La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Mer 16 Avr - 16:14

Bon Sang...! J'en avais marre, marre de faire tout ce chemin à chaque fois! C'était toujours la même chose, sortir de l'abri, quitter la montagne, aller jusqu'en ville, puis retraverser la montagne et retourner jusqu'à l'abri. Bon certes, On n'était pas non plus hyper enfoncé dans la montagne, hein, mais tout de même! Ça n'y paraissait pas comme ça, mais en fait, c'était bien plus long qu'on ne pouvait le croire. Surtout lorsque l'on était seul... Rah, bordel! J'en ai assez! Et dire que je ne pouvais même pas en parler à Reiji! Après tout, c'était lui qui m'avait amené jusqu'ici en prévision d'un éventuel danger. Aussi, je ne lui avais rien dit à propos de mes escapades qui avaient lieu lors de ses absences. Et je craignais fort que si il l'apprenait, c'en serait aussitôt finis de ses sorties improvisées. Je l'imaginais un instant prendre des liens et m'attacher à un quelconque meuble pour aussitôt s'en aller. D'une certain façon, cela pouvait être excitant et d'une autre... Beaucoup moins.

Je grimaçais et soupirais en resserrant les pans de mon blouson autour de moi. Un frisson me traversant le dos me rappela que là où j'étais, il ne faisait pas véritablement chaud et que le temps était aussi imprévisible que le comportement d'un drogué en manque. En partant, j'avais enfilé un simple blouson, certes assez épais, et désormais je comprenais qu'il y aurait mieux fallut pour moi que j'enfile un t-shirt plus chaud en dessous.

Éternuant, je grommelais quelques mots incompréhensibles et attrapais alors ma sacoche que je ramenais vers moi pour l'ouvrir et en sortir quelque chose. Je farfouillais un peu et, trouvant finalement ce que je cherchais, je m'autorisais à sourire. Une barre chocolaté... Ce n'était peut-être rien pour vous, mais pour moi, un simple morceau de chocolat suffisait à me mettre de bonne humeur pour le restant de la journée. Ça avait le même effet sur moi que si je venais de voir Reiji nu dans l'embrasure de la porte de ma chambre, deux coupes en main et une bouteille de champagne... Autant dire que c'était très très utile en cas de crise de nerf ou de ras le bol.

J'avalais donc une première bouchée de chocolat tout en continuant d'avancer, mon autre main au chaud dans l'une de mes poches. Tout en me demandant si cette situation allait bientôt se régler, je pensais que peut-être aller à l'ennemi nous même serait sûrement bien plus rapide que d'attendre sa venue. Et puis, si ça se trouvait, personne ne cherchait, personne ne nous poursuivait, et je faisais ce foutu chemin à chaque fois pour rien... Je m'arrêtais soudainement à cette pensée et baissais les yeux au sol. Hum... Il fallait espérer que l'on ne faisait pas tout cela pour rien, même si il n'était pas toujours très bon de savoir qu'un malade vous courrait après pour je ne sais quelles raisons.

Je soupirais et reprenais finalement ma route. A peine avais-je fait un pas qu'une ombre glissa rapidement au dessus de moi. Une ombre...? Intrigué, je levais les yeux au ciel et écarquillais alors les yeux. Surpris, j'en laissais tomber ma barre chocolaté qui s'écrasa sur le sol.

J'étais en train de rêver, c'est ça? Hein...? Hein?! J'en étais bouche-bée et sans m'en rendre compte, je me tournais au fur et à mesure des cabrioles de la créature pour la suivre du regard. Un dragon, un vrai...! C'était la première fois que j'en voyais hein sous forme draconique, et je devais avouer que j'étais assez impressionné. Bordel, un dragon... Un dragon!

Il fallait à tout prix que je vois ça de plus près. Suivant l'animal, je me rendis bientôt compte qu'il amorçait une descente. Sûrement allait-il se poser dans peu de temps. Redoublant d'effort, je courrais jusqu'à l'endroit que je pensais être la «piste d'atterrissage» du dragon. J'y étais presque, presque...

J'écartais subitement quelques buissons pour me frayer un passage et le vit enfin. Un sourire étira alors mes lèvres tandis qu'il reprenait lentement forme humaine devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Ven 25 Avr - 15:47

Un livre vola au travers de son appartement. Il n'en pouvait plus...les cours, les petits boulots sans lendemain pour payer l'appart...rien ne lui convenait. Il s'ennuyait fermement. Il y avait bien cette voisine qu'il avait rencontré mais elle avait une vie et il n'osait pas aller la voir...plus tard peut-être. En attendant, il lui fallait quelque chose pour se détendre, déstresser, se défouler quoi! Après avoir rangé le livre qu'il avait malmené et s'être habillé (oui, à 11h, il serait temps mais c'est tellement confortable un pyjama), il sortit enfin de son logis, ferma la porte à clef et partit. Les gens dans cette rue et dans cet immeuble étaient bizarres. Ils lançaient systématiquement un regard désapprobateur ou même carrément méchant au dragon. Il devait certainement pas avoir une tête sympathique. Pourtant il essayait de tout faire pour...mais bon...il était une menace pour tous apparemment. Un gamin blafard de 17 avec un seul bras, étudiant et pas plus musclé que ça, faudrait vraiment lui expliquer comment il pouvait faire peur sous cette forme.
Et là, l'illumination! Il lui fallait se défouler sous sa forme draconique. Il se rendit prestement vers l'office du tourisme...enfin, quelque chose qui y ressemblait et consulta un plan du coin. Il repéra bien vite une montagne. Un "Parfait..." de contentement ne pu s'empêcher de sortir d'entre ses lèvres. Elle n'était pas très loin et un bus l'amenait suffisamment près pour qu'il puisse avoir les pieds dans la neige en descendant. Une fois le bus partit, il commença l'ascension vers une falaise qu'il avait repéré plus tôt. Ce n'était pas plus fatiguant que ça pour lui, il avait l'habitude. Il en profitait en même temps pour prendre de grandes bouffées de cet air glacé. Par tout les dieux, que ça faisait du bien. Beaucoup se seraient gelés à sa place mais lui était parfaitement dans son élément.

Après une bonne dizaine de minutes, il arriva enfin au lieu. Au loin derrière, une fine brume, on pouvait apercevoir la ville. Il se recula du bord pour avoir de la place et amorça la transformation.
Son épiderme se refroidit à tel point qu'une couche de glace se forma sur son corps. Il aimait bien cet effet, ça faisait statue de glace qui se morcelait au fur-et-à-mesure de la transformation. Son corps, comme à l'accoutumée, se mettait à briller intensément. Dans son dos, une douleur fulgurante se faisait sentir et deux piques sortirent de son corps, fracassant la glace et se contorsionnant difficilement, comme un insecte sur le feu. S'allongeant doucement, elles laissèrent vite émerger une fine membrane s'épaississant de plus en plus. Les ailes étaient prêtes. Son corps commença à gonfler telle la peau d'un pestiféré, rendant la chose immonde mais magnifique par l'éclat de la lumière et l'explosion de glace. Ses vêtements s'étaient depuis longtemps vaporisés... Où étaient-ils en attendant? Aucune idée...mais ils revenaient tout le temps au moment de l'autre métamorphose alors il ne s'en souciait guère. Après que sa queue ai commencé à se développer à son tour et que ses jambes se soit grandis et musclées, ce fût au tour de ses bras. Bien sûr, le gauche, cet immonde tas de mort restait dans sa position funéraire, immobile, inutile, avilissant et repoussant. L'autre se recouvrait de la même manière d'écailles, changeant au bout les ongles par des griffes acérées et se musclant bien plus. Enfin, ce fût à sa mâchoire de s'élargir et de faire pousser d'immenses dents aiguisées. Le tout se faisait dans un bruit de craquements d'os et d'élongations des articulations, une personne un minimum sensible aurait vite fait de tourner de l’œil.

La transformation achevée, il se laissa tomber sur le ventre histoire de se reposer un peu. Ce n'était pas de tout repos et la douleur l'épuisait vite en fait. Il resta une dizaine de minutes dans cette position à profiter de l'air puis se releva soudainement pour se jeter dans le vide.
Ce vide, cette sensation de chute, il s'en délectait tant à chaque fois. Il aurait aimé se laisser tomber pendant des heures et des heures, c'était juste enivrant. Lorsque le sol commença à se rapprocher dangereusement, il entrouvrit légèrement ses ailes, plaquées jusque là contre son corps, et se laissa porter en avant, ne manquant pas de soulever des gerbes de neige sous son passage. Il resta en vol plané quelques instants, le temps de redescendre de la montagne en fait puis ouvrit complètement ses ailes pour commencer à virevolter vraiment. Il fit très vite un demi-tour pour rester au niveau de la montagne et passa au dessus des pics majestueux qui la constituaient. Il vit quelques tours, zigzag entre les stalactites de glace dans les grottes profondes puis se posa sur une autre falaise, de l'autre coté. Dans la forêt, entre deux grands sapins, il aperçu un lapin. Il commençait justement à avoir une petite faim. Il se laissa tomber encore une fois dans le vide, silencieux comme un rapace de plusieurs tonnes. Laissant filer l'air sous ses ailes, il fonça sur le lapin qu'il réussit à avoir par surprise...non sans se rétamer merveilleusement sur le sol, allant s'écraser sur un arbre et le briser en deux. Il se releva vite, s'amusant des dégâts causés et avala sa proie. Ça le calerait pour un moment. S'envolant une nouvelle fois, il continua sur ce flanc de la montagne, refaisant quelques cabrioles et trouva finalement une clairière ou atterrir.

Après la descente amorcée, il se rattrapa lourdement sur ses pattes arrières. Restant légèrement dans la même position, il décida de reprendre sa forme humanoïde et laissa son enveloppe draconique se changer soudainement en glace. D'un coup de poing, il la brisa pour en sortir. Un bruissement au milieu des buissons le fit se retourner pour observer l'orée du bois.
Il ne semblait rien avoir. Pour être sûr il s'enfonça quand même dans le bosquet et finit par atterrir sur le flanc de la montagne. Il se serrait vite retourné si quelque chose n'avait pas attiré son attention dans la neige...il s'approcha doucement...et un large sourire éclaira son visage.
Du chocolat! Et pas n'importe lequel! Du Banania! Il n'en avait pas vu depuis...depuis...depuis son enfance sur Terre! Enfin Terre...chez ses parents mais c'était tout comme... C'était dire la rareté du truc ici. Il le ramassa et vit qu'un morceau avait été grignoté...bof...tant pis. Il ne craignait pas plus que ça la maladie.

-Hum...j'ai pas perdu ma journée moi dit-il en savourant sa seconde proie de la journée.

Cependant, quelques choses interloqua. Il y avait de la neige retournée autours et ça allait vers la forêt. Il se retourna et tomba nez-à-nez avec un type un peu bizarre. Lui était en train de croquer dans sa tablette et ne dit rien...attendant une réponse de l'autre dont on se demandait bien ce qu'il foutait là.


Dernière édition par Mézaelion le Lun 9 Juin - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Lun 19 Mai - 13:25

On disait que les dragons étaient rares, et même si j'avais pu en apercevoir pendant la guerre, aucun d'entre eux n'avait prit sa forme draconique sous mes yeux. A l'époque, ils ne passaient pas inaperçu dans le ciel, mais en voir un de si près, c'était quelque chose d'assez unique pour que je ressente une réelle fascination. J'étais resté figé un instant de le voir reprendre forme humaine mais quand il se retourna, vers l'un des bosquets, je comprenais que je n'avais malheureusement pas été assez discret. Me mordant la lèvre inférieur, je tentais de ne pas me faire remarquer.

Ce moment là était assez magique pour que je décide de me faire tout petit. Pouvoir observer une telle créature, d'aussi près, et comme si de rien n'était, c'était une occasion en or. Je restais donc silencieux et le suivais du regard, ne ratant aucun de ses gestes ni de ses mouvements. Je le vis alors se pencher vers l'avant et récupérer quelque chose dans la neige.

J'écarquillais les yeux en le voyant se relever, ma barre chocolaté dans les mains. Je jurais silencieusement, et soupirais en secouant la tête. Quel idiot, j'avais complètement oublié de la récupéré, trop pressé de pouvoir me rapprocher du dragon.

Je reportais de nouveau mon attention sur le garçon qui semblait en fait être un adolescent. Je le regardais un peu plus en détails, et tentais de trouver approximativement son âge. A le voir, j'aurais dit pas plus de vingt ans, et même probablement moins. Oui, enfin, en année humaine... Mais qu'en était-il de ses années draconique? Ces êtres surnaturels pouvait après tout vivre des tas d'années, des siècles même, et on racontait quelque part qu'un dragon avait même atteint un millénaire d'année.

Je me demandais un instant ce que cela pouvait bien faire de vivre autant de temps. Il fallait traverser les âges, et s'adapter aux nouvelles ères, comprendre les technologies au fur et à mesure que les Hommes les inventaient. Et probablement certains avaient du se cacher aux yeux des autres pendant un certains temps. Je m'imaginais mal un dragon vivant au moyen âge, ou avant encore avouer qu'il en était un au monde entier. Durant certaines époques, cela aurait sans doute pu être mal vu. Alors qui sait...? Certains dragons aussi vieux que le monde existaient peut-être, sans que nous le sachions nous-même.

Je me reprenais rapidement en constatant que le type s'était retourné et qu'il me fixait maintenant sans rien dire, simplement en mâchonnant ma barre chocolaté. Euh... Il me fixait, moi? Je remarquais que je m'étais approché et avancé vers lui sans véritablement m'en rendre compte, probablement absorbé par mes pensées, et fasciné par la créature. Mon esprit se mit à tourner à cent à l'heure, cherchant quoi dire ou quoi faire. Et au final, même si il marchait à plein tube, la seule chose que je trouvais à dire c'était:


«Euh... J'suis désolé.» Ma main se releva un peu l'espace de quelques secondes pour lui montrer ce qu'il tenait entre les doigts avant de retomber aussitôt. «D'avoir mordu dedans...»

En même temps, ce gars donnait vraiment l'impression d'apprécier le goût de ce qu'il mangeait, tant et si bien qu'au fond, j'étais réellement désolé d'en avoir mangé une partie.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Dim 27 Juil - 15:03

Basculant doucement la tête sur le côté, il fronça légèrement les sourcils en mâchonnant la barre chocolatée. Il tentait de saisir le sens de ce qui lui était dit. Il leva légèrement les yeux vers le coin suppérieur droit de ses yeux, comme on le fait quand on réfléchit... On aurait dit qu'il avait vu un fantôme. Ce n'est qu'après quelques secondes de réflexions qu'il comprit enfin, en ouvrant les yeux comme après s'être prit une pichenette entre les yeux. Il arrêta de mordiller dans la denrée alimentaire pour dire:

-Ah...euh...C'est la tienne? Désolé... J'ai trouvé ça par terre et ben vu le coin je me disais que voilà quoi...

Il se frotta l'arrière du crâne comme à son habitude lorsqu'il était gêné. Il se ressaisit un peu et se hasarda à poser une question.

-Qu'est-ce que tu fais ici?

En effet, les montagnes n'étaient pas réellement le coin le plus approprié pour faire une petite balade tranquille...enfin, pour le commun des mortels évidemment. D'ailleurs, son immortalité ici se voyait d'une manière assez ironique. Son souffle ne provoquait aucune fumée comme ceux des "sangs chauds". Seuls les morts ou les mourrants de congelations étaient comme ça...et les dragons de glace. Il espérait bien que ça ne rebuterait pas son interlocuteur. Il était dur pour lui de recontrer d'autres gens et toutes les rencontres, quelles que soient leurs cadres étaient bonnes à prendre.

Prit d'une soudaine quinte de toux, il se tourna légèrement pour éviter de lui tousser à la figure. Après quelques secondes, quelques poils s'échapèrent de sa bouche. Il en avait plein la langue et n'hésita pas à tenter de se les enlever sans gêne. Après l'avoir fait, il dit simplement:

-Certains aliments supportent moins bien que d'autres la transformation... Désolé...

C'était juste affreux ce genre de choses. Ca ne lui arrivait pas souvent mais à chaque fois, la sensation était ignoble. C'était une sorte de vomissement mais que d'une partie de ce qu'on avait ingéré. La plupart du temps les poils ou la peau. Mais il lui était déjà arrivé que ce soit les os qui aient eu envie de lui fausser compagnie. Certainement un des pires moments de sa vie. La gourmandise était un vilain défaut disait-on mais ça n'en restait pas moins un petit plaisir qu'il se laissait à disposition.
Malgré sa vie immortelle, il était partisan  du fait d'en profiter au maximum. On ne savait jamais sur quoi on tomberait, de quelle manière on pourrait se faire tuer et mieux valait ne rien avoir à regretter.
Il se tue finalement, attendant les réponses du jeune homme toujours estomaqué.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Lun 4 Aoû - 13:42

Se retrouver face à un dragon... C'était fascinant, et en même temps, il fallait bien l'avouer, c'était également légèrement effrayant. Après tout, qu'il mesure trois, ou dix mètres de haut, un dragon restait un énorme reptiles avec de longues griffes, et des dents aussi affûtées que des lames de rasoirs. C'était une créature dangereuse, qui a tout moment pourrait simplement décider de me dévorer, et le faire aussitôt, sans plus attendre. M'excuser, ça avait été une bonne chose, certes... Mais lui faire comprendre qu'il était en train de dévorer ma barre chocolaté, qu'elle m'appartenait, et qu'elle était tombé là parce que j'y étais un peu plus tôt, et que je l'avais finalement suivis, ça, ça l'était peut-être moins...

Le fixant toujours, préférant rester immobile, je déglutissais presque imperceptiblement en le voyant doucement pencher la tête sur le côté. Qu'est ce qu'il faisait, qu'est ce qui lui prenait? Je n'en avais aucune idée, et je ne pensais pas non plus lui demander à vrai dire. Il ne fallait en aucun cas le contrarier. Si il pouvait rester aussi calme qu'il l'était pour l'instant, alors tant mieux. Mettre un dragon en colère, ce devait être une idée complètement stupide que certains idiots se seraient hasardés à faire. Des idiots, ou des suicidaires...

Toujours est-il qu'il venait subitement de s'arrêter, et qu'il me regardait désormais comme si j'étais un halluciné. L'écoutant, je haussais un sourcil interrogateur. Quoi? C'est vrai qu'on pouvait s'attendre à ne voir personne ici, et se serait même logique, en temps normal, mais en même temps... comment une barre de céréales au chocolat pourrait avoir atterrit ici en pleine nature, sans l'aide de l'homme...? Alors quoi, il pensait que c'était les écureuils du coin qui les fabriquaient, et qui lui en avaient sagement apportée une, tout en mâchant un peu dedans au passage? Oh oui, c'est vrai...! Sans doute un écureuil un peu trop gourmand qui en avait assez de fabriquer ces confiseries sans pouvoir y goûter... Ça paraissait tellement logique!

Oui, enfin, ça semblait aussi tellement idiot... Bref, passons, je continuais de le regarder comme si de rien n'était. Je faisais finalement un petit geste de la main vers lui, un air désolé sur le visage.


«Oh, euh, c'est rien, t'en fais pas, tu peux la...»

Et avant que je puisse terminer ma phrase, il reprenait la parole, me coupant, et me demandant au passage ce que je faisais ici. Alors ça... C'était pertinent comme question. Comment lui expliquer... Je me voyais mal commencer à lui expliquer en détail ce qui s'était passé jusque là avec mon colocataire, et en même temps, probablement ne me croirait-il pas. Mine de rien, je lâchais, d'un air ironique.

«Oh, c'est rien, un taré nous poursuit, moi et mon colocataire... Du coup, on est venu se réfugier en montagne.»

Mais à peine avais-je terminé que je me rendais compte qu'il ne m'écoutais déjà plus, mais qu'il crachait ses poumons plutôt. Enfin, façon de parler... Il toussait, quoi. Et ce qui sortit quelques secondes après d'entre ses lèvres me fit grimacer de dégoût. Des poils...! Mais qu'est ce que...! J'eus un mouvement de recul alors qu'il continuait à enlever ceux qui étaient restés collés sur sa langue, détournant les yeux et me raclant même légèrement la gorge. Bien que les dragons étaient fascinants, je préférais largement être ce que j'étais, un démon. Au moins, je n'avais pas à recracher des poils par moment...

«C'est rien... C'est pas comme si c'était ta faute, hein...»

Glissant une main dans la sacoche qui pendait sur mon côté droit, j'en sortais une bouteille d'eau bien fraîche et la tendait vers lui.

«Euh, si tu veux... Pour faire passer la sensation...»

Je me raclais une nouvelle fois la gorge.

«Ça doit pas être très agréable...»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Mar 7 Oct - 16:52

Il lui prit la bouteille, tentant toujours de cracher les poil et en but une petite gorgée. Il la fit bien passer dans tout les coins de sa bouche histoire de faire une sorte de liquide gluant infâme aux poils. Si même un dragon disait que c'était infâme, c'est qu'une créature ordinaire n'aurait même pas pu y tremper le bout de la langue. Lui rendant la bouteille, il laissa un petit nuage glacée s'échapper de ses narines et ressortit de sa bouche un glaçon qui avait prit la forme de sa mâchoire, les poils coincés dedans. Il le prit et le laissa par terre. Il y resterait probablement une bonne semaine avant de fondre sous l'éclat du Soleil. Profitant de sa bouche toute propre, il lui lança un jovial:

-Merci. Effectivement, tu peux pas savoir à quel point c'est atroce. C'est bon le lapin mais parfois, je sais pas pourquoi, il essaye de reprendre sa liberté.

Il rit car, même si sa plaisanterie laissait à désirer, il était d'une extrême bonne humeur. Cette montagne! Il fallait qu'il y retourne plus souvent!

-Tu imagines pas comme c'est dur ce genre de problèmes...mais il parait que ça passe avec l'âge... Quelque chose comme 150-200 j'ai lu. Bof, je verrais bien.

Il dévisagea finalement son interlocuteur et l'observa des pieds à la tête.

-Tu dis donc qu'un taré vous poursuit?

Il fronça un sourcil, se demandant comme un type avec une telle carrure pouvait être encore en vie si il était poursuivit par un psychopathe.

-Et c'est donc pas grave...tu es un drôle de personnage...euh... Tu es qui d'ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Jeu 9 Oct - 16:20

J'attendis qu'il prenne sagement la bouteille, et lorsque ce fut le cas, je profitais du fait qu'il semblait très occupé pour l'observer du coin de l'oeil. J'avais en face de moi un vrai dragon, et bien que je m'imaginais un être au charisme supérieur à n'importe quel autre créature, et plutôt effrayante, je devais avouer que ce n'était pas véritablement la description que je ferais de celui qui, à l'instant même, venait de balancer un glaçon plein de poils par terre. Hm. En effet, je ne pensais pas que ce genre de chose aurait pu arriver. En même temps, pour s'attendre à ce que quelqu'un se mette à cracher des poils devant vous, fallait avoir une sacré imagination, tout de même. Mais bon... Faut croire que chaque race à ses inconvénients, hein...!

J'acquiesçais et laissais un léger sourire étirer mes lèvres alors qu'il reprenait la parole. Un léger rire, mi amusé, mi gêné, m'échappa juste avant que je ne me racle la gorge. Non vraiment, ce gars là n'avait rien d'un dragon. Enfin, il était loin de ressembler à ceux que je m'étais imaginé durant tout ce temps. Est ce que j'avais faux depuis le début, où est ce qu'il était... à part? Je n'en savais trop rien, mais pour tout dire, j'espérais qu'il s'agisse de la seconde solution. Ah, non pas que je ne l'appréciais pas, je ne le connaissais pas assez pour ça, mais bien qu'il paraissait... sympathique, j'avais l'impression que... Enfin, comment dire... Il... Il ne faisait pas vraiment dragon, quoi. Et puis, c'était pas en lançant des vannes pareilles qu'il gagnerait un affrontement avec un démon.

Souriant de plus bel, je me reprenais juste à temps pour entendre la fin de ses mots. Je fronçais doucement et discrètement les sourcils. Euh... Qu'est ce qui passerait avec l'âge? Malgré ma curiosité, je tentais de ne rien montrer, et acquiesçais un peu.


«Ah, c'est vrai, je te comprend...! J'espère que tu as raison...!»

Il venait de se plaindre, en quelque sorte... C'était ça, hein? Non? Ahem, vu qu'il continuait et ne semblait pas prendre la ouche, il fallait croire que j'avais bien répondu malgré mon manque d'attention. Et alors que je riais un peu de nouveau comme un idiot, je captais son regard sur moi, allant de bas en haut. Il était clairement en train de me dévisager, et ça ne semblait lui poser aucun problèmes...! Ca aussi c'était caractéristique des dragons, ou... Ou y avait que lui qui faisait ça? Enfin... Je ne m'en familiarisais pas outre mesure, et glissais plutôt mes deux mains dans les poches de ma veste avant de le regarder de nouveau. Je clignais plusieurs fois des yeux en l'écoutant, puis les détournais en grimaçant un peu en comprenant qu'il devait probablement me prendre pour un abruti.

«Ah, euh... Oui, on va dire ça comme ça. C'était, euh, comment dire... De l'humour. Mais c'était pas drôle...»

Je me raclais une nouvelle fois la gorge. Il était évident que j'étais en train de m'enfoncer tout seul. Si ca continuait, ce gars là, qu'il soit dragon ou pas, allait me prendre pour un crétin finis.

«Mais euh, bon, on s'en fiche un peu, hein...! Je m'appelle Isei, et, euh, je suis un démon. Enchanté.....?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Mar 14 Oct - 14:55

«Ah, c'est vrai, je te comprend...! J'espère que tu as raison...!»

Alors qu'il disait ça, son interlocuteur semblait réellement n'en avoir rien à battre de ce que le dragon disait. C'était un peu comme si il été soudainement revenu à la réalité. Et quand on parlait à la personne qui avait fait ce retour à la surface, c'était plutôt désagréable...

«Ah, euh... Oui, on va dire ça comme ça. C'était, euh, comment dire... De l'humour. Mais c'était pas drôle...»

C'était très drôle de le voir se justifier comme ça. Le dragon s'attendait à le voir rentrer sa tête dans ses épaules... Mais en fait, on aurait dit qu'il était...effrayé.

«Mais euh, bon, on s'en fiche un peu, hein...! Je m'appelle Isei, et, euh, je suis un démon. Enchanté.....?»

Il laissa bien quelques secondes de blanc avant de finalement répondre:

-Ahem...euh... Mézaelion! Dragon de glace de son état. Je suppose que je n'ai pas besoin de te cacher ça hein?


Il se mit doucement à tourner autours du démon, l'observant sous toutes les coutures. Il devait absolument tester son hypothèse. Parce que sinon, il avait juste un imbécile chronique en face de lui. Un grand sourire fendit son visage tandis qu'il regardait le jeune homme. D'une voix presque innocente et lentement, il dit finalement:

-Dis moi, tu le prendrais comment si je te disais que j'aimerais bien te manger?

Il ne pouvait avoir que trois réactions possibles: Tenter de lui fracasser le visage, lui demander si il avait bien entendu ou prendre ses jambes à son cou. Dans les trois situations, il lui serait facile de lui expliquer le pourquoi du comment. Mais en y repensant, c'est vrai qu'il ne devait vraiment pas avoir eu l'air fin. De toute manière, mieux valait savoir si il avait peur car on ne pouvait pas se faire des amis avec des gens qui vous craignent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    Dim 26 Oct - 19:54

Un peu gêné de la situation, je gardais les mains enfoncées dans les poches de ma veste sagement, les yeux détournés et les lèvres légèrement pincées, attendant tranquillement une réaction du dragon qui devait définitivement me prendre pour un crétin doublé d'un idiot. Moui... Ça devait être ça, à quelques insultes prêt. Réponse qui ne venait pas, d'ailleurs... Ou du moins qui mit un certain temps à venir. Ben oui, fallait tout de même qu'il comprenne que c'était ma façon de lui demander de se présenter, hein... Je levais donc les yeux vers lui, en haussant un peu les sourcils, pile poil au moment il prit la parole pour me répondre, et me dire qu'il s'appelait Mézaelion. Pour le reste, j'avais bien compris qu'il était un dragon, et c'était d'ailleurs pour cette raison que j'étais là. Si je ne l'avais pas vu virevolter dans les airs un peu plus tôt, alors oui, en effet, je n'en serais pas là à cet instant. J'acquiesçais donc, un léger sourire aux lèvres pour bien lui comprendre que je savais déjà, en effet, ce qu'il venait de me révéler. Enfin, en partie.

Mais alors que je me demandais déjà ce que j'allais pouvoir dire ensuite, je le vis se mettre à me tourner autour comme un prédateur reluquerait sa proie avant de fondre sur elle. Immobile cependant, je ne bougeais pas le moindre petit doigts et restais aussi silencieux que possible. Seul mon regard le suivait lorsqu'il passait à côté de moi, sur ma droite ou sur ma gauche. Et quand enfin sa voix s'éleva de nouveau, ce fut pour me poser une question des plus étranges. Je me figeais sur place, avant de me retourner brusquement vers lui et de le regarder en fronçant les sourcils. Toujours aussi silencieux, je l'observais quelques secondes, prenant le temps de réfléchir à ce que j'allais dire, avant d'entrouvrir les lèvres à mon tour.


«Et bien... Qu'est ce que tu veux que je te dise...?»

Un léger sourire étira lentement mes lèvres tandis que je me retournais complètement vers lui, mes mains toujours glissées dans les poches de ma veste.

«Je suis un démon, tu es un dragon... Il est évident que je ne fais pas le poids face à toi. Mais c'est aussi très clair que je ne me laisserais pas faire sans résister un maximum. Et peut-être même que je pourrais au passage t'infliger quelques blessures assez grave.»

J'avais beau être plus faible que lui, je n'en étais pas pour autant un simple cyborg, et j'avais une certaine réserve de puissance en moi. Aussi, il était indéniable que je ne me laisserais pas faire, et que je lui infligerais autant de dégâts que possible si combat il devait y avoir. Néanmoins... J'aimerais tout autant éviter de mourir aujourd'hui. Je haussais alors les épaules, et laissais un peu mon regard dériver aux alentours avant de reprendre.

«Mais il y a une autre solution...»

Rivant mon regard dans le sien, je souriais légèrement en coin.

«On peut aussi bien éviter ça... Je pourrais par exemple t'inviter à manger quelque chose chez moi, et on pourrait tout simplement faire connaissance.»

En espèrant que Reiji ne serait pas dans les parages, à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre Mythique (Et pas Meetic...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loki, Le Détective Mythique
» Bangel - Classé 7° couple mythique de séries TV
» Inscrire Ben et Meg sur meetic?
» Dragon Ball : une série mythique (histoire de la série)
» Meetic partenaire de Microsoft dans le mobile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: