La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 It's time to play ! [Pv Isei]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ella Eärwen

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Etudiante / Infirmière
Relations:

MessageSujet: It's time to play ! [Pv Isei]   Sam 7 Juin - 8:43

« Aller viens, tu vas voir le bowling c'est super ! » C'est comme ça qu'une collègue infirmière avait convaincue Ella de l'accompagner au bowling à la sortie du boulot ce soir-là. Elle ne savait pas trop qui avait eu cette idée, qui n'était pas si mauvaise que ça au final. Mais le soucis, c'est que la jolie blonde n'avait jamais entendu parlé du concept de bowling, même sur Terre. Il faut dire qu'elle était assez sauvage, ou plutôt, naturelle. Alors tout ce qui est technologie, sortie de loisir et compagnie, autant dire qu'elle n'y connaissait absolument rien. Mais après tout, une soirée avec ses collègues du service infirmerie n'allait pas lui faire de mal, alors elle avait fini par accepter.

Cette même collègue lui avait aussi conseillé de ne pas mettre de jupe trop courte, qu'un jeans serait d'ailleurs préférable. Elle n'avait pas compris pourquoi, elle se sentait bien mieux en robe pourtant. Mais elle avait donc suivi ses recommandations et avait mis un petit short ainsi qu'un simple débardeur rouge. Si elle avait mis une veste en jeans en plus et ses cheveux en couettes, on aurait pu la confondre avec une joueuse professionnelle !

Voilà donc comment avait commencé la soirée, à 20h précise. Tout le monde était arrivé au lieu de rendez-vous, chacun avait commandé une boisson, certain avait accompagné le tout de pop corn. Elle avait voulu commander du thé pour sa part, mais l'établissement n'en servait malheureusement pas. Sa collègue s'était alors chargé de sa commande et avait déposé devant elle un immense verre orangé, au nom exotique, en espérant qu'il ne soit pas alcoolisé. Après avoir légèrement bu, mangé et parlé, le groupe se décida à préparer les équipes. Résultat : deux joueurs en trop. Pas très malin, ils auraient dû prévoir le coup avant. Quoi qu'il en soit, il fallait que deux personnes se désistent au jeu. Ella se porta tout de suite volontaire, pour laisser ceux qui s'y connaissent le plaisir de jouer. La deuxième personne à devoir passer son tour fut désignée à la courte paille. Une autre femme, qu'elle ne connaissait pas plus que ça, avait donc été « choisie ».

Peu après, tout le reste du groupe s'était mis à jouer. L'autre femme avait préféré rester près des joueurs et les encourageait en criant comme une vraie pom pom girl. L'Elfe quant à elle, avait préféré retourner s'asseoir sagement au bar d'où elle pouvait tout de même voir les pistes. Mine de rien, elle était intriguée par ce jeu. Un simple coup d’œil lui avait fait comprendre le but : renverser toutes les quilles à l'aide d'une boule. Mais où était la difficulté ? Pour quelqu'un faisant du tir à l'arc, ce jeu de précision semblait facile à première vue, mais elle était loin de se douter du poids de la boule.

Après quelques minutes, son verre était vide. Ne sachant toujours pas le nom de ce fameux cocktail, elle demanda au serveur de lui resservir la même chose. Faut dire que c'était drôlement bon ! Elle bu encore quelques gorgées et se retournant vers le groupe pour continuer de les regarder jouer. Personne. Où étaient-ils tous passés ? Ils ne pouvaient pas être tous partis comme ça tout de même. Ella se leva, légèrement étourdie, son verre toujours à la main. Elle s'avança vers les pistes et commença à marcher de tout le long dans l'espoir de retrouver ses collègues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: It's time to play ! [Pv Isei]   Mar 10 Juin - 11:19

Aujourd'hui était un soir comme tous les autres depuis que la guerre s'était achevée. J'avais repris une vie bien pépère et m'étais enfoncé dans une certaine routine. Université, boulot, devoirs, repas, dodo. Et je faisais ça quotidiennement. Je venais d'arriver 'Chez Roy' le café du coin où je travaillais en tant que serveur à temps partiel. Jusque là tout était normal. J'avais enfilé ma tenue, puis j'étais partis pour récupérer le calepin qui me permettait de prendre les commandes, quand Natsume déboula devant moi, m'empêchant de passer et de quitter les vestiaires. Il avait un large sourire aux lèvres, et on voyait bien dans son regard que quelque chose lui faisait énormément plaisir.

«Isei! Ce soir le patron nous emmène au bowling!»

Je grimaçais. Le bowling? Je n'en avais même jamais fait. Et puis, je n'avais pas le temps, je devais encore bosser sur mes cours en rentrant après le travail. Il était donc hors de question pour moi de les accompagner. Je soupirais donc et tentais de pousser le sorcier afin qu'il me laisse partir.

«Ce sera sans moi. J'ai encore un tas de trucs à faire, en rentrant...!»

Et alors qu'il s'était enfin mit sur le côté pour me laisser la place pour sortir, je sentis ses doigts se refermer sur ma chemise et me tirer brusquement vers l'arrière. Sans que je ne comprenne quoi que se soit, il me tenait déjà fermement entre ses bras, mon dos contre son torse. Je laissais alors échapper une expression de surprise, accompagné d'un «Qu'est ce que...?» avant de me mettre à grommeler. Natsume avait prit l'habitude de ma coller autant, et il en devenait vraiment lourd parfois. Le pire tant que ce qui avait pu arriver la dernière fois à mon appartement ne l'avait nullement refroidie, j'avais même l'impression qu'au contraire, il insistait encore plus. En plus de ça, il était plus grand, et plus fort que moi, ce qui faisait que j'avais un mal de chien à lui faire lâcher prise. Je sentis alors son souffle chaud près de mon oreille.

«Oh, allez, Isei, tu vas bien faire ça pour moi, hein...? Rien que pour moi...? De toute façon, ce Reiji ne sera même pas là...»

Je fronçais les sourcils. Ce n'était pas faux, loin de là même, il y avait de fortes chances que mon colocataire soit de nouveau partis pour son propre boulot. Mais ça ne changeait rien pour moi. Après le travail, je rentrerais et ferais ce que j'avais à faire. Je tressaillais alors que mon collègue de sorcier venait de me mordre le haut de l'oreille. Je le repoussais tant bien que mal.

«Puisque j'te dis que je ne viendrais pas! Lâche-moi maintenant! Faut que j'aille bosser!»

Je finissais par lui donner un violent coup de coude, ce qui le fit enfin lâcher prise. J'en profitais alors pour m'éclipser et aller jusqu'aux cuisines pour saluer le restant du personnel. Une fois fait, je me pressais d'aller en salle avec mon carnet, prêt à tout pour échapper au sorcier qui me suivait et me collait un maximum. Le restant de la soirée se passa correctement, et quand enfin on eut terminé le boulot, je me trouvais épuisé, comme d'habitude. Il y avait toujours autant de monde, et on finissait très souvent par terminer le service bien plus tard que l'heure prévue. Néanmoins... Aujourd'hui avait été bien plus calme qu'à l'accoutumé. Ce qui, par ailleurs, était fort intéressant pour chacun des membres du personnel qui attendaient tous de pouvoir aller jouer au bowling. Tandis que je m'apprêtais à rejoindre les vestiaires pour aller me changer de nouveau, le patron me demanda si je pouvais effectuer une dernière tâche avant de partir. Impossible de refuser. J'acquiesçais donc et me mettais au boulot.

Une fois terminé, je retournais vers les vestiaires et fut soulagé de constater qu'il n'y avait déjà plus personne, et que j'étais donc tranquille. Lentement, et mollement, soupirant au passage, je me déshabillais et enfilais mon jean noir ainsi que mon large t-shirt gris, prêt à repartir, quand de nouveau une main agrippa mon haut pour me tirer vers elle.


«Natsume...! Bordel, fiche-moi la paix!»

«Plus tard peut-être...! Pour l'instant, tu viens avec nous!»

J'entrouvrais les lèvres, prêt à lui répondre quand il se mit à me traîner vers la salle. J'avais beau râler et grognais, il refusa tout simplement de lâcher mon poignet. Et lorsqu'enfin nous sortions, je me retrouvais face au patron et aux autres membres du personnel. Aïe. Impossible de dire non devant le boss. Je grimaçais et me tournais vers le sorcier qui avait l'air fier de lui et qui me lança un large sourire.

«Tu vas bien nous accompagner, mon p'tit, hein?»

Je jetais un dernier regard noir en direction de Natsume et acquiesçais finalement. J'avais déjà tant demandé au patron, qu'il était pour moi inenvisageable de lui répondre par la négative. Voilà donc comment je me retrouvais vers 21h30 au bowling.

Après être rapidement passé par le bar pour commander une boisson que je n'avais par ailleurs pas pu payer moi-même étant donné que je n'avais pas pris d'argent sur moi ce matin en partant, nous nous dirigions tous vers les pistes. Malheureusement... En arrivant à l'accueil pour louer les chaussures adaptées, l'homme nous fit remarquer que pour jouer, il nous manquait une personne. Une personne. Parfait, c'était parfait.


«Bon, et ben c'est réglé, on va pouvoir s'en aller...»

Mon regard se dirigea aussitôt vers Natsume, alors que sur mes lèvres jouait un large sourire. Croyant que ce dernier serait déçu, je le vis aussitôt sourire à son tour alors que son regard se dirigeait plus loin devant lui. Je fronçais les sourcils, et suivais son regard pour tomber alors sur une femme blonde qui semblait se promener seule au bord des pistes.

«Admire...!» me chuchota-t-il au creux de l'oreille avant d'aller voir cette femme.

Je le suivais des yeux en soupirant, regrettant déjà ce qui allait se passer. Natsume aborda aussitôt la blonde, un sourire qu'il croyait certainement charmeur au lèvres.

«Excusez-moi... Vous m'avez l'air terriblement seule et perdue.» Il fit un geste vers nous. «Si le cœur vous en dit, vous pourriez peut-être venir disputer une partie avec nous? Il nous manque justement un joueur...»

Codes couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ella Eärwen

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Etudiante / Infirmière
Relations:

MessageSujet: Re: It's time to play ! [Pv Isei]   Jeu 19 Juin - 18:44


L'Elfe ne comprenait vraiment pas comment son groupe de collègues avait pu disparaître d'un seul coup. Elle ne s'était retournée que le temps de commander à boire, et pourtant, elle ne les voyait vraiment plus. Le bowling était grand, il faut le dire, et le nombre de piste avait l'air d'augmenter au fur et à mesure qu'elle s'avançait. Elle avait vaguement l'impression de retourner en arrière, lors de son arrivée sur Terre : seule, perdue dans un endroit inconnu, cherchant quoi que ce soit qui pourrait lui être familier, en vain.

Alors qu'elle marchait regardant tout autour d'elle, tel un chien perdu dans une ville qu'il ne connaissait pas, elle bousculait parfois des gens. Quelques cris de mécontentement survenaient alors, sans qu'elle n'y prête de l'importance. Heureusement, sa détresse semblait avoir attiré l'attention sur elle. Un garçon, plutôt grand et jeune s'approchait d'elle, un étrange sourire dessiné sur son visage. Il se positionna devant elle et désigna un groupe de personnes en prenant la parole.

- Excusez-moi... Vous m'avez l'air terriblement seule et perdue. Si le cœur vous en dit, vous pourriez peut-être venir disputer une partie avec nous? Il nous manque justement un joueur...


Ella jeta un bref coup d’œil vers les personnes qu'il désignait et resta immobile pendant quelques secondes, sans dire un mot. Elle finit par se retourner, ignorant complètement l'homme qui était venu à sa rencontre. Elle regardait en réalité une dernière fois si elle ne trouvait pas son propre groupe au loin. Comme ne n'était pas le cas, elle bu une nouvelle gorgée de son cocktail et se tourna vers le garçon en affichant un grand sourire

- Avec plaisir ! 

Le garçon se présenta alors et elle apprit qu'il s'appelait Natsume. Il l'accompagna vers ce qui semblait être ses amis, qui se présentèrent à leur tour. La blondinette en fit de même, dévoilant son nom et son prénom. L'ambiance était conviviale, tous semblaient heureux d'avoir trouvé le joueur manquant, mais elle ne put s'empêcher de remarquer qu'un garçon, un blond, n'avait pas l'air si enchanté par la situation que les autres. L'Elfe s'avança alors vers lui, s'apprêtant à le questionner, quand le dénommé Natsume arriva et lui attrapa le poignet pour lui donner une boule de bowling. Distraite, Ella attrapa l'objet, mais surprise par le poids auquel elle ne s'attendait pas, elle lâcha la boule qui alla s'écraser directement sur le pied du blondinet. Sans perdre une seconde, l'Elfe se confondit en excuses et ramassa l'objet avec nettement plus de précaution cette fois-ci.

- Oh quelle étourdie je fais, je suis vraiment désolée ! Est-ce que ça va ?

Après qu'elle se soit assurée pendant un bon moment -sans s'arrêter de s'excuser- que tout allait bien, on l'amena vers la piste pour qu'elle puisse enfin jouer son tour. La blonde s'avança alors, attrapa au passage son verre qu'elle finit d'un coup, comme pour se donner du courage. Elle arriva au bord, tenant la boule avec des deux mains, sans rien faire. Elle jeta d'abord un coup d’œil sur les pistes voisines et tenta de reproduire le mouvement des autres joueurs. La boule glissa sur le bois de la piste et dévia doucement, pour au final ne faire tomber que deux quilles. Ella fit une moue, déçue, quand une brillante idée lui traversa la tête. Elle leva doucement le bras droit devant elle et un petit sourire apparu sur son visage. Elle fit appel à sa maîtrise de l'air et insuffla un petit courant d'air bien ciblé de sorte à ce que les quilles restantes tombent à leur tour.

Malheureusement, la petite brise qu'elle avait prévu d'envoyer s'avéra être en fait un énorme coup de vent, sans qu'elle comprenne pourquoi elle avait perdu le contrôle. Ainsi, le restant de ses quilles se retrouvèrent bien à terre, mais toutes les autres de la salle aussi. Le retour d'air avait aussi fait envoler tous les papiers de la salle, toutes les serviettes en papiers, ainsi que quelques objets légers. A ce moment-là, tous les écrans de toutes les pistes de la salle émirent une musique à la mélodie victorieuse, retentissant d'un « STRIKE » sonore que l'on pouvait lire en affichage.

Ella pivota sur ses talons pour se retrouver face au groupe. Prise d'un léger vertige, elle tituba légèrement pendant quelques secondes. Lorsque les objets devant elle arrêtèrent de flotter dans tous les sens et qu'elle retrouva l'équilibre, elle affichait un large sourire, rempli de fierté innocente et demanda tout aussi innocemment :

- J'ai gagné ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: It's time to play ! [Pv Isei]   Dim 29 Juin - 21:49

Mécontent de voir que Natsume avait trouvé une éventuelle joueuse qui pourrait se fondre dans notre groupe afin de nous donner l'occasion de jouer, je détournais les yeux et réprimais l'envie de croiser les bras qui montait en moi. Je me contentais de grommeler quelques mots inintelligibles, mais plus que probablement négatifs envers le sorcier, comprenant que cette soirée allait être bien plus longue que prévu, et qu'il serait sans doute impossible pour moi d'échapper à mon collègue qui, ces derniers temps, avait pris l'horrible habitude de me coller dès qu'il le pouvait, et de me montrer son affection à la moindre occasion. Il était devenu véritablement difficile pour moi de continuer à le supporter et ce, même au boulot. J'avais l'impression d'être une proie et de devoir sans cesse fuir pour ne pas me faire attraper et dévorer.

Enfin bref... Toujours est-il que lorsque je tournais légèrement la tête vers ce crétin et la blonde qu'il venait d''aborder, je me rendais compte que celle-ci n'avait pas vraiment l'air de vouloir s'incruster parmi nous. Alors qu'elle nous regardait, immobile, je haussais un sourcil interrogateur envers elle qui, sans plus me voir, se retourna pour regarder derrière elle. Ah ben ça...! Si c'était pas clair comme réponse! J'avais presque envie de me mettre à rire pour me moquer ouvertement de celui qui se croyait si charmant et si séduisant. Et au fond, j'avais bien fait de ne pas le faire. Pourquoi? Parce qu'au vu du sourire qu'elle finit par afficher en nous regardant à nouveau, je comprenais aussitôt que je m'étais trompé. Et qu'elle acceptait.

D'ailleurs, ses paroles me le confirmèrent rapidement. Et merde. J'allais me retrouver coincé ici toute la soirée, plutôt que d'être tranquillement au chaud à notre appartement à Reiji et à moi, un bon repas dans le ventre, et devant la télé avec un bouquin ou deux de droits, juste de quoi bien me préparer pour les examens qui approchaient à grand pas. Oui, ça aurait pu être une soirée de rêve. Mais non, le destin en avait décidé autrement. Le destin ne m'aimait visiblement pas. Le destin devait avoir une sacré dent contre moi, pour m'obliger à passer ne serais ce que quelques heures ici, en compagnie de ce fichu sorcier. Si il n'était pas là, à la rigueur... Mais c'était bel et bien le cas. Et puis, on ne pouvait pas l'ignorer...

Vêtu comme n'importe quel jeune adulte, il avait pourtant une certaine prestance qui faisait qu'on ne pouvait pas ne pas le voir, peu importe où il passait. Et c'était vraiment... Comment dire... Exaspérant de constater que celui que l'on veut pourtant éviter à tout prix était pourtant celui que vous voyiez en premier en arrivant sur votre lieu de travail. Je grognais brièvement en suivant des yeux la blonde qui venait vers nous, accompagné de Natsume. Le premier à se présenter fut évidemment notre patron, et bien entendu, je fus également le dernier à le faire. Alors que chacun avait parlé plus de dix secondes, j'avais estimé que déclarer mon prénom serait amplement suffisant.
«Isei» avait donc été le seul mot que j'avais lâché, les yeux détournés vers les pistes.

Je ne faisais pas attention à ce qui se passait autour e moi, préférant fixer un point et ruminer de sombres pensées à l'adresse du sorcier, quand tout à coup, je ressentis une vive douleur au niveau du pied. Poussant un cri de douleur, suivit d'une flopée de jurons, j'attrapais le pied qui venait de recevoir la boule de bowling et sautillais un peu sur place. Oui oui, exactement comme dans les toons, sauf que dans les dessins animés, c'est beaucoup plus drôle. Cette fois, ça l'était beaucoup moins. Grommelant de plus bel, je finissais par m'asseoir sur la banquette de la piste que nous avions choisis, penché vers l'avant pour masser mon pied endoloris.


«Ça va aller...» marmonnais-je finalement à l'intention de la blonde.

Faisant signe à Natsume de l'emmener vers les pistes, je soupirais et grimaçais en soufflant un peu, soulagé de savoir qu'elle serait occupé pendant les quelques secondes à venir. Ignorant les remarques du patron et de mes autres collègues de travail, je dirigeais mon attention vers la nouvelle du groupe, et me demandais un instant si elle savait jouer. A mon avis, c'était la première fois qu'elle touchait une boule de bowling, vu la réaction qu'elle avait eu. L'observant du coin de l'oeil, je vis sa boule partir sur le côté, et ne renverser que deux ou trois quilles. La regardant à nouveau, je haussais les sourcils, prêt à secouer doucement la tête, et à lui dire que ce n'était pas grave puisque c'était la première fois, quand je la vis faire un mouvement du bras, annonciateur de magie.

Cette fois, c'était clair, elle comptait tricher, peut-être pour ne pas passer pour une idiote. Mais peu importe, c'était clairement interdit d'utiliser sa magie dans ce genre de cas, et j'allais lui faire passer le message quand une brusque bourrasque de vent s'engouffra dans la salle, faisant voleter toutes les quilles de toutes les pistes aux alentours, ainsi que tout les papiers présents dans la salle et tout ce qui était petit et léger. Écarquillant les yeux, je me redressais subitement, debout, et regardais distraitement quelques objets s'élever dans les airs avant de retomber bruyamment au sol. Me retournant alors vers l'elfe blonde, je la fixais, indécis, puis levais les yeux vers chacun des tableaux des scores qui affichaient désormais un lumineux «STRIKE».

Bien que je restais là, immobile, toujours aussi surpris, les gens autour de nous reprirent rapidement leur activité, ramassant leurs affaires, et faisant comme si de rien n'était alors que Natsume, lui, s'avançait un large sourire aux lèvres vers Ella.


«Oui! Super, bravo! Du premier coup! Je savais que tu étais doué...!»

Ouais, tu parles! Lui qi était sorcier avait très bien capté le relent de magie qui s'était échappé des doigts de la jeune femme, mais il était bien trop gentleman pour le lui dire. Le voyant se retourner vers moi, je me laissais tomber sur le sofa rouge vif et croisais les bras en détournant les yeux en voyant arriver mon collègue vers moi. Il m'attrapa alors par le bras et tira doucement dessus, probablement dans l'intention de me mettre debout.

«Allez, Isei, c'est à ton tour! J'vais te montrer comment on tient la boule...»

A l'instant même, je devais dire que j'avais une furieuse envie de lui en mettre une, et de l'envoyer balader, là, devant tous le monde. Mais je me contentais de me libérer de son emprise sèchement, laissant échapper un rictus agacé.

«C'est bon, t'as qu'à jouer à ma place, j'ai trop mal au pied pour me mettre debout...!»

Pas que j'en voulais énormément à cette blonde, mais il fallait dire que c'était surtout pour moi une bonne occasion de ne pas jouer. Et d'avoir ainsi la paix durant toute la soirée.  
Revenir en haut Aller en bas
Ella Eärwen

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Etudiante / Infirmière
Relations:

MessageSujet: Re: It's time to play ! [Pv Isei]   Dim 27 Juil - 14:42

Il était surprenant de voir à quel point les événements de la soirée s’enchaînaient à une vitesse folle. D'abord entraînée au bowling par ses collègues de l'hôpital, il n'avait fallu que quelques secondes d’inattention  de la part de l'Elfe pour qu'elle les perde sur les pistes. Le hasard avait voulu qu'un autre groupe lui avait proposé de la rejoindre, mais déjà à ce moment-là, les ravages de la boisson, dont elle ignorait tout des composants, commençait à se faire sentir. Et c'est un pauvre garçon qui en fit les frais, ou plutôt, son pied, qui avait reçu la boule qu'Ella avait laissé s'échapper de ses mains. Mais malheureusement, ça ne s'arrêta pas là. Après avoir plus ou moins raté son lancé, elle n'avait rien trouvé de mieux que d'utiliser ses pouvoirs afin de faire tomber les quilles restantes sur leur piste. Seulement, magie et alcool ne vont pas du tout ensemble, surtout pour quelqu'un qui n'avait jamais bu une seule goutte d'alcool auparavant. C'est comme ça qu'avec un esprit quelque peu embrumé, elle n'avait pas maîtrisé son pouvoir et qu'une bourrasque de vent avait renversé toutes ses quilles, mais aussi toutes celles de la salle ainsi que bon nombre de petits objets qui flottaient à présent dans les airs. Heureusement pour elle, personne ne semblait en colère ou prêt à la réprimander, sûrement trop content d'avoir un strike dans leurs scores, ou peut-être même amusé par la situation. Quoi qu'il en soit, lorsqu'elle demanda avec une innocence défiant le bon sens si elle avait gagné, personne ne la contredit, encore moins le garçon s'étant présenté sous le nom de Natsume qui s'avançait vers elle avec un large sourire accroché aux lèvres :

- Oui! Super, bravo! Du premier coup! Je savais que tu étais doué...!

Ella le remercia et se décala pour laisser la piste libre. A ce moment, beaucoup de gens du groupe qu'elle avait rejoint s'avancèrent vers elle, certain pour la féliciter, d'autre pour la taquiner sur « l'exploit » qu'elle venait d'accomplir. La blondinette souriait et riait, peu concentrée sur ce qu'on pouvait bien lui dire. En fait, son attention était dirigée vers le garçon de tout à l'heure, celui qui boudait dans son coin et qu'elle avait blessé. Il semblait toujours rechigner, assis sur la banquette, mais il faut dire qu'il avait une bonne raison cette fois. Il n'était pas seul : le garçon qui l'avait abordé était à ses côtés et semblait insisté pour qu'il vienne jouer à son tour. L'Elfe était peut-être à moitié bourrée, mais encore assez lucide pour avoir des remords et l'envie de venir en aide à ce petit blond. Après avoir souri à toutes les personnes qui s'adressaient à elle, la jeune fille s'esquiva discrètement et s'avança vers les deux garçons. Elle arriva dans le dos de celui qui était encore debout avec un pas mal assurée, posa les mains sur ses épaules et le poussa très légèrement tout en se mettant sur le côté, pour le faire gentiment partir vers les pistes.

- C'est à ton tour ! Vas jouer, je m'occupe de lui !

Toujours avec son sourire innocent, elle continuait de le pousser jusqu'à qu'il concéda de partir seul en lançant un dernier coup d'oeil à son ami. Après quoi elle tourna de nouveau sur ses talons un peu trop vite, amorça une chute en se laissa finalement tombé sur la banquette avec le peu de dignité qu'il lui restait. Après quelques secondes bien utiles pour reprendre un peu ses esprits, elle se tourna vers le garçon et oublia son sourire pour prendre une expression sincère d'excuses.

- Je suis désolée pour ton pied... Oh je sais, je vais nous chercher quelque chose à boire, et de la glace pour ton pied ! Ca te fera du bien ! Ne bouges pas, je reviens.


De toute façon, il n'avait pas l'air d'avoir envie d'aller où que ce soit. Mais même si l'idée d'Ella partait d'une bonne intention, dans la pratique ça allait se révéler un peu plus compliqué. Elle se leva un peu à la hâte, et trébucha sur le pied du garçon dont elle avait à présent totalement oublié le nom. La suite, elle ne pourrait pas la décrire exactement. Elle était incapable de déterminer si elle avait vainement essayé de se rattraper au garçon pour ne pas s'échouer lamentablement sur le sol ou si lui-même avait tenté de la secourir, ou quoi que ce soit d'autre. Dans tous les cas, ils étaient tous les deux à terre. Plus précisément, elle était sur lui, la tête sur son torse. Elle ouvrit un peu les yeux et se redressa légèrement avec difficulté, en mettant ses mains de part à d'autre de la tête du malheureux garçon. Ses longs cheveux tombaient juste à côté, couvrant leurs deux visages qui étaient assez proches l'un de l'autre. L'Elfe resta un moment dans cette position à regarder le blond. Le problème de la situation, outre que le destin semblait s'acharner contre ce garçon qui n'avait pourtant rien fait, c'était que la chute avait remué l'estomac de la jeune fille autant que sa tête, et ça ne serait certainement pas sans conséquence. Elle se redressa, mais trop étourdie pour se lever, elle ne réussit qu'à s'asseoir sur le sol, libérant au moins le garçon de ses mouvements. Elle n'arrivait pas à discerner qui des gens autour d'eux bougeaient ou non tellement sa tête tournait. Elle porta une main à sa tête en espérant faire cesser ces mouvements continus et déclara d'une petite voix pâteuse :

- Je... Je me sens pas très bien...




Ce rp devrait avoir pour titre "Epic Fail en pagaille" o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: It's time to play ! [Pv Isei]   Lun 4 Aoû - 12:52

Natsume était quelqu'un d'énervant, de collant, quelqu'un qu'en temps normal je pourrais apprécier un peu malgré tout. Cependant, parce que oui, il y avait un «mais», je ne supportais sa présence que très difficilement ses derniers temps. Depuis qu'il était débarqué chez moi à vrai dire, en pleine nuit et qu'il m'avait carrément humilié devant Reiji. Depuis ce soir là, je ne pouvais plus le voir en peinture, ou presque... Quand je partais pour le boulot, la première chose que je me disais était qu'il me faudrait éviter d'être seul ne serais ce que quelques secondes. Parce que ce fichu sorcier avait un don pour le savoir, et c'était toujours dans ses moments là qu'il débarquait. Au début, je pensais que ce n'était que de l'amitié, que c'était un pauvre gars sans amis qui ne cherchait qu'à s'en faire, et que si il était aussi insistant parfois, c'est qu'il voulait attirer la sympathie des autres. Mais je m'étais complètement gouré. Tout ce qu'il voulait, c'était m'emmerder. Ce qu'il faisait parfaitement bien, par ailleurs.

Comme en ce moment. J'avais beau lui avoir fait clairement comprendre que je ne voulais pas jouer, qu'il n'avait qu'à le faire, lui, il insistait encore. Bien qu'il ait eu l'air surpris au départ, il affichait désormais un sourire et me regardait comme si j'étais un gosse capricieux qu'il comptait convaincre en me sermonnant un peu. Je soupirais, agacé, et croisais les bras alors qu'il posait lui même son poing sur sa hanche sans me quitter du regard.


«Je ne comprend pas ce qu'il ne va pas, Isei. On est tous ensemble, et on s'amuse, alors pourquoi est ce que tu fais une tête pareille...?...»

Je n'avais plus envie de l'écouter. Tout ce qui sortait de sa bouche m'énervait. Il savait très bien ce qu'il n'allait pas. Il savait parfaitement bien qu'en aucun cas je n'avais désiré me retrouvé ici, et surtout en sa compagnie. Il se foutait clairement de moi. Lorsque j'étais seul avec lui, il se montrait égoïste, et manipulateur, et quand il y avait les autres, il faisait le gentil devant tous le monde. Et le pire était qu'il le faisait tellement bien que personne ne me croirait si j'avouais qu'il me harcelait. La seule solution était que je m'en débarrasse seul, que je lui fasse comprendre une bonne fois pour toute que j'en avais assez de tout ça, et qu'il était temps qu'il cherche une nouvelle victime. Je soupirais, agacé, une fois de plus.

«Écoute, Natsume, et si t'allais voir ailleurs si j'y suis, hein...?»

Appuyant mes mains sur la banquette derrière mon dos, je le regardais à nouveau, et plutôt que de garder le visage sérieux que je m'étais construit, mes sourcils se haussèrent, créant un effet de surprise chez le sorcier qui l'était pourtant déjà. Je venais d'apercevoir la jeune blonde dans le dos de mon collègue, et cela m'avait en effet surpris, d'autant qu'elle venait de poser ses deux mains sur les épaules de Natsume qui se retourna alors un peu vers elle, le regard interrogateur. Mais en constatant qu'elle le poussait vers les pistes, il écarquilla les yeux et tenta de résister quelque peu.

«Mais...»

Me jetant un regard comme pour me demander de l'aide, mon visage se durcit l'espace de quelques brèves secondes alors que je détournais les yeux pour clairement lui faire comprendre que je n'avais aucunement l'intention de l'aider. A vrai dire, je ne le regardais plus ni n'écoutais ce qu'il disait.

«Ce n'est pas au tour d'Isei, plutôt...?» Puis je l'entendis concéder. «Bon, bon, okay, j'y vais...»

Et alors que je pensais enfin être seul, soupirant de soulagement, je sentis la banquette s’affaisser à côté de moi, comme si quelqu'un venait de s'y asseoir. Bon, d'accord, elle venait plutôt de se rétamer dessus, mais elle était désormais assise à côté de moi. Elle n'avait plus l'air très «nette», et pour tout dire, je me demandais combien de verres elle devait avoir ingurgité pour en arriver là. Bien que les autres semblaient s'en amuser, j'avais pitié d'elle. Sa réputation était définitivement faite au bowling. J'espérais pour elle qu'elle n'aimait pas particulièrement s'y retrouver avec ses amis, parce que si c'était le cas, alors il lui faudrait revenir ici, et probablement faire face aux moqueries... Je laissais un discret soupir m'échapper alors qu'elle s'excusait d'avoir fait tomber sa boule sur mon pied tout à l'heure. Je ne lui en voulais pas véritablement, et même si j'avais un peu mal, au moins, j'avais une excuse pour ne pas devoir me lever et taquiner les quilles avec les autres. Aussi, quand elle proposa d'aller nous chercher quelque chose à boire, et de prendre au passage de la glace pour mon pied, je m'apprêtais à refuser sa proposition. Mais voilà, elle était déjà debout, et elle s'élançait en direction du bar, prête à faire un second pas dans cette direction.

J'allais donc la laisser faire, après tout, peut-être trouverais-je un moyen de ne pas boire ce qu'elle allait nous ramener, quand je la vis alors chuter brusquement, son pied se prenant clairement dans le mien. Aïe. Ça risquait de faire mal. Par réflexe, je me redressais un peu et attrapais son bras pour tenter de la retenir. Mais avec l'élan qu'elle avait déjà prit, impossible pour elle de ne pas tomber. Et comme je venais de l'agripper... Il en était de même pour moi. S'accrochant à mon t-shirt au passage, m'emportant un peu plus encore avec elle dans sa chute, Ella se retrouva bientôt étalé... Non pas sur le sol, mais clairement sur moi, qui venait de tomber également. Grimaçant de plus bel, je pestais un peu et entrouvrais enfin les yeux pour les baisser vers la jeune fille qui se redressait lentement à son tour, venant poser cette fois ses deux mains de chaque côté de mon visage. Je pu sentir alors la caresse de ses long cheveux blond qui venaient glisser brièvement sur ma joue avant de retomber doucement sur le côté tandis que je la fixais droit dans les yeux, ce qu'elle fit également.

Je ne me souvenais pas avoir déjà vécu une situation aussi embarrassante une fois, dans ma vie. Son visage était extrêmement proche du mien, un peu trop d'ailleurs à mon goût, et je préférais rester immobile et silencieux plutôt que de dire, ou de faire quelque chose. Heureusement pour moi, cet instant ne dura pas éternellement, et rapidement, l'elfe chercha à se redresser, se dégageant de moi, et venant s'asseoir juste à côté sur le sol. Je me relevais à mon tour, toujours assis par terre, et soupirais discrètement sans faire attention aux têtes qui s'étaient tournées vers nous. Je reportais plutôt mon attention sur Ella qui semblait ne pas se sentir très bien. Mais au même moment, Natsume se glissa derrière moi et passa ses bras sous les miens pour tenter de me lever.


«Debout Isei...! Ca va, tu n'as rien?»

Le repoussant alors fermement en grognant un peu sur lui, je laissais un rictus agacé m'échapper.

«Ca va, j'vais bien! Et j'sais me lever tout seul!»

Me glissant devant la jeune femme, je lui demandais à mon tour si tout allait bien, et sans même attendre de réponse, je lui tendis une main pour l'aider à se relever, la guidant ensuite vers la banquette rouge où je l'incitais à s'asseoir.

«Ne t'allonge pas surtout, c'est mauvais quand on ne se sent pas bien...»
Revenir en haut Aller en bas
Ella Eärwen

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Etudiante / Infirmière
Relations:

MessageSujet: Re: It's time to play ! [Pv Isei]   Jeu 28 Aoû - 13:20


A ce stade de la soirée, si l'Elfe aurait été un peu plus lucide, elle aurait sûrement regretté de ne pas être partie dès qu'elle avait perdu ses collègues sur les pistes au début de la soirée. Les catastrophes s’enchaînaient petit à petit et son état empirait tout autant. Il faut avouer que si elle n'avait pas bu la boisson alcoolisée servie par sa collègue, ou que au moins elle avait eu la présence d'esprit de demander ce qu'elle contenait, les choses se seraient certainement passées autrement. En premier lieu, elle n'aurait sûrement pas acceptée l'invitation de Natsume à les rejoindre pour jouer avec eux. Mais surtout, avec un esprit clair et lucide, elle n'aurait pas blessé ce pauvre garçon avec la boule de bowling, encore moins utiliser ses pouvoir pour faire tomber les quilles et elle n'aurait pas non plus eu la maladresse de tomber sur le blondinet. Mais tout ça été malheureusement arrivé et elle devrait en subir les conséquences. Autant celles immédiates, comme le fait qu'elle ne soit pas en forme ou que le jeune homme devait probablement la haïr de toutes ses forces, mais aussi celles plus tardives, comme les moqueries de ses collègues si ceux-ci apprenaient les événements de la soirée.

Pour l'heure, Ella était dans un état pitoyable, assise sur le sol après une chute des plus stupides. Sa tête tournait, son ventre protestait contre la dose d'alcool qu'il avait ingurgité et elle ne comprenait plus rien à ce qui se passait autour d'elle. Après un moment de flottement où elle tenta tant bien que mal de se ressaisir, elle réussit à calmer les va et vient incessant de sa tête et à voir les choses un peu plus clairement. Beaucoup de gens les regardaient, et certains se dirigeaient vers eux pour les aider à se relever. C'était d'ailleurs le cas de Natsume qui n'avait pas perdu une seconde pour se précipiter vers le jeune blond. C'est alors qu'Ella remarqua une chose plutôt étrange : Natsume n'était jamais bien loin du garçon sur qui elle était tombée. Il était le premier à être arrivé près de lui pour le relever, le seul à être venu le voir lorsqu'il était assis sur la banquette et aussi et d'une façon générale, il n'était jamais bien loin, ce qui avait l'air de plutôt agacé le malheureux garçon qui s'efforçait de toujours le repousser.

- Debout Isei...! Ca va, tu n'as rien?

- Ca va, j'vais bien! Et j'sais me lever tout seul!

La seconde suivante, le garçon aux cheveux blonds était sur ses pieds, face à elle, et lui demandait comment elle allait. L'Elfe ouvrit la bouche, sans savoir trop quoi dire, car si son état physique laissant à désirer, elle ne savait pas décrire ce qui n'allait pas, ni pourquoi. Mais elle n'eut pas à répondre quoi que ce soit puisqu'il lui adressa aussitôt une main pour l'aider à se relever, ce qu'elle fit avec douceur pour ne pas perturber son estomac plus qu'il ne l'était déjà. Il 'amena doucement vers là banquette rouge où ils étaient assis avant de chuter et l'invita à s'asseoir, ce qu'elle fit sans attendre.

- Ne t'allonge pas surtout, c'est mauvais quand on ne se sent pas bien...

L'Elfe fut obligé de stopper son mouvement car qu'elle avait déjà commencé à se balancer vers l'arrière pour s'étaler sur le rembourrage vermillon. La tête penchée vers l'arrière, le corps figé en l'air dans une position plus qu'improbable pour une personne n'ayant plus toute sa tête, elle resta un moment sans bouger, essayant de réfléchir à pourquoi elle ne devait pas s'allonger, ou mieux, ce qu'il convenait de faire pour se sentir mieux. Mais elle n'était vraiment pas en état de penser et se résolue à se redresser avec une grâce étonnante. Finalement, elle s'installa contre le dossier de la banquette et bascula la tête en arrière, son regard se fixant alors sur les lumières accrochées au plafond. La tête de la jeune fille tournait encore, ce qui avait pour effet sur les lumières d’exécuter une sorte de danse étrange et hypnotisante. Elle se laissa emporter par ces mouvements pendant quelques instants avant de se rendre compte que ce n'était pas normal. D'un air dubitatif, elle lança à mi-voix, plus pour elle-même qu'à quelqu'un d'autre :

- Je crois qu'on a mis du poison dans mon verre...

Alors qu'elle se laissait à nouveau emporter, une ombre fit brusquement irruption devant eux, cachant alors les lumières. Ella cligna des yeux plusieurs fois pour s’accommoder à l'obscurité soudaine et identifier la source de ce changement. C'était l'ombre du fameux Natsume qui s'était planté devant son collègue, un grand sourire dessiné sur ses lèvres, et il semblait avoir une idée derrière la tête. Pendant l'espace d'une seconde, Ella se demanda ce qu'il pouvait bien se passer entre ces deux là. L'un n'arrêtait pas de coller l'autre et y prenait un malin plaisir, tandis que la victime semblait essayer en vain de se défaire de son emprise. D'une certaine façon, ils ressemblaient à deux petits chatons se chamaillant constamment. Avec cette comparaison, l'Elfe rigola doucement sans que cela se remarqua, puisque Nastume était déjà passé à l'attaque. Il attrapa le bras du jeune blond et le tira pour tenter de l'amener vers les pistes répétant sans cesse que c'était à son tour de jouer. D'ordinaire, la jeune fille ne se mêlait des affaires des autres que si elle le jugeait nécessaire pour les aider, ce qui n'était probablement pas le cas actuellement. Mais il faut dire que son jugement était quelque peu faussé et qu'elle éprouvait toujours des remords pour le garçon à qui elle avait littéralement gâché la soirée.

Ella se leva alors avec une assurance étonnante pour le degré d'alcool qui coulait dans ses veines, et s'interposa entre les deux jeunes hommes, attrapant le bras libre d'Isei pour l'attirer vers elle. Elle lança un regard rapide à celui-ci pour lui faire comprendre qu'il ne devait en aucun cas protester, puis, s'avisant de son sourire le plus charmeur et innocent à la fois, elle se tourna vers l'autre garçon.

- Désolée Natsume, mais... Elle s'interrompit dans sa phrase, cherchant vainement le nom du blondinet, Il a eu la gentillesse de proposer de m'accompagner dehors, pour soulager ma tête. On revient vite, continuez !

Sans laisser le temps à qui que ce soit de prononcer un mot, elle évinça Natsume avec un délicat -mais ferme- geste de la main et attira son complice vers l'extérieur. Arrivée dehors, elle lâcha prise sur le bras du garçon, en espérant qu'il ne reparte pas directement vers ses collègues. Elle redoutait un peu sa réaction, après tout elle n'avait voulu que l'aider à se débarrasser du garçon un peu trop collant, mais elle l'avait fait sans préavis et surtout, sans permission. Elle s'avança en titubant sous le grand abri qui servait à protéger l'entrée du bowling en cas de pluie. Une légère brise de vent souffla et l'Elfe ferma les yeux pour en apprécier la fraîcheur qui contrastait avec l'air lourd et pesant à l’intérieur. Quand elle rouvrit les yeux, elle aperçu un petit muret à quelques pas d'eux servant probablement à délimiter la propriété. Elle s'avança vers celui-ci, grimpa sur la pierre froide et manqua de tomber de l'autre côté. Par chance, elle réussit à se rattraper au dernier moment d'une façon un peu pittoresque il faut l'avouer. Pour sauver sa dignité, elle adressa un grand sourire au jeune homme et éclata de rire devant sa bêtise. Reprenant un peu son sérieux, elle sourit au blondinet et lui posa une question qu'elle ne se serait jamais permise d'ordinaire.

- Ce garçon, Natsume... C'est ton petit-ami ?

Après tout, il n'arrêtait pas de le coller et de se préoccuper de lui, elle n'aurait pas été surprise d'apprendre que l'un des deux avaient des sentiments pour l'autre, même si elle doutait fortement que cet amour aille dans les deux sens. Ce n'était pas dans ses habitudes de se préoccuper des histoires d'amour, encore moins celles des autres, mais elle se sentait particulièrement joyeuse ce soir et sa curiosité n'en était que plus grande. Et bien évidemment, comme souvent lorsque l'on a un peu trop bu, elle avait bien envie de faire partager sa bonne humeur avec le garçon à qui elle avait entièrement gâché la soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: It's time to play ! [Pv Isei]   Dim 31 Aoû - 16:59

Ne pas s'allonger lorsque l'on est ivre est quelque chose que l'on avait toujours répété face à moi. Bien que je ne l'ai jamais été. Mais je me souvenais parfaitement de certains adolescents, qui, autrefois, faisaient partis du même lycée que moi. Ils étaient souvent en groupe de quatre, ou cinq, et ils riaient constamment, en se vantant de leur exploit de beuveries. Et c'est comme ça que je l'avais su. Je n'avais à vrai dire jamais pu constater la véracité de ces mots, mais il valait mieux, après tout, ne pas tenter le diable. Je regardais donc la jeune femme s'arrêtait subitement alors qu'elle s'apprêtait à s'allonger sur la banquette, tout en me regardant, et probablement en se demandant ce qu'elle devait faire. Je restais un bref moment immobile et silencieux à l'observer avant de hausser finalement les sourcils, interrogateur. Allait-elle s'allonger? Ou écouter sagement ce que je venais de lui dire?

Elle opta finalement pour la décision la plus sage, de mon avis. Se redressant avec grâce malgré le fait qu'elle était plus que probablement ivre, et que par conséquent, elle ne devait plus avoir toutes ses capacités, elle vint tranquillement se poser contre le dossier de la banquette, assise, et la tête penchée vers l'arrière. Bon... Ce n'était toujours pas ça, mais au moins, elle n'était pas allongé. Je soupirais donc légèrement, et venait à mon tour m'asseoir, juste à côté d'elle, tandis que, je le pensais du moins, Natsume s'éloignait de nouveau vers les pistes.

Profitant de l'absence du sorcier, et en même temps de la semi présence de l'elfe, je me tournais vers cette dernière et l'observais du coin de l’œil tout en me demandant si elle aurait également accepté de jouer avec notre équipe si elle n'était pas autant ivre. Peut-être.. Ou peut-être pas. Je grommelais un peu en me disant que si elle n'avait pas ingurgité autant d'alcool, il y aurait eu des chances que je sois actuellement à l'appartement, en train de livre un livre, ou de manger sagement devant la télévision. Mais après tout... Qui sait combien de verres elle avait bu pour se retrouver dans un état pareil? Ce n'était évidemment pas de sa faute, et je le savais, mais j'étais plutôt de mauvaise humeur, et je cherchais quelqu'un sur le dos duquel je pourrais tout mettre. Si on y réfléchissait bien, l'identité de cette personne était évidente...

Je soupirais encore, puis me détendais doucement contre le dossier de la banquette. Je n'avais peut-être pas une bonne assiette entre les mains, ou un livre de droit, mais au moins on me laissait tranquille. Enfin, pour l'instant.

Je tournais la tête vers Ella brusquement quand celle-ci murmura, déclarant qu'on lui avait glissé du poison dans son verre. Je haussais alors un sourcil, étonné, et je dois bien l'avouer, un peu choqué à cette idée.


«Du poison...?!»

Ma pauvre fille! Elle était surtout complètement bourré. Et elle ne s'en rendait pas compte, c'était probablement ça, le pire. Je secouais alors la tête, en me disant qu'elle était probablement arrivé ici dans un état identique, et qu'elle avait en plus de cela, bu quelques autres verres sur place, pour se soulager de je ne sais quels problèmes. C'était sûrement ça. Ou quelque chose d'autre, après tout, qu'est ce que j'en savais?

Je n'eus malheureusement pas plus de temps pour y réfléchir, que déjà Natsume revenait à la charge. Je ne le remarquais que lorsqu'il s'arrêta face à moi, et je daignais alors me tourner légèrement vers lui. Je n'avais absolument pas envie de lui parler, ni même de le voir, aussi, je grondais un peu de mécontentement alors qu'il attrapait déjà mon bras pour me tirer vers lui et me relever, insistant sur le fait que c'était à moi de jouer.


«Allez, viens, j'te dis! Tu vas adorer, j'en suis sûr! Et si tu ne sais pas jouer, ce n'est pas grave, je te montrerais comment on fait.»

Il insistait lourdement, bien qu'il savait déjà que je ne voulais pas jouer, et le sourire assuré qu'il affichait me mettait en rogne. Il m'énervait énormément, et il devait parfaitement le savoir. Bien qu'au début, je le prenais pour un pauvre gars qui voulait simplement se faire des amis, je savais désormais à quel point il pouvait être emmerdant. Il était manipulateur, et égoïste, et aimait par dessus tout me coller. Actuellement, je n'avais qu'une seule envie, le forcer à me lâcher, et pourquoi pas, lui coller mon poing en pleine figure. Mais alors que je m'apprêtais à le lui faire savoir, je sentis bientôt une deuxième paire de mains s'enrouler autour de mon bras libre. Je me tournais rapidement vers l'elfe, et écarquillais un peu les yeux. Qu'est ce que...?

J'étais sur le point de prier, espérant qu'elle ne comptait pas si mettre elle aussi, lorsqu'elle prit la parole, déclarant au sorcier que je lui avais soit disant proposé de l'accompagner à l'extérieur pour prendre l'air afin de soulager sa tête. Un peu surpris, je ne la contredisais pas néanmoins, et me laissais sagement emporter vers la sortie sans plus rien dire. Une fois de plus, cette Ella venait de m'aider, et je me disais alors qu'il me faudrait au moins la remercier.

Arrivé dehors, je soupirais légèrement et discrètement, soulagé d'être enfin débarrassé du sorcier, même si ce n'était que temporaire. Ici, au moins, il ne viendrait pas me chercher pour me coller, et m'inciter à le suivre pour aller taquiner les quilles. Enfin, je l’espérais... Je l'imaginais un instant débarquer là maintenant, et m'attraper et me traîner à l'intérieur après avoir fait une crise de jalousie, ou je ne sais quoi d'autre. Je grimaçais rien qu'à cette pensée. Si ça venait à arriver, nul doute que je ne l'épargnerais pas et lui ferais clairement comprendre cette fois que je ne désirais qu'une chose, qu'il me lâche la grappe.

Suivant la blonde du regard, je fourrais mes mains dans les poches de ma veste, silencieux et immobile alors qu'elle s'asseyait sur l'un des murets non loin. Avec un peu de mal, certes, mais elle avait malgré tout réussis à le faire. Le rire qu'elle lâcha ensuite me fit d'abord sourire doucement, puis plus franche avant de rire finalement à mon tour. Bon, d'accord, ça faisait un bien fou de décompresser! J'avais l'impression de ne pas avoir rit de cette façon depuis déjà plusieurs mois! Mais alors qu'elle reprenait la parole, me demandant si Natsume était mon petit ami, j'eus la sensation de m'étouffer. Moi, sortir avec lui? Et puis quoi encore?


«Je préférerais encore me pendre!»

C'était peut-être méchant, dis de cette façon, mais je ne me voyais absolument pas avec lui. Déjà comme ça, il était terriblement ennuyant, mais alors là, imaginez un peu... Il me collerait encore plus, et ne me laisserait aucun moment de répit. Non, vraiment, non, c'était hors de question que ce genre de choses arrivent, pas avec lui.

«Et d'ailleurs, je te remercie de m'avoir éloigné de lui, par deux fois. Il est vraiment trop... casse-pieds, en ce moment.»

Un léger frisson me traversant le dos, je la regardais en lui faisant un large sourire.

«Tu as encore mal à la tête, ou...?»

Je lui faisais alors un petit signe de tête vers le bâtiment.

«Ou je t'offre un verre pour te remercier?»

Les mains toujours dans les poches, j'écartais un peu les bras.

«Ou bien je vais chercher de quoi au bar, et on déguste ça ici... C'est comme tu veux.»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's time to play ! [Pv Isei]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's time to play ! [Pv Isei]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU : FPSece] TIME CRISIS 1 et 2 : TITAN PROJECT : Jeu de shoot au doigt ! [Payant]
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Play astérix 1980-1985
» Les access prime-time
» Doctor Who: Adventures in Time and Space

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: