La renaissance d'une planète

Edora, une planète qui sert de refuge pour les êtres surnaturels, détruite par une guerre et qui renaît aujourd'hui de ses cendres...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mer 9 Avr - 21:12

Il y avait un nouveau dans l’immeuble. J’avais vu ses cartons arriver petit à petit, mais avec cette élection au tribunal, je n’avais pas eu le temps de lui souhaiter la bienvenue.

Je n’avais aucune idée de sa race, de son âge, ni même de ce à quoi il/elle pouvait bien ressembler, mais j’avais pu constater à quel point il était dur de s’intégrer ici. D’ailleurs, les gens commençaient à peine à ne pas s’éloigner instinctivement de moi, même s’ils continuaient à me fixer bizarrement. J’avais pourtant vu bien plus excentrique que moi, côté look, même si je ne me jugeais pas vraiment comme tel.

J’étais plus petite que la moyenne, un peu trop menue, mais ça s’arrêtait là. Enfin. Je crois. On ne m’avait encore jamais fait de remarque sur mes cheveux à longueur indéfinie dont chaque mèche était teinte en bleu à la pointe, ni même sur les plumes/perles/barrettes qui les ornaient, j’avais vu des gens porter beaucoup plus de bracelets et de colliers que moi, bien que les miens ne soient pas en or. Juste en bois et en argent. Et puis Marcus, le crâne à ma ceinture n’était qu’un vénérable crâne de biologie. Personne ne l’avait jamais trouvé bizarre pendant les cours que je suivais à cette époque !

Tout ça pour dire que le voisinage n’était pas du genre très accueillant, selon moi.

C’était vraiment triste.

Résultat, je me trouvais devant la porte du/de la nouveau/elle, un paquet de cookies en main et un grand sourire joyeux aux lèvres.

Et s’il/elle n’était pas là ? Ou si il/elle n’aimait pas les cookies ?

J’hésitai.

Bon. Tant pis. L’essentiel était d’essayer.

Je toquai trois coups timides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Ven 11 Avr - 1:05

Après l'aventure du tribunal, il avait finalement réussit à se rendre à nouveau chez lui pour finir son emménagement. Les quelques affaires qu'il lui restait à ranger étaient éparpillées au milieu du salon, en plus de ça, il avait commandé quelques livres supplémentaires et des babioles sans réels intérêts autre que la décoration. Une fois les colis réceptionnés, il s'était enfermé histoire de pouvoir se concentrer.
Il avait gardé la tenue offerte par sa famille, elle lui allait bien, il était à l'aise en la portant et avait même réussit à y coudre une place pour son appendice défaillant qu'il camouflait sous un des pans de la large tunique. D'une main experte, il saisissait les livres et les rangeait dans les étagères selon l'ordre alphabétique. Une bibliothèque bien triée était une bibliothèque réussie!

Après les livres, ce fût aux vêtements de passer par sa main avant de prendre leur place dans ce qui était désormais son "home sweet home". Ce qui était amusant, c'était qu'il avait beaucoup beaucoup beaucoup plus de livres que de vêtements... Beaucoup ne comprendraient pas ça d'ailleurs, on ne s'habillait pas de livres et les exposer ainsi fièrement ne devait pas non plus aider à monter sur l'échelle sociale...mais ça, il s'en fichait un peu. Le savoir était bien plus important que le paraître et le sembler à ses yeux. Qu'était l'apparence si il n'y avait rien derrière le mur de façade qu'elle représentait? Elle n'était qu'illusion, poudre aux yeux et s'envolerait bien vite si on savait comme s'y prendre, laissant apparaître le vide intersidéral qui siégeait derrière...

Mais, alors qu'il était en pleine réflexion philosophique, trois petits coups discrets vinrent le sortir de ses pensées. Est-ce qu'on avait vraiment frappé on était-ce son imagination? Laissant ses vêtements, il alla ouvrir pour voir si il commençait à être frappadingue ou pas. Ouvrant doucement la porte, il posa son regard glacé sur une jeune fille habillée assez étrangement...elle espionnait ses pensées ou quoi pour venir faire l'exemple même de sa réflexion? Mais au lieu de s'attarder sur ça, ses yeux se posèrent finalement sur un paquet de cookies. C'est qu'elle semblait bien sympathique en fait! Souriant soudainement, il dit alors:

-Oui? Je peux vous aider?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Ven 11 Avr - 12:09

Je levai la tête et reconnu l’homme qui ouvrit. Enfin, reconnu… Je l’avais vu au tribunal. Je n’y avait pas vraiment prêté attention puisque j’avais repéré Isei juste après, mais mon esprit ne pouvait s’empêcher d’enregistrer absolument tout.

Il avait l’air jeune, ce qui ne voulait pas forcément dire qu’il l’était. Je ne sentis un léger frisson me parcourir en croisant son regard qu’on pourrait qualifier de glacé, tranchant avec ses cheveux noirs. Il semblait méfiant au début, sais finalement son sourire me rassura. Le miens s’agrandit, chaleureux :

- J’ai vu que vous étiez nouveau dans l’immeuble, alors je voulais juste vous souhaiter la bienvenue.

Je tendis le paquet de cookies et mon geste fit tinter tous les bracelets à mes poignets.

- J’ai essayé de faire un gâteau, mais comme je suis vraiment nulle en cuisine, j’ai acheté ce paquet à la place, j’espère que vous aimez les cookies !

Hum, normalement tout le monde aimait les cookies, mais il y avait toujours des exceptions. Je fis une moue inquiète et ajoutai :

- Sinon je peux acheter autre chose à la place, ça ne me dérange pas.


Bon, eh bien je crois que j’avais tout dit : la raison de ma présence, le message de bienvenue, les gâteaux… Ah, le nom peut être. Au cas où. J’étais toujours prête à aider les gens, mais il semblerait que ce ne soit pas le cas du reste des habitants de cet immeuble. A moins qu'ils ne soient comme ça qu'avec moi, ce qui, d'un côté, me rassurerait puisque cela voudrait dire qu'ils n'étaient pas réellement désagréables. Même si je ne voyais pas du tout ce que je pouvais bien leur avoir fait.

- Au fait, je m’appelle Autumn. Ajoutais-je en souriant de nouveau.

[color=plum]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Dim 13 Avr - 18:02

Le sourire de la jeune fille était contagieux et celui du dragon s'élargit lui aussi de plus belle. C'était toujours agréable de voir quelqu'un d'heureux et de content.
Son regard passa au crible son interlocutrice des pieds à la tête. Elle avait vraiment un style vestimentaire étrange. D'ailleurs, un crâne accrocha son regard sans pour autant qu'il ne le laisse paraître. Il n'aimait pas juger les gens sur le physique ou sur l'apparence...puis même avec ça, elle restait assez jolie.

Arrivé il y a peu, elle était la première à venir lui rendre visite. Les gens ne semblaient pas très accueillant...à moins que son infirmité ne soit déjà connue de tous et ne les rebute trop? Elle venait peut-être se plaindre et dire que ce n'était pas un centre d'accueil?

Lorsqu'elle lui dit qu'elle venait lui souhaiter la bienvenue, son inquiétude s'envola un peu. Elle se fit d'ailleurs très vite remplacer par la gourmandise devant la paquet de cookies proposé. Méaelion adorait manger et c'était un bon moyen de s'attirer sa sympathie. De son bras valide, il ouvrit le paquet pour en prendre un et croquer dedans pour le goûter.

-Hum...ils chont très bons! Vous voulez peut-être rentrer?

Le jeune dragon s'était poussé de son entrée pour lui proposer le passage, savourant toujours le biscuit. Posant son regard dans le trois pièces, il s'exprima, finissant le gâteau:

-C'est pas très grand mon je pense que je vais bien m'y plaire et je peux quand même accueillir des gens. Mais installez vous, je vais chercher de quoi grignoter en plus.

Laissant l'invitée à se mettre à l'aise, il alla chercher le nécessaire pour un apéritif et le ramena sur une table basse près du canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Dim 13 Avr - 18:43

Il prit tout de suite le paquet et l’ouvrit pour en manger un.

-Hum...ils chont très bons!

Mon sourire s’élargit et me mis intérieurement à entamer une danse de la victoire. C’était peut-être absurde, je sais, mais j’adorais faire plaisir aux gens.

- Vous voulez peut-être rentrer?

Je stoppai ma petite danse mentale, surprise. On ne m’avait pas beaucoup invitée depuis mon arrivée.

- Oh eh bien pourquoi pas. Répondis-je avec un petit sourire timide.

Une fois à l’intérieur, j’hésitai. La configuration des appartements était la même pour tous. Je savais où se trouvait la cuisine, la salle de bain et les toilettes en me fiant à mon propre appartement et, par déduction logique, l’emplacement du salon et de la chambre, mais je n’osais pas vraiment avancer plus. J’étais timide de nature, et puis je n’allais quand même pas me balader chez lui sous prétexte qu’il m’avait invitée à entrer ! C’était malpoli je crois.

-C'est pas très grand mon je pense que je vais bien m'y plaire et je peux quand même accueillir des gens. Mais installez vous, je vais chercher de quoi grignoter en plus.

Mmmhmmh…

…M’installer… Oui… Euh… Bon, le salon était fait pour ça.

Je m’assis sur le canapé et ramenai mes mains sur mes genoux. J’étais juste venue lui souhaiter la bienvenue à la base. Je n’avais pas prévu d’entrer chez le nouveau. Non, pas que je m’en plaigne ! C’était vraiment agréable de se trouver en face de quelqu’un comme ça. D’ailleurs, je me demandais à quelle race il appartenait ! C’était peut-être un sorcier comme moi qui sait… Avec tous ces livres…

Mon regard parcourait sa bibliothèque, impressionné. J’adorais les livres, même si je n’en conservais que très peu, étant donné que j’enregistrais absolument tout. Mais j’avais tout de même été embauchée à la bibliothèque, ce qui était absolument passionnant et me permettait d’effectuer mes recherches pendant mon temps libre.

Le nouveau arriva avec un plateau et je ne pus m’empêcher de noter qu’il n’utilisait qu’un seul bras. Même tout à l’heure, quand il avait ouvert le paquet de cookies… Etrange. Mais ce serait plutôt déplacé de lui en demander la cause.

Par contre je pourrais peut être prendre son témoignage pour mon étude ! Il devait bien connaitre des personnes décédées, l’avoir frôlée ou même avoir un avis sur son éventuelle mort !

Je passai une mèche de cheveux derrière mon oreille et elle revint immédiatement à sa place initiale. Qu’est-ce que je pouvais bien dire ?

Ce n’était pas les sujets de conversation qui manquaient… « Vous vous plaisez ici ? » « D’où venez-vous ? » « Cette collection de livre est impressionnante ! » « Comment envisagez-vous la mort ? »

Non, vraiment, il y avait de quoi discuter longtemps avec un inconnu qui ne semblait pas fermé au dialogue. Mais par quoi commencer ?

Bon, allez, je me lance :

- Vous n’avez pas trop de mal à vous adapter à Edora ?




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Dim 13 Avr - 23:20

Il récupéra un plateau assez basique en plastique et posa toutes sortes de choses dessus. Chips, charcuteries de toutes sortes, des olives, des biscuits apéritifs et même quelques légumes à croquer. Mézaelion savait qu'une bonne table servait toujours les meilleures discussions. De sa main, il apporta le plateau tel un serveur d'un grand bar un jour de grande affluence, le déposant et retournant à la cuisine récupérer des boissons et deux verres. Une fois le tout posé sur la table basse, il se laissa enfin toucher le tissu du canapé, aux cotés de la dénommée Autumn. Continuant à la manière des manchots comme depuis trop longtemps déjà, il installa les verres avec une expertise remarquable et une rapidité d'exécution qui, sans vouloir trop me vanter, était assez inhabituelle.
Commençant à servir les verres, il répondit à la question:

-Oh, ça va ça va. On s'y fait vite hein. C'est vrai que ça change de la Terre par rapport aux aptitudes et aux pouvoirs qui sont beaucoup plus présents mais sinon, les mentalités ne changent pas vraiment...

Il prit un morceau de saucisson qu'il mâcha pendant quelques instants avant de l'avaler. Il en profita pour regarder plus en détails la jeune fille. Ses cheveux étaient drôlement long et devaient facilement atteindre ses reins. Les mèches étaient colorés d'un bleu assez foncé sur le bout et donnait à son corps un teint un peu plus foncé. C'était pas désagréable à voir, ça donnait peut-être juste une impression un peu plus morbide. En parlant de morbide: le crâne. Si il s'attardait dessus avec ses sens plus développés que la moyenne, il voyait aisément que c'était un véritable os humain. Cependant, tout indiquait qu'il avait servit pour des cours magistraux d'anatomie et n'était pas le fruit d'une passion compulsive et obsessionnelle très louche. Sinon, elle portait une jupe qui arrivait un peu au dessus du genoux. Bref, une tenue pas forcément très excentrique. La seule chose qu'on pouvait remarquer était les nombreuses breloques qu'il y avait de disséminés dans ses cheveux, notamment les plumes. Un oiseau se serait écrasé dans sa tignasse que le résultat aurait été le même...mais bon, qui était-il pour juger hein? Les goûts et les couleurs ne se discutaient pas.

-Mais sinon, c'est un joli coin, j'aime beaucoup la rue et...

Tandis qu'il était en train de servir un verre, il avait bougé trop brusquement et son ample vêtement avait poussé un verre sur la jupe de la jeune demoiselle.

-Oh non mince je suis désolé!

Soufflant sur le coup du stress, il le fit une fois trop fort et gela le thé glacé servit et la jupe par la même occasion.

-Oh mon dieu non! Je suis vraiment désolé, j'ai pas fais exprès!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Lun 14 Avr - 0:47

Il continuait de se servir d’un seul et unique bras. C’était vraiment étrange. Avait-il un souci avec l’autre ? Avait-il au moins un autre bras ? Ses vêtements m’empêchaient de répondre à cette question. Mais dans ce cas-là, pourquoi ne pas utiliser la bio mécanique pour le réparer ? Il y avait assez de cyborgs pour prouver l’efficacité de cette euh… médecine ?
Je m’obligeai à reporter mon attention sur la conversation. D’ailleurs je rembobinais légèrement dans ma tête, remerciant intérieurement ma mémoire infaillible, histoire de savoir ce qu’il avait dit pendant que je me montrais un peu trop curieuse sur sa manie de n’utiliser qu’un bras.


-... présents mais sinon, les mentalités ne changent pas vraiment...

Hum… Je ne sais pas trop… Les gens semblaient plus méfiants à mon égard ici.

-Mais sinon, c'est un joli coin, j'aime beaucoup la rue et...

Un mouvement un peu trop brusque fit tomber un verre qui se renversa sur ma jupe. Je me reculai, par réflexe, et rencontrai le dossier du canapé qui m’empêcha d’aller plus loin.

-Oh non mince je suis désolé!

J’allais lui dire que ce n’était rien, que ça s’épongeait, mais ma jupe gela l’instant d’après.

J’écarquillai les yeux et laissai échapper une exclamation de surprise.

Comment étais-ce possible ?!

-Oh mon dieu non! Je suis vraiment désolé, j'ai pas fais exprès!

C’était lui ? C’était lui qui avait fait ça ?! Comment ?

Bon, bon, il fallait me calmer. Il ne l’avait pas fait exprès et ce n’était que de la glace. C’était peut-être horriblement froid et je mourrais d’envie de retirer ma jupe pour la remplacer par un vêtement beaucoup plus chaud, mais ce n’était pas comme si elle avait pris feu. Là j’aurais été blessée.

- Ce… Ce n’est pas grave. Le rassurais-je maladroitement. Par contre je ne connais pas de sort pour décongeler ça… Est-ce que vous auriez, euh… je sais pas, un sèche-cheveux ou quelque chose dans ce genre ?

Je sentais le froid irradier le long de mes cuisses et remonter dans tout mon corps.

- J’espère juste que ça n’a pas collé à la peau… Priais-je tout haut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mar 15 Avr - 18:08

Les yeux écarquillés, le dragon de glace regardait l'oeuvre de sa bêtise. Mais qu'est-ce qu'il avait fait là? La jeune fille le regardait, surprise et apeuré. Elle ne comprenait visiblement pas... Qui? Quoi? Comment? Pourquoi? Tant de questions qui devaient défiler et qui étaient tout à fait compréhensibles. Lui cependant, se demandait comment réparer cette bourde. Mais quel imbécile il était! C'était évident qu'à force de faire le malin comme ça, il allait renverser quelque chose!

Horriblement gêné, il ne savait absolument pas quoi faire. Un sèche-cheveux? Pour quoi faire? Il en avait pas assez pour avoir à se servir de ce genre d'engin...une simple serviette suffisait. D'ailleurs, il eu une idée et se leva pour aller à sa salle de bain. Evidemment, c'était la pièce qu'il comptait faire en dernier...ça aurait été trop facile sinon. Il chercha dans les quelques cartons qu'il avait. Le premier? Rien! Le second? Rien bien sûr! Le troisième? Toujours rien!! Ah mais attendez une seconde! Ah en fait c'était dans le premier...mince...

Il retourna alors vers la jeune fille et déposa la serviette sur la table basse.

-Tenez, c'est pour vous couvrir...je pense pas que ce soit collé mais il va falloir l'enlever pour éviter que vous vous brûliez la peau par le froid... Je vais le faire. Promis je ne regarderais pas mais vous prendrez la serviette pour vous sécher et vous couvrir... Au besoin, j'en ai d'autres alors n'hésitez pas à demander hein?

N'attendant pas une réelle approbation ou un refus, il commença à manipuler la jupe pour voir si elle était collée contre la peau de la jeune fille. Fort heureusement, rien ne sembler la tenir, il avait l'impression de manipuler une assiette. Défaisant la fermeture éclair qui, part un second coup de chance, n'avait pas gelé, il commença à l'enlever et ferma les yeux à ce moment là.
Une fois que ce fût fait, il alla la déposer dans l'évier...il n'avait rien d'autres...et repassa par la salle de bain pour récupérer d'autres serviettes et les tendre à la jeune femme...

-Je suis vraiment vraiment vraiment désolé... Je voulais pas mais c'est partit tout seul sur le coup du stress...je maîtrise pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mar 15 Avr - 19:23

Il partit et je cru un instant qu’il allait revenir avec un sèche-cheveux pour faire fondre la glace, mais à la place, il me tendit une serviette. Bon, au moins il avait quand même une solution, même si une simple serviette n’allait pas faire partir ce glaçon qui commençait à être douloureux sur mes cuisses.

-Tenez, c'est pour vous couvrir...je pense pas que ce soit collé mais il va falloir l'enlever pour éviter que vous vous brûliez la peau par le froid... Je vais le faire.

C’était ce que je redoutais … mais il fallait bien passer par là.

Je virai tout de même au rouge pivoine face à une telle situation et il se rattrapa en ajoutant :

- Promis je ne regarderais pas mais vous prendrez la serviette pour vous sécher et vous couvrir... Au besoin, j'en ai d'autres alors n'hésitez pas à demander hein?

Je hochai la tête, peu rassurée quand même et ne pus m’empêcher de resserrer les genoux instinctivement lorsqu’il s’assura que ma jupe n’avait pas fusionné avec ma peau. Puis vint le moment fatal et je dû me lever pour lui permettre de la retirer entièrement.

Même s’il avait fermé les yeux, comme promis, ce moment restait tout de même extrêmement gênant. Je n’avais pas vraiment l’habitude qu’on m’approche de si près et encore moins de me retrouver en petite culotte chez un inconnu.

D’ailleurs je m’empressai d’enrouler la serviette autours de ma taille, constatant l’apparition de plaques rouges sur ma peau suite au contact prolongé avec la glace. Je frictionnai rapidement mes cuisses avec la serviette avant de les couvrir entièrement.

Mon nouveau voisin, dont je ne connaissais toujours pas le nom d’ailleurs, revint avec d’autres serviettes qu’il me tendit, l’air vraiment désolé. Je les posais sur mes jambes pour les réchauffer.

-Je suis vraiment vraiment vraiment désolé... Je voulais pas mais c'est partit tout seul sur le coup du stress...je maîtrise pas bien.

- Ce n’est pas grave si c’est pas fait exprès.
Le rassurais-je.

Bon, d’accord, j’avais vraiment eu froid et je me demandais sérieusement comment j’allais repartir d’ici, parce que si on devait attendre que ma jupe fonde et sèche, on en aurait sans doute pour la nuit !

- Mais sans vouloir être indiscrète, vous êtes de quelle race ? Je n’ai jamais vu personne souffler de la glace !

Ce n’était pas un reproche, au contraire, j’étais vraiment intéressée, et si on oubliait ce malheureux incident de jupe, je trouvais ce genre de pouvoir totalement génial.

Je souris doucement pour lui faire comprendre que je ne lui en voulais pas. Après tout, ce n’était pas de sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mer 16 Avr - 22:24

Mais quel crétin il était! Il devait sembler tellement gêné qu'elle l'avait prise en pitié et lui disait donc que si c'était pas fait exprès c'était pas grave. Oh ben oui! Il avait faillit lui faire perdre une jambe mais bon, c'était pas fait méchamment alors bon, on pouvait passer l'éponge...
Il se calma alors, ayant déjà vu le ravage qu'avait fait le renversage d'un verre...il n'avait pas envie de pousser l'expérience plus loin. Ralentissant sa respiration, il réussit en quelques dizaines de secondes à reprendre le contrôle.
Rouvrant les yeux , il la transperça soudainement du regard et, se rendant compte qu'il devait pas paraître spécialement amical, il préféra baisser le regard et prit la parole:

-Non, ce n'est pas de l'indiscrétion, je pense que vous avez le droit de savoir ce qui vous a fait ça. Je suis un dragon de glace et d'ailleurs, je m'appelle Mézaelion. J'en oublie de me présenter...je suis vraiment un sacré boulet...

Il releva un peu la tête, se grattant l'arrière de la tête comme à son habitude lorsqu'il était gêné et souriait un peu bêtement. En vrai, il se sentait vraiment mal et voulait à tout prix se racheter auprès d'elle. La regardant encore une fois dans les yeux, il cru y lire une pointe d'intérêt pour son pouvoir. Peut-être qu'une démonstration contrôlée lui ferait plaisir?

-Dites, est-ce que ça vous tente pour me faire pardonner que je vous montre un orbe de glace pure. La plus pure que vous ne puissiez jamais trouver.

Il n'eu même pas besoin d'une réponse verbalisée, l'éclat dans ses yeux venait de redoubler d'intensité.

Il mit sa main devant sa bouche, tenant un globe invisible dans ses doigts, il devait vraiment avoir l'air malin comme ça... Il souffla alors tout doucement entre ses doigts. Rien ne se produisit pendant les trois premières secondes, mais un courant bleu ciel fit vite son apparition, laissant apparaître de petits éclats qui se réunirent en un plus gros jusqu'à former une sphère parfaite. Étincelante sous le soleil de cette matinée, on aurait dit qu'elle oscillait entre l'état liquide et l'état solide. Même pour lui qui en avait déjà fait, c'était un plaisir de la redécouvrir... Alors que la jeune fille avança la main, il lui dit:

-Non, surtout pas! Si vous touchez ça, vous ne récupérerez jamais le membre congeler. Il sera brûlé par le froid et risquerait en fait d'éclater dès que vous le ressortirez à cause du choc thermique...

Alors qu'il disait ça, un sifflement commença à se diffuser dans la pièce... D'où ça pouvait bien venir? Le dragon de glace se recula un peu plus dans son fauteuil et se concentra sur le bruit avant de capter qu'il venait de sa propre création...mais pourquoi? Il fronça légèrement les sourcils avant que l'illumination ne se fasse et qu'il l'avait déjà dit: Choc thermi....

Il n'eu même pas le temps de finir sa pensée que l'orbe explosa soudainement dans sa main, libérant un nuage bleuté et lui congelant pratiquement le visage. Sous le souffle, lui, le canapé et donc Autumn furent renversés en arrière. Bien sûr, le froid ne lui faisait pas grand-chose mais le souffle le sonna légèrement sur l'instant. Grâce à sa position assez bizarre et une chance incroyable, la jeune fille elle n'avait absolument rien. Quelques secondes suffirent pour qu'il reprenne conscience et que le nuage s'envole:

-Voilà...choc thermique.

Il se mit alors à rire en disant ça, se doutant qu'il devait avoir les cheveux glacés, une fine pellicule de givre sur la tête voire même un peu de neige...il devait avoir l'air malin...et c'était la première fois qu'il riait franchement depuis qu'il était ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Jeu 17 Avr - 14:19

Oh, visiblement ma question avait été indiscrète puisqu’il ferma les yeux quelques secondes avant de les rouvrir avec une expression… glaciale.

Instinctivement, je me recroquevillai très légèrement et m’apprêtai à m’excuser quand il prit la parole :

-Non, ce n'est pas de l'indiscrétion, je pense que vous avez le droit de savoir ce qui vous a fait ça. Je suis un dragon de glace et d'ailleurs, je m'appelle Mézaelion. J'en oublie de me présenter...je suis vraiment un sacré boulet...

Un… Dragon ? Un dragon ! On mon dieu ! Un dragon ! Mais c’était trop génial ! J’avais jamais rencontré de dragon de toute ma vie ! Enfin, en même temps j’ai à peine 19 ans, mais quand même, c’est trop cool les dragons !!!

-Dites, est-ce que ça vous tente pour me faire pardonner que je vous montre un orbe de glace pure. La plus pure que vous ne puissiez jamais trouver.

Un grand sourire s’étira sur mes lèvres et mes yeux pétillèrent. Si je le voulais ? Oh bien sûr ! Qui pourrait refuser ??

Je n’eus même pas besoin de répondre qu’il porta sa main devant ses lèvres et souffla doucement. Au début, rien ne se passa jusqu’à ce que j’aperçoive la glace se former, instable et absolument… Magnifique !

Je n’avais jamais rien vu de pareil, approchant doucement la main pour la toucher, Mézaelion m’arrêta aussitôt :

-Non, surtout pas! Si vous touchez ça, vous ne récupérerez jamais le membre congeler. Il sera brûlé par le froid et risquerait en fait d'éclater dès que vous le ressortirez à cause du choc thermique...

Oh !


Je reposai rapidement ma main sur mes genoux. Compris ! On regarde mais on ne touche pas.

Le dragon eut soudain l’air préoccupé par quelque chose et je remarquai à mon tour un étrange sifflement.

En voyant son expression changer, mon corps réagit avant même que je comprenne ce qui était en train de se produire. Je me roulai en boule et le canapé bascula en arrière alors que l’orbe explosait.

Je me redressai aussitôt que je le pus et me précipitai vers Mézaelion, inquiète.

- Est-ce que ça va ?

Son visage et ses cheveux étaient couverts de givre et de neige, je passai la main dessus pour vérifier qu’il n’y avait rien de plus grave. Non, visiblement sa peau n’était pas gelée.

C’était rassurant.

-Voilà...choc thermique.

Je le regardai rire, battis des paupières un instant, chassant le reste d’inquiétude que j’avais ressenti quelques secondes avant, et me mit à rire aussi. On enchainait les catastrophes visiblement ! Enfin, heureusement qu’aucun de nous deux n’avait été blessé !

Je posai mes mains sur mes cuisses…nues… Et rougit presque immédiatement en me rendant compte que dans ma chute, les serviettes avaient glissé. Attrapant la plus proche, je la nouai rapidement autours de ma taille, à la manière d’un paréo et revint vers le dragon.

- C’était vraiment magnifique ! Je ne savais pas qu’il existait des dragons de glace,
continuais-je en souriant, je n’ai entendu parler que de ceux qui crachent du feu. Mais après avoir vu ça, je crois bien que je préfère largement la glace.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Ven 25 Avr - 11:31

Le jeune dragon riait et visiblement, c'était contagieux. Après l'inquiétude passée, elle s'était elle aussi mise à rigoler. Lorsqu'ils se calmèrent, leurs regards se posèrent en même temps sur les cuisses nues de la jeune fille. Oups! Le jeune homme eu quand même le temps de rougir comme un coquelicot avant de détourner prestement le regard. Il détestait violer l'intimité des gens et c'en était un des pires moyens...
Regardant en arrière, il évalua la distance qu'il y avait entre lui et le mur et posa sa main à plat. D'une solide impulsion de ses jambes et il partit en arrière, se laissa reposer quelques instants sur sa main et atterrit doucement sur ses deux jambes. Du même mouvement, il en profita pour prendre le canapé et le relever doucement. Il n'était pas lourd, loin de là, mais avec le talent dont il avait dernièrement fait preuve, mieux valait être prudent. Au passage, il s'épousseta la tête et le visage. Ça ne le dérangeait pas du tout mais il avait suffisamment l'air d'un crétin comme ça. Le temps qu'elle se rhabille, il en profita pour nettoyer le sol qui était tout collant maintenant et laissa un morceau d'essuie-tout dessus... La grande classe mais dans le contexte, il avait pas mieux.
Autumn revenait et il rosit un peu en la regardant...ça lui allait drôlement bien la serviette comme ça. Un peu plus et il répéterait sa bourde plusieurs fois...toujours par erreur bien sûr.

- C’était vraiment magnifique ! Je ne savais pas qu’il existait des dragons de glace, je n’ai entendu parler que de ceux qui crachent du feu. Mais après avoir vu ça, je crois bien que je préfère largement la glace.

Son rosissement de joue se transforma bien vite en un rougissement bien intense. Un peu gêné, il se gratta l'arrière du crâne comme à l'accoutumée. C'était toujours agréable de savoir qu'on était apprécié.
Il pensa soudainement à toutes les sortes de dragons qu'il existait et qu'il avait pu trouver dans des livres. Il y en avait de pleins d'éléments différents. S'asseyant doucement, le regard dans le vague, des étoiles pleins les yeux en rêvant d'en rencontrer d'autres un jour, il débita sur un ton monotone, montrant qu'il était un peu ailleurs:

-Oh ça...il existe plus qu'il n'existe de cheveux sur votre tête... Glace, feu, plante, terre, air, électricité... J'ai même entendu parler d'un dragon mécanique... J'aimerais tant en rencontrer d'autres...ça serait tellement intéressant...mais tout ça à cause de...

Avant de ne faire le geste pour montrer son bras infirme, il secoua brusquement la tête et se reconnecta à la réalité. Il tourna sa tête vers Autumn et lui décrocha un sourire avant de dire:

-Enfin bref. Et vous sinon? Qu'est-ce vous pensez des dragons? Vous en avez déjà vu ou rencontré?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Ven 25 Avr - 22:21

Visiblement, mon compliment fit mouche. Je souris de plus belle. J’adorais faire plaisir aux gens. C’était un petit plaisir parmi tant d’autres comme me promener un jour de vent, quand il est si fort qu’on se sent presque décoller ou encore s’asseoir au bord d’une plage en pleine nuit d’été. Je me contentais de peu de choses.

M’asseyant à côté de Mézaelion, je l’écoutai me parler de dragons.

Quand je pense que c’en était un ! C’était vraiment incroyable !


-Oh ça...il existe plus qu'il n'existe de cheveux sur votre tête... Glace, feu, plante, terre, air, électricité... J'ai même entendu parler d'un dragon mécanique... J'aimerais tant en rencontrer d'autres...ça serait tellement intéressant...mais tout ça à cause de...

- A cause de ? Demandais-je doucement.

Mais il ne termina pas sa phrase et j’étais bien trop polie pour insister.


-Enfin bref. Et vous sinon? Qu'est-ce vous pensez des dragons? Vous en avez déjà vu ou rencontré?

Mon sourire s’élargit devant le sien et répondis sans prendre la peine de réfléchir :

- Les dragons sont fascinants ! Déjà sur Terre il existe tout un tas de légendes à leur sujet, enfin, à votre sujet, me repris-je, vu que vous en êtes un aussi. Mais je n’en avais jamais rencontré avant aujourd’hui. Enfin, je ne suis pas là depuis très longtemps. Même pas un mois ! Et j’ai l’impression que les dragons se font plutôt rares malgré tout.

Ce qui est étrange vu qu’ils sont immortels. Le taux de mortalité serait-il dont élevé chez ces créatures ? Je n’avais pas encore pu récupérer assez de données pour élaborer la moindre hypothèse.

Ce fut seulement à ce moment-là que je me rendis compte de ce qu’il avait sous-entendu une minute auparavant. Il aimerait rencontrer d’autres dragons. Cela voulait-il dire… Qu’il n’en avait jamais rencontré ? Non. Il devait bien avoir une famille. Alors il l’avait perdue ?

Faisant la moue, je tentai une question :

- Désolée si je vais paraitre indiscrète, mais… Vous n’avez jamais rencontré d’autre dragon ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Dim 18 Mai - 12:55

Son sourire persista en voyant que la jeune fille semblait elle aussi fascinée par les dragons. Il n'était pas orgueilleux mais savoir que soit-même on fascinait était toujours excellent pour son ego. Mais la conversation prenait un tour inattendu pour mener à une question qui, finalement, semblait inéluctable au vue de ce qu'il avait dit:

- Désolée si je vais paraître indiscrète, mais… Vous n’avez jamais rencontré d’autre dragon ?

Non, ce n'était pas indiscret. Après tout, il parlait de sa propre espèce donc c'était normal d'en arriver là. Il prit sa main et attrapa le verre qu'il s'était servit pour en boire une gorgée. et le reposa doucement. C'est vrai qu'en y réfléchissant un peu, les dragons étaient drôlement rares. Mais pourquoi? Problèmes de fertilités? Accouplement étrange? Ponte longue et mortelle? Oeuf souvent détruit? Il devait y avoir tellement de raisons. Il avait bien quelques idées mais bon, sûrement pas les bonnes. Il commença à parler:

-Non, ne vous inquiétez pas. Je n'en ai effectivement jamais rencontré d'autres. J'ai vécu longtemps assez loin de la civilisation et sûrement depuis pas assez de temps pour vraiment intéresser un ou une congénère de quelque manière que ce soit. Mais en y pensant, si l'espèce est immortelle, leur rareté peut-être étonnante. Personnellement, je pense que la chasse Moyenâgeuse y est pour quelque chose là dedans. Aujourd'hui encore, les séquelles sont présentes dans l'espèce.

Il leva sa main et retroussa sa manche.

-Regardez bien. Il me suffit de faire mention d'une ceinture en écaille pour que ça apparaisse. Tandis qu'il le disait, un frisson parcouru sa peau, allant de sa main à son avant-bras et se matérialisant par par une bande qui se changeait en écaille puis se remettait en peau humanoïde. Mais il y a un autre aspect qui ne vient pas à l'esprit des gens, c'est que beaucoup de dragons sont assez asociales, à la limite de la sociopathie. Ils n'aiment pas les gens, quels qu'ils soient et préfèrent s'en éloigner. Moi-même j'avoue que parfois, j'ai des envies de meurtres à l'égard de certaines personnes juste en les voyant dans la rue. Je sais que je ne peux pas contrôler ça parce que c'est dans ma nature mais c'est handicapant.

Il se rendit soudainement compte qu'il pouvait lui dire qu'il allait la tuer aussi il tenta de se rattraper vite.

-Mais ne vous inquiétez pas hein! J'ai pas envie de vous tuer! Non loin de là! Si je devais avoir une envie à votre égard ce serait tout sauf ça et...enfin non mais je veux dire que vous voyez quoi?

Rougissant de plus en plus, il préféra se taire et ingurgiter une grosse poignée de cacahuètes plutôt que de continuer à s'enfoncer. Il était vraiment ridicule. D'accord il avait pas l'habitude de parler à une femelle...euh une femme...mais ça n'excusait pas tout. Elle était jolie certes mais de là à lui faire comprendre comme ça, il fallait calmer ses pulsions. Surtout à la première rencontre, c'était plus que prématuré. Il semblait aussi que les humains n'aimaient pas ce genre de comportement aussi mieux valait arrêter. Il reprit son verre et en avala une grosse gorgée en attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Lun 19 Mai - 18:54


-Non, ne vous inquiétez pas. Je n'en ai effectivement jamais rencontré d'autres. J'ai vécu longtemps assez loin de la civilisation et sûrement depuis pas assez de temps pour vraiment intéresser un ou une congénère de quelque manière que ce soit. Mais en y pensant, si l'espèce est immortelle, leur rareté peut-être étonnante. Personnellement, je pense que la chasse Moyenâgeuse y est pour quelque chose là dedans. Aujourd'hui encore, les séquelles sont présentes dans l'espèce.

Je fronçai les sourcils alors qu’il remontait sa manche.

-Regardez bien. Il me suffit de faire mention d'une ceinture en écaille pour que ça apparaisse.

J’arrondis les yeux en voyant une bande d’écailles vert sombre, presque gris (à moins que ce ne soit plutôt gris presque vert) apparaitre furtivement, comme un frisson le parcourant.

C’était vraiment étrange que la simple pensée d’une ceinture en écailles provoque une telle réaction. Etrange et fascinant.

En parlant de ceintures en écailles, d’ailleurs, personne n’avait manifesté contre ces pratiques barbares ? C’était comme se promener avec la fourrure d’un loup-garou ou encore le scalp de n’importe quelle autre créature. C’était horrible !

Oui, bon, moi j’avais Marcus. Mais Marcus était un crâne de biologie. C’était un homme qui avait légué son corps à la science. Ce n’est pas pareil !

-Mais il y a un autre aspect qui ne vient pas à l'esprit des gens, c'est que beaucoup de dragons sont assez asociales, à la limite de la sociopathie. Ils n'aiment pas les gens, quels qu'ils soient et préfèrent s'en éloigner. Moi-même j'avoue que parfois, j'ai des envies de meurtres à l'égard de certaines personnes juste en les voyant dans la rue. Je sais que je ne peux pas contrôler ça parce que c'est dans ma nature mais c'est handicapant.

A le voir comme ça, on ne dirait vraiment pas qu’il pouvait se montrer violent. Enfin, notre personnalité n’était évidemment pas marquée sur notre figure, bien sûr, mais il s’était montré très gentil depuis tout à l’heure.

D’ailleurs, il se reprit très vite.

-Mais ne vous inquiétez pas hein! J'ai pas envie de vous tuer! Non loin de là! Si je devais avoir une envie à votre égard ce serait tout sauf ça et...enfin non mais je veux dire que vous voyez quoi?

Je l’observai avaler une grosse poignée de cacahuètes avant d’avaler une gorgée de thé glacé.

En fait… Je ne voyais pas trop pourquoi il s’emportait comme ça… Enfin, peut-être qu’il était encore plus timide que moi tout simplement.

- C’est gentil. Répondis-je en souriant avant de boire à mon tour.

Mine de rien, j’avais de la chance que le premier dragon que je rencontre soit gentil. Enfin, il ne me semblait pas qu’ils aient une réputation de bêtes sanguinaires, non plus.
Je songeai à ce qu’il venait de dire.

Les dragons étaient méfiants suite aux massacres qu’ils avaient subis. Mais…

- Les sorcières aussi ont été chassées au Moyen-âge, mais je n’ai pas l’impression d’en avoir des séquelles. Vous avez vécu à cette période-là ?

Peut-être qu’il était aussi marqué parce qu’il s’y trouvait, tout simplement. Je savais que les dragons étaient immortels et qu'il valait mieux éviter de se fier aux apparences. Peut-être qu'il était plutôt vieux en fait.

Moi j’étais beaucoup trop jeune pour ça. J’étais même trop jeune pour avoir pu participer au début de cette guerre. Je devais avoir 9 ans à peine. C’était même avant que tout mon clan meure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Lun 9 Juin - 11:07

- Les sorcières aussi ont été chassées au Moyen-âge, mais je n’ai pas l’impression d’en avoir des séquelles. Vous avez vécu à cette période-là ? 

Il laissa un petit silence s'installer, une dizaine de secondes, moins peut-être. Il réfléchit à cette époque de contes et de légendes. Ah, combien en avait-il lu jusqu'à tard le soir? Combien de fois s'était-il imaginé luttant avec ses ancêtres contre ces menaces communes? Les seigneurs-chevaliers! Les sorciers et sorcières! Les simples paysans! Les chasseurs de trésors! C'était eux les pires il le savait. Il avait trouvé un très très vieux journal retranscrit plusieurs fois et qui racontait l'histoire de l'un d'eux. Usant de centaines de stratagèmes, il avait fait s'écrouler une partie de la voûte de la caverne sur "l'animal", d'après les termes employés dans l'ouvrage, et lui avait brisé les ailes. Ainsi, son congénère ne pouvait plus rien faire, terrassé de douleur. Après l'avoir enchaîné et immobilisé sur un chariot, il l'avait traîné sur la place publique d'un village proche où tous les habitants s'étaient acharnés dessus, le désignant responsable de tout leurs mots. Après des heures et des heures de tortures, le chasseur les interrompit finalement pour faire quelque chose de totalement inédit...inédit dans l'atrocité. Il commença à dépecer le "monstre" vivant devant tous. Dégoûté et fasciné, les habitants écoutèrent les cris du martyr et de l'agonie de la créature jusqu'à ce que, plusieurs heures plus tard, elles rendent finalement son dernier souffle.

-Non

Il répondit simplement ça. Perdu dans ses pensées il réfléchissait à ses parents. Peut-être eux avaient vécu à cette époque là. Peut-être étaient-ils de très anciens dragons. Étaient-ils morts? Étaient-ils vivants? Comment savoir? Eux sur Terre, lui sur Edora...
Il ne pouvait rien faire pour eux...il lui fallait juste profiter de son héritage et vivre pleinement son existence presque immortelle. Il secoua la tête et reprit:

-Je n'ai jamais vécu à cette époque là. Disons que je suis plutôt très très jeune pour un dragon. Il la regarda dans les yeux. J'ai quarante-deux ans. Je suis trop jeune pour avoir une quelconque puissance, je suis trop jeune pour pouvoir attirer une congénère, je suis trop jeune pour représenter une menace potentielle...Concrètement, je ne suis rien.

Tandis que sa boisson commençait à se réchauffer, il souffla doucement dessus, laissant une fine couche de givre sur le verre.
D'ailleurs, que fallait-il pour être quelqu'un? Pour représenter quelque chose? Lui n'avait toujours pas trouvé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Lun 9 Juin - 14:45

Mézaelion sembla totalement perdu dans ses pensées. Se souvenait-il de choses qu’il aurait vécues à cette époque ?

Je m’en voulais un peu de lui avoir posé cette question du coup.

Tripotant le bout de la serviette autours de mes hanches, j’attendais poliment qu’il me réponde.


-Non

Non ? Bon, au moins il avait répondu. Je ne vais pas insister. Il avait l’air plutôt triste et c’était de ma faute. Il valait mieux que je me rattrape.

-Je n'ai jamais vécu à cette époque là. Disons que je suis plutôt très très jeune pour un dragon. Il la regarda dans les yeux. J'ai quarante-deux ans. Je suis trop jeune pour avoir une quelconque puissance, je suis trop jeune pour pouvoir attirer une congénère, je suis trop jeune pour représenter une menace potentielle...Concrètement, je ne suis rien.

Jeune ?

Jeune !

Et moi je devais dire quoi par rapport à mon âge ?!

J’arrondis les yeux et me penchai vers lui.

- Mais tu n’es pas rien ! Je me repris en me redressant. Oups, pardon pour le tutoiement. J’ai trouvé ce discourt au tribunal très très bien la dernière fois ! Et puis là aussi, c’est super de contrôler la glace ! Et d’être un dragon, en général ! De pouvoir voler, d’avoir une super force et euh… de se transformer !

Je m’emportais dans mon discourt. Un gigantesque sourire aux lèvres et faisant de grands gestes pour appuyer mes arguments.

- Et puis vous me paraissez très gentil ! Je suis sûre que vous vous ferez plein d’amis ! C’est encore mieux que de se faire craindre ! Et puis si vous êtes trop jeune pour attirer une congénère, vous devez sans doute attirer d’autres femmes d’autres races ! Et puis vous n’êtes pas si jeune que ça ! J’ai à peine dix-neuf ans, moi, par exemple ! Et puis la vie est belle ! Il y a plein de choses à faire !

Ca faisait beaucoup de « et puis » là… Mais tant pis. Je n’aimais pas voir les gens tristes.
Allez, un dernier « et puis » pour la route. En espérant que ça le convaincra qu’il n’est pas rien.

- Et puis on pourra sortir se promener, de temps à autre, si ça vous tente. Histoire de visiter un peu Edora. Je ne connais pas grand monde moi non plus, alors ça serait plutôt sympa, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mar 12 Aoû - 15:35

Il venait tout juste de finir sa tirade d'une tristesse presque risible que la jeune femme s'emportait déjà.
Se reprenant d'un tutoiement qui ne le dérangeait guère, elle se mit à gesticuler et à lui sortir tant et tant d'arguments qu'il ne put pas tous les retenir. Son grand sourire ne put que s'imbriquer sur son propre visage et il se laissa convaincre comme si il n'avait jamais eu aucune volonté. Elle avait une manière bien à elle de remonter le moral et le moins qu'on puisse dire était qu'elle avait du talent là dedans.
Il ne retint que quelques choses de son discours:
La première, "vous me paraissez très gentil." le fit sourire plus que les autres. Il ne pensait pas être foncièrement méchant...c'était même plutôt le contraire, si il devait se qualifier lui-même, il aurait dit défenseur du bien mais avec des notions si abstraites et sur une planète dont il ne savait en fait rien du tout, ça pouvait vite se révéler à double tranchant.
La seconde fût "vous devez sans doute attirer d’autres femmes d’autres races". Pour celle là, il aurait bien rit mais ça aurait été salaud de sa part. Elle faisait tout ce qu'elle pouvait pour lui et c'était louable. Cependant, avec son apparence de gamin humain et son handicap, ça aurait été difficilement faisable.
Il lui répondit d'ailleurs à ce propos:

-Hum...je suis pas sûr qu'une quelconque femelle d'une autre race ai envie de s'attarder sur un dragon campé dans son apparence humanoïde et juvénile tel que moi. Il se frotta l'arrière du crâne et souleva son extrémité endommagé pour montrer de quoi il parlait. Surtout que bon...disons que physiquement, je suis pas aidé. J'ai rien de plus que n'importe qui et j'ai un bras de moins...

Il réfléchit alors à la dernière proposition de la jeune femme puis rougit quelque peu en réalisant que potentiellement ça pouvait être une sorte d'invitation et que...
Il cessa brusquement sa réflexion, sentant qu'il s'emportait quant aux raisons de sa voisine. Elle avait sûrement juste eu pitié de lui et lui avait proposé ça comme on proposait à un clochard un repas chaud...pour atténuer son malheur. Cependant, il ne put s'empêcher de rougir tandis qu'il répondait:

-Et pour sortir... J'avoue que je ne refuserais pas un peu de compagnie, encore moins si c'est la votre. Ce serait sympa de découvrir quelques coins sympas...et puis, disons que je connais des endroits où on pourrait être tranquille... Et qui sait, peut-être que vous pourrez monter sur moi?

Alors qu'il parlait, il écarquilla soudainement les yeux en se rendant compte de ce qu'il venait de dire et prit soudainement une grande inspiration avant de se reprendre d'un ton pressé:

-Euh pardon! Je suis vraiment désolé! Je voulais pas dire ce que j'ai dis du tout... Je parlais de me transformer et de te prendre sur mon dos pour voler et tout et tout... Tu vois ce que je veux dire hein? Je suis vraiment désolé, je suis tellement maladroit... Fais...enfin faites comme si j'avais rien dis...

Mais quel idiot...mais idiot il pouvait être?! Il y en avait une à faire et on pouvait être sûr qu'il ne la raterait jamais! Ce monde ne devait pas avoir une telle andouille depuis sa création... C'était juste pas possible d'être crétin comme lui!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mer 13 Aoû - 14:52

Un sourire s’était frayé un passage sur les lèvres du dragon, signe que mes paroles n’étaient pas vaines. Il n’était néanmoins pas totalement convaincu et dit :

-Hum...je suis pas sûr qu'une quelconque femelle d'une autre race ai envie de s'attarder sur un dragon campé dans son apparence humanoïde et juvénile tel que moi.

Je penchais la tête sur le côté. Je ne m’étais encore jamais attardée sur les choses telles que l’amour, la séduction et tout ce qui va avec. J’avais d’autres priorités.

Peut-être que les canons de beauté chez les dragons ne correspondaient pas à ce à quoi il ressemblait. Enfin, moi je ne le trouvais pas laid. Il avait un certain charme, même.

Mais je n’étais pas vraiment une experte dans ce domaine, ainsi, je me retins de donner mon avis alors qu’il continuait en désignant son bras. Ce bras qu’il évitait d’utiliser depuis tout à l’heure et qui m’intriguait.

- Surtout que bon...disons que physiquement, je suis pas aidé. J'ai rien de plus que n'importe qui et j'ai un bras de moins...

Un bras en moins ? Le membre était présent, mais il ne pouvait donc pas s’en servir. Pourquoi ? La technologie actuelle faisait des miracles en matière de prothèses et avec un peu de magie, on pouvait très bien s’adapter aux métamorphoses !

-Et pour sortir... J'avoue que je ne refuserais pas un peu de compagnie, encore moins si c'est la votre. Ce serait sympa de découvrir quelques coins sympas...et puis, disons que je connais des endroits où on pourrait être tranquille... Et qui sait, peut-être que vous pourrez monter sur moi?

Je n’eus même pas le temps de répondre qu’il se reprit.

-Euh pardon! Je suis vraiment désolé! Je voulais pas dire ce que j'ai dis du tout... Je parlais de me transformer et de te prendre sur mon dos pour voler et tout et tout... Tu vois ce que je veux dire hein? Je suis vraiment désolé, je suis tellement maladroit... Fais...enfin faites comme si j'avais rien dis...

Je l’écoutai, intriguée. Pourquoi est-ce qu’il avait l’air aussi gêné et… rouge ?

Il passait du vouvoiement au tutoiement et inversement. Peut-être que se fixer au tutoiement serait mieux. Et puis il avait visiblement accepté de me revoir, donc bon… Je suppose que je pouvais me le permettre.

- Ca me ferait vraiment plaisir de voler !

Je ne pensais jamais avoir la chance qu'un dragon me propose ce genre de chose d'ailleurs !

- Et puis je ne sors pas beaucoup. La dernière fois que j’ai essayé de visiter Edora en dehors de la ville, je me suis perdue en pleine forêt.

Je rentrai légèrement la tête dans les épaules en tentant un sourire qui voulait dire « je suis maladroite, mais ça va ». Enfin, à peu près.

Retrouvant un semblant de sérieux, je demandai timidement.

- Mais pourquoi tu ne peux plus te servir de ton bras ? Je baissai la tête. Enfin, si tu n’as pas envie de me le dire c’est pas grave, hein.

Il avait l’air de le cacher. Peut-être que j’avais été très malpolie en lui posant cette question.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Lun 29 Sep - 23:15

Il souriait alors que sa jeune voisine lui ressassait ses souvenirs d'étourderie. Lui étrangement ne s'était jamais perdu... Bon, il sortait peu aussi donc ça ne l'aidait pas vraiment pour ça. Il se demanda quand même comment elle avait fait pour se retrouver de la ville à la campagne...il devait y avoir un chemin très long pour ça... En même temps, elle n'avait pas l'air d'être le genre à rester 5 minutes en place, une boule de nerf qui devait absolument se disperser pour éviter d'imploser sur place sous le poids de sa propre énergie.

Puis soudain, elle aborda le sujet qui fâche. LE fameux sujet. Le über-zujet dont il ne fallait prononcer le nom! L'appendice maudit. La résultante de sa trop grande témérité, de son ignorance, de sa stupidité, de son imprudence et de sa trop grande malchance.
Il grimaça en repensant à la douleur sur le moment et aujourd'hui toujours, il avait mal...et souffrait aussi mentalement...et c'était probablement assez visible.
Il posa sa main sur cette extrémité défigurée, déglutit péniblement et finit par lui dire:

-Je euh...enfin...tu...je dois pouvoir te le...te l'expliquer?

Le voulait-il vraiment? Il n'en était même pas sûr... Ne serait-ce pas une révélation trop...écœurante pour elle?
Finalement, dans un soudain sursaut de confiance, il commença à faire tomber les couches de ses vêtements, si bien qu'il se retrouva soudainement pratiquement torse nu, seule une bande noire de tissu le barrant et recouvrant son bras complet.

-Tu es toujours sûre de...vouloir voir? C'est...laid...très laid...et mort...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mar 30 Sep - 13:03

Ma question l’avait mis mal à l’aise. Je la regrettai aussitôt et faillis changer de sujet pour dissiper la gêne qui s’était installée entre nous mais il se reprit avant.

-Je euh...enfin...tu...je dois pouvoir te le...te l'expliquer?

Je m’en voulais vraiment. Il avait l’air tellement mal à l’aise !

- Oh, ce n’est pas obligé si ça te gènes !


Mais le dragon commençait déjà à retirer son haut et… combien de vêtements avait-il superposé au juste ?

Oh, je n’étais pas un exemple dans le domaine non plus, mais disons que cette conversation prenait un tournant inattendu.

Cela dit, j’étais plutôt flattée qu’il me fasse confiance.

Il ne restait plus qu’une bande de tissu plaquant son bras contre son corps et le cachant pas la même occasion.

Mézaelion réitéra son avertissement.

-Tu es toujours sûre de...vouloir voir? C'est...laid...très laid...et mort...

Ce dernier mot fit « tilt » dans mon esprit et ma curiosité, déjà bien attisée, grandit encore plus.

- La mort, c’est mon domaine d’étude. Précisais-je doucement. J’ai plutôt l’habitude d’examiner des cadavres. Et je crois que rien ne sera plus laid qu’un mort en décomposition.

Joignant les mains devant moi, sans vraiment me rendre compte que ce que je venais de dire pouvait effrayer plus d’une personne, je rajoutais en souriant.

- Je connais par cœur l’anatomie humaine, alors rien ne peut vraiment me choquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mar 30 Sep - 17:52

Le dragon soupira. Ce que venait de dire sa voisine aurait pourtant du l'effrayer et lui faire jeter la jeune fille dehors mais...non. Une sorcière passionnée par la mort, ça lui paraissait logique, et même normal. Peut-être pourrait-elle lui apprendre des choses... Voire même l'aider pour ce qui était de cette chose qui pendait à son côté.
Il lui lança un dernier regard, plongé dans ses yeux. On pouvait y lire la détresse profonde qui l'habitait et à quel point il était traumatisé.
Si il gardait son bras sous tant de vêtement, ce n'était pas pour les autres mais pour lui...il ne pouvait pas supporter d'être ainsi incomplet. Mézaelion, rebut des dragons, hontes de la race des seigneurs des glace, incapables de son état, il était ça pour lui-même et probablement pour le reste du monde.

Il retint son souffle tandis qu'il posa son doigt sur le noeud...
...qu'il tira d'un coup sec. Sous ses yeux, tout se passait au ralentis. Le linge glissait contre son torse maintenant totalement nu, faisant, à une échelle différente, comme une avalanche, emportant le reste qui était immobile. Finalement, le haut atteint le bas et découvrit l'immondice. Il ne pu même pas le maintenant dans la position, sa main alla tomber sur la cuisse d'Autumn.

Il ne remarqua même pas sur le moment, trop occupé à revoir cette chose qu'il s'évertuait à ne jamais voir.
Si son épaule était juste barrée d'une cicatrice au niveau de l'articulation, le reste se dégradait vite, très vite, trop vite. A partir du premier quart de l'humérus, les cicatrices recouvrait tout le bras et laissaient une énorme marque trop rose pour être de la peau mais trop claire pour être de la chair. C'était en fait la chair qui était à la surface. On pouvait voir les stries du muscles qui manquait de plus en plus au fur et à mesure qu'on descendait sur le bras. Au dernier quart, on voyait pratiquement l'os et les quelques veines qui parcourait encore cette viande scarifiée se partageaient la place restante avec deux nerfs, si caractéristiques de par leur étroitesse. Le coude était quasiment à vif, la pointe légèrement ensanglantée de par ces mouvements dont elle n'avait plus l'habitude. Et alors que son regard se rapprochait de son avant bras, on pouvait voir là une minuscule partie d'une morsure qui devait être immense...celle de la créature. Et à ce niveau, on comprenait que tout ce qu'on avait vu avant avait non pas été découpé mais arraché à vif.

Les yeux légèrement embués, la voix tremblante, il dit:

-V...voi...ça...la...chose....

Il ne dit rien... Déglutissant la boule qui se formait lorsque ses sanglots remontaient, gardant pour lui ces émotions qui avaient été trop évidentes jusqu'à maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mar 30 Sep - 19:50

Il ne répondit pas, mais à la place, retira ce qui lui restait de…. Vêtement ? Pouvait-on appeler ça un vêtement ? A quoi définissait-on un vêtement ? Après tout, cette bande de tissu le couvrait…

Il faudrait que je fasse des recherches dessus plus tard.

Sa main retomba mollement sur ma cuisse, mais je n’y prêtai pas attention, absorbée par ce que je voyais. Mon cerveau avait basculé en mode « analyse scientifique » et mon regard calculait l’ampleur des dégâts.

-V...voi...ça...la...chose....


Je ne voyais plus une personne en ce moment même mais un sujet d’étude.

Approchant timidement une main, je levai les yeux vers Mézaelion afin de lui demander son accord et retrouvai un instant mon état normal en lisant la détresse dans le regard du dragon.

Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi choqué. C’était pour le moins… déstabilisant.

- Tu pourrais remplacer ce qu’il manque par une prothèse mécanique.
Proposais-je doucement.

Peut-être que proposer des solutions pouvait l’aider à se sentir mieux….

- Je suis sûre qu’il existe des prothèses ensorcelées pour dragon. Qui se transforment en même temps que son porteur. Après tout, avec la guerre, il doit y avoir plein d’autres dragons blessés. Les médecins ont sûrement déjà dû être confrontés à ce genre de problème.

Mes yeux redescendirent au niveau de sa blessure. Il était clair et net qu’il s’agissait d’une morsure, mais je n’en avais jamais vu de telle !

- Comment c’est arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mar 7 Oct - 15:52

Voyant que son état déstabilisait sa voisine, le jeune dragon laissa passer quelques secondes pour retrouver son état normal et un visage de marbre. Son visage, blanc comme la craie, ne laissait place qu'à un demi-sourire figé.

Mézaelion passa son regard sur sa bibliothèque, énumérant mentalement les différents ouvrages jusqu'à tomber un à la reliure noire. "Créatures et dangers d'un monde d'évolutions". Un ouvrage fort intéressant qui relatait les différentes choses qui peuplaient le monde connu. Il ne l'avait pas acheté par envie de découvrir toute la faune qui l'entourait mais pour en traquer une...une et une SEULE.

-Ca... C'est...le slender... Comme si cette abomination avait besoin d'un nom?! Des imbéciles se revendiquent avoir découvert un truc qui effraie déjà toute une population et ça y est, on lui donne un nom! Mais c'est juste un démon! Je chassais et sans même avoir pu l'entendre approcher, elle s'est jetée sur moi! Cette saloperie m'a mordu et m'a arraché le muscle alors que j'étais en dragon! Tu imagines seulement la force qu'il doit lui falloir pour ça?!

Il s'arrêta, se rendant compte qu'avec son ton en hausse et son regard de dément, il allait plus l'effrayer qu'autre chose. Il se reposa tranquillement sur le canapé et continua:

-Je...j'ai cru que cette horreur allait m'arracher la patte complète ou même me tuer... Je l'ai attaqué...plusieurs fois...avec certaines de mes attaques les plus puissantes mais rien ne l'a touché...hormis quand je l'ai poignardé avec le dard que j'ai au bout de la queue. Des dizaines et des dizaines de fois, jusqu'à ce qu'elle s'écroule et daigne me lâcher... Je me suis enfuis, je me suis envolé aussi vite que j'ai pu et je me suis écrasé chez moi. A mon réveil, mon bras me faisait souffrir horriblement et impossible de le bouger. Je ne pourrais plus jamais le bouger et il me donnerait des souffrances éternelles.

Il se tu quelques instants, une petite pensée émue envers sa famille qui avait du le supporter dans cette période, qui jamais ne l'avait laissé, qui l'avait toujours encouragé et aimé. Rie n'était plus important pour lui que de les voir heureux et il les reverrait, c'était certain.

-Pour ce qui est de la prothèse, il en existe sûrement mais je n'en veux pas. C'est mon bras ou rien d'autre. Soit il repousse d'une manière ou d'une autre, soit j'apprends à m'en servir comme ça, soit je resterais un handicapé toute ma vie et je garderais ce signe de mon échec, de mon incompétence et de ma trop grande confiance en moi...

Voyant, la main avancée de la jeune fille, il dit enfin:

-Vas-y, tu peux toucher... Je crois que je suis plus à ça près avec toi de toute manière... Il rit légèrement. Mais j'aimerais bien savoir pourquoi ça t'intéresse tant?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   Mar 7 Oct - 22:32

Je n’avais jamais entendu parler de cette créature. Mes connaissances du monde edorien étaient encore limitées.

Mais je suis déjà en bonne voie pour combler mes lacunes, engloutissant une quantité de livres impressionnante grâce à mon poste en bibliothèque (et beaucoup, beaucoup de café).

En tout cas cette créature semblait assez impressionnante. Elle pouvait blesser grièvement un dragon. Ce n’était pas rien !

J’avais vraiment de la peine pour Mézaelion. Ça avait sans doute été horrible ! En reparler devait lui coûter beaucoup !

-Pour ce qui est de la prothèse, il en existe sûrement mais je n'en veux pas. C'est mon bras ou rien d'autre. Soit il repousse d'une manière ou d'une autre, soit j'apprends à m'en servir comme ça, soit je resterais un handicapé toute ma vie et je garderais ce signe de mon échec, de mon incompétence et de ma trop grande confiance en moi...

Je me redressai, intriguée par ce comportement peu logique. Après tout, une défaite pouvait arriver, on en ressortait plus sage même ! Alors pourquoi refuser de se soigner et utiliser son expérience pour être plus fort encore ? Après tout, le corps n’était qu’un amas de cellules !

-Vas-y, tu peux toucher... Je crois que je suis plus à ça près avec toi de toute manière....

Plus à ça près ?

Je nous regardai et remarquai avec un petit rire que nous étions tous les deux plus ou moins à moitié nus en fait. Je remarquai enfin sa main posée sur mes cuisses et rosis légèrement, n’osant la bouger, de peur qu’il le prenne mal.

Le dragon ajouta :

- Mais j'aimerais bien savoir pourquoi ça t'intéresse tant?


Je levai les yeux vers lui, un peu étonnée. Ne fréquenter presque que des biologistes m’avait légèrement fait accepter quelques actions comme étant normales.

- L’étude de la mort inclus des connaissances très poussées en biologie et en biochimie. J’ai beaucoup étudié sur Terre avec des professeurs qui possédaient leur propre laboratoire. Mais je n’ai jamais vraiment examiné de cas exceptionnel en dehors des livres. C’est simplement de la curiosité scientifique.

J’inspectais délicatement son bras, d’abord du bout des doigts, de peu de lui faire mal, ne sachant où ses nerfs fonctionnaient encore, puis de manière plus assurée aux endroits que j’avais jugé sûrs.

- Et puis je n’ai jamais rencontré de dragon avant toi.


Il y avait bien ce dragon coincé dans le corps d’un démon, mais on pouvait dire que ça ne comptait pas.

- C’est incroyable comme cette forme ressemble à celle des humains. Commentais-je tout bas. Pourtant il doit bien y avoir des différences qui permettraient d’avoir ces capacités surhumaines…

Et puis si la blessure était la même que sur son autre forme, c’est qu’il devait y avoir une similitude dans la constitution, non ?

D’ailleurs, comment ça se passait pour les parties qui n’existaient pas chez un humain ?

Tout en continuant d’examiner son bras, je demandai :

- Comment ça se passe si tu es blessé à la queue ou aux ailes ? Les blessures se reportent quelque part sur ta forme humaine ?

Soulevant sa main de la mienne, j’enchainais :

- Il y a une partie des nerfs qui sont intacts, ça te permettrait peut-être de bouger certaines parties du bras. Est-ce que tu sens ma main ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau dans l'immeuble [PV Mézaelion]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» N.D.L.C ou Nouveau Dans La Communauté
» Nouveau dans la région
» Un nouveau dans la classe
» Nouveau Capitaine-Commandant
» Un nouveau dans la famille HTC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La renaissance d'une planète :: Hors Rôle Play :: Allez HOP POUBELLE-
Sauter vers: