La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Ange passe [PV Ellä]

Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Thérion
Admin
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Sans profession pour le moment
Relations:

MessageSujet: Un Ange passe [PV Ellä]   Mer 28 Mai - 17:18

Rien n’allait bien en ce moment, depuis que le Cyborg John m’avait demandé quelques services personnels, bien que cela ne me dérange en rien, puisqu’il était à chaque fois affaire de Démons, mais ces missions à la longues finissaient par m’épuiser, et  vu qu’à chaque fois je devais retourner en « BAS »… Ces visions d’horreur du monde des flammes, affectaient mon esprit au plus haut point, les nerfs à fleurs de peau, j’avais pris la décision de disparaitre quelques semaines pour me reposer. Heureusement ma grotte m’offrait cette solitude et ce calme dont j’avais tant besoin.

Saloperie de Démons quand j’y pense, si ils n’existaient pas… je serais enfin tranquille… je me disais que du coup la seule solution qui me donnerais tout ça, serais donc de les tuer. Tous ! Jusqu’au dernier. !

Lorsque les gardiennes étaient venues pour m’emmener au tribunal, je ne me doutais pas qu’elles amèneraient aussi toute la racaille d’Edora, forte heureusement mon Seigneur étaient arrivé à temps pour m’empêcher de contrer les voies divines. Les desseins de Chen voulaient que ce Démon du nom de Reiji vive, du moins jusqu’à ce je reçoive l’ordre de l’occire et ce moment viendra, la mort de ce Démon me fera le plus grand bien. Espèce de tueur ! Immonde créature ! Comment es-ce que mon Seigneur peut supporter le simple fait que cette race vive. Il faut l’exterminer, et moi la vermine, je l’extermine !   Tous des sauvages ! Il faut tuer ces bêtes, qu’il n’en reste plus aucune trace !


J’arrêtais d’écrire pour aujourd’hui, en déversant ma colère sur ces pages blanches plutôt que sur ces vauriens, Chen était satisfaite. Cependant ma colère grondait toujours et encore dans mon cœur, et dans mon esprit.

-" Comment faire pour vivre en paix ? Aide-moi, guide-moi !

Malheureusement mes prières restaient vaines et mon cœur remplit de haine. Je décidais alors qu’une promenade me ferait du bien. J’enfilais alors un costume blanc chaussures, chemise, et chapeau assortis, seule ma cravate noire apportait une nuance au complet. Je sorti de mon repaire en prenant soin de m’assurer que personne ne me verrait sortir. Je commençais ma descente tranquillement pour arriver non loin de l’orée du bois, à environ 100 mètres, une jeune femme, un arc dans le dos, je pouvais distinguer le pointu de ses oreilles,

-Tiens une Elfe, il est assez rare de les rencontrer ces derniers temps, ça fait des décennies que je n’ai pas conversé avec l’un d’eux.

Je me souvenais d’une rencontre dans le passé avec un Elfe, il était le seigneur d’un royaume qui prospérait et quand les humains sont arrivés, ils avaient tout détruit sur leur passage. Réduisant en cendres et en copeau de bois le beau royaume prospère. Le seigneur avait du partir de son royaume, un exil long se profila pour la population, et beaucoup perdirent la vie cette année là.

Sortant de me pensées je m’approchais de l’Elfe me voulant amical le plus possible, souriant presque. En me rapprochant d’elle je pouvais admirer sa beauté, pour moi les Elfes ont toujours été les plus belles créatures. Celle-ci ne dérogeait pas à la tradition. Je sentais mon cœur déjà plus léger à la vue de la jeune femme.

-Bonjour mademoiselle, je peux me joindre à vous quelques instants ? Permettez moi de m’introduire, je m’appelle Samaël, je suis un ange qui cherche un peu compagnie, m’en feriez vous l’honneur ?"

J’avais précisé mes origines étant donné que mes ailes étaient repliées par un astucieux stratagème trouvé par John Doe. Le principe était de les repliées et de les maintenir avec un harnais confectionné par John, il ne me gênais presque pas, et je pouvais passer pour une personne lambda au premier coup d’œil.




[color=lightblue]

_________________



Comment vivre sans but?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ella Eärwen

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Etudiante / Infirmière
Relations:

MessageSujet: Re: Un Ange passe [PV Ellä]   Jeu 29 Mai - 20:30

Il y avait quelques semaines de ça, Ella s'était promenée à la lisière de la forêt, non loin des hautes montagnes, comme ça lui arrivait souvent. Elle y avait trouvé un lapin mâle, blanc avec seulement une tâche grise sur l’œil droit. Le pauvre animal était blessé à une patte arrière, certainement par un prédateur et ne pouvait plus se déplacer. Elle l'avait alors amené chez elle, et l'avait soigné. Jour après jour, elle avait pris soin de l'animal, jusqu'à que la plaie de cette pauvre bête soit suffisamment cicatrisée. En réalité, cela faisait trois jours que la blessure se portait nettement mieux mais la jeune fille avait de la peine à le relâcher. Après tout se temps, elle avait finit par s'attacher à ce lapin et refusait de s'en séparer. Mais il fallait se rendre à l'évidence, l'animal était sauvage, bien que docile, il n'était donc pas fait pour vivre dans sa petite cabane au cœur de la forêt. Elle s'était donc résigné à le remettre en liberté mais pas n'importe où : là où elle l'avait trouvé. Son terrier n'était certainement pas loin et elle serait rassurée de le savoir à l'abri.

Avant de partir, elle avait fait un bandage à l'animal, pour éviter que la plaie ne s'ouvre à nouveau en marchant sur une branche ou n'importe quoi d'autre. Elle avait prêté attention à ne pas trop le serrer, pour qu'il puisse le ronger en cas de gêne, ou simplement pour que le tissu parte de lui même avec le temps. Après avoir préparer son compagnon, elle en avait fait de même. Comme à son habitude, elle avait pris son arc qu'elle plaçait toujours dans son dos. Dans le carquois était caché un petit couteau qu'il lui servait la plupart du temps à cueillir des plantes ou délivrer des animaux de pièges placés par des malotrus. Il y avait aussi un grand morceau de tissu, toujours utile pour soigner une blessure quelconque. Pour l'occasion elle s'était vêtue d'une robe légère rouge, courte comme à son habitude et à bretelles fines.

Ella s'était mise en route, marchant à travers le bois, l'animal reposant paisiblement dans ses bras. Elle en avait profité pour se balader un peu, puis était finalement arrivé à l'endroit exact où elle avait trouvé le lapin auparavant. Elle s'arrêta alors et ne bougea pas pendant quelques secondes. Au moment où elle allait se baisser pour déposer son ami sur le sol, elle sentit quelqu'un s'approcher. En se retournant, elle vit un homme qui se dirigeait vers elle. Habillé tout de blanc hormis sa cravate, il avait un physique avantageux et  semblait bienveillant. En réalité, on aurait cru en ange descendu du ciel.

-Bonjour mademoiselle, je peux me joindre à vous quelques instants ? Permettez moi de m’introduire, je m’appelle Samaël, je suis un ange qui cherche un peu compagnie, m’en feriez vous l’honneur ?

C'était donc bien un ange ! Cela expliquait cette beauté imposante et les vêtements entièrement blancs. C'était la première fois qu'elle en voyait un et elle avait toujours mis ça sur le compte qu'ils étaient la plupart du temps en mission. L'Elfe s'inclina légèrement pour le saluer avec toute la grâce caractérisant sa race.

-Avec grand plaisir. Oh, excusez-moi un instant...

L'animal commençait doucement à s'agiter. Elle se baissa, le déposa délicatement sur le sol et le regarda. Le lapin resta une dizaine de secondes à ses côtés puis bondit quelques mètres plus loin, jusqu'à arriver à une petite butte de terre. La-bas, un autre petit lapin jusqu'alors caché, se dévoila. La minute d'après, les deux petites boules de poils étaient entrées dans leur terrier. Ella se releva lentement, un sourire satisfait sur le visage.

-Je suis Ella Eärwen, enchantée. Je suis honorée de pouvoir tenir compagnie à un ange vous savez. Ce n'est pas tous les jours qu'une telle occasion se présente.

Elle continuait de sourire, ravie de cette opportunité. Soudain elle se mis à fixer le jeune homme, sans vraiment s'en apercevoir. Puis elle s'approcha de lui, jusqu'à n'être qu'à quelques centimètre. Maintenant qu'ils étaient si proche l'un de l'autre, elle remarque qu'il la dominait d'une bonne tête. La blonde leva doucement la main droite, l'approcha du visage de l'ange. Elle la passe dans ses longs cheveux blancs et la retira. Sur le bout de son index reposait une petite coccinelle qui s'était posée dans la chevelure de l'homme. Très vite, l'insecte pris sont envole. Ella regarda alors Samaël, tout en continuant de sourire et abaissa le bras.


[color=#66ffff]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Thérion
Admin
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Sans profession pour le moment
Relations:

MessageSujet: Re: Un Ange passe [PV Ellä]   Ven 6 Juin - 12:53

J’aimais bien les Elfes pour les raisons mêmes que je venais de voir à l’instant une créature aidant une autre créature en toute simplicité et humilité. La prénommée Ella avait sans hésitation le cœur pur. L’Elfe souriante plongea son regard sur moi comme pour sonder mon âme, quand elle s’approcha de moi un frémissement jailli en moi, dans une partie sombre de mon âme je sentis une flamme naître. Quelle étrange sensation.

N’étant qu’à quelques centimètres de moi je pouvais sentir son pouls lents et régulier, que se passait-il au juste ? Je ne saurais le décrire, mais lorsque sa main vint se poser dans mes cheveux la flamme naissante, devint subitement un feu de joie, le même que le jour où je naquis. Lorsque le Seigneur tout puissant me donna la vie, Il insuffla en moi la flamme de la vie, l’étincelle qui fait naître dans les ténèbres, la lumière céleste.

Sur un doigt de la jeune Elfe, une coccinelle se tenait comme un message envoyé par le Seigneur, son présage était clair à mes yeux, elle prit son envol comme si, sa mission fini elle pouvait partir ailleurs en quête d’une autre mission. Nos regards croisés semblaient comme immuable, le temps venait de s’arrêter sur nos personnes. Le Seigneur a un plan pour chacun de nous, je croyais qu’il m’avait abandonné, mais en cet instant, à cet endroit, ma foi n’avait été aussi inébranlable. Le silence allait devenir gênant il me fallait dire quelque chose, même si cela n’avait aucune importance quelconque. J’avoue avoir rougi quelques secondes, pour la première de ma vie, je me sentais… vivant.

-Savez-vous que ces animaux sont appelés parfois bêtes à bon dieu par les humains sur Terre ? Pendant  le Moyen âge sur Terre les humains les appelaient ainsi car elles mangeaient les pucerons des cultures protégeant donc ces cultures d’une fin tragique. Et on dit aussi que lorsque vous voyez une coccinelle s’envoler alors votre journée sera ensoleillé, et bien par votre présence je ne doute plus de ces légendes humaines.
 
Je me rendais compte que je souriais bêtement, mais les anges ne sont pas sensés être beau, superbe, sur d’eux, je devais ressembler à tout sauf au bel ange que j’étais. Je reprenais mon sérieux et ma prestance, j’avais besoin de marcher, je tendais le coude pour l’inviter à marcher à mes cotés. D’une voix douce et chaude je lui dis :
-Venez avec moi Ella

Alors que je l’invitais à deviser en marchant, quelque chose de quasiment imperceptible vint titiller mes oreilles, le pouls d’une troisième personne, l’odeur qui montait dans mes narines était une odeur que je connaissais que trop bien, horreur consanguine, bête immonde, créature infâme !

-¡¡¡ þβąđģŋŧĭę δζλςτħøЂω !!! Ma langue maternelle avait surgit tout seule, mais le Démon avait parfaitement compris l’ordre que je venais de prononcer, se montrer et ne pas agresser, voila mon ordre pourtant il fit comme si de rien n’était,  il plongea hors de sa cachette et sauta sur nous, sa lame fendit l’air et rasa nos tête.
 
Il avait porté la première attaque, ma riposte ne tarda pas, je sortis mon sabre, et déploya mes ailes. Si ma nouvelle amie avait été touchée sa mort aurait été brève et douloureuse.

-Tu vas mourir Démon, par Dieu, je le jure!

_________________



Comment vivre sans but?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ella Eärwen

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Etudiante / Infirmière
Relations:

MessageSujet: Re: Un Ange passe [PV Ellä]   Dim 15 Juin - 16:01

Elle n'aurait pas su dire exactement pourquoi mais Ella se sentait particulièrement bien en compagnie de cet ange. Peut-être parce qu'elle ne décelait aucune colère explosive en lui, pas plus qu'une once de méchanceté dans ce regard si bienveillant. Avec un être des cieux, elle savait qu'elle était  en sécurité et d'une certaine façon, sa présence l'apaisait. Il faut avouer que la population d'Edora était plutôt violente et nerveuse ou dragueuse, alors elle ne pouvait qu'apprécier l'attitude calme de son compagnon.

-Savez-vous que ces animaux sont appelés parfois bêtes à bon dieu par les humains sur Terre ? Pendant  le Moyen âge sur Terre les humains les appelaient ainsi car elles mangeaient les pucerons des cultures protégeant donc ces cultures d’une fin tragique. Et on dit aussi que lorsque vous voyez une coccinelle s’envoler alors votre journée sera ensoleillé, et bien par votre présence je ne doute plus de ces légendes humaines.

Pendant quelques secondes, Ella cru voir ses joues s'empourprer légèrement, mais cela avait été si fugace qu'elle n'était pas sûre d'avoir bien vu. Elle sourit, complètement fascinée par la connaissance de l'homme qui la regardait, ainsi que flattée par la gentillesse de sa dernière phrase. Était-ce tous les anges qui avait cette capacité, ou était-ce seulement lui qui faisait preuve d'une intelligence surprenante ? Décidément, l'Elfe était avide d'en apprendre un peu plus sur cette race qu'elle connaissait si peu, et plus particulièrement sur l'homme qui se tenait devant elle.

-Eh bien ce n'est étonnant, quoi que passionnant. Après tout, chaque être sur chaque planète a un rôle à jouer, aussi petit soit-il. C'est ainsi que va le cycle de l'univers.

C'était sa vision de la vie, pour laquelle elle se battait au quotidien. Pour elle, aucun être ne méritait d'être délaissé ou abandonné à son sort. C'est pourquoi elle prenait toujours la défense d'autrui dès qu'elle en avait l'occasion, car elle était persuadée qu'il avait un important à jouer, d'une façon ou d'une autre. Bien entendu, cette attitude lui avait souvent valu de se mettre elle-même en danger, mais elle considérait que cela restait positif si ses actions pouvaient aider les autres. Au final, elle jouait un peu le rôle d'un ange à sa façon, mis à part qu'elle n'avait pas été investie d'une mission par Dieu, mais plutôt par sa propre volonté. Mais elle n'y voyait rien de prétentieux et elle ne se prétendait encore moins être une missionnaire. Ce n'était rien de plus que son choix de vie, comme l'on pouvait choisir de devenir marin ou avocat.

-Venez avec moi Ella

Samaël avait tendu son coude pour inciter la jeune blonde à marcher à ses côtés. Délicatement et toujours avec un sourire accroché aux lèvres, elle passa son bras autour du sien et il entamèrent leur promenade. La journée était magnifique, pas un nuage se profilait à l'horizon, le temps idéal pour une balade en si charmante compagnie. Parler de choses diverses et variées, dans une ambiance si calme et détendue, était un véritable bonheur pour quiconque avait connu la guerre ou la violence.

- ¡¡¡ þβąđģŋŧĭę δζλςτħøЂω !!!


Elle sursauta légèrement en écarquillant les yeux, autant surprise par cette langue qui lui était inconnue, que par l'agressivité soudaine dans la voix de l'ange. Elle eu à peine le temps d'ouvrir la bouche pour lui demander ce qu'il se passait, qu'ils se faisaient déjà attaquer par un démon sorti de nul part. Alors qu'elle lança un regard à son compagnon qui sortait un sabre et déployait ses ailes, sa blessure dans le dos, sans doute réveillée par la présence d'un démon, lui envoya une puissante charge de douleur. Ella tomba à genoux, les poings serrés, le souffle court, la vision brouillée. L'ange et le démon avaient déjà échangé plusieurs attaques lorsqu'elle réussi à se reprendre en entendant Samaël crier.

-Tu vas mourir Démon, par Dieu, je le jure!

Avant qu'il puisse lancé une nouvelle attaque, l'Elfe se jeta littéralement sur lui, le faisant tomber et rouler au sol, les éloignant ainsi légèrement du démon. Dans un même temps, elle leva la main en direction de l'assaillant et combinant son pouvoir de la terre et de l'eau. D'épais branchages accompagnés de diverses plantes montèrent alors du sol pour venir s'entrelacer autour des bras et des jambes du monstre. Ce n'était pas très puissant et certainement pas suffisant pour l'entraver définitivement, mais cela l’immobiliserait au moins quelques instants.

Au court de la roulade, la jeune fille après pris le dessus sur l'homme. Assise à califourchon sur lui, elle serrait les mains sur son torse, la respiration saccadée par la douleur de sa cicatrice qui refusait de s'atténuer. Elle plongea ses yeux bleus dans ceux tout aussi bleus de l'ange, espérant pouvoir le convaincre.

- Ne le tuez pas... Je suis sûre qu'il existe un autre châtiment plus approprié, elle jeta un coup d’œil vers le démon de peur qu'il se libère de ses liens, peut-être serait-il possible de l'emprisonner, il est certainement possible de le raisonner... S'il vous plaît Samaël, ne le tuez pas... Je vous en prie...


L'Elfe ne voulait en aucun cas contrer la volonté divine ni même empêcher l'ange de faire son boulot, mais elle ne pouvait pas laisser la mort s'emparer de quelqu'un, même si ce fut un démon. Lui même avait sans doute une famille, peut-être aussi malfaisante que lui certes, mais sa disparition ne pouvait qu’entraîner malheur et vengeance. Son cœur naïf était sincèrement convaincu qu'il pouvait faire en sorte que le démon devienne aussi bon qu'un être quelconque puisse l'être.

Le monstre réussit à se défaire de ses liens et lança une nouvelle attaque qu'Ella réussit à parer avec un mur de ronce cette fois. A présent, il avait le bras bloqué à travers ce mur, et il lui était impossible de le retirer sans se blesser grièvement. La petite blonde inspira profondément, se releva, libérant ainsi l'ange et s'approcha doucement de la bête. Elle était si proche qu'il pouvait aisément l'attraper avec son bras immobilisé ou même l'attaquer avec un pouvoir dont elle ignorait totalement l’existence. Elle n'était même pas sûre qu'il comprenne sa langue, mais elle fit de son mieux pour parler d'une voix la plus rassurante possible.

-Pourquoi nous avez-vous attaqué ? Je suis sûre que cela n'était pas nécessaire, arrêtons les hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Thérion
Admin
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Sans profession pour le moment
Relations:

MessageSujet: [So trash, blood]   Mar 1 Juil - 18:43

Pas de doutes, ma nouvelle amie était bien meilleure que moi, même dans mes premiers jours. Je devais essayer de me maîtriser, elle avait réduit le démon à l’état d’esclave et je dois avouer qu’il me ravissait de le voir dans cette posture. Cependant pour la jeune Elfe, je voulais faire les choses bien.

Seulement elle s’approchait trop près de lui et c’était potentiellement dangereux. Les démons regorgent de pouvoirs vicieux, cette espèce nuisible avait réussit à devenir très forte pour berner leurs ennemis et ma raison de vivre est bien de les contrer, apprendre à les connaitre pour les occire au bon moment ; le sien n’était vraisemblablement pas encore arrivé.

Ella était près du démon à vouloir le raisonner, le Démon affichait un sourire narquois.

Seigneur, ce que je les hais quand ils font ça…

Le Démon répondit à Ella d’une voix d’outre-tombe,

« -Parce que cela devait arriver, mon maître veut sa mort, et si tu te mets sur mon chemin, je te pends avec tes propres viscères, et je me servirais de ton crane pour me désaltérer !

Mon cerveau se déconnecta à ce moment, comme si on venait d'éteindre la matrice de mon cerveau et qu'a présent je fonctionnais en mode automatique, c'est réellement une sensation étrange.

Ses paroles, il aurait du les choisir avec plus de réflexion, sa dernière vision fut celle d’Ella voulant le préserver de la mort qui lui tendait les bras. Ma lame fendit sa tête de haut en bas et de gauche à droite. Elle roula sur le sol plusieurs fois provoquant des bruits flasques, ses yeux étaient injectés de sang, son sourire narquois était gravé sur son visage, figé par la mort.

D’un coup sec du poignet j’enlevai le sang sur ma lame et la rangea dans son fourreau. Je regardais ma jeune amie, me penchai en avant pour m’excuser de cette violence.

-Pardonnez-moi, mais il vous avait menacé de vous tuer et les Démons sont des gens de paroles, surtout lorsqu'il s’agit de tuer quelqu'un. J’espère que tout cela ne vous a pas trop dégoûter de moi. J’implore votre pardon. Je souhaiterais vous inviter dans ma demeure, pour me rattraper si le voulez bien. Mais avant je dois faire quelque chose.

Sans attendre de réponse j’enlevais mon manteau et me mis à genou face au Démon décapité, Sur ma peau on pouvait voir beaucoup de trace, des scarifications, une automutilation obligatoire pour accomplir son devoir.

-Je suis contraint de me mutiler le corps afin de renvoyer le corps de ce Démon en enfer. Une entaille pour chaque mort, une punition pour avoir enlever une vie.

Après ces mots je saisi ma lame et m’entailla le dos sur 20 centimètres, la douleur fut brève, le sang qui coulait, tomba sur l’herbe verte. Instantanément, ma plaie cicatrisa et laissa place à une marque blanche supplémentaire. Le corps du démon partit en fumée et il ne resta qu’une silhouette d’herbe écrasée sous le poids du défunt. Je remis mon manteau et mon sourire de circonstance. En regardant Ella je réalisais que mon existence devait paraître bien sombre, je devais peut être lui faire peur même.

Je bégaierais un :
-Nous y allons ? »

_________________



Comment vivre sans but?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ella Eärwen

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Métier: Etudiante / Infirmière
Relations:

MessageSujet: Re: Un Ange passe [PV Ellä]   Dim 17 Aoû - 14:25

Quel étrange trio se faisait face dans cette montagne. Un Ange, un Démon et une Elfe. Rien n'aurait pu plus les séparer que leurs conditions naturelles. Le Démon attaque, l'Ange riposte, voilà comment aurait dû se dérouler les événements. Mais c'était sans compter sur la petite blondinette qui refusait de voir quiconque être tué devant elle. Malgré la douleur qui faisait rage dans son dos, elle avait demandé à son compagnon de la laisser convaincre l'intrus qui l'avait laissé faire. Malheureusement, le monstre n'allait pas se rendre docile si facilement et il déclara avec un sourire narquois à glacer le sang :

- Parce que cela devait arriver, mon maître veut sa mort, et si tu te mets sur mon chemin, je te pends avec tes propres viscères, et je me servirais de ton crane pour me désaltérer !

Ella fronça les sourcils et pendant un court instant, elle pensa qu'elle devrait peut-être laisser l'Ange s'occuper de lui. Mais cette idée s'envola très vite de son esprit. Il avait bien dit qu'il avait un maître, et rien que pour cela, elle voulait le libérer. S'il y avait bien une chose qu'elle ne supportait pas, c'était de savoir quelqu'un réduit à l'état d'esclave sans aucune liberté. Elle voulait croire que si ce Démon était libéré de celui qu'il appelait « maître », il pourrait devenir bon et arrêter d'infliger des souffrances inutiles qu'on lui ordonnait de commettre. Malheureusement elle n'eut pas le temps d'essayer d'avantage de raisonner le Démon car Samaël passa à l'attaque. Ce fut bref, mais pas moins violant. Avec quelques coups d'épées bien habiles, il décapita son adversaires, brisant les liens qui le retenait. Devant ce spectacle effroyable, Ella désactiva son pouvoir, faisant disparaître toutes les plantes à présent inutiles, le corps du défunt tombant au sol. Alors que le jeune homme prit la parole en s'inclinant, elle posa sur lui un dur dur, rempli de reproche.

- Pardonnez-moi, mais il vous avait menacé de vous tuer et les Démons sont des gens de paroles, surtout lorsqu'il s’agit de tuer quelqu'un. J’espère que tout cela ne vous a pas trop dégoûter de moi. J’implore votre pardon. Je souhaiterais vous inviter dans ma demeure, pour me rattraper si le voulez bien. Mais avant je dois faire quelque chose.

Dégoûter, c'était le bon mot. Alors qu'elle avait ressenti de la sympathie envers avant l'attaque, le voir user d'une telle violence l'avait clairement dégoûtée. Elle savait bien qu'en tant qu'Ange, il était de son devoir de tuer les créatures comme ce démon, et que bien souvent la violence était nécessaire pour y parvenir, mais elle restait tout de même contre ces méthodes-là. Alors qu'il parlait, elle avait tourné la tête pour ne plus voir le corps ensanglanté qui gisant à ses pieds mais elle ne pouvait pas s'empêcher de regarder du coin de l'oeil le jeune homme.

A genoux, il enleva son manteau, dévoilant un corps couvert de cicatrices et autres blessures. La jeune fille, stupéfaite, allait demander des explications quant à la présence de ces nombreuses marques, mais l'Ange, comme s'il avait lu dans son esprit, répondit directement.

- Je suis contraint de me mutiler le corps afin de renvoyer le corps de ce Démon en enfer. Une entaille pour chaque mort, une punition pour avoir enlever une vie.

Le raisonnement, bien que logique, ne plaisait pas à l'Elfe. Elle concevait que chaque personne ôtant la vie se devait d'être puni, mais elle n'était pas d'accord qu'un être éliminant un semblable pour une bonne raison ou pour sauver une autre personne puisse se mutiler ainsi. Samaël se fit une entaille dans le dos qui fit frissonner la jeune fille, mais alors qu'elle allait se précipiter vers lui pour guérir la plaie, celle-ci se cicatrisa presque instantanément, ne laissant qu'une marque blanchâtre sur la peau. Le sang coula alors sur le corps sans vie du Démon qui s'évapora littéralement. Alors, elle comprit pourquoi s'infliger un tel châtiment était nécessaire. Sans ça, il ne pouvait pas anéantir définitivement le Démon. A ce moment-là, c'est la colère qui s'envahit d'elle. Elle n'était pas en colère envers l'Ange, mais plutôt envers celui qui l'avait investi d'une mission. Il se releva en affichant le même sourire qu'avant et bégaya  doucement :

- Nous y allons ?

Le regard dur et sévère, elle passa devant lui sans lui accorder un mot et s’accroupit devant l'herbe plate, maculée de sang. En levant doucement la main, l'herbe qui était aplatie par le poids du corps maintenant disparu, se redressa doucement. A son centre une fleur d'une taille remarquable, aux pétales blanches et aux bords rouges, s'éleva jusqu’à être aussi grande qu'une main. Ella se leva alors doucement et se tourna vers son compagnon.

- Votre Dieu est mauvais. On ne prétend pas nettoyer le monde des êtres infâmes lorsque l'on inflige de telles souffrances à ceux dont on a investi de cette mission. Ce n'est pas de cette façon qu'on rend le monde meilleur. On inspire seulement la crainte et on créer la haine.

C'était sans doute la raison pour laquelle les Elfes n'était pas croyant. Depuis toujours, on lui avait appris que rien n'était l'oeuvre de Dieu, seulement de la science. Et pourtant, elle se plaisait à croire qu'il y avait une force au-dessus des êtres surnaturelles qu'ils étaient. Mais définitivement, pour elle, ce n'était pas une personne qui tuait pour répandre le bien. C'était plutôt une force qui pousse aux rencontres, bonnes ou mauvaise, une force qui faisait naître des sentiments dans le cœur de chacun. Ni bonne, ni mauvaise. Juste quelque chose qui créé, pas qui détruit. Le regard de la jeune fille s'était un peu adouci, mais elle n'en restait pas moins en colère. Elle passa devant l'Ange et attendit simplement qu'il lui indiqua la direction de sa demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Ange passe [PV Ellä]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Ange passe [PV Ellä]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAL tralala un ange passe ( objectif7 )
» [Collectif] Un ange passe, les anges de la littérature
» un ange passe mais le vespa ne casse pas
» un ange passe
» Les Passeurs de Lumière - Tome 1 : Un ange passe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: