La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intrusion innofensive (pv Le Magicien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Sam 3 Mai - 0:08

Aucune piste encore sur ce que je recherchais. Je trouvais ces derniers jours plus long que touts mes siècles vécus! Les obsessions sont bien les pires choses qui puisse vous arriver. Celle de retrouver mon apparence d’origine ne me quittait jamais. Je ne devais pas désespérer, aussi je poursuivais mes recherches lorsqu’Andromeda n’avait pas besoin de moi à la banque. Mes congés me permettaient d’explorer, et de faire mon enquête. Quelqu’un en cette ville saurait bien où était passé ce dragon…

Ma rencontre avec Symphonie m’avait bien aidé à connaître les circonstances, à présent je devais trouver la suite des informations. J’étais resté plusieurs jours tranquilles après ma mésaventure au bar d’ailleurs. J’étais même surpris qu’aucune autorité n’était venu me chercher pour avoir congelé les mains de cet agresseur. Peut-être ne m’avait-on pas vu? Reconnu? Quoi qu’il en fût, cela faisait parti du passé, bien que je n’oubliais pas que j’étais parvenu, dans la panique, à retrouver mon pouvoir de glace! Il me restait à trouver comment le provoquer de nouveau pour en retrouver le contrôle…

Explorant la ville, et me perdant dans ce dédale de rues et ruelles, je ne savais tout simplement plus où aller. Si autrefois mon orientation n’avait jamais été un problème avec ma vision des airs, ici c’était tout autre. Je m’étais dis que je devais aller partout pour ne rater aucune chance, et bien j’apprenais maintenant que de m’éloigner du trajet que je connaissais par cœur pour me rendre de la maison à la banque, était une mauvaise idée. Comment rentrer chez moi maintenant? La rue était vide, je ne pouvais donc demander mon chemin. Et l’édifice qui se présentait à moi ne laissait pas présager que quiconque y vivait. Ce devait être abandonné a en croire l’apparence délabré. Mais peut-être pourrais-je monter jusqu’au toit pour me donner une vue d’ensemble de la ville? Voilà bien ce qui me manquait, une vue aérienne d’Edora!

Je montais les marches jusqu’à la grande porte en me demandant à quoi avait servie cet endroit. Ce me semblait avoir été quelque chose d’important pour être aussi grand. Je poussais le battant qui n’était pas verrouillé et pénétrait dans l’immeuble en toute innocence. Je voulais uniquement monter tout là-haut. Je regrettais de ne pas avoir de pouvoir de feu en constatant la noirceur des lieux. J’ajustais mes lunettes sur mon nez comme si ce simple geste aurait pu suffire à m’y faire voir plus claire, mais la pénombre restait. Ce n’était pas le noir opaque, heureusement. Aussi évitais-je de me cogner partout. Bien que ma maladresse m’entraina tout de même à me prendre les pieds à de nombreuses reprise sur les objets divers qui trainait au sol. Arrivant au bout de l’allée, après avoir traversé de nombreux siège alignés, je me hissais sur la plateforme pour avoir une vue d’ensemble de la salle. Je levais les yeux vers les balcons, comprenant que cet endroit servait à présenter quelque chose à une masse de gens, vu tous les bancs en rangé pointant cette scène sur laquelle j’étais.

« Comment monter jusque là… »

Je me frottais la tête au travers de mon chapeau de laine tout en me parlant à moi-même. Il devait bien y avoir des escaliers quelque part. Je me retournais et m’avançais pour pousser les tentures poussiéreuses de velours, peut-être se trouverait-il une échelle derrière cela. Ou l’escalier que je n’avais pas encore trouvé.

« Aa... Aatchou!... Ça doit être abandonné depuis longtemps… je me demande à quoi ça servait.»

Pensé tout haut. C’était ridicule, mais je n’avais simplement pas le plein contrôle de mon corps. Entre vivre dans la peau d’un dragon, et celle d’une forme humanoïde, rien ne se contrôlait de la même façon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Mer 4 Juin - 11:22

Pas plus tard qu'il n'y a pas longtemps, je me suis fait cette réflexion étrange, les z'amis : vivre dans la peau d'un dragon et vivre sous la forme d'un humanoïde, ça ne doit pas être fondamentalement différent.

Enfin, je veux dire, énoncez-moi juste une seule différence entre un dragon et un humanoïde !

... À part la taille.

Oui, à part les écailles aussi. Et les ailes. Et les griffes. Eeeet les dents. Et l'allure globalement reptilienne, aussi, oui...

Bon, en fait, c'est complètement différent.

C'était une réflexion stupide.

Wooooowowowowo !

Vous avez entendu ça ? Le petit grincement, là ? Le petit frisson qui vient de parcourir mon échine ? Le tremblement de mes genoux ? L'entrechoquement de mes dents ?

C'est exact, les copains ! Quelqu'un, ou quelqu'une, vient de pénétrer dans mon chez moi ! Dans mon théâtre ! Into my home ! I'm gonna break his nose, this motherfu#@king motherfu#@cker who's coming right inta ma place ! Am gonna cut da shit outta 'im, gun 'im down, this f#@king f#@ker ! He came to the wrong neighborhood, this son of a woufwouf !

Anyway.

Si ça s'trouve c'est juste un clodo qui s'est perdu, aussi. Mais il a quand même rien à faire ici ! Ça me donne envie de parler en gangsta tellement je suis vénère ! Ça me donne envie de… de… de… de trouver un chaton et de le caresser… dans le sens CONTRAIRE des poils ! HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA !

Anyway. Bis.

Comme je le regarde commencer à fouiller sur la scène, ce petit intrus malotru vêtu comme un SDF…u… je me rends compte qu’il s’apprête à regarder derrière les rideaux.

Oh, mais oh !

Oh, mais… oh !

Mais oh mais !

Oh mais oh mais oh !

On regarde pas la magie du théâtre, mon ami ! Tu regardes pas sous les jupes des dames ? Non ? Bon ! Alors là tu fais pareil !

Je surgis de derrière les rideaux, et, paternellement, je le prends par les épaules et le tourne dans l’autre sens, vers le public. La scène s’allume soudainement tandis que la musique explose et que des tonnerres d’applaudissement retentissent. Je fais tourner mon nouvel ami sur lui-même comme une toupie avant de le jeter dans un fauteuil.

Puis je m’avance en dansant à l’opposé, et je me glisse derrière mon bureau. J’applaudis bruyamment avant de lever les mains pour faire taire la foule en délire.

— Bonsoir à toutes et à tous ! Vous me connaissez, je suis Craig Magisson, et bienvenue dans le Late Late Magishow ! Comme vous le savez, la reine d’Angleterre refuse toujours de laisser la couronne à son fils. Il faut croire que, dans la royauté, les problèmes dentaires ne se transmettent pas !

Ba-dum tss !

— Mais je me tourne maintenant votre notre invité de la soirée, auquel je vais laisser le soin de se présenter, même si vous le connaissez déjà tous.

Le public applaudit de plus belle.

On va faire péter l’audimat ce soir, les copains.




Spoiiilah:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Lun 9 Juin - 1:44

J’avais cru cet endroit abandonné, mais mes sens m’avaient drôlement joué un tour! Comment ne pas avoir senti toutes cette foule présente? S’en était presque humiliant. Je laissais échapper un cri de surprise en voyant cet homme drôlement attifé sortir de derrière le rideau. Sans ne rien comprendre de ce qui se passait, je me faisais entrainer plus loin, pour finalement me retrouver aveuglé par les projecteurs, et carrément poussé dans un fauteuil. C’est quelque peu étourdie et bien confus que je regardais touts ces gens. Je me sentais plus que petit face à tout ça, inoffensif. Mais qu’es-ce qu’il se passait ici?

Craintif, je tournais mon regard doré vers l’orateur. On pouvait presque voir d’immense point d’interrogation dans mes yeux, tant je n’y comprenais rien à tout cela.  Le magishow? Et pourquoi mentionnait-il une personnalité publique de la Terre? Je restais que plus perplexe lorsqu’il mentionna que l’on me connaissait déjà… Hein?! Comment ça on me connait? Mon cœur se mis à battre rapidement, je regardais la salle, affolé. Savait-on que j’étais un démon? Es-ce que tout ça n’était qu’une séance d’exécution publique?

« Zo… Zorcha Lelldorin Ce’Nedra… »

Pauvre Magicien. Je ne comprenais rien de ce qui se passait. Il était tombé sur la mauvaise personne pour offrir un spectacle. Je n’allais pas donner une très bonne représentation. J’étais trop intimidé par tout cela. Je ne savais pas comment réagir. Rester là et répondre à ses questions, ou bien fuir? Mais fuir était un risque d’éveiller des soupçons à mon sujet, si au final il ne savait pas que j’étais en partie démon.

« Je… Pardonnez-moi, je ne savais pas que cet endroit était habité… Je ne m’attarderais pas ici. Mille fois pardon pour mon intrusion… »

Je n’aimais pas cette situation. En mon état, c’était dangereux de dévoiler des choses sur moi. J’étais sans défense. Et bien que jusqu’à maintenant, ceux qui connaissaient mon histoire m’avaient crue, cette fois serait peut-être différente. Et avec tous ces gens présent, je préférais ne pas prendre le risque de dévoiler tout ça. Je fis un mouvement pour me relever. Puis l’instant suivant je me retrouvais sur l’un des balcons de la salle. J’hoquetais de surprise, encore une fois mon pouvoir de téléportation s’était activé sans que j’en aie le contrôle. J’aurais préféré toute fois qu’il m’emporte beaucoup plus loin que cela… Voilà que je causais une situation de malaise pour moi-même. Je me raclais la gorge en regardant tout autour de moi et tentais de partir en douce.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Mar 17 Juin - 22:35

— Zo… Zorcha Lelldorin Ce’Nedra…

— Zorka Leldorine Gzénédra ! On l'applaudit bien fort !

Sérieusement... Zorcha Lellodrin Ce'Nedra, à prononcer Zorka Leldorine Gzénédra ? Qui s'appelle comme ça ? C'est comme si je me présentais auprès de vous de cette façon "Je suis Herbert Von Magicien. Ça se prononce Laurent Dupuis-Morisson-Jestur du Comté-Guérand."

Quand on a un nom, on le prononce comme on l'écrit ! Regardez, moi ! Magicien ! Ça s'écrit magicien ! Comme un magicien ! Vendini, ça s'écrit et ça se prononce Vendini ! DONC, Zortruc, ça s'écrit et ça se prononce Zorchat Leldorain Cénédra. Basta ! Tudjûu !

— Je… Pardonnez-moi, je ne savais pas que cet endroit était habité… Je ne m’attarderais pas ici. Mille fois pardon pour mon intrusion…

Et soudain, alors que je m'y attends le moins (c'est marrant de dire ça comme ça, car si je vous le raconte de cette façon, c'est clairement que je m'y attendais), il y a zwouf ! Et puis bwouf ! Ablakapouf disparu !

Ah bah ça c'est la meilleure ! Il disparait de mon show, devant tout le monde en plus, comme ça, sans prévenir ! Bon au moins ça a l'air de leur plaire, car les applaudissements redoublent d'intensité. C'est con, un spectateur, quand même, des fois.

Zorchat réapparait, naturellement... sur l'un des balcons. WTF, mec ? T'étais là y a une seconde, pourquoi tu vas sur le balcon ? T'as décidé de faire le fifou, c'est ça ? Tu veux jouer à ça ? Ok !

Projecteurs sur ta face, HA HA !

— On applaudit bien fort notre invité ! Bravo !

J’apparais à côté de lui, le prends par les épaules, et lui souffle à l’oreille :

— C’est bien, petit. Continue comme ça, tu les fais kiffer.

Je le tourne et le pousse à travers le rideau... et nous revenons sur la scène. Les projecteurs se braquent à nouveau sur nous, et je me courbe pour saluer le public en délire. Que c'est bon d'être aimé !

— Et maintenant...

Je me retourne vers mon nouvel ami (car, eh, c'est un ami). Je le pousse et le fais tomber dans un fauteuil. Les accoudoirs s'enroulent autour de ses poignets, comme ça au moins, il bougera plus. Je prends son menton entre mon index et mon petit doigt (parce que ça change un peu), et lui dis, à voix basse :

— Reste sage, car on va bien s'amuser.

Je me retourne (encore !) vers le public, et écarte les bras, façon Christ :

— Le moment que vous attendiez tous est arrivé ! C'est le moment du jeu !

Une roue de la fortune descend lentement du plafond et se pose juste derrière Zorchat.

— C'est parti pour... JOUE AVEC TA VIE !

Tonnerre d'applaudissements. Ah, vous m'aimez ! Vous m'admirez ! Moi aussi, je m'aime et je m'admire ! Ça nous fait un point commun !

Je me retourne (mais qu'est-ce que j'ai ?!) vers Zorchat.

— Mon ami, il est l'heure de tester ta chance ! Cette roue va tourner, tourner, tourner, et s'arrêter sur un sort que je te réserve ! Bon, tu remarqueras qu'il y en a un qui indique "mort brutale et violente" mais c'est pour pimenter un peu le jeu !

De toute façon, c'est la seule chance qu'il a de mourir brutalement, les autres panonceaux proposent un voyage tous frais payés aux Caraïbes édoriennes, une place à la mairie, un piano qui tombe du ciel, un milliard de crédits, l'intégrale de Derrick : la Nouvelle Génération, un CD de Justin Bieber, l'une des soeurs Olsen, l'une des frères Wayans, et enfin une case vide.

— Si tu tombes sur la case vide, tu auras droit à un voeu. Un peu comme avec un génie. Bien sûr il y a des restrictions, mais je ne t'en ferai part que si tu tombes dessus !

Les accoudoirs le relâchent, mais n'allez pas croire qu'il va s'en tirer comme ça. Je le prends par le poignet, et lui fait tourner la roue. Non mais sans blague.

— Allez, tourne ! Tourne ! Tourne !

On dirait un gamin. Si j'avais été gamin un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Sam 21 Juin - 16:09

Je m’arrêtais en me retrouvant éclairé par les projecteurs. C’était raté pour la fuite… J’essayais de me concentrer pour disparaitre de nouveau, voulant me retrouver loin de cet endroit. Quel erreur d’être entré en croyant que c’était abandonné. Mais le pouvoir en moi ne se déclenchait pas comme je le voulais. Au lieu de cela, Craig Magisson se retrouva à côté de moi sans que je ne saisisse tous les mots qu’il prononça. Et l’instant d’après, il me poussait de nouveau dans ce fauteuil. Il avait donc ce pouvoir lui-aussi? Mais ça ne changeait pas ma situation déplaisante. Qui d’ailleurs, empira… J’hoquetais en voyant mes poignets se faire attacher. Mais qu’es-ce que c’était que tout cela? Il était fou cet homme!

« S’amuser? Détachez-moi plutôt! »

J’essayais de regarder la chose qui était descendu derrière moi. Tout ça n’était pas bon, ça allait mal finir cette histoire. Très mal finir… Et les mains attachées, je n’avais aucun moyen de prendre mon téléphone pour appeler du secours. Mais il me détacha, m’obligeant à tourner cette chose. Ferait-il vraiment la conséquence dont tomberait cette chose? Hors de question d’attendre pour le savoir. Je n’étais plus d’humeur à rester pacifique face à ce danger.

« Trouvez-vous quelqu’un d’autre pour jouer à votre jeu de cinglé! »

Je tirais le bras pour me défaire de sa prise sur mon poignet, mécontent de toute cette situation débile. Ma colère déclencha enfin mon pouvoir de glace, qui gela la main de cet animateur dérangé, et en même temps cette roue stupide qui ne devint qu’un énorme bloc de glace. Il était impossible de voir à quel endroit la congélation l’avait fait arrêter, tant l’épaisseur de la glace la recouvrait. Je ne perdis pas de temps pour prendre la fuite, sautant en bas de la scène pour courir en direction de la sortie. Je sortie mon téléphone portable de ma poche en même temps pour envoyer un message texte à Andromeda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Mar 24 Juin - 11:38

— Trouvez-vous quelqu’un d’autre pour jouer à votre jeu de cinglé !

Maaaaaais c'est que Monsieur est un petit sauvageon ! Monsieur veut se bagarrer ! Monsieur veut se OH BORDEL ! Ma main !

Ma main !

Ce corniaud m'a congelé la main ! Et ma roue ! Il m'a congelé ma roue !

Eh mais, vous savez c'que ça veut dire... ? Ça veut dire que c'est l'heure des jeux de mots stupides !

À vous d'élire votre jeu de mots favori !

Notre premier candidat commence avec : "Comme ça il s'est mis au frais" ! Ba-dum tss ! Bien, très bien, hilarant.
Notre second candidat s'avance ! "Ça lui a refroidi ses ardeurs" ! Ba-dum tss ! Pas mal !
Notre troisième candidat entre dans l'arène ! "À vaincre sans périls, on triomphe sans stalactites" ! Ba-dum tss ! Très intéressante tournure et joli saut-de-jambes sur les mots ! Oh mais c'est incroyable, il a oublié de mettre son slip ! Notre candidat est donc disqualifiune minute je fais quoi là, moi ?

Je me tourne et m'aperçois que mon asticot steampunk favori est en train de jouer la fille de l'air. Intéressant morceau de musique, soit dit en passant, mais là n'est pas le problème. Zorchat, reviens ! Je t'aime !

Et ma roue, dans toute ça, elle est toujours coincée. Jésus-Marie-Jospeh, c'est pas possible, ça. Bon, une minute, je vais faire un feu. Il me faut pour cela un tas de brindilles, un briquet, et, surtout... MES DEUX MAINS LIBRES !

Je me retourne pour voir mon asticot steampunk préféré qui court toujours. Il ne semble pas avoir remarqué un instant qu'il faisait du surplace.

— Arrête, tu te fais du mal. Tu ignores donc que la course à pieds crée des micro-fissures aux genoux ? Allez reviens là, maintenant.

L'escalier se transforme en escalator, et ramène doucement mon ami vers moi. Je l'attrape vigoureusement par le col et le refais grimper sur scène. Puis je lui file deux claques (de ma main libre, il va de soi) dans la figure.

— Tu n'as pas honte, jeune homme ? User de ces pouvoirs de cette façon ! Abuser d'un vieillard comme moi ! Alors maintenant arrête tes simagrées et fais ce que je te dis. De toute façon j'avais déjà prévu le résultat de la roue, elle tombe toujours sur ça de toute façon, et c'est la case vide. Ça signifie que tu as droit à voir un de tes voeux exaucés !

Ouais, bah, vous vous attendiez à quoi ? Je le sais, que vous avez envie que je fasse souffrir ce pauvre personnage.

Le décor change alors et nous nous retrouvons plongés dans le noir, un projecteur unique nous éclairant par-dessus.

— Il est temps de me présenter en bonne et due, je contemple ma main toujours emprisonnée, hum, forme.

Je lui fais une courbette et me redresse.

— Je suis Archibald Van Goochelaar ! Docteur Ès Illusions, spécialiste de l'ésotérisme et de l'occultisme. J'ai réalisé un stage de 458 ans chez Génies & Co, puis j'ai travaillé pendant 3 millénaires dans la grande société de Nostradamus Inc. avant de m'orienter vers ce qui m'a toujours attiré : le théâtre. Et comme je l'ai précisé tout à l'heure, j'ai l'envie irrépressible (comprenez jouissive) d'exaucer l'un de tes voeux les plus chers !

Cependant que je lui parle, à mon zozo, je sors un petit piolet de mon manteau et commence à, vous l'avez compris, faire un trou dans le bloc de glace qui me sert de gant. Et cependant que je fais un trou dans le bloc de glace qui me sert de gant, ma troisième main (cherchez pas de midi à quatorze heures, simplement de treize à treize-trente, c'est une troisième main, c'est tout) sort un contrat qui se déroule sur six mètres cinquante, et le lui tend.

— En tant qu'exauceur de souhaits professionnel, et diplômé de la Faculté d'Exaucement de Souhaits (la FES a toujours eu la réputation de s'asseoir sur ses principes, appelés CHAISES), laisse-moi t'avertir que, saleté de bloc de glace qui me sert de gant, je puis absolument tout réaliser, si ce n'est trois choses.

Foutu bloc de glaaaaceuuuuuuh !

— Primo, je ne peux pas faire tomber quelqu'un amoureux de toi. Deuzio, je ne peux pas ressusciter les morts. Et tersio, je suis incapable de remplir ton avis d'imposition. Bon, en vérité, si, je peux le faire, c'est juste que c'est terriblement ennuyeux (et je marge pas autant dessus que sur le reste des souhaits). Sauf l'avis d'imposition. Ça... je sais vraiment pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Jeu 26 Juin - 13:44

Les yeux rivés sur mon portable, je n'avais pas remarqué que je n'avancais plus. Et l'instant que je relevais les yeux pour m'assurer de ma destination et le constater, le sol bougea et me ramena sur l'estrade... Je n'aurais jamais dû entrer dans cet immeuble. Plus jamais je ne recommencerais! Je serrais le téléphone dans ma main pour ne pas l'échapper, et reçu deux claques une fois de retour devant l'énergumène. C'est lui tout entier que j'aurais dû congeler, non pas seulement sa main... Mais bien que j'y pensais très fort, je n'y arrivais pas.

Je le regardais en fronçant les sourcils, n'aillant aucune confiance en ce qu'il racontait. Un vieillard... Ouais c'est ça. J'étais bien placé pour savoir que même si on avait des millénaires en âge, ça ne faisait pas de nous des vieillards faibles. Et a subir ses pouvoir, ce n'était pas qu'un simple vieux. Il me donnait plutôt envie de le croquer tout rond celui-là. Mais ça m'était impossible à faire pour le moment. Je ne bougeais pas, réfléchissant à un moyen de partir au plus vite, plutôt que d'écouter toutes ses balivernes. Excuser un souhait, oui bien sur... Par un fou comme lui, quel vice caché y aurait-il à cela? De plus qu'il devait être le sorcier dont m'avait parlé Autumn... Puisqu'il mentionnait le théâtre qu'elle m'avait aussi dit. Aussi désespéré était ma situation, je n'avais pas envie de traiter avec un tel être. Je ne comprenais pas pourquoi elle m'avait dit de trouver cet homme, si c'était bien lui. Comment pouvais-je avoir confiance en quelqu'un qui par deux fois m'avais empêché de partir? Et qui ne devait probablement pas encore donner sa véritable identité. J'étais tout simplement incapable de lui accorder ma confiance et le croire avec tout cela.

Je regardais le contrat ridiculement long qu'il sortie avec scepticisme. Ne comprenant pas ce qu'était que l'avis d'imposition. De quoi parlait-il? Qu'importe... Les souhaits c'était toujours les même clauses habituel qui ne pouvaient être fait. Mais surtout, il y avait toujours un double sens caché à ce que l'on demandait. Un piège quelque part. Et avec un bout de papier aussi long... Je croisais les bras.

« Je pourrais signer votre truc, mais avec vos pouvoirs, vous pourriez en changer les mots. Et je suis persuadé qu'il y a un piège derrière tout cela. Qu'es-ce que vous voulez réellement de moi? Pourquoi ne pas simplement me laisser partir? »

Rare étaient les bonnes âmes généreuses qui ne demandait rien en échange de leurs services. Et vu tout ce... Spectacle qu'il faisait, ce n'était certainement pas pour rien. Mon pouce était prêt à appuyer sur la touche envoyer pour mon message texte destiné à ma protectrice. Caché sous mes bras croisés, il devait probablement savoir de toute façon que je l'avais toujours. Et s'il m'arrivait quelque chose, Andromeda n'aurait pas le temps d'arriver de toute façon.

« Je n'ai qu'un seul souhait en ce moment. Que vous vous trouviez une autre victime pour vos fanfaronnades. »

Je ne l'aimais pas, voilà tout. Je ne le sentais pas cet homme. Comment pouvait-on avoir confiance en un tel hurluberlu de toute façon ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Sam 12 Juil - 15:28

— Je pourrais signer votre truc, mais avec vos pouvoirs, vous pourriez en changer les mots. Et je suis persuadé qu'il y a un piège derrière tout cela. Qu'es-ce que vous voulez réellement de moi? Pourquoi ne pas simplement me laisser partir ?

Eh bien, je le ferais volontiers, hé hé... si je connaissais la sortie...

— Je n'ai qu'un seul souhait en ce moment. Que vous vous trouviez une autre victime pour vos fanfaronnades.

Allons, balivernes !

— Allons, balivernes !

On sait tous les deux qu'il a besoin de moi pour obtenir ce qu'il désire le plus !

— On sait tous les deux que tu as besoin de moi pour obtenir ce que tu désires le plus !

Sérieusement, il ne veut pas récupérer son bien le plus précieux ?

— Sérieusement, tu ne veux pas récupérer ton bien le plus précieux ?

C’est moi ou il y a de l’écho, ici ?

— C’est moi ou il y a de… ah mince on n’est plus la narration ! Désolé, désolé, ignore ce que je dis. Iiiiignore, iiignore, voilà, incident clos, circulez, circulez.

Je lui expédie une tape amicale dans le dos avec mon bloc de glace.

— Écoute, gamin, tu crois vraiment que j'aurais vécu depuis la nuit des temps si je n'avais pas été honnête dans mes partenariats ?

Je lui prends les joues dans ma main libre et les lui serre comme on serre celles d'un gros bébé joufflu.

— Fais-moi confiance, l'enfant, je suis 100% honnête pour 100% efficace. Tiens, laisse-moi te raconter une jolie petite histoire.

Je m'empare de mon fidèle bâton, je me tourne (décidément c'est une manie !) et je commence à peindre sur un mur. À ce propos, vous avez remarqué que je sors toujours mon bâton d'on ne sait-z-où ? C'était une parenthèse sans parenthèses. Une parenthèse dont les parenthèses sont entre parenthèses, si vous voulez. Bref !

Je peins sur un mur des dessins d'enfant (vous ne m'en voudrez pas d'ignorer comment bien dessiner). Je peins un beau petit dragon mimi tout plein.

— Il était une fois un joli petit dragon.

Le dessin sort du mur et vient voleter autour de nous.

— Il était gentil, serviable, et aimé de tous.

Le petit dragon se pose sur l'épaule de Zorchat, et lui lécha affectueusement le lobe de l'oreille.

— C'était un dragon blanc et argenté, dont on disait que les écailles étaient de glace et le sang d'eau gelée. Mais un jour...

Le tonnerre... tonne. Le dragonnet se couvre la tête de ses ailes.

— La guerre éclata ! Alors le petit dragon prit son courage à deux pattes, et s'envola combattre les féroces et terrifiants démons apparus de nulle part.

Une dizaine de petits monstres bondit hors du mur et se jette en bourdonnant sur le dragon.

— Le petit dragon défendit le monde avec force et vaillance ! Il repoussa tous ses ennemis... sauf un.

Le petit dragon glace tous les monstres qui se sont rués sur lui... sauf un. Oui, ben, vous vous attendiez à ce que je décrive quoi ? Un pop-corn ?

— Le démon survivant, dans un acte désespéré pour abattre cet ennemi féroce, usa de la plus terrible des magies... la magie noire.

No racism, no hate, les gens. Ça m'a toujours tué, ça, d'ailleurs. On nous rabâche que la couleur de la peau, ça n'a aucune importance et que tout le monde est pareil, mais, quand il s'agit de magie, d'un coup, étrangement, la magie NOIRE est forcément plus inhumaine que la magie BLANCHE. C'est comme dire que la magie FEMME sait naturellement mieux faire la vaisselle que la magie HOMME ou que la magie HOMO est par essence plus une maladie que la magie HÉTÉRO. Bandes d'inconsistants de la société !

Reprenons.

— Grâce à cette sorcellerie d'un autre monde, le démon parvint à échanger son corps avec celui du petit dragon.

Une bulle noire se forme autour des deux dessins frétillants et disparait aussitôt. Le corps du petit démon tombe alors tandis que le dragon s'envole plus haut en crachant des éclats de glace spectaculaires.

— Et cependant que le démon dans le corps du dragon s'élançait dans les cieux, victorieux, le petit dragon dans le corps du démon ne faisait qu'entamer sa propre descente aux enfers...

Le petit démon s'écrase au sol dans une gerbe de flammes givrées.

— Alors, mon ami, quand tu me dis que la seule chose que tu souhaites, c'est partir d'ici, je crois que tu as appris avec le temps à te méconnaitre...

Dans le noir, un rectangle de lumière se creuse à la façon d'une porte.

— Tu es libre de partir si c'est ce que tu désires réellement.

Je jette un oeil à la petite tâche bleutée qui s'est éparpillée par terre.

— Mais je crois que le petit dragon ne retrouvera jamais son corps, alors. C'est dommage, c'était une histoire qui méritait de bien finir.
Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Dim 17 Aoû - 17:29

Avoir besoin de cet homme fou? Ses paroles n’avaient plus aucune cohérence. Je fronçais les sourcils en le regardant. Le pouvoir avait dû monter à la tête de ce magicien. Ce n’était pas tout le monde qui pouvait maîtriser de puissant pouvoir. Et celui-ci semblait en avoir perdu la tête dans tout ça. Il n’y avait rien de rassurant dans cette histoire.

J’hoquetais au coup de bloc de glace que je reçu dans le dos. Si je pouvais le transformer entièrement en glace… Je pourrais partir sans encombre… Mais je n’avais toujours pas la maîtrise de mes dons.

« Je le crois… »

Comme s’il n’existait pas d’être malhonnête possédant des millénaires… Ça ne prouvait rien son âge. Sinon qu’il avait du vécu. Mais aucunement que cela prouvait sa bonne volonté. J’avais connu des êtres maléfiques d’âge aussi honorable. Il en faudrait plus pour me convaincre.

J’essayais de dégager mon visage lorsqu’il me pinçait les joues, et décroisait un bras pour me les frotter de la main. Ce qu’il pouvait être insultant en me traitant ainsi comme un enfant! Gamin… Gamin… Il était chanceux que je sois un être pacifique. Et… dans ce corps qui n’était pas le mien.

Je le regardais dessiner, les sourcils toujours froncé. Mais bien vite, en voyant le dragon prendre forme, j’en étais perturbé. Comment… Comment pouvait-il savoir? Je restais sans voix, observant la créature se poser sur mon épaule, et la suite que trop connu pour moi. Il n’y avait que trois personnes en cette ville qui connaissaient mon secret. J’avais confiance en ces femmes. Se pouvait-il que l’une d’elle ai parlé? Je reculais pour m’asseoir sur la chaise la plus proche. Rangeant mon portable dans ma poche. Troublé par tout cela. Étais-ce réel? Ou étais-je dans un rêve?

« Comment savez-vous? »

La porte blanche me donnais envie de fuir face à tout cela. Je ne savais pas s’il s’agissait d’un piège. Mais si c’était une possibilité et qu’il disait vrai? Je ne pouvais passer à côté de cette opportunité…

« Vous pouvez réellement m’aider? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Mer 1 Oct - 18:22

— Comment savez-vous ?

Ah, je vous que nous touchions au but ! Le poisson a été léoferré ! Le léoferrage est une technique qui consiste à attraper les poissons avec le temps. Car avec le temps, va, tout s'en va, on oublie le visage et l'on oublie la voix, et du coup, faut laisser aller et c'est très bien. Mais je me fais un plaisir de vous apprendre tout cela, amis incultes.

— Comme je l'ai dit, je sais nombre de choses, ami !

Cuisiner, danser, chanter, parler le verre d'eau (c'est l'un des points forts de mon CV en entretien d'embauche), et je sais aussi de nombreux secrets datant du Big Bang, parce que DJIZEUSSE KRAÏSTE est-ce que quelqu'un va admettre que j'existe depuis une paie ?!

Hein ?! Bon ! Alors arrêtez de dire que Shën iz da boss, parce que je lui changeais les couches alors qu'elle était gosse, ok ?!

— Vous pouvez réellement m’aider ?

Oh, pardon, je m'emporte, et je ne fais plus attention à ce qu'il se passe en ce moment.

— Bien entendu que je peux réellement t'aider. C'est ce pour quoi je suis né, mon ami. J'aide mon prochain avec la plus grande bonté et le plus grand sourire.

Je suis la définition-même du bon Samaritain, si l'on veut. Ou veut l'on si. Ou veut l'on si raptor ! HA ! Personne ne l'avait vue venir celle-là !

... Veut l'on si raptor, vélociraptor...

Cette blague faisait fureur durant le Crétacé Supérieur... Eh, en parlant de vélociraptor ! Vous saviez que les gars qui s'occupaient des coulisses dans mon théâtre, c'était des vélociraptors ? Sérieux ! Je vous montrerai, un jour !

Je prends Zorchat par les épaules et fais quelques pas avec lui, en direction de la porte blanche, si blanche...

— Voilà ce que nous allons faire, mon très jeune ami. Je vais faire de mon mieux pour t'aider à régler tes problèmes. Et en retour, un jour, je viendrai te voir chez toi et je te demanderai juste un petit quelque chose en compensation. Je viendrai avec un crocodile, ce jour-là. Tu sais quoi ? Je vais te faire une fleur ! En général, je propose un contrat pour sceller notre accord, mais aujourd'hui, c'est cadeau. Nous signerons quand nous nous reverrons !

Et je le pousse en avant, dans la porte blanche. Ça le ramènera devant le théâtre. Il devra faire le reste à pieds, j'imagine.

Mmh, je le sens bien, ce nouveau bonhomme !
Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   Sam 4 Oct - 14:34

Très précis comme réponse… C’était avec méfiance que je le regardais. Bien d’accord qu’il puisse me rendre mon corps, mais c’était insensé qu’il sache tout cela, à moins d’être un dieu omniscient. Ce qu’il n’était pas. Et qu’il n’ajoute pas plus de précision à ce fameux contrat, encore là je me refermais face à lui. J’avais peut-être accroché à l’hameçon, mais il aurait fallut qu’il s’explique mieux que cela pour que je ne m’en décroche pas. J’étais peut-être naïf face au nouveau monde que je découvrais. Mais non pas pour ce genre de situation. Je n’avais peut-être pas un âge aussi vénérable que le siens, toute fois mes millénaires m’avaient quand même permis à nombre reprise, de rencontrer des gens malhonnête, et des arnaqueurs. Alors un contrat peu détaillé comme il m’offrait, que je connaitrais les clauses uniquement lorsqu’il aurait besoin de moi?! Non merci. Je savais que ce pouvait être dangereux. Que ce serait plus à son avantage au mien. Je n’allais pas me faire manipuler de la sorte.

Ne pas signer et signer plus tard… Oui… bien sur… Pourquoi me poussait-il vers cette porte magique alors? Hors de question que ce geste « signe » notre contrat! Nous n’en avions aucun, je n’acceptais pas. Je préférais perdre une chance de retrouver mon bien, plutôt que de me retrouver à devoir faire ce que cet homme, visiblement pas totalement saint d’esprit, voudrait de moi. Je voulais me retrouver loin de cet endroit peu rassurant, et à l’instant même que j’allais franchir cette lumière, je me téléportais. Contrat annulé.

Je me retrouvais chez moi, dans le salon d’Andromeda. Jamais je n’avais franchis la porte de lumière, avais-je rêvé de tout cela? Non, mon don c’était simplement déclenché au bon moment pour ma survie, et tout ça était réel. Je me souviendrais de ne plus m’approcher de cet édifice lugubre. Je m’étais sauvé à temps au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrusion innofensive (pv Le Magicien)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrusion innofensive (pv Le Magicien)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Doherty, Paul C] Le livre du magicien
» chapeau de magicien
» Magicien en édition collector
» Canavan Trudi - La Novice (La Trilogie du magicien noir T2)
» Le Magicien d'Oz (Import UK)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: