La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'appel de la nature (pv Autumn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la nature (pv Autumn)   Mar 26 Aoû - 21:11

« Il y a donc eu une évolution semblable à ici, c’est surprenant! Ce doit faire… hm… A vrai dire je ne sais pas vraiment il y a combien de siècle j’ai quitté la Terre. Il y a longtemps que je ne compte plus les années. Mais ce doit bien être mille deux cent, mille cinq cent ans? Dans ces eaux là je dirais. On perd la notion du temps lorsque l’on est considéré comme un immortel. »

J’arrondis les yeux. Je l’imaginais plutôt âgé mais pas autant !

Wow ! C’était impressionnant !

J’avais l’impression d’être une petite fille à côté, un bébé même. C’était plutôt déstabilisant et fascinant à la fois.

Un être aussi vieux devait être très sage. Il devait avoir vécu tout un tas de choses, connu tout un tas de personnes…

Silencieuse, je l’écoutais parler, recoiffant distraitement quelques mèches rebelles.

« Je suis partie car ma race était chassé. Les dragons de glace ont toujours été moins nombreux que les autres. Et certains humains croyaient en des vertus magiques avec toute partie de notre corps. Nos écailles particulièrement. Nous devions nous méfier des braconniers. Mais il y a eu l’un de nos confrères, avide de pouvoir et assoiffé de sang, qui a détruit des villes. Les humains nous ont fait la chasse, considérant que puisque un de nous avait fait ça, les autres pouvaient aussi le faire. Des siècles à protéger la région, et nous avons été décimé pour l’erreur d’un seul. J’ai réussi à m’en sortir, mais n’ai jamais retrouvé aucun autre dragon de ma ligné. Ça m’était trop douloureux de rester. »

- Oh… Laissais-je échapper.

C’était terriblement triste. Vraiment. Je n’osais pas imaginer toutes les personnes qui lui étaient chères et qu’il avait vu mourir.

L’ambiance n’était plus aussi joyeuse que ça maintenant.

- Eeettt… hum…

Je ne savais pas quoi dire. Il était si vieux et son histoire était si triste !

Tordant les pans de ma jupe entre mes doigts, je baissai les yeux et tentai un petit sourire rassurant.

- Au moins ici on peut être sûrs qu’il n’y aura pas de chasse à quoi que ce soit.

Je n’étais pas très douée pour rassurer les gens.

Donner des conseils sur n’importe quelle manière de mourir, oui, mais le reste… Je me liais facilement avec les gens mais n’étais jamais restée assez longtemps pour approfondir ces relations.

Relaçant une mèche derrière mon oreille, je haussai légèrement les épaules.

- Et puis qui sait, il y aura sans doute beaucoup de dragons qui viendront ici.

C’était une tentative assez minable pour remonter le moral de mon compagnon. Je n’avais pas envie qu’il ait un souvenir aussi déprimant de cette sortie !

Finalement je fis la moue et soufflai.

- Désolée, je n’aurais pas dû poser cette question tout à l’heure. Ça a dû faire remonter plein de mauvais souvenirs.

Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: L'appel de la nature (pv Autumn)   Sam 30 Aoû - 4:12

Elle semblait surprise de mes années passées sur Edora. Pour moi cela me semblait banale, mais j'en oubliais le fait qu'elle était encore jeune. Et que son espérance de vie n'était pas la même... Vivre pendants des millénaires vous faisait oublier à quelle point le temps était précieux. Je ne devais pas être le plus vieux sur cette planète.

Mon histoire modifia l'atmosphère entre nous. Je venais de la gêner à l'évidence. Depuis le temps, mon deuil était fait, et il m'était aisé de raconter les événements. Ce qui était le plus difficile, je l'avais évité. Je n'avais pas détaillé, ni mentionné ma famille. Je lui fis un sourire réconfortant, ne voulant pas quelle culpabilise pour sa curiosité. Ne démentant pas ses dires. C'était plus sécuritaire sur Edora jusqu'à un certain point. Il était possible d'y trouver des chasseurs comme partout, et on ne pouvait prévoir les événements future.

« Ce n'est rien, j'aurais pu me contenter de refuser de vous répondre si vraiment c'était trop dur. »

Je posais une main rassurante sur son épaule quelques secondes afin de m'assurer qu'elle ne culpabilisait pas trop sur le sujet. Puis je changeais de sujet alors que la distance entre la ville et nous diminuait de plus en plus.

« J'ai déjà rencontré une dragonne. La première personne à qui j'ai parlé à mon arrivé. J'ai été plutôt chanceux de la rencontrer. Je reste chez elle d'ailleurs. Elle m'héberge le temps nécessaire à mes recherches. Je ne sais pas s'il y a d’autres dragons en ville. »

Les hautes herbes laissèrent place à celle fraichement coupé, quelques mètres plus loin commençaient les rues.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la nature (pv Autumn)   Jeu 11 Sep - 13:14

Zorcha tentait de me rassurer, mais je ne pouvais m’empêcher de penser à quel point ce genre de souvenirs devait le rendre triste.

Je repensais à tous les gens que j’avais perdus. Ma famille. J’en avais fait le deuil à ma manière, en me plongeant dans une quête scientifique dont je savais parfaitement qu’elle ne se terminerait jamais. On ne pouvait pas expliquer la mort.

Dans un sens, c’était peut-être pour ça que j’avais choisi de l’étudier. Histoire d’avoir un but que je ne pourrais jamais vraiment atteindre. Quelque chose qui n’aurait jamais de fin et qui m’occuperait toute ma vie.

Ça m’allait. J’étais même plutôt contente de faire cela.

« J'ai déjà rencontré une dragonne. La première personne à qui j'ai parlé à mon arrivé. J'ai été plutôt chanceux de la rencontrer. Je reste chez elle d'ailleurs. Elle m'héberge le temps nécessaire à mes recherches. Je ne sais pas s'il y a d’autres dragons en ville. »

Relevant la tête vers Zorcha, je souris et inspirai une grande bouffée d’air frais. L’odeur de l’herbe tondue était agréable et je voulais profiter des derniers restes de nature avant de rejoindre complètement la zone civilisée.

- De la chance ? Carrément ! Quel était la probabilité pour que vous trouviez un dragon immédiatement ? Mon sourire s’élargit. Avec une chance pareille je suis sûre que votre problème va se régler rapidement !

Peut-être était-ce un juste retour des choses. Après tout, il n’avait pas vraiment eu de chance avec toute sa famille qui était morte et ce sort qu’il avait subi. Il était donc juste que la tendance s’inverse un jour pour contrebalancer avec tous ces malheurs.

- Je ne sais pas du tout s’il y a d’autres dragons en ville. Je pourrais utiliser mes pouvoirs pour essayer de les repérer mais… Je soupirai et conclu. Il faudrait vraiment que je commence à me mettre à la magie. Visiblement le contact avec d’autres créatures surnaturelles fait que je ne peux plus vraiment ignorer le fait que j’en suis une aussi.

Me comporter comme une humaine quand on ne fréquentait que des humains était facile. Sur Edora, il n’y en avait aucun et j’étais forcée de m’écarter de mes études pour me focaliser sur mon patrimoine génétique. Je n’en avais jamais vu l’intérêt puisque je me débrouillais très bien sans pouvoirs. La magie ne me passionnait toujours pas mais elle commençait à devenir nécessaire. Et puis qui sait, peut-être que c’était quelque chose de fascinant !

- Mais je n’ai trouvé aucune boutique ou quelque chose dans ce genre pour apprendre la magie. Et s’il y avait un quelconque livre à ce sujet à la bibliothèque, je l’aurais déjà su il y a longtemps puisque j’y travaille.


Il y avait bien ce sorcier dans ce théâtre… Mais il s’était déjà montré plutôt généreux avec moi, peut-être qu’il ne voudrait pas m’apprendre, que ça serait trop lui demander.

Je souris à Zorcha et annonçai avec entrain :

- Enfin je trouverais bien un jour, et je pourrais aider les autres avec mes pouvoirs !

Nous étions en ville à présent et je ralentis inconsciemment. Discuter avec un être millénaire qui s’extasiait de tout ce qui l’entourait était vraiment génial et j’aurais vraiment aimé continuer cette promenade avec lui.

- Mais en attendant je peux vous aider à en apprendre plus sur tout ce qui est technologie et tout ça. Ça c’est dans mes cordes.

Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: L'appel de la nature (pv Autumn)   Mar 23 Sep - 3:43

Je souriais en acquiesçant. Si la chance n’avait pas été avec moi à la guerre, elle l’avait au moins été à mon arrivé en ville. J’aurais pu croiser n’importe qui d’autre. Les dragons étaient rares, et ça ne changeait pas sur cette planète.

« Je l’espère bien! »

Mais étais-ce ma chance qui me permettrait de retrouver mon corps? C’était encore à découvrir. Je gardais espoir, c’était le plus important. Je riais doucement en l’écoutant, non pas pour me moquer d’elle, mais par acquiescement à tout cela. Pour sa sécurité, ce serait une bonne chose qu’elle apprenne la magie, puisqu’elle en avait les capacités. C’était un peu gâcher un talent que de ne rien faire avec.

« Et je doute que toutes les créatures d’Edora soient pacifique. »

Il y avait qu’à regarder celle que l’on avait croisée en forêt. Mais même en ville, des gens malhonnête il devait y en avoir. J’haussais les sourcils en apprenant qu’elle n’avait rien trouvé ici pour l’aider. À Edora où la magie était omniprésente? J’aurais crut que c’était quelque chose de facile d’accès. Apparemment pas.

« Je me renseignerais auprès de ma protectrice, elle sait peut-être où trouver de l’information sur la sorcellerie. C’est quand même surprenant qu’il n’y ai rien à la bibliothèque. »

J’étais ravi d’apprendre qu’elle travaillait à cet endroit. Je n’avais pas encore eu la chance de trouver le bâtiment, mais ça viendrait. Je n’avais définitivement pas le sens de l’orientation en ville. Et pourtant, il y avait des panneaux indicateurs partout. Mais j’étais tellement distrait par tout ce que je voyais autour… Je souriais à sa proposition, et marchant à son rythme, je sautais sur l’occasion pour déjà lui demander une chose. À chaque fois que je me promenais dans les rues je voyais ce truc, je n’arrivais pas à comprendre ce que c’était. À quoi ça servait? Étais-ce sensé être décoratif? Si c’était le cas, c’était laid. Ou une quelconque signalisation pour les voitures? Tout le monde semblaient les ignorer, ça faisait partie du décor au point que les gens ne les voyaient pas. Mais devant chacun que je croisais sur mon chemin, et il y en avait fréquemment, je le fixais sans comprendre.

« Ce serait apprécié! Peut-être pourriez-vous commencer par me renseigner sur ce que c’est que cette chose? »

Je m’arrêtais devant une borne d’incendie et posait ma main dessus le regard interrogateur. Ça indiquait peut-être seulement que les voitures n’avaient pas le droit de s’y stationner? Jamais je n’en voyais devant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la nature (pv Autumn)   Mar 23 Sep - 22:21

Je me sentais plutôt flattée qu’il veuille m’aider dans mon apprentissage de la magie, c’était vraiment très gentil de sa part.

Je le remerciai avant de lui proposer de l’aider à se familiariser avec la technologie.

Après tout, si je pouvais l’aider ainsi, c’était vraiment avec plaisir que je le ferais !

« Ce serait apprécié! Peut-être pourriez-vous commencer par me renseigner sur ce que c’est que cette chose? »

Il s’arrêta et désigna une borne d’incendie.

Un peu surprise, je jaugeai l’objet, me rendant compte que, de mon point de vue, ces choses avaient toujours été là, plantées sur chaque trottoir avant même ma naissance.

Je me souviens avoir demandé à ma mère leur utilité quand j’étais petite, et j’espérais que ses explications, qui m’avaient amplement suffi à l’âge de cinq ans, satisferaient Zorcha.

Après tout, il n'avait pas cinq ans et désirait peut-être de plus amples informations !

- C’est ce qu’on appelle des bouches d’incendie, ou bornes d’incendie, je n’ai jamais vraiment cherché l’appellation exacte.  Il y en a aussi sur Terre. C’est une sorte de gros robinet qui sert aux pompiers lorsqu’il y a un feu à éteindre. Comme ils ont besoin de beaucoup d’eau, c’est plus pratique s’ils branchent directement leur tuyau là. Expliquais-je en désignant l’endroit en question.

C’était plutôt simplet comme définition, mais en dehors de mon domaine de prédilection, j’étais une personne comme une autre. Nous étions tellement habitués à vivre avec la technologie que mettre des mots sur leur utilité ne nous traversait même plus l’esprit.

Apprendre leur fonctionnement à mon compagnon, les définir, était donc un exercice plutôt intéressant.

Fière de moi, je nouai mes mains dans mon dos et demandai avec un grand sourire :

- Que voulez-vous savoir d’autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Zorcha Lelldorin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 32

Feuille de personnage
Métier:
Relations:

MessageSujet: Re: L'appel de la nature (pv Autumn)   Dim 28 Sep - 23:24

Comment expliquer quelque chose qui est banale pour vous, mais si exceptionnel pour une autre personne? C’était comme d’expliquer pourquoi on utilisait une fourchette pour manger et dans certaines régions des baguettes. C’était ça, et puis on ne se posait pas de question. Alors pour moi, avec tant de chose qui m’était inconnu, je découvrais toutes ces banalités de la vie courante. J’haussais les sourcils en écoutant ma compagne, ma bouche formant un O face à cette révélation qui s’offrait à moi. Comment aurais-je pu deviner l’utilisation de cette borne d’incendie sans en avoir vue le fonctionnement?

« C’est ingénieux!! »

Fascinant comme création, ça n’avait l’air de rien, et pourtant, ça devait venir grandement en aide. Mais, comment l’eau arrivait dans cette chose? Comment ça fonctionnait? Je comprenais l’utilisation, mais toute la mécanique derrière cela m’échappait. Maintenant que je savais le nom, je saurais faire mes propres recherches pour en apprendre bien d’avantage. J’aurais étourdie Autumn avec toutes mes questions technique, qu’elle n’aurait probablement pas été en mesure de me répondre. Je préférais ne pas en demander d’avantage, et faire mes propres recherches. Ce n’était pas non plus comme si ma vie dépendait de cette information. Ce n’était que pour ma culture personnelle.

« Ça explique pourquoi il y en a partout et que c’est aussi voyant! »

Je regardais autour de nous pour trouver autre chose qu’elle pourrait m’instruire, lorsque mon regard s’arrêta sur un insigne que je connaissais. Je levais les yeux sur l’édifice que je connaissais bien. Souriant.

« Oh! La banque! Je sais où nous sommes. »

Maintenant je n’étais plus perdu. C’était une chose d’avoir retrouvé la ville, mais je n’aurais pas su retrouver mon chemin pour chez moi sans trouver l’un des quelques endroits que je connaissais bien.

« Il y a longtemps que je suis parti pour la forêt, Andromeda s’inquiète peut-être pour moi. Je ne voudrais pas la faire attendre pour rien. Remettons à une autre rencontre les questions! J’aurais peut-être trouvé quelque chose pour vous d’ici là. »

Je m’inclinais en bon gentleman que j’étais, tout en prenant la main d’Autumn pour la baiser.

« Ce fut un plaisir Autumn! J’espère vous revoir très bientôt. »

Je relâchais sa main et la saluais une dernière fois avant de m’élancer dans les escaliers pour entrer dans l’édifice bancaire. Ma protectrice s’y trouverait certainement, je pourrais lui raconter mon aventure en forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'appel de la nature (pv Autumn)   Lun 29 Sep - 16:04

Visiblement, mon explication lui suffit, puisqu’il se mit à chercher du regard autre chose sur laquelle j’aurais pu le renseigner, quand soudain il sembla reconnaitre un bâtiment.

« Oh! La banque! Je sais où nous sommes. »

Je levai les yeux et reconnu aussi la banque.

- Ah moi aussi !

Zorcha ajouta :

« Il y a longtemps que je suis parti pour la forêt, Andromeda s’inquiète peut-être pour moi. Je ne voudrais pas la faire attendre pour rien. Remettons à une autre rencontre les questions! J’aurais peut-être trouvé quelque chose pour vous d’ici là. »

- Je comprends. Cédais-je avec un sourire alors qu’il s’inclinait.

Il prit ma main et… ban sang, les seules personnes que j’ai vues faire ça c’était dans des films !

« Ce fut un plaisir Autumn! J’espère vous revoir très bientôt. »

Mon sourire s’élargit et je le saluai de la main avant de prendre le chemin de mon appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'appel de la nature (pv Autumn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'appel de la nature (pv Autumn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Long, Ethan] Rick & Rack, l'appel de la nature
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» Sortie au Festival photo nature de Montier en Der le 20 Novembre 2010
» [Bjornstad, Ketil] L'appel de la rivière
» Appel à illustration de couverture 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: