avait brisé la main de Requiem et l'avait frappé à l'aide d'une stalactite grossière avant de s'en débarrasser de façon cavalière.

Reportant son attention sur l'Elfe, le garçon prit ses appui et s'élança sur lui, le frappant à la tête avec sa stalactite. Poussé par l'élan, Dimma tournoya sur lui-même, se tenant le visage à deux mains.

— Approche...et tu finiras empalé... Si tu penses avoir le monopole de la folie, tu te trompes... Je sais comment faire mal plus que tu ne saurais le supporter dans toute une vie...

L'Elfe enleva les mains de sa face, et remarqua que des morceaux de son masque restèrent au creux de sa paume. Du bout des doigts, il inspecta son visage, et sentit une crevasse au niveau de la joue gauche. Il serra le poing alors que sa colère montait, et se retourna vers l'enfant.

— C'était la dernière chose stupide à faire, mon garçon.

Mézaelion dégageait une aura de froid tout autour de lui, et à vrai dire, sa carapace avait une consistance étrange. Dimma pouvait juger qu'elle n'était pas artificielle, mais pas non plus organique. L'enfant dégageait en plus de cela un froid intense.

— C'est un pouvoir intéressant que tu as là... J'ignore ce que tu es, mais je vais prendre un grand plaisir à te disséquer pour mieux te comprendre.

Alors qu'il disait cela, ses lames recommencèrent à voler autour de lui, et il en projeta une sur le garçon et la planta dans l'armure. Il s'agissait de... de glace. Bien sûr, c'était évident.

Cet enfant était capable de produire de la glace. Fascinant. La carapace avait arrêté parfaitement la dague, mais ce n'était pas important. Dimma avait déjà une autre idée derrière la tête.

Il expédia deux scalpels dans des directions opposées, l'un vers Mézaelion, et l'autre derrière lui-même. Plutôt que de toucher une cible précise, les outils se plantèrent chacun dans une prise électrique.

Heureusement que la glace conduisait l'électricité. Dimma ramena ses mains au-dessus de sa tête, tirant l'électricité de sa cachette, et jeta toute la décharge sur son adversaire. Les arcs crépitants enveloppèrent Mézaelion, et Dimma se servit de leur force pour le soulever dans les airs et le projeter contre les murs et le plafond avant de le plaquer au sol. Il le hérissa d'encore plus de lames, permettant à l'électricité de toujours plus s'infiltrer en lui.

Finalement il le redressa et, pivotant sur lui-même, l'Elfe asséna un puissant coup de pied chassé retourné dans la poitrine du garçon, l'envoyant s'encastrer dans le mur derrière. Pas un moment l'électricité ne cessait de le parcourir, et Dimma commençait à s'entourer d'une barrière de foudre pour éviter qu'autre chose ne lui arrive. Il s'approcha alors de Mézaelion.

— Quand j'étais jeune comme toi, je pensais que rien ne pouvait me résister. Je me lançais corps et âme dans des combats pour défendre mes convictions. J'étais naïf à l'époque, je pensais que c'était la seule façon de se battre. Mais non. Désormais je sais que la meilleure chose à faire est d'observer, d'attendre, et d'évaluer.

Il disait cela pour que le garçon s'en inspire, si tant était qu'il pouvait l'écouter. En dépit de ce bref instant de courage téméraire qu'il avait eu, cet enfant avait des qualités, la plus grande d'entre elles étant certainement sa ténacité. Et son pouvoir, bien sûr, se révélait très intéressant.

— Je meurs d'envie de savoir ce que tu sais faire d'autre, mon petit singe farceur. Mais je pense qu'il est encore trop tôt pour que je le sache. Pour notre bien mutuel, s'entend.

Dimma tendit brusquement les mains et lança toute l'énergie électrique qui l'entourait sur Mézaelion. L'Elfe était certain que s'il continuait de la sorte, en moins de quelques minutes, le garçon pourrait alimenter la ville en électricité pour les dix années à venir.

Et il ne comptait pas s'arrêter là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Ven 10 Oct - 10:38

Un sourire passa sur le visage du dragon pendant que son adversaire observait les restes de sa futile protection. Une petite marque vermeille se forma sur sa joue gauche.

— C'était la dernière chose stupide à faire, mon garçon.

Son sourire resta, bien qu'il n'en avait plus tellement envie. L'autre commençait à s'énerver et ce n'était probablement pas bon signe. Si tout le monde le craignait à ce point, ce n'était pas pour rien...

— C'est un pouvoir intéressant que tu as là... J'ignore ce que tu es, mais je vais prendre un grand plaisir à te disséquer pour mieux te comprendre.

Là, son sourire disparu complètement. Il avait beaucoup trop confiance en lui mais en même temps, il observait visiblement le dragon sous toutes ses coutures. C'était une très mauvaise nouvelle car il avait plus de chance de découvrir une faille. Il fit tournoyer à nouveau les scalpels autours de lui et envoya un sur son armure qui l'absorba comme un crayon. Si il le pouvait, juste après ça, il dirait à Autumn ce qu'il pensait de sa collection d'outils...
Le masqué en envoya deux autres, un derrière lui-même et un autre derrière Mézaelion. Ils se plantèrent tout les deux dans le mur. Soit il ne savait pas viser, soit il préparait quelque chose. Il regarda plus attentivement et vit celui à l'opposé planté dans...une prise électrique?

Avant même de pouvoir se faire la réflexion, il fut enveloppé et comme transpercé par une sorte de nuage électrique. Si ses muscles n'avaient pas été tétanisés par l'énergie qui le traversait, il aurait sans doute poussé un hurlement de douleur presque équivalent à celui qu'il avait produit lorsqu'il s'était fait arracher son bras.

Sans même pouvoir prendre sa respiration ni quoi que ce soit, le dragon fut envoyé dans tout ce qui était encore rigide et solide pour y être explosé puis, dans une ultime attaque, il se prit un énorme coup de pied dans le torse pour s'enfoncer dans le mur opposé. L'extérieur de l'immeuble avait facilement gagné 50 centimètres de largeur supplémentaire. Électrisé toujours, il réussit cependant à ouvrir les yeux et vit que le costumé s'était entouré d'une bulle d'électricité qu'il avait visiblement l'intention de lui décharger dessus.

Ça ne tarda pas d'ailleurs et cette fois, la tétanie de ses muscles ne pu arrêter un hurlement. Cependant, son cerveau parcouru de Volt pu comprendre quelque chose. Cette électricité était guidée par la volonté de son manipulateur: l'assassin! Si on arrivait à le détourner de ça, aucun doute qu'il arrêterait.

Il tenta bien de créer un pic de glace ou n'importe quoi à lui envoyer mais la chaleur provoquée par le courant autours de lui l'empêchait de garder l'eau sous forme solide plus de quelques secondes. Il y avait bien une chose cependant...

Plongeant avec difficulté son bras par dessus son épaule, il arracha une des deux dagues toujours présentes dans son dos. La lame était encore pleine de sang mais il décida de tenter sa chance et lança la chose assez aléatoirement. Heureusement pour lui, sa force et sa chance réussirent, en mettant leurs capacités en commun, à planter l'arme blanche dans la cuisse de l'agresseur. Enfin...la planter...blesser le type et tomber ensuite... Mais suffisamment pour le déstabiliser et faire disparaître l'électricité.

Mézaelion tomba au sol, brûlant, exaltant une fumée qui puait la brûlure et surtout, complètement essoufflé. Mais il ne pouvait pas rester comme ça. Il devait se battre. Sans même tenter de se relever, il souffla dans sa main et lança dès qu'elle apparu une boule de glace comme celle qu'il avait montré à sa voisine: une sifflante comme il avait décidé de la baptiser. Pendant son vol, il y eu effectivement ce sifflement et, comme prévu, à une portée raisonnable de l'encapuchonné, elle explosa, soufflant le type et le faisant tomber à la renverse.

Le repos n'était pas encore de mise et il se leva pour attraper l'assassin par son vêtement et le plaquer contre le mur aussi fort que possible, l'enfonçant de quelques dizaines de centimètres. Il enchaîna par une série de coups de poing répartie sur son torse puis eu soudainement une idée. Il se recula un peu et envoya sa main bien droite dans son abdomen. Avec sa force encore prodigieuse, même dans son état d'épuisement, il réussit à percer les diverses couches de vêtements et pénétra la peau de l'énergumène. Il avait déjà pu tester cette technique et voulait savoir ce que ça faisait. Bien sûr, c'était du sadisme pur et dur. Avec un sourire de dément, il enfonça sa main plus encore, passant entre les boyaux et autres organes inintéressants. Son but n'était pas de le tuer mais de le faire souffrir avant!

Du bout des doigts, il effleura enfin son but et força un peu plus pour l’enserrer: Sa colonne vertébrale était à sa portée.

-Je... Il avait du mal à parler... Je ne sais pas...qui tu es... Mais une chose est sûre... Je vais...indiscutablement...te faire souffrir.

Serrant un peu plus, il commença à geler sa main et, progressivement, le pilier de l'ossature de son adversaire avec. Souriant toujours, il observa l'autre, le bras à moitié dans son corps

-Je t'ordonne de me dire ce que ça te fait... Je ne te ferais mourir...qu'à cette condition...


Précision:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Ven 10 Oct - 14:09

Alors que le combat faisait rage derrière elle, Autumn, encore sous le choc, titubait jusqu’à sa chambre. Elle se figea en entendant Mézaelion hurler et pressa le pas.

Le meuble à tiroirs que lui avait donné le Magicien était là, intact. La sorcière n’avait jamais pensé devoir l’utiliser aussi tôt mais la situation l’y obligeait.

Un bruit d’explosion la fit sursauter et elle se jeta sur le premier tiroir. Vite ! Avant qu’il ne soit trop tard !

A genoux devant l’objet, elle saisit la poignée, y imprimant une marque sanglante due à la coupure de sa paume. Les blessures sur sa poitrine avaient coulé sur son ventre et ses cuisses, la douleur irradiant à travers son buste, lui rappelant à chaque mouvement cette douleur insoutenable que lui avait infligée l’homme au masque.

Il fallait que cela cesse ! Il fallait le rendre inoffensif ! Aussi inoffensif qu’un... qu'un... chaton !

La jeune femme ouvrit le tiroir en songeant à cela et attendit. Elle s’attendait à voir quelque chose en sortir pour changer le monde autour d’elle, mais il ne se passa rien.

La main crispée sur la poignée, elle attendit et écouta.

Il n’y avait plus aucun bruit. Les deux hommes à côté avaient arrêté de se battre.

Le cœur d’Autumn aussi semblait avoir arrêté de battre.

Elle resta figée, guettant le moindre changement, terrifiée à l’idée que cela n’ait pas fonctionné.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Sam 11 Oct - 23:30

Mézaelion parvint à retirer l'une des dagues, et s'en servit pour blesser Dimma à la cuisse. Cela suffit à déconcentrer l'Elfe, et le garçon en profita pour former une boule au creux de sa main et la lui lancer dessus.

Dimma se prépara à l'impact, mais fut pris au dépourvu quand la boule éclata avant de l'atteindre. Le souffle de l'explosion le fit tomber par terre.

Mézaelion se jeta sur lui, le releva et l'encastra dans un mur et, avant qu'il ne put réagir, le roua de coups.

Dimma voulut tenter une riposte. D'un geste du doigt, il arracha le scalpel de l'une des prises électriques, et le fit léviter. Mais il s'arrêta là, et la lame retomba sur le sol en tintant. Il baissa les yeux, et vit que Mézaelion l'avait transpercé à mains nues. Il cracha une gerbe de sang, qui coula à travers son masque. Il sentit la main du garçon repousser ses organes et attraper sa colonne vertébrale.

Dimma glapit, mais c'était bien le seul son qu'il pouvait émettre tant la douleur le paralysait. Il sentait que son cerveau allait exploser.

— Je... Je ne sais pas...qui tu es... Mais une chose est sûre... Je vais...indiscutablement...te faire souffrir.

L'Elfe leva convulsivement son regard sur le garçon. Il se demanda s'il allait mourir, mais il n'avait pas véritablement envie de connaître la réponse. La panique le gagna brusquement.

C'était impossible.

Il ne pouvait pas disparaitre. Pas lui ! Pas maintenant !

Ce garçon n'allait pas l'emporter au Paradis, ni en Enfer, ni au Purgatoire, ni ailleurs. Dimma allait trouver un moyen de s'en sortir, comme toujours, c'était évident. Il ne pouvait pas mourir. Il ne pouvait pas mourir ! Il ne pouvait pas...

— Je t'ordonne de me dire ce que ça te fait... Je ne te ferais mourir...qu'à cette condition...

Dimma regagna soudain son calme habituel. Il baissa son capuchon sur ses épaules, et ôta son masque pour regarder son adversaire droit dans les yeux.

— Ça ne me fait ni chaud... ni froid.

Loués soient ses pouvoirs.

Il porta soudain ses mains sur la gorge de Mézaelion et commença à l'étrangler, les pouces pressant la trachée. Les scalpels et les lames recommencèrent à s'envoler et virent tourner autour de la tête du garçon.

— Tu vas mourir le premier, mon ami...

Quatre lames se plantèrent dans le torse et le ventre de Mézaelion, et le projetèrent loin de Dimma. Ce dernier se laissa glisser au sol. Il n'avait pas mal, non. Il ne sentait plus rien, même. Mais il allait l'emporter, et désormais, c'était la seule chose qui comptait.

Les dagues restantes fusèrent alors sur la tête de Mézaelion, mais tombèrent par terre avant qu'elles n'aient atteint leur cible.



Il fallut quelques secondes à Dimma pour rouvrir les yeux. Il eut une sensation étrange. Comme s'il avait momentanément quitté son corps, sans en être véritablement conscient, pour le retrouver aussitôt. L'Elfe leva la tête, et aperçut le corps de Mézaelion allongé sur le sol. C'était une chance inespérée de l'achever !

Dimma bondit lestement et se rua sur le garçon, remonta son corps jusqu'à son visage, sourit de toutes ses petites dents pointues, et dit d'une voix fluette :

— C'est terminé, Mézaelion. Tu vas... C'est ma voix, ça ?

Il s'étouffa et crachota.

— C'est ma voix, ça ?!

Qu'est-ce qu'il lui arrivait. Il regarda ses mains, et vit qu'elles étaient recouvertes d'un pelage intégralement noir et qu'elles se terminaient par des griffes recourbées. La tête de Mézaelion lui paraissait immense, à vrai dire. L'Elfe se retourna, et vit que ses habits étaient restés à l'endroit où il était tombé. Sa queue se balançait comme un métronome tandis qu'il réfléchissait. Que se passait-il ?

Il sauta et se dirigea vers Requiem, qui reprenait ses esprits. Il frémit en apercevant le lapin nain qui faisait à peu près la même taille que lui.

— Oh, Stjórnandi ! s'écria l'animal. Tu es à ma taille aujourd'hui ?

Dimma ne répondit pas, se contentant d'asséner un sévère coup de patte sur la tête du lagomorphe.

— Silence, animal ! Je réfléchis.

La sorcière. La sorcière lui avait fait quelque chose. Prenant soudain conscience du danger, il galopa jusqu'à la chambre d'Autumn, et la surprit là, la main posée sur la poignée d'un meuble à tiroirs. Dimma blêmit en apercevant l'objet, et foudroya la jeune fille du regard.

— Toi ! cracha-t-il. Qu'est-ce que tu m'as fait ?

Il s'aperçut alors dans le reflet d'un miroir, et poussa un cri. Il était devenu un petit chat tout noir. Il se précipita vers la glace et se contempla plus en avant.

— Je vais te découper en morceaux pour ça... grinça-t-il.

Il se ravisa cependant rapidement. Il était désormais en position de faiblesse. Son avantage était définitivement perdu. Et puis il avait ce qu'il était venu chercher. À priori. Il laissa échapper un miaulement rauque de rage et pointa la sorcière du bout de sa patte griffue.

— Ce n'est que partie remise Autumn ! La prochaine fois que nous nous verrons, je ferai plus que de torturer.

Dimma s'enfuit alors. Retournant dans le hall d'entrée, il escalada Requiem, et se posta sur son épaule droite, l'autre étant occupée par le lapin, et ils s'enfuirent ainsi tous les trois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Dim 12 Oct - 23:19

Ascenseur émotionnel. C'était le terme qui convenait le plus à ce combat. Il alternait sentiment de victoire et sentiment de défaite. Mais cette fois ci, bien plus que les autres. Il tenait littéralement sa vie entre ses doigts, elle commençait à s'échapper doucement et soudainement, comme si plus rien ne l'affectait, le masqué s'était mit à enserrer le cou du dragon de ses doigts et à serrer...

Comme visiblement ça ne suffisait pas, des lames et des scalpels se mirent à tourner autours du jeune homme. Soudainement, ils se plantèrent dans la partie haute de son corps. Deux vinrent se mettre dans son côté droit entre les côtes, un dans le côté gauche, près du sternum et le dernier alla se planter dans son abdomen. Sous la puissance de l'impact, il fut propulsé contre un mur et tomba sur le sol, crachant du sang sur le sol, créant une petite marre écarlate.

Tandis qu'il convulsait et crachait faiblement le liquide vital, il entrouvrit difficilement les paupières pour observer la petite créature qui commençait à lui marcher dessus. C'était quoi ce truc noir? Un lapin? Non...plus gros... Un blaireau? Non...trop petit... Un chat? Un foutu chat noir? Un foutu chat noir qui parlait?
Mais qu'est-ce qu'il se passait? Il délirait déjà? Il avait pas perdu tellement de sang...enfin...visiblement si.. Le chat était partit dans la pièce d'à côté et il engueulait...qui déjà? Oh...qu'importe...

Mézaelion se releva très difficilement de son bras et posa lourdement son dos sur le mur qui commençait à se maculer du sang qui coulait de son dos. Sa tête tanguait d'un côté et de l'autre, il la relevait aussi facilement que si elle avait pesé quatre tonnes et demi. Il leva sa main tremblante et la posa sur le premier scalpel du côté droit, la laissant tomber et arrachant l'autre au passage. Il mobilisa encore ses dernières forces, entourant faiblement celui du côté gauche, l'arrachant et le jetant au loin comme si il avait été brûlant. Enfin, il leva doucement sa main, laissant le chat fuir à toute allure, se camper sur le robot qui partait, et enleva si faiblement la lame que la plaie ne coula presque pas.

Tandis qu'il laissa l'outil de chirurgien glisser entre ses doigts, le dragon ferma ses yeux. C'était trop difficile de les laisser ouverts. Soudainement, un frisson parcouru son corps. Mais...qu'était-ce que cette sensation? C'était...le...le froid? Il...il pouvait ressentir le froid? Depuis quand? Aussi longtemps qu'il avait vécu, malgré tout ce qu'il avait ressentit, jamais cette chose il ne l'avait connue. C'était...c'était du froid...
Le froid...de...de la mort? Le froid du moment ultime? Le froid de ses derniers instants? LE grand frisson. Il plongeait dans un océan de glace, de ténèbres et d'esprits.

En parlant de plongeon, il ne s'était même pas rendu compte qu'il était tombé sur le côté. Il entendait au loin des pas, une voix..familière. Il tenta de lever la main. Dans son esprit, il le fit, peut-être en vrai aussi. Levant difficilement la tête et ouvrant les yeux plus durement encore, il aperçu sa charmante voisine. Crachant du sang, il souffla faiblement:

-Autumn...je...trop tôt...je...t'aime...

Ses yeux se fermèrent là dessus. Le froid l'envahit et sa conscience plongea dans les sombres abysses de son propre esprit. Rien autours de lui n'importait plus...il lui semblait qu'il mourrait...probablement...sûrement même... Des lumières scintillaient. De grands bruits se faisaient entendre. C'était ça le paradis? C'était ça la mort?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   Lun 13 Oct - 19:34

Autumn sentit son cœur faire un bond en entendant une voix inconnue s’élever dans l’autre pièce. Tétanisée, elle tendit l’oreille pour essayer de comprendre ce qu’il se disait, mais les battements de son cœur résonnaient si fort qu’elle ne comprit ce qu’il se passait que lorsqu’un minuscule chaton tout noir se précipita dans sa chambre en crachant :

— Toi ! Qu'est-ce que tu m'as fait ?

Elle écarquilla les yeux alors que l’animal tombait sur son reflet en poussant un cri. Elle avait songé à quelque chose d’aussi inoffensif qu’un chaton, mais elle ne pensait pas que le sort allait la prendre au pied de la lettre !

L’homme qui l’avait torturée et humiliée était à présent une minuscule et adorable petite boule de poil.

Si seulement on lui avait aussi retiré la parole…. Songea-t-elle alors que l’autre la menaçait.

— Je vais te découper en morceaux pour ça...

Visiblement il n’avait plus ses pouvoirs. La sorcière poussa un soupir de soulagement en le constatant.

— Ce n'est que partie remise Autumn ! La prochaine fois que nous nous verrons, je ferai plus que de torturer.

Un long frisson la parcourut alors que le sentiment qu’il ne mentait pas lui tordit les entrailles. Cet homme était maintenant physiquement incapable de lui faire du mal mais quelque chose lui disait qu’il saurait trouver un moyen de se venger. D’une façon ou d’une autre.

Mais pas pour le moment puisqu’il partit avec ses sbires aussi vite qu’il put.

La main toujours crispée sur la poignée du tiroir, Autumn les regarda s'éloigner, tremblant comme une feuille. Ce ne fut que lorsqu’ils quittèrent son champ de vision qu’une autre angoisse l’étreignit.

Sans prendre le temps de trouver des vêtements, elle se dirigea d’un pas peu assuré vers le salon, craignant ce qu’elle allait y trouver.

Mézaelion était allongé sur le sol, dans un état critique. En le voyant, la jeune femme plaqua ses mains sur sa bouche, étouffant un cri, et se précipita sur lui en priant pour qu’il ne soit pas trop tard.

Paniquée, elle l’appela en vérifiant son pouls et constata avec soulagement qu’il était encore en vie. Elle retint difficilement quelques larmes de soulagement en le voyant entrouvrir les yeux.

Le dragon articula quelques mots avant de sombrer dans l’inconscience. Quelques mots qui la laissèrent perplexe. Totalement déstabilisée même.

-Autumn...je...trop tôt...je...t'aime...

L’air sembla quitter ses poumons et son cœur cogner violemment contre sa cage thoracique alors qu’elle sentait son visage bouillir. Il… Il devait délirer… Oui… C’est ça… Délirer… Parce qu’il était … Mourant.

Mourant.

Ce constat évident la ramena brutalement à la réalité. Mézaelion était mourant !

Un bref regard au corps du blessé lui permit d’établir les premiers soins qu’elle devait administrer avant d’appeler des secours.

Elle se leva prestement et couru récupérer de quoi désinfecter les plaies et les panser, prenant son téléphone au passage.

Une fois les plaies nettoyées, elle pressa les plus importantes du mieux qu’elle put et composa le numéro des urgences.

La jeune femme leur expliqua difficilement qu’elle avait été agressée chez elle, donnant son adresse au passage, et décrivit l’état de son ami en détail, implorant leur aide au plus vite. La secrétaire la rassura doucement, lui expliquant que sur Edora, la plupart des créatures pouvaient se déplacer plus rapidement que n’importe quel engin. L’équipe la plus rapide était donc en route.

Rassurée, Autumn raccrocha, serra les pansements sommaires qu’elle avait effectué, pour éviter que Mézaelion ne perde plus de sang qu'il n'en avait déjà perdu et partit rapidement récupérer une robe légère, une culotte et une paire de ballerines. Hors de question de le laisser partir seul !

Lorsque les ambulanciers entrèrent dans l’appartement, ils la trouvèrent à côté du corps de son voisin, veillant à ce que son état ne s’aggrave pas. Elle leva des yeux qui en disaient long sur les épreuves qu’elle venait de passer et les laissa prendre en charge le blessé. Elle n’eut même pas besoin de leur demander de les accompagner. Un des ambulanciers avait remarqué le sang qui avait imbibé sa robe, à l’endroit où elle était blessée, et lui demanda doucement de les suivre.

[Je commence un rp à l'hôpital, trois jours pour guérir avec les baumes miracles de Justice et tout, ça te parait raisonnable ?]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Experiences et recherches [PV Dimma/Mézaelion]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: