La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Convocation avec le maitre... [Nabérius]

Aller en bas 
AuteurMessage
Reiji Mutsuyo
Admin
avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 23/12/2013

Feuille de personnage
Métier: Assassin
Relations:

MessageSujet: Convocation avec le maitre... [Nabérius]   Lun 12 Mai - 15:38

Il y a beaucoup de chose que je n'aime pas, les humains, les sorcières... L'injustice, les mentaliste, les Erians... Mais il y a une autre chose que je déteste le plus...

« Le patron veut te voir. »

C'est précisément cette phrase. Quoi qu'il en soit elle est toujours porteuse de mauvaise nouvelle. Soit ça m'annonce que je dois faire un meurtre, soit c'est pour demander des renseignements, soit c'est pour me punir. Alors que j'étais dans notre appartement pour essayer de savoir si quelqu'un serait passer pour nous retrouver. D'autres démons entre et viennent donc m'annoncer que le patron voulait me voir.

Sans résistance pour à mon habitude de les suit et entre dans le casino. Tout ces gens qui joue ici, son vraiment des idiots finit... Tous tombe peu à peu dans les méandres de l'enfer. Il est vrais que je n'ai pas grand chose à dire, car moi même j'ai succombé et voilà ou j'en suis.

Une fois dans le bureau, me forçant a montrer un signe de respect envers mon ainé qui est assis derrière son bureau, je m'accroupis tête basse poing fermé posé au sol avec l'autre main sur le ventre comme une sorte de révérence. Mon visage lorsque j'entrais dans ce bureau isolé des jeux du casino était le plus souvent haineux, mais par habitude cette haine était que peu visible sous mon regard neutre que j'ai adopté depuis qu'on a mis en moi l'esprit d'un démon contre mon gré.

« Vous m'avez demandé.... »

Ma gorge se serre, j'avais horreur de l'appeler ainsi, me rabaisser devant plus puissant que moi à toujours donner un grand coup dans l'honneur.

« Maître... »

Mais pour ma survit et surtout celle d'Isei je n'avais pas le choix. J'ai déjà perdue Kamiko deux fois, il ne me reste plus que se garçon vivant mais possédé par un démon...  Je m'écrase et me roule dans la boue uniquement pour eux. Et personne d'autre.

« En quoi puis-je être utile à notre Seigneur?... »

Si ça ne tenais qu'a moi, je me tirerais une balle dans la tête.

_________________


Dernière édition par Reiji Mutsuyo le Mer 28 Mai - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabérius

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/05/2014

Feuille de personnage
Métier: Propriétaire du casino
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation avec le maitre... [Nabérius]   Lun 26 Mai - 4:07


Le casino, une porte vers l'Enfer. Ce lieu était tout simplement parfait, je ne regrettais pas de l'avoir fait bâtir et de l'administrer. C'était un vrai petit paradis de corruption. C'est bien connu que l'argent attire les plus faibles. Mais bien sur, je ne comptais pas uniquement sur mon établissement de jeu, pour recueillir des âmes et des serviteurs de mon seigneur. Il fallait plus que cela. Et j'avais mes émissaires au travers de la ville pour se faire. L'un d'eux n'était pas une source fiable d'ailleurs. Je me devais de rappeler constamment à Reiji qui était le maitre, si je ne voulais pas qu'il tente de fuir de nouveau. Je devais le garder à l'oeil. Il manquait d'assiduité pour m'apporter des nouvelles, alors que les autres venaient d'eux-mêmes m'en donner. Une petite leçon s'imposait.

J'étais dans mon fauteuil, dos à l'entrée, à regarder la multitude d'écrans devant moi, qui rediffusaient les caméras de surveillances. Je l'avais vu arriver et j'avais suivi sa progression, ordonnant à mes gardes de sécurité de le laisser passer. Ce n'était pas parce qu'il travaillait pour moi, qu'il avait un accès illimité à mon bureau. C'était pareil pour tous. Si la rencontre n'était pas prévue et non approuvée par moi, la sécurité bloquait l'accès. Ça m'évitait aussi des attaques de joueurs mécontents ou de traitres.

Je me retournais à l'entré du démon, le laissant s'accroupir devant moi. Ce n'était pas une nécessité, mais pour ce garçon, je savais qu'il détestait cela. Et sa répugnance me réjouissait. Même s'il montrait de moins en moins ses émotions. Je le regardais d'un petit air de malice hautaine, avec toute ma supériorité. Derrière moi, les écrans se relevaient pour disparaitre dans le plafond, laissant une vue sur la salle principale de jeu. Malgré tout le bruit de l'établissement, l'insonorisation de mon bureau était parfaite! Le silence s'installa suite à l'introduction de mon petit esclave et je le regardais attentivement, les mains croisées sur mon bureau de bois de zebrano. Parfois ne rien dire pouvait s'avérer plus effrayant encore que des menaces. Après quelques secondes, je décroisais les mains pour prendre mon téléphone portable, regardant quelques messages d'un air désintéressé.

« Comment va Isei? »

Oui, je sais. J'ai des espions même pour mes serviteurs. Il faut bien se tenir informé pour s'assurer de garder la fidélité de ceux-ci! Je me relevais tout en gardant les yeux sur l'écran, faisant défiler quelques photos que l'on m'avait envoyé, contournant mon bureau pour aller à mon sous-fifre. C'était si facile de tout savoir sur les gens de nos jours, la technologie était d'une grande aide!

« Il est plutôt mignon. »

Je rangeais mon portable dans la poche intérieur de mon veston de soie noire à fine rayures violettes. Et posait mes yeux sur Reiji en m'arrêtant devant lui. Ma voix profonde accentuait le dramatique de mes paroles.

« Fais attention à la faiblesse de ton coeur, Reiji. »

Je le contournais en disant cela, allant me placer à ses côtés, le regardant de toute ma hauteur humaine. Je glissais une main dans ses cheveux, pour atteindre cette marque significative sur son front. Je me penchais ensuite, mes doigts allant sur sa joue, et mes lèvres contre son oreille. Émettant un murmure grondant.

« Il serait dommage que tu le perde lui aussi. »

Il serait dommage que l'amour cause encore des problèmes à Reiji aussi. J'avais besoin de tous mes esclaves pour retrouver l'honneur des démons. Et Isei était un démon... Je posais un baiser sur son oreille avant de me relever et de retourner à mon bureau.

« Je me fais peut-être des idées, peut-être que tu avais l'intention de le faire et que je t’ai fait venir avant que tu ne le fasse. Mais je trouve étrange que tu ne m’as pas encore présenté ton colocataire. »

J'haussais un sourcil en l'observant. Ne croyant pas un instant cette fausse supposition que je venais de dire. Reiji n'avait pas encore entraîné Isei dans mon bureau volontairement, c'était évident. Pour le protéger... Ami ou amour? Je ne savais pas exactement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiji Mutsuyo
Admin
avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 23/12/2013

Feuille de personnage
Métier: Assassin
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation avec le maitre... [Nabérius]   Mer 28 Mai - 19:38

Ne pas croiser son regard pour éviter de faire surgir mon passé concernant ma vie humaine, était dans l'ordre de mes priorités lorsque je suis entré dans ce bureau. Mais comme tout démon puissant qu'il se respecte, celui-ci touche de suite la corde la plus sensible.

« Comment va Isei? »

Par automatisme je lève le regard vers le démon laissant paraître un soupçon de haine, me doutant bien évidemment, qu'il va encore tenter de me faire pression avec un proche, histoire que je puisse faire absolument ce que bon lui semble. Je ne suis qu'une simple marionnette que mon maître utilise grâce à des otages comme Isei.

« Il est plutôt mignon. »

Je serre mon poing et baisse de nouveau la tête. Mais merde à la fin! Qu'il aille droit au but au lieu de tourner autour du pot avec les menaces! Ma colère monte et je tente de la contenir, bien trop concentré à ne pas m'énerver, je ne faisais pas attention à son portable. Mais il était plutôt facile à deviner qu'il regardait une photo d'Isei. Il le surveille. Ce tenant devant moi je garde la tête basse refusant de le regarder droit dans les yeux.

« Fais attention à la faiblesse de ton cœur, Reiji. »

Ma gorge se serre à ses mots, pendant que le démon tourne autour de sa proie qui n'est rien autre que moi... je sens sa main passer dans mes cheveux jusqu'à ce qu'il touche ma marque au front. Une boule dans le ventre se noue lorsque je sens sa respiration soudainement bien trop près de moi et que sa main caressait trop librement ma joue. Mais je reste de marbre et le plus immobile possible gardant mes poignets bien serrés pour contenir ma colère.

« Il serait dommage que tu le perde lui aussi. »

Étant plus près de moi, il peut voir facilement ma mâchoire se crisper, montrant clairement que je serre les dents tentants encore une fois de contenir ma colère, et garde toujours mes poings fermé. Je n'ajoute rien et ne montre aucune émotion au baiser à l'oreille donné par mon patron. Ne bougeant toujours pas (à croire qu'il en est devenue une statue). J'appréhende fortement la suite.

« Je me fais peut-être des idées, peut-être que tu avais l'intention de le faire et que je t’ai fait venir avant que tu ne le fasse. Mais je trouve étrange que tu ne m’as pas encore présenté ton colocataire. »

C'est alors que je me lâche ne pouvant plus me retenir. Je me lève brusquement comme si je voulais le frapper, mais reste à ma place une fois debout. De la panique et de la colère peut facilement se voir dans mes yeux? Je lui réponds froidement.

« Je ne vous présenterai jamais à Isei. »

Me rendant compte de mon manque de respect envers mon supérieur je tente de me rattraper en parlant plus calmement les yeux tirés de nouveau vers le sol.

« Avec tout le respect que je vous dois maître Nabérius... Isei n'est encore qu'un enfant... 21 ans ce n'est rien comparé à nos camarades qui ont tous aux moins une centaine d'années... »

J'avale difficilement la salive et prend une dernière inspiration.

« De plus, on ne peut pas le considérer comme un vrai démon... Son corps est encore vivant. Seule le démon en lui appartiens aux enfers... Pas lui. »

Je craints vraiment le pire....

_________________


Dernière édition par Reiji Mutsuyo le Mar 24 Juin - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabérius

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/05/2014

Feuille de personnage
Métier: Propriétaire du casino
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation avec le maitre... [Nabérius]   Mar 3 Juin - 4:22


Comme c'était beau toute cette colère qu'il n'osait encore exprimer. J'avais eu raison de croire qu'il avait un attachement face à ce jeune démon. Il m'offrait là sa faiblesse sur un plateau d'argent. S'il avait su se contrôler mieux qu'en simple apparence, je n'aurais rien vu de cet amour. Mais tout ce corps tendu, prêt à exploser. Cette mâchoire fermement close, se retenant de m'affronter. Il était beau ainsi! Il me donnait envie de le violenter jusqu'à ce qu'il me supplie de le libérer. Il se redressa enfin à mes dernières paroles.

Quelle réaction violente! Il Osait me confronter pour protéger ce petit blond! Oh Reiji... Ne te rendais-tu pas compte que ton comportement en démontrait bien plus que tu ne le voulais sur les liens qui t'unissaient à ce garçon? J'étais retourné m'asseoir sur mon fauteuil et je le regardais sérieusement en haussant un simple sourcil d'interrogation. Oser lever le ton et me confronter, j'aurais été en droit de le punir pour cet affront, mais je le laissais poursuivre, alors qu'il retrouvait un respect d'apparence envers moi. Je ne me faisais pas d'illusion, il me détestait depuis le jour de notre pacte. Et il m'offrait une nouvelle occasion d'en faire un autre.

« C'est jeune qu'il faut les entrainer, et ce n'est peut-être que dans cent ans que Satan nous demandera d'entrer en guerre. »

Je me calais dans ma chaise, et je posais mes pieds sur mon bureau. Récupérant une lime dans le premier tiroir, j'entrepris de me limer les ongles nonchalamment.

« Sa part humaine finira bien par mourir un jour ou l'autre, tes arguments ne sont pas valable. Alors pourquoi le protèges-tu? Tu sais ce qui arrivera si tu t'attache trop à quelqu'un. Il disparaitra lui aussi. Je pourrais lui apprendre à développer ses pouvoirs, le rendre plus puissant. Il aurait ma protection. Mais puisque tu ne veux pas... »

Je parlais d'un ton détaché, comme si tout cela n'avait pas vraiment d'importance. Abordant le sujet en quelque sorte que pour énerver Reiji. Comme il disait, ce n'était qu'un humain de vingt et un ans possédé! Mais il avait peut-être du potentiel le petit. Je regardais mes ongles en quête de la moindre petite imperfection, passant un dernier coup de lime avant de souffler sur ceux-ci et de relever les yeux sur mon esclave. Je le pointais de la lime.

« Je te propose quelque chose. Je ne t'oblige pas à venir me le présenter, et je ne le forcerais pas non plus à venir ici, par contre tu te fais garant de lui, de tout ce qu'il peut faire, tu te charge de son entrainement et tu me fais part de ses avancés. Ce n'est pas parce qu'il est encore partiellement humain que nous devons l'ignorer. Il est des nôtres. Je veux qu'il soit prêt et apte à combattre. »

Et rien dans mes paroles ne m'obligeait à rester loin de lui. C'était de le faire venir au casino que je devrais m'abstenir pour faire honneur à mes mots. Mais s'il y venait de lui-même, je n'y serais pour rien. Je pourrais aller le voir n'importe où ailleurs. Je laissais tomber la lime dans le tiroir et je me replaçais convenablement dans ma chaise, reposant mes pieds au sol. Je ressortie ensuite mon téléphone portable de ma poche.

« Et ça, tu sais ce que c'est, n'est-ce pas? Tu en as un aussi. Alors utilise le et cesse de m'obliger d'envoyer te chercher car je suis sans nouvelle. »

Mon regard se fit plus farouche et ma voix grondante. Il était temps qu'il cesse d'user de méthodes archaïque avec moi. J'étais peut-être vieux, mais je m'étais toujours adapté à tout. J'aimais les rencontres de vive voix pour imposer mon autorité, mais j'allais pouvoir sauver bien du temps ainsi, s'il me textait toutes les choses d'importances ou d'intérêt qu'il était témoin. Et il n'avait pas a s'inquiéter, ma ligne était sécurisé. Quand à la véracité de ce qu'il pourrait m'écrire, je le ferais vérifier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiji Mutsuyo
Admin
avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 23/12/2013

Feuille de personnage
Métier: Assassin
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation avec le maitre... [Nabérius]   Mar 24 Juin - 23:36

« C'est jeune qu'il faut les entrainer, et ce n'est peut-être que dans cent ans que Satan nous demandera d'entrer en guerre. »

La guerre.... Comme si on en avait pas déjà assez causé. Il va vraiment falloir que je trouve une solution au plus vite pour échapper une bonne fois pour toute à cet enfer avec Isei. Ne plus être reconnu comme des démons. Changer d'identités et disparaître au yeux de Satan et ses sbires.  

« Sa part humaine finira bien par mourir un jour ou l'autre, tes arguments ne sont pas valable. Alors pourquoi le protèges-tu? Tu sais ce qui arrivera si tu t'attache trop à quelqu'un. Il disparaitra lui aussi. Je pourrais lui apprendre à développer ses pouvoirs, le rendre plus puissant. Il aurait ma protection. Mais puisque tu ne veux pas... »

Menteur, et puis, il ne mourra pas, j'enlèverai se démon en lui et lui fera connaître une vie tranquille et prospère pour qu'il soit heureux avec ou sans moi. Et sa phrase ne me fait pas culpabilisé, je n'ai absolument pas confiance en lui. Et laisser mon protégé entre ses mains reviendrait au même que de le jeter dans les vive flamme de l'enfer.

« Je te propose quelque chose. Je ne t'oblige pas à venir me le présenter, et je ne le forcerais pas non plus à venir ici, par contre tu te fais garant de lui, de tout ce qu'il peut faire, tu te charge de son entrainement et tu me fais part de ses avancés. Ce n'est pas parce qu'il est encore partiellement humain que nous devons l'ignorer. Il est des nôtres. Je veux qu'il soit prêt et apte à combattre. »

Il y a un piège quelque part j'en suis sûr mais lequel? Les démons jouent beaucoup sur les mots, il ne l'obligera pas à venir, mais obligé n'est pas la même chose que de proposer. Oui, je suis sûr qu'il est la le piège. Il faut que je sois méfiant et que je donne l'air d'être tombé dans le panneau. Même si dans le fond, je tombe carrément et consciemment dans le panneau. Mais dans le fond, afin de protéger au mieux Isei, je n'avais absolument pas le choix. Et puis j'avais déjà commencé à lui apprendre à ce défendre, mais pour se battre il y a encore beaucoup trop de chose qu'il ignore encore. Ne faisant volontairement pas attention à la posture de mon supérieur qui a pour don de m'exaspérer. Je relève seulement la tête lorsqu'il reprend la parole. Je n'ai pas répondu pendant tout son manège car c'est totalement inutile, contre lui je ne peux rien faire.

« Et ça, tu sais ce que c'est, n'est-ce pas? Tu en as un aussi. Alors utilise le et cesse de m'obliger d'envoyer te chercher car je suis sans nouvelle. »

Je soupire intérieurement en voyant le portable, je déteste ce genre de machine. Malgré tout j'en ai un mais avec un répertoire qui comporte qu'un seul numéro celui de mon supérieur. Et la plupart du temps je l'oublie tout le temps à notre appartement ou cachette. Mais son grondement me fait vite comprendre qu'il va falloir que je change ça, par le plus grand des regrets. Ne quittant pas mon regard du sien je réponds enfin.

« J'entrainerai Isei au combat comme vous l'avez proposé. Et je tacherais d'être plus perspicace avec cette... Chose afin de vous faire part de mon avancé. »

Quand je parle de la chose je parlais bien évidement du portable, trop bloqué encore dans mes manies à l'époque du Moyen-Age je comprenais la nouvelle technologie mais n'aimait généralement pas ça. Pourquoi faire confiance à une machine sans âme et de raison quand l'homme de ses mains peu tout faire de lui même?

« M'avez-vous convoquez seulement pour me parler de se garçon? »

Je m'écrase comme toujours, tel qu'un misérable insecte qui tente de survivre face à un géant. J'ai horreur de cette sensation je veux devenir plus fort pour pouvoir protéger ceux que j'aime. Je ne veux pas connaître de nouveau cette perte... Qui ne fait que m'enfoncer dans les méandres de la folies destructrice de mon âme.

[pardon pour cette misérable réponse, je modifierai si besoin]

_________________


Dernière édition par Reiji Mutsuyo le Dim 28 Sep - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabérius

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/05/2014

Feuille de personnage
Métier: Propriétaire du casino
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation avec le maitre... [Nabérius]   Dim 31 Aoû - 16:24


Ses talents d’acteur ce sont amélioré depuis les siècles, mais je ne suis pas dupe. Reiji me déteste, il cherchera par tous les moyens d’éloigner Isei de moi. A la moindre occasion il se détournera de moi. Je devais trouver moyen de l’empêcher de ce faire. Je pouvais toujours le retracer grâce à son portable, mais il ne semblait pas toujours l’avoir avec lui.

« Je veux un rapport aux 48 heures. Par message texte. »

Étais-ce nécessaire de lui dire que s’il ne m’envoyait rien passé 48 heures j’irais le chercher moi-même? Mon regard ce fit insistant pour le lui faire comprendre. Je ne craignais rien de ce mode de communication. Nos portables étaient minutieusement configurés par un spécialiste, rien ne pouvait y être retracé. Ils étaient sécuritaires, comme pour tous les démons travaillant pour moi. Ce serait idiot que mes projets soit dévoilé part un simple portable perdu.

« Il y a autre chose. »

J’ouvris un tiroir de mon bureau pour en sortir une feuille. J’observais un instant la photo qui y était imprimé. Je pouvais bien donner cette tâche simple à Reiji. Je la tournais ensuite vers lui, un jeune homme aux cheveux roux et yeux ambré y apparaissait. Une photographie prise de toute évidence à l’insu de cette personne. De toutes petites cornes blanches apparaissaient au travers de ses cheveux désordonnés. On pouvait remarquer aussi des lunettes orange et des piercings au visage.

« Ce démon était sous mon commandement à la guerre. On m’a avisé de son retour en ville, mais il n’est pas venu me voir. C’est un jeune irrévérencieux, mais il n’a jamais manqué à son devoir. Ce n’est pas dans ses habitudes de ne pas se présenter à moi. Renseigne-toi sur lui. S’il s’est détourné de Satan, débarrasse toi s’en. Cadis est un téléporter, mais il ne devrait pas t’être trop difficile de t’en occuper. »

Je posais la photo sur le bureau, ne craignant pas que Reiji affronte ce démon. Dans mon souvenir, il n’était pas très puissant, habile toute fois. Dans le pire des cas, je n’aurais plus à me soucier de maitriser Reiji s’il échouait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiji Mutsuyo
Admin
avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 23/12/2013

Feuille de personnage
Métier: Assassin
Relations:

MessageSujet: Re: Convocation avec le maitre... [Nabérius]   Dim 28 Sep - 17:00

[pardon du retard et ma réponse est courte désolée TT le caractère de Reiji n'aide pas vraiment!]

Quitter au plus vite ce bureau est devenue mon but final de cette journée. J'ai beau savoir que tant que je lui serais utile je ne risque rien, mais ma survie n'est pas ce qui m'intéresse le plus, ce n'est encore moins ce qui me préoccupe le plus. Ma réelle préoccupation c'est Isei et Isei seul. Sa survie, sa santé, sont les seul raison qui me maintienne encore sur terre, j'ai déjà perdue Kamiko lorsque j'étais humain, il est hors de question pour moi même en temps que démon que je perde encore une autre personne qui met cher à mes yeux. Mais la situation se complique de plus en plus. Le simple fait que le patron veuille que je l'entraine est un dangers pour lui, il était pour moi hors de question qu'il travail un jour pour Nabérius. Vraiment hors de question, il faut que je joue le jeu tout en cherchant une solution à ce problème.

« Je veux un rapport aux 48 heures. Par message texte. »

Un simple signe de tête en guise de réponse je rage intérieurement à la situation, à croire que la rébellion sera la seul solution pour sortir Isei de la, ou le faire passer pour mort? Non, son hora démoniaque prouvera le contraire....

« Il y a autre chose. »

Cacher ma grimace n'a pas été des plus simple sur se coup la, heureusement que j'avais la tête baissé. Je reprends mon air neutre et haineux lorsque j'entends un tiroir s'ouvrir.

« Ce démon était sous mon commandement à la guerre. On m’a avisé de son retour en ville, mais il n’est pas venu me voir. C’est un jeune irrévérencieux, mais il n’a jamais manqué à son devoir. Ce n’est pas dans ses habitudes de ne pas se présenter à moi. Renseigne-toi sur lui. S’il s’est détourné de Satan, débarrasse toi s’en. Cadis est un téléporter, mais il ne devrait pas t’être trop difficile de t’en occuper. »

Il me tend un photo que j'attrape pour regarder attentivement, un punk roux percé, tout d'un démon, était su

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convocation avec le maitre... [Nabérius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation avec le maitre... [Nabérius]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chien avec son maitre, un breton... ;) - Quelle version ?
» Jouer avec un maitre nécromant en général (sans basheur quoi)
» [ANDROID - SOFT : Primo 2] - La dernière version d'Igo My Way[Gratuit/Payant ?]
» relation maitre eleve dans les mangas
» Junji Ito maitre de l'horreur [les membres les plus jeunes rebrousser chemin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: